[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
▶️ [Pierrot Dupuy] La Réunion s’ouvre enfin sur le monde

Le 14/06/2019 | Par Pierrot Dupuy | Lu 3339


▶️ [Pierrot Dupuy] La Réunion s’ouvre enfin sur le monde

Je ne cesse de vous le dire depuis mardi matin… C’est la semaine des bonnes nouvelles !
 
Nous apprenons dans Le Quotidien d’hier que La Réunion va bientôt s’ouvrir vers une nouvelle destination.
 
Le projet de liaison entre La Réunion et le Kenya prend forme. Les autorités aériennes des deux pays viennent de signer un accord pour permettre à Air Austral et Kenya Airways d’assurer la liaison.
 
Selon le journal du Chaudron, ce ne serait plus qu’une question de mois avant que les avions des deux compagnies puissent commencer leurs rotations.
 
Et ce n’est pas rien puisque le Kenya offre de nombreux atouts. C’est d’abord une destination touristique recherchée grâce à sa grande variété de paysages : ses parcs nationaux réputés dans le monde entier pour la qualité de ses safaris, mais aussi ses plages, ses sites de plongée, etc…
 
Mais le Kenya, c’est aussi un hub aérien, c’est-à-dire une plate-forme d’éclatement à partir de laquelle on peut rejoindre une multitude de destinations en Afrique, en notamment l’Afrique francophone : Cameroun, Côte d’Ivoire, etc…
 
Ainsi donc, La Réunion s’ouvre peu à peu sur le monde. Après bien sûr la métropole, l’ile Maurice, Rodrigues, Madagascar, Mayotte, l’Afrique du Sud, les Seychelles, puis l’Inde, la Thaïlande, la Chine, voilà maintenant l’Afrique à portée d’aile.
 
Restent à gagner deux combats.
 
D’abord obtenir une baisse des tarifs. Il n’est pas normal de payer aussi cher les destinations dans la zone océan Indien. Air Austral pratique des prix prohibitifs : plus de 600 euros pour un aller-retour sur Mayotte, pratiquement 1.000 euros pour Johannesburg ! Comment voulez-vous inciter les Réunionnais à voyager dans ces conditions ?
 
L’exemple de Mayotte est parlant. Quand Corsair pouvait desservir la destination avant de se voir retirer les droits d’accès dans des conditions plus qu’étranges, Air Austral divisait par deux ses tarifs les jours où Corsair était présente. Et les remultipliait par deux les jours où Corsair n’était pas là !
 
Aujourd’hui, le problème ne se pose plus puisque, suite à de fortes pressions, Corsair a disparu de la ligne…
 
Et le même schéma, avec au final une suppression des droits de desserte, s’est reproduit à Madagascar.
 
Dorénavant, Air Austral est seule à desservir ces deux destinations, avec les tarifs qu’on connait.
 
L’autre défi consistera à ne pas se contenter de permettre aux Réunionnais d’aller dépenser leur argent à l’étranger, au détriment de l’hôtellerie locale qui a fait de gros efforts, tant en qualité qu’en tarifs, mais aussi de réussir à attirer les touristes étrangers à La Réunion.
 
Par exemple, seule une poignée de Chinois a effectué le voyage dans le sens Chine/Réunion. Quand on pense aux sommes dépensées en promotion et en déficit de la ligne, ça fait cher le touriste chinois !


Commentaires (22)
1. JORI le 14/06/2019 09:34
Avec les bons pour "bat karé" financés par mes impôts, les réunionnais vont pouvoir voyager à pas cher !!.
2. République le 14/06/2019 10:27
La survie d’Air Austral, voilà un débat à faire (qui aurait dû être lancé dès le départ !), étant donné que beaucoup d’argent public alimente cette société qui, malgré quelques ouvertures de ligne, n’a guère de chance de réduire ses déficits – d’ailleurs, pas mal de compagnies de transport aérien dans le monde n’arrivent pas vraiment à sortir des difficultés. Le mieux n’est-il pas de laisser aux autres le soin de prendre en charge la clientèle réunionnaise ? La Réunion ne sera pas isolée ; et les prix des billets ont même des chances de baisser par rapport à ce qu’Air Austral pratique ces derniers temps. Il ne manquerait alors pas de secteurs qui pourraient profiter de nouveaux espaces de financement, mais ce serait encore un travail politique à mener dans ce cas. De façon claire, devant la population. Un vrai travail de communication de la part du président de la Région et de sa majorité. Les élections régionales approchent.
3. elgé le 14/06/2019 10:35
Il est sur qu''on dépense des sous pour envoyer nos élus en Chine ou en Inde pour négocier des accords afin que leurs vacanciers soient dispenser de visa pour rentrer chez nous. A l''inverse, on est bien obligé d''avoir ce fameux visa pour y aller.
4. Babeuf le 14/06/2019 10:36
Je ne savais pas que La Réunion était un pays membre de l'ONU.!!

Voir un copier- coller d'une partie de l'article.

Le projet de liaison entre La Réunion et le Kenya prend forme. Les autorités aériennes des deux pays viennent de signer un accord pour permettre à Air Austral et Kenya Airways d’assurer la liaison.
5. elgé le 14/06/2019 10:40
Visa obligatoire pour la Chine et l'Inde, et bien je n'irai pas.
Ah la bonne nouvelle, on va pouvoir aller au Kenya. Mais à quel prix! On n'aura des sueurs avec Air Austral.
Et n'oublions pas que le Kenya est une destination à risques. Je n'irai pa
6. RIPOSTE974 le 14/06/2019 10:53
Plussoie , votre article M. Pierrot Dupuy !
Air Austral ne cherche qu'à enrichir les sociétaires alors que cette compagnie régional est financée par la SEMATRA , une SEM où quelques clowns ne savent même pas lire un bilan .
C'est du vol organisé sur la destination Mayotte et Madagascar .
Un exemple se rendre sur Madagascar , 3 compagnies entre en jeu Air Mad , Air Austral et TSARADIA pour les vols intérieurs à l'achat d'un billet d'avion . C'est la croix et la bannière pour avoir un vol direct d'1 point A à 1 point B !!!. Les taxes sont très chers sur ces billets et ces 3 compagnies se la pètent en distribuant le " GRAS " !
Trouvons nous normal 1 REUNION / Madagascar A-R à 560 €uros pour 1h30 x 2 de vol alors qu' une pub démontre 1 Coup de ❤ pour La Réunion dès 548€ A/R ! 10h50 de vol ... Sur CORSAIR !
C'est la charité qui se fout de l'hôpital .
Ce mec " patron " de la pyramide inversée est un clown dans la gestion du Conseil Régional et le restera !!!
La NRL est la preuve d'une haute incompétence ?
amen !
7. Habitant le 14/06/2019 12:01
En tant que habitants de la Réunion, nous ne sommes pas des rentes pour les hôteliers. C'est à eux d'attirer la clientèle venue d'ailleurs comme le font si bien les hôteliers des autres îles.

On a bien vu la magouille d'Air Austral pour virer Corsair pour sa liaison entre la Réunion et Madagascar. Mais par contre, Mayotte faisant partie de la France, personne ne devrait en théorie avoir le droit d'interdire une compagnie