[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
▶️ CAPsy: "Un suivi extrêmement serré des pompiers présents sur le terrain"

Le 29/01/2019 | Par Regis Labrousse | Lu 3048

Le drame qui a touché le SDIS dimanche, le décès de l'Adjudant Eve dans l'exercice de ses fonctions, met en lumière un service peu connu du public mais qui existe depuis 15 ans à La Réunion. Le CAPsy (Cellule d'Accompagnement Psychologique) permet, par l'intermédiaire de 5 praticiens sur toute l'île, la prise en charge des personnels lors de faits marquants survenus pendant le service. Le Capitaine Ethève, psychologue pompier volontaire au sein du SDIS, nous explique le rôle de cette cellule.

La CAPsy est une entité du service de secours et de santé médicale de La Réunion, elle est mise en place pour prévenir les risques d'un éventuel traumatisme psychique pour les agents qui sont en intervention. 

Suite au drame de dimanche, Le CNE Ethève est intervenu dans un premier temps afin de faire évacuer à minima ce que les agents présents lors de l'accident ont pu vivre ou voir. 

L'ensemble des personnels du SDIS peuvent avoir accès au CAPsy, mais dans l'immédiat ce sont les personnes qui ont été directement impactées qui sont concernées. Ensuite seront également concernées, les personnes qui ont connu de près ou de loin l'adjudant Eve.

Fort de ses 15 années d'existence, la CAPsy n'intervient pas uniquement de manière curative. La prévention fait également partie de ses interventions auprès des personnels du SDIS. "Il vaut mieux prévenir que guérir, comme nous le disons toujours aux agents en formation, il vaut mieux consulter pour rien plutôt que d'attendre et que ça devienne un peu plus compliqué", précise Gwoenaël Ethève. 

Pour l'heure, un suivi extrêmement serré va être mis en place pour les agents présents sur le terrain dimanche. L'ensemble des experts psychologues du SDIS vont également être mis à disposition des personnels qui souhaiteraient exprimer leur malaise ou leurs interrogations. 

▶️ CAPsy: "Un suivi extrêmement serré des pompiers présents sur le terrain"


Commentaires (1)
1. Grangaga le 30/01/2019 02:55
Lé sirr' ke sakk' lé pa du...métyié, n'ora pliss' de mal' a sipor'té...
Mé la pa bézwin de l'èdd' pou sa.........
Y fo prévwarr' a l'avanss'.....pardon, a..... l'anboss'........
Nouveau commentaire :