[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
​Les hospitaliers ont-ils tort ?

Le 15/05/2018 | Par Jules Bénard | Lu 920

Les agents hospitaliers manifestent pour conserver une indexation dont on dit qu’elle serait illégale. Mon cousin Pierrot l’a même prouvé. Je veux bien… mais là n’est pas mon propos.

La question est plus simple : pourquoi leur avoir accordé cette indexation ?

Soit elle était justifiée et sa suppression ne l’est pas.

Soit elle était illégale et alors là, il ne fallait pas la leur donner !

Mais quelle que soit la réponse, il y a une question encore plus simple à poser à tout le monde :
RENONCERIEZ-VOUS À UN AVANTAGE ACQUIS ?
Moi non. Vous non plus, hypocrisie mise à part.

Ou la donne à mwin, laisse à mwin tranquille èk ça !

De braves gens ont tablé sur ce surplus pour améliorer leur existence, manger autre chose que du « poulet de l’eau », changer de voiture, améliorer la chambre des enfants, payer les frais d’Université, faire un cadeau à la chérie, emmener la petite famille en vacances, que sais-je.

On compte sur ce qu’on a dans la poche et on aménage son avenir en fonction. Qu’y a-t-il là d’extraordinaire ?

Qui plus est, il est une pratique en France, initiée depuis les accords de Grenelle je crois : on ne touche pas aux avantages acquis !
Ôter cet avantage acquis revient à nier aux gens tout droit de prévoir leur avenir ! Déjà que cet avenir est de plus en plus sombre… Déjà que la considération qu’on a pour les petites gens ne dépasse pas le genou…

Il y a des solutions pour faire rentrer du fric dans les caisses de l’État : rétablir l’ISF, taxer les bénéfices exorbitants du CAC-40, faire payer plutôt les sur-riches que les sur-pauvres, j’en passe et des plus saumâtres.

Aux armes citoyens !


Commentaires (19)
1. Solutions le 15/05/2018 12:45
Oui effectivement les solutions ne manquent pas et notamment lutter contre l'évasion fiscale et la c des MILLIARDS à récupérer.

L'évasion fiscale : les hyper riches.
2. margouillat974 le 15/05/2018 14:42
Entièrement d'accord avec votre post, mais la route est encore longue avant que la majorité des veaux français ne comprennent qu'on les grugent depuis si longtemps. Si longtemps que c' en est devenu une normalité incontestable. Il n'y aura malheureusement aucun changement, tant que la majorité aura de la bouffe dans son écuelle ( tant pis si elle est empoisonnée) un toit sur la tête ( tant pis s'il faut payer toute sa vie vie pour le garder) l'auto ( tant pis si ça coûte plus cher que d'élever un enfant) et un peu de rhum ou de zamal pour " quand la vie est trop dure" .Il est loin, le temps de la solidarité , de la révolte devant les profits monstrueux de certains aux prix de la sueur de tout les autres.
3. JORI le 15/05/2018 15:29
"on ne touche pas aux avantages acquis" "on compte sur ce que l'on a en poches" et bien demandez donc à tous ceux qui se retrouvent au chômage du jour au lendemain, comment ils font ??.
4. Elle le 15/05/2018 16:00
+1.

5. margouillat974 le 15/05/2018 16:21
@ 3 simple : pas de projet, donc, pas d'espoir. Résignés, en souhaitant juste que la foudre s'abatte plutôt chez le voisin que chez soi.
6. zean le 15/05/2018 16:23
quand il y a eu l'augmentation de la csg cela aussi était acquis ?
7. JORI le 15/05/2018 17:07
5.Margouillat974. Non, "plus" de projet et pourtant on leur a pris leur acquis: leur travail. Et contrairement à ce que vous affirmez, ce ne sont pas, pas tous, des "résignés". Concernant la foudre, des restes de votre héritage gaulois!!.
8. GIRONDIN le 15/05/2018 17:43
......................Les hospitaliers ont-ils tort ? ................

OUI, DE BLOQUE LA ROUTE!!!!!!!!!!
9. Pierre Balcon le 15/05/2018 19:37
Les "droits acquis" ne sont pas un concept philosophique.
Il s'agit d'un principe jurisprudentiel du droit du travail.
Mais les fonctionnaires ne relèvent pas du code du travail mais d'un statut .
Ce qui veut dire qu'ils ont non pas dans une relation contractuelle avec leurs employeurs mais dans un position réglementairement déterminée .
Donc suffit ce que la la loi ou le règlement prévoit est applicable.
C'est un des désavantages d'être fonctionnaire , contrepartie de la sécurité du travail .
On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre ..
10. Nivet le 15/05/2018 23:53
9, Pierre Balcon, je ne conteste pas ta démonstration. mais tu parles de "principe jurisprudentiel" du Droit du Travail OK. mais ne sommes nous pas, là, nous,fonctionnaires sous statut, dans une forme de jurisprudence ? Ces avantages octroyés depuis si longtemps, sont devenus au fil du temps des acquis. Un peu comme un héritage donné à un moment M lointain et que l'on voudrait supprimer.
Difficile tout de même à admettre.

Cordialement.
A.N.
11. MICHEL le 16/05/2018 07:18
Si les agents de la fonction hospitalière ont touché une surnumération indue, ne faudrait-il pas qu'il rembourse l'administration ?
12. Marie le 16/05/2018 08:38
ouais donc l'augmentation de la CSG pour les retraités c'est normal....mais la suppression des acquis du fonctionnaire qui n'ont plus lieu d'être dont les fameux 35% de vie chère non.....ah!
13. Precision le 16/05/2018 12:58
Cette indexation n'a pas ete accordee mais releve d'une legereté dans son application par les ordonnateurs et les comptables.
14. marco le 16/05/2018 13:16
et pendant ce temps là on continue aussi à accorder le RSA à des jeunes en bonne santé qui ne travaillent pas et à verser des aides financières à de plus en plus de mineurs irresponsables et immatures qui font des enfants ce qui a en plus des répercussions sur la montée des faits de délinquance.
15. Nivet le 16/05/2018 14:08
12, Marie, NON, la CGS que je paye lourdement n'est pas normale, OUI, la suppression des 35 ¨% de vie chère est une lubie qui mènera inévitablement l'économie RUN à la ruine.Exemple : quant vous faites un chariot de courses en métropole et que vous le comparez au même, ici, vous avez compris que la sur-rémunération de certains tient l'économie pé¨à bout de porte-feuille. Il en est pareil pour tout produit importé. Oui, il est injuste que tous n'en bénéficient pas.J'abhorre les raccourcis rapides voire limite démagos.

Cordialement, Marie,
A.N.
16. Choupette le 16/05/2018 18:42
Donner c'est donner, reprendre c'est voler !

Avec le coût de la vie qui augmente toutes les 10 secondes grâce à tous ces gredins qui nous gouvernent de Bruxelles, eh bien ces gens ont raison de gueu ... er.
17. margouillat974 le 16/05/2018 20:14
Mais combien êtes-vous prêt à perdre, pour que la croissance continue d'enrichir les très très riches?
Jusqu'à vendre un rein pour une jolie voiture? Si aucun salarié ne proteste, pourquoi voulez-vous que ça s'arrête? Que ferez-vous lors de la prochaine hausse du carburant? Qu'allez vous faire, lors de la prochaine hausse de la C.S.G., de votre mutuelle, de votre loyer ? Le gros dos,en attendant d'hypothétiques jours meilleurs? Vous laisser dépouiller, sans rien dire ni faire, tellement heureux de participer à l'effort de remboursement d'une dette que vous n'avez pas contractée?
18. JORI le 16/05/2018 21:26
17. Margouillat974. Êtes vous vous même de toutes les manifs ?. Car vous vous faites dépouiller comme tout le monde sans rien dire. Ou plutôt en ne vous exprimant que sur ce site !!. Je dis ça, mais je n''ai pas de cerveau moi contrairement à vous.
19. JANUS le 18/05/2018 09:46
Ceux qui défendent la sur numération des fonctionnaires comme un "droit acquis" se foutent du monde ...
Ils parlent de justice, en oubliant de dire que ce surplus de salaire n'est pas le même pour tous les fonctionnaires ... Et que ce droit acquis ne l'est plus lorsque vous partez à la retraite, selon que vous soyez de "l'hospitalière" et de la "territoriale" ou de la "fonction publique d'Etat" ... Ou est la justice dans ce traitement ???

Ou est le droit acquis, lorsque celui-ci n'est pas le même selon son statut ?
Nouveau commentaire :