[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
▶️ [Pierrot Dupuy] Annick Girardin arrive avec un capital sympathie qui a sérieusement diminué

Le 15/03/2019 | Par Pierrot Dupuy | Lu 1979


▶️ [Pierrot Dupuy] Annick Girardin arrive avec un capital sympathie qui a sérieusement diminué

Annick Girardin arrive dimanche dans l’ile.
 
Le contexte par rapport à sa visite de novembre dernier est totalement différent. La situation sera beaucoup plus calme, ce qui ne veut pas dire cependant que ce séjour sera un long fleuve tranquille…
 
Il y a trois mois et demi, rappelez-vous, la ministre de l’Outre-Mer avait débarqué alors que l’ile était quasiment à feu et à sang. Tous les ronds-points étaient bloqués, l’économie paralysée. Les Gilets jaunes étaient les maitres de la Réunion. Et surtout, ils bénéficiaient d’un large soutien dans la population.
 
Force est de reconnaitre que le style de la ministre, sa façon « d’aller au contact », mais aussi les mesures qu’elle avait annoncées avaient contribué à déminer le terrain, à faire en sorte que le mouvement régresse,  puis finisse par prendre fin
 
Trois mois et demi plus tard, les choses ont bien changé.
 
Les Gilets jaunes n’occupent plus les ronds-points. Le mouvement s’est étiolé jusqu’à disparaitre. Et les quelques tentatives de le relancer se sont soldées par des échecs. Une poignée de gilets jaunes n’ont pu opposer grande résistance aux forces de l’ordre venues les déloger à chaque fois qu’ils ont tenté de re-barrer les routes.
 
Par ailleurs, les Gilets jaunes ne bénéficient plus du soutien inconditionnel de la population, sans doute lassée d’être prise en otage dans les embouteillages. D’autant que les informations commencent à remonter sur les dégâts faits à l’économie, et les licenciements provoqués par la crise de novembre et décembre.
 
Autre élément qui a changé :  en métropole, le mouvement tend à diminuer, semaine après semaine. La dynamique est rompue et les contre-coups se font sentir jusqu’à La Réunion.
 
Les Gilets jaunes en sont conscients et ont bien compris qu’ils n’étaient plus en position de force pour aller croiser le fer avec la ministre. Du coup, ils sont à la recherche d’autres moyens d’actions. Sans grands résultats jusqu’à maintenant. Cela étant, ils ont encore quelques jours pour nous surprendre et imaginer des actions spectaculaires qui ne nécessitent pas beaucoup d’acteurs… On n’est pas à l’abri de quelques coups d’éclat, voire de quelques barrages, durant le séjour de la ministre.
 
Reste un point qui, à lui seul cependant, pourrait contrarier la visite ministérielle…
 
Lors de son déplacement, à la fin de l’année dernière, Annick Girardin avait fait beaucoup de promesses… Et force est de constater que, trois mois et demi après, peu ont été honorées.
 
La ministre avait promis leur application « dès le 1er janvier ». Puis, au cours d’un entretien qu’elle nous a accordé à Paris il y a un mois, elle nous avait déclaré qu’il s’était agi d’une bourde d’un membre de son cabinet et qu’en fait, il aurait fallu comprendre « à partir du 1er janvier ». C’est à dire, dans le courant de l’année 2019.
 
Une mise au point qui a eu le don de la décrédibiliser. Au yeux des Gilets jaunes certes, mais aussi et surtout auprès des Réunionnais.
 
D’autant que les quelques mesures qui se sont effectivement appliquées au 1er janvier, comme elle l’avait promis, sont loin de pouvoir, à elles seules, satisfaire les attentes de la population. Ce n’est pas le Bouclier Qualité Prix qui remplira le porte-monnaie des Réunionnais en fin de mois. Tout juste permettra-‘il d’économiser quelques euros…
 
On attend donc plutôt la ministre sur le dossier de la lutte contre les monopoles, ou contre les marges abusives de certains importateurs. Des dossiers qui demandent des enquêtes, des négociations… Qui ne peuvent donc se régler d’un coup de baguette magique.
 
Or, le temps, c’est manifestement ce qui manquera le plus à Annick Girardin. Les Réunionnais ont accepté de lui faire confiance une fois. Pas sûr qu’ils lui refassent crédit une seconde fois…


Commentaires (11)
1. kraz le 15/03/2019 10:51
ahahah qui croit encore à un politique ?

Soit faut avoir les yeux bouchés, ou être de mèche.
Qu'elle vienne tout le monde s'en fout royalement de sa venue, elle va faire son beau discours inutile, un peu de poudre de perlimpinpin de son patron et s'en ira en pensant que toute façon ces imbéciles de réunionnais gobent tout et puis c'est pas vraiment la France ici donc hein.
Au moins elle aura un p'tit voyage gratuit sous le soleil et gros hôtel !

