[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
​Deux journalistes français arrêtés aux Comores ce samedi

Le 21/04/2019 | Par Zinfos974 | Lu 3150

Louis Witter, photoreporter pour l'agence Pictorium, et Cyril Castelliti, journaliste indépendant, ont été arrêtés ce samedi midi aux Comores. 

C’est l’antenne africaine de Reporters sans frontières qui signale leur arrestation, en appelant les autorités comoriennes à stopper ces "intimidations" contre les professionnels de la presse qui couvrent l’après-élection contestée du président sortant Azali Assoumani.

Au pouvoir depuis 2016, il a été réélu avec 60,77 % des suffrages, à la suite de quoi l’opposition n'a cessé de dénoncer un "coup d’Etat institutionnel".


Ce dimanche 21 avril, 24 heures après leur arrestation, les deux journalistes français informent, via les réseaux sociaux, de leur toute récente libération. 


Commentaires (5)
1. GIRONDIN le 21/04/2019 12:57
C'est pas bien...... 🤔

À part ça :

PAR LEPOINT.FR
Modifié le 21/04/2019 à 09:08 - Publié le 20/04/2019 à 19:10 | Le Point.fr

La presse, cible des forces de l'ordre  ? L'acte XXIII des Gilets jaunes a connu un tournant inhabituel avec l'arrestation de plusieurs journalistes dans la journée, d'après différents témoins. Deux reporters indépendants ont été arrêtés par la police à Paris lors de ce nouveau samedi de mobilisation. De nouvelles violences ont émaillé la manifestation dans la capitale, notamment place de la République où la tension est montée d'un cran.


Le Syndicat national des journalistes a alerté Christophe Castaner en début d'après-midi sur le traitement des professionnels : « Qu'est-ce qui justifie d'interpeller des reporters, si ce n'est pour les empêcher de travailler  ? Ne bafouez pas l'État de droit, Christophe Castaner  ! Préfecture de police, respectez la liberté d'informer  ! » a tweeté le SNJ......


Tiens il existe encore quelques journalistes en frannnnnnccccce ?
2. Veridik le 21/04/2019 16:33
@1 ça, la presse s'en fou .
Il faut aller filmer l'endroit précis où il y aura de la casse pour discréditer le mouvement
3. patrick le 21/04/2019 21:12
Pour résumé ; Azali Assoumani le pantin de la France a les pleins pouvoirs pour organiser une fausse élection, tuer les opposants, museler la presse. En bref il installe une dictature pour contrer l'influence chinoise et arabe dans la zone.It's just geopolitic stupid !!!
4. Fredo974 le 23/04/2019 11:41
GIRONDIN

Ah ouais , le journaliste qui faisait un doigt aux flics ?
5. GIRONDIN le 23/04/2019 11:48
Fredo974
Je n'étais pas sur place.
Nouveau commentaire :