[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
​Populariser les sciences du vivant au bénéfice des Réunionnais

Le 15/03/2019 | Par CEVOI (Centre d’Etudes du Vivant de l’Océan Indien) | Lu 392

Le département universitaire des sciences de l'éducation ouvert en 1991 aura fermé en 2015. Les enseignements universitaires en philosophie, psychologie et sociologie auront été sous-évalués, ou ignorés, car comment interpréter leur absence dans les enseignements publics, ici sur l’île de La Réunion ?

Est-ce à penser que les responsables de l’université n'ont pas perçu les besoins des Réunionnais concernant ce qu'auraient pu apporter les sciences humaines et sociales sur les plans culturel, éducatif et sanitaire ? et, anticipant, sur l'évolution de l’enseignement des sciences médicales au sein du CHU… ? Celui-ci intégrera-t-il un jour, aux sciences médicales et de la vie, les sciences humaines, dans leur interaction avec les sciences du vivant ? Les récentes recherches en neuroépigénétique, neurosciences, sciences cognitives et psycho-neuro-immunologiques manifestent en effet leur incontestable interdépendance.

Désirant attirer l’attention des responsables qui de près ou de loin peuvent avoir une influence dans ces domaines sanitaire, social, culturel et éducatif, notre équipe du CEVOI serait reconnaissante pour toutes initiatives qui pourraient renforcer nos suggestions à vouloir faire profiter les citoyens quant à une approche transdisciplinaire ; afin d’en faire bénéficier les Réunionnais selon une éthique et une logique de popularisation des savoirs. Il sagit de rendre simple des grandes lignes directrices qui ordonnanceraient les savoirs fiables  avec  et les intuitions.  Nous pensons que cette démarche est possible car elle solliciterait l’intelligence  intrinsèque des cerveaux et spéculons ainsi que cette démarche devrait avoir des répercutions sur la gouvernance politique des institutions, l’éducation des enfants et la santé des citoyens. Cela devrait pouvoir être testé et évalué sur une moindre échelle avant de généraliser la démarche en cas de succès, les dimensions de l’île s’y prêtent fort à propos.

Avec nos remerciements.
 


Commentaires (4)
1. A mon avis le 15/03/2019 17:48
Il faudrait commencer par favoriser l'enseignement des "sciences naturelles" (comme on disait jadis) à l'école, au collège et au lycée !
Nos politiques se battent souvent pour la défense des programmes d'histoire ou sur l'enseignement de langues mortes.
Mais rien pour défendre l'enseignement des sciences ! Bien au contraire.

Cependant il est plus utile de connaître comment fonctionne notre propre corps plutôt que de savoir réciter des déclinaisons en latin ou d'apprendre le nombre de morts dans une grande bataille historique !
2. Kayam le 15/03/2019 21:49
Ce serait également + intéressant pour ceux qui ont la tête pour assimiler tout ça.....au lieu de vouloir défalquer, exporter et vendre le (mon) créole réunionnais.
3. polo974 le 17/03/2019 14:21
Comment peut-on assimiler la philo à une science ? ? ?

à A mon avis:
rosa, rosa, mais j'ai oublié la suite...

c'est quoi exactement le CEVOI ? ? ?
4. Olivier le 18/03/2019 07:02
kréol i préfèr son pilplate ek son fèyton mexicain plito ké kiltiv a li
Nouveau commentaire :