Et les réunionnais ont accepté de lui faire confiance une fois ? Qui ? certains GJ peut-être, les patrons des grosses entreprises surtout, et les politiques péi, d'ailleurs le fameux 1 homme = 1 mandat c'est où ça ? dans quel rêve encore. Mais les réunionnais d'en bas comme disait un certain président, qui galèrent ne lui ont pas fait confiance, ils voyaient l'arnaque venir à 10 000km.
2. cheche le 15/03/2019 11:38
Les reunionnais veulent tout tout de suite,ils pleurent la bouche ouverte. La ministre pour debloquer une situation de crise confinant à la paralysie a proposer des mesures.Mais on oublie que ces mesures doivent êtres enterinées par le gouvernement,les assemblées..puis appliquées par decrets et ce dans un contexte budgetaire etroit! alors de grace un peu de patience svp
3. GIRONDIN le 15/03/2019 11:41
.... Tout juste permettra-‘il d’économiser quelques euros…...

C'est du pipi de chat votre panier !



Comme écrivait le communikant de la région, suite à un un discours HISTORIQUE de son copain:
............. Didier Robert annonce l'alignement de tous les prix sur ceux de la métropole
Le 30/11/2018 | Par Pierrot Dupuy | Lu 79038
......
La ministre a de son côté annoncé quelques mesurettes (voir par ailleurs), mais pas de quoi casser trois pattes à un canard. Là aussi, on a vite compris : "Je n'ai pas d'argent donc ne m'en demandez pas. Même si je le voulais, je ne pourrai pas faire beaucoup plus ici que ce que le gouvernement fait partout ailleurs en métropole. Par contre, je vous ai écouté, je vous ai compris et je suis de tout coeur avec vous. J'ai compris que ce qui était important pour vous, c'était votre besoin de dignité".

Heureusement qu'il y a eu les propositions formulées par le président de Région pour sauver cette séance d'annonces capitales, que tous les Réunionnais attendaient,.......

Que faut-il retenir des décisions annoncées par Didier Robert dans un discours qui marquera l'histoire politique de la Réunion pour les années à venir,....... : Tout d'abord, la Région va se donner les moyens pour que les prix pratiqués à la Réunion soient au même niveau que ceux de métropole. sur zinfo

Ne riez pas c'est historique à écrit le M !
4. Hardcore le 15/03/2019 12:18
Le dieu Argent veille sur la destruction de la société traditionnelle réunionnaise. Réunionnais i faut nous tient bon Ensemble.
5. Hardcore le 15/03/2019 12:20
Clap clap clap bravo post 1
6. lo rhumlépabonméliboikammême@ le 15/03/2019 16:54
madame girardin sera en représentation à l'île de la réunion avec son équipe de bras cassés et son manager guignol donnera les dates après le débat un grand diner de con vous sera servis : amuses bouches :peinture et ses pinceaux: entrée bouche moi le trou , plat principal tord boyaux à 'infusion de vaseline dessert: le trou béant de la charmante aux huiles casses têtes, pour digérer suppositoire de macron au beurre de piondaine bonne digestion et à quand le prochain diner de con ?
7. klod le 15/03/2019 20:34
nous avons eu récemment une "visite" de la "ministre des outres le mer" ,

titre donné selon l'"organigramme" du gouvernement ....................... ???? !!!!

certains ont souligné son "courage" d'avoir été au "contact" des GL............. bon ...................

en attendant , pour le citoyen "lambda " des outre la mer :



la vie chère la diminuée ???????????????????????



l'esbroufe des décideurs "endémiques "ou "nationaux" .....................

du nouvreau Gaston ou Tibère , ???????????????
8. Pro no stick le 15/03/2019 20:44
Vous inquietez pas..y aura de l'ambiance lundi à partir de 14h15..esperons que les cameras seront autorisées..#noulafé vs le systeme.
9. Jean Claude payet le 16/03/2019 07:32
La société réunionnaise est déchantée mais pas une excuse et je ne comprends toujours pas comment le pei a pu se faire retourner le cerveau aussi facilement malgré la solidarité les croyances et j'en passe tout cela fé pitié
10. MICHOU le 19/03/2019 12:50
La ministre doit surtout comprendre que la Réunion est un département français à part entière et pas seulement qd on vient chercher les 35% ni en touriste! Alors comment se fait il qu’on nous escroque de droits de douanes? De majoration, les hommes d’affaires beneficient de plus de poids en bagages lors de leurs voyages en avion mm pour 3j alors qu’un natif non alors qu’il n’a pas d’autre moyen! On sera vraiment en France quand on cessera de nous matraquer pendant qu’on distribue des primes de vie chère qu’on ne touche surtout pas contrairement aux pensions de retraites ou apl ou autre.
Qd on cible le rsa on rappelle constamment que ce sont nos impôts, pour la prime de vie chère on l’oublie!
11. MICHOU le 19/03/2019 12:54
A jean claude, le pei malheureusement attend que la France “papa” nous dicte notre conduite et nous distribue ses miettes. Retroussons nos manches, réfléchissons à nos besoins , nos moyens et construisons ensemble. N’attendons pas qu’on pense pour nous. Comme les enfants grandissent, grandissons.
Nouveau commentaire :