[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
▶️ Olivier Hoarau satisfait du grand débat à l'Elysée et de son budget 2019

Le 06/02/2019 | Par B.A | Lu 2390

Le maire du Port tenait ce mardi 5 février conférence de presse, au menu de laquelle figuraient la conclusion du grand débat à l'Elysée, ainsi que la présentation du budget 2019, dernier de sa mandature.

Le maire du Port Olivier Hoarau, de retour de Paris, où il a participé au volet Outremer du grand débat organisé par le président de la République sous les ors de l'Elysée, fait un bilan globalement positif de son entrevue avec Emmanuel Macron. En effet, il avance que cette rencontre était l'occasion donnée par le président de La République aux maires de l'île de poser les bases de la construction d'un nouveau projet Réunionnais. En revanche, le maire du Port rejette l'idée, accueillie favorablement par Emmanuel Macron, de supprimer la sur-rémunération, car elle priverait l'économie Réunionnaise de quelque 650 millions d'euros par an. 

Olivier Hoarau, bien que s'opposant à la ligne directrice du gouvernement, qu'il affirme ne pas "percevoir clairement", estime que l'invitation d'Emmanuel Macron à l'Elysée amène les élus à faire des propositions concrètes pour les Outremer. Interrogé sur la politique fiscale d'Emmanuel Macron, il s'en désolidarise, estimant, sans jeu de mots, qu'il faut plus de solidarité. Cependant, selon lui, "Le grand débat est un rendez-vous qu'il ne faut pas louper, car il permet de poser des questions essentielles". Interrogé sur la répression gouvernementale du mouvement social, le maire "dénonce le plus fermement possible les excès". "J'ai eu des appels de familles qui se sont retrouvées avec des lacrymos sur leurs terrasses, obligées de se cacher dans leur salle de bain ou leurs toilettes", s'insurge-t-il.

Le maire a obtenu que sa ville intègre le dispositif "territoire zéro chômeurs" 

L'édile est revenu de Paris avec dans sa besace un plan "zéro chômeur", dispositif déjà mis en place dans d'autres régions de France, dans le cadre du 'plan pauvreté' du gouvernement. Concrètement, puisque tel était le mot-clef du jour, Olivier Hoarau estime que ce plan "zéro chômeur" permettra la création dans sa ville de 137 emplois à temps plein, dans des entreprises de l'économie sociale et solidaire. Des emplois financés par l'Etat et le département pour un salaire mensuel équivalent à 113% du SMIC, prélevés sur un fonds géré nationalement, percevant les dotations allouées aux aides sociales liées au chômage (RSA, CMU, UNEDIC...). Le taux de chômage du Port, d'environ 38%, explique sans doute l'engouement d'Olivier Hoarau pour le dispositif offert. 

Le maire propose d'aider les autres communes de l'île à établir des dossiers, ayant obtenu l'accord du président de la République pour que La Réunion en son entier soit éligible au "territoire zéro chômeur": "Nous disposons de l'ingénierie nécessaire à l'établissement des appels d'offre quant au dispositif, et sommes prêts à l'offrir aux autres communes".

Un budget 2019 à l'équilibre

Ce mardi 5 février se tenait un conseil municipal, à l'ordre du jour: le budget 2019. L'occasion, en ce dernier budget de mandat pour Olivier Hoarau, d'établir un bilan de mandature. L'édile se montre satisfait, car, malgré les baisses de dotations de l'Etat, le budget demeure équilibré et la dette a fondu comme neige au soleil depuis 2014. Olivier Hoarau souligne par ailleurs l'ambivalence du gouvernement, qui baisse les dotations aux territoires tout en affichant l'ambition de développer l'économie des Outremer. "Nous, communes, sommes les premiers remparts contre la pauvreté, et l'on nous prive des moyens de remplir notre mission", dit-il.

Le maire pointe la nécessité de revoir la politique de distribution du TCO quant aux recettes fiscales liées au foncier des entreprises: "La ville du Port donne le plus, et reçoit le moins", regrette-t-il. L'objectif d'un réalisme budgétaire est atteint, selon lui: "Nous avons réussi à faire passer la part de l'investissement dans le budget communal de 30 à 50% depuis le début de ma mandature, tout en ayant perdu environ 10 millions d'euros de dotations de l'Etat et du TCO."

Tout en se félicitant des avancées sociales et environnementales de sa ville, le maire affirme que les charges de fonctionnement ont atteint le degré de compression maximal, avec 8,4 millions par an. 10 millions d'euros chaque année sont alloués à l'investissement, notamment dans la réfection des voiries et le financement du tissu associatif. Nouveau grand projet: la réhabilitation du parc boisé, véritable poumon du Port, pourtant à l'abandon, pour laquelle une étude sera lancée prochainement. L'édile, qui s'affirme satisfait de son bilan, se présentera-t-il devant ses administrés pour un second mandat? 

▶️ Olivier Hoarau satisfait du grand débat à l'Elysée et de son budget 2019


Commentaires (16)
1. Pro no stick le 06/02/2019 10:00
Tout faux Olivier..faut changer de coach...
2. Ti Tangue zilé zone le 06/02/2019 10:46
Lèche ....C ....qu’est ce qu’un maire vient et peut faire dans l’amélioration des fins de mois des travailleurs...? Si mieux gérer la DGF... pour éviter les taxes ...il n’a même pas compris le message de Sieur Jupiter ah ah ah ...
3. Pierre Balcon le 06/02/2019 11:04
Donc en créant au Port 137 emplois, largement financés par l'Etat , on parviendra à y assurer le plein emploi ! .
Je suis impatient de savoir ce qu'en pense Huguette Bello , le mentor d'Olivier.L
Je ne suis pas moins impatient de lire les borborygmes de KLOD , le veilleur d'Huguette sur ce site . Cet(te fois ci il risque de s'étouffer !
4. Lolo le 06/02/2019 11:28
Ah bon? Je croyais qu’il était proche de sa population ?
5. IKKI le 06/02/2019 12:07
C''est vrai le Port est une ville exemplaire, paisible, sécurisée, propre, égalitaire sur le plan économique, écologique... Merci monsieur le Maire, vous êtes l''exemple de la perfection surtout en léchage de pompes.
6. Rhum Quina le 06/02/2019 13:25
Très influençable l'Olivier. Un p'tit coup de pinceau " meid ine chaïna " aura suffit à le convaincre de la nécessité d'adopter la ligne de mire du petit poucet élyséen. Mais n'ayez crainte, il ne tardera pas à s'en rendre compte...
7. Ancré dans la vérité le 06/02/2019 14:34
Egal à lui même, avec ces 2 toutous sur la photo et qui ne représente rien sur le Port.
Mais, la population est oublié dans votre gestion. Ou croit avec 113% du smic qu'une personne va faire un projet de vie? Arrête faire le mendiant. Le peuple dit qu'elle veut vivre dans des conditions meilleurs. C'est avoir un vrai travail, des vrais ressources et pas un ti contrat de merde! Vous n'êtes même pas capable de proposer un vrai projet de développement économique.
Pauvre maire. Arrête de mentir Hoarau. Ou croit vraiment que la population y croît à ou encore?
Je vous souhaite une très bonne année de COCHON Olivier Hoarau
8. bibasse le 06/02/2019 14:50
le gars la fini sorte communiste pour nir à droite!!!oté!!!
9. souverainetédupeuple le 06/02/2019 14:56
Zinfos974 vous ne parlez pas de la perquisition chez Mediapart ?
10. vérité le 06/02/2019 16:35
l'élysée la épate a lu et lu la tombe ds le piège de macron ,ce maire n'est pas a la hauteur c' un petit ga influençable ,en ce moment le port i fait pitié avec ses des élus a coté du maire ....
11. klod le 06/02/2019 16:44
t'inquiète le "toujours aimable" post 3 dit "de mon balcon" .................. toujours les mêmes "aimables" .............. pareil dans "la vrai vie" ?
12. Julien le 06/02/2019 17:08
Monsieur le Maire je vous donne RDV en 2020, pour votre vrais bilan.
13. Bertel de Vacoa le 06/02/2019 17:17
"Cependant, selon lui, "Le grand débat est un rendez-vous qu'il ne faut pas louper, car il permet de poser des questions essentielles".

Quand on connait la situation de la ville du Port... son histoire et sa position stratégique... on peut se demander il a trouvé les questions essentielles ... et surtout les réponses adéquates !
14. zentac le 06/02/2019 17:59
zero comme ce pantin de Maire. Vous supprimez des emplois au port ou est votre politique de proximité?? Zéro zéro comme vous la taxe foncière a augmeter bravo vous qui vous dorrez la pillule a saint gilles. Ta communication a outrance sur des coquilles vide la population n'est pas dupes. Tes contrat de pacottille ne changeront rien 2020 ou traverse. Menteur singe de dieu
15. une réunionnaise 97410 le 07/02/2019 01:55
s'adressant aux élus de notre ile, et les autres d'outre mer, Macron ne cessait de s'adresser à eux en disant "allons les enfants ceci, cela.....alors que c'était "tapissé de vieux gramounes entre autres, Didier Robert je l'ai vu, et les autres maires de notre ile, Virapoullé entre autres.C'est l'émission de Yann Barthès le Quotidien qui en a parlé ce soir 20h50 dans son émission."allons les enfants....il voulait les "infantilisé" peut etre.Alors que lui, il a une quarantaine d'années.Et Virapoullé qui était là, sans mots, rien.
Je l'ai vu, un extrait dans l'émission de Yann Barthès,Macron, il ne change pas.Yann Barthès a mis le doigt dessus.
Macron vous a dit vous les élus de notre ile, pas en ces termes, mais moi, j'ai compris ainsi : "allez, GO" et "chiche".Alors ce monsieur le maire du port "go" comme quand on saute en parachute.il faut vous lancer à 100% pour votre ville et sa population.
Il n'avait pas la barbe avant ce monsieur, non?je ne le reconnais pas....pa de lunettes non plus?
16. lapololo @ Zinfos le 07/02/2019 04:08
Olivier si boug en noir lé dessus out liste 2020 out canard le noir bonne année
Nouveau commentaire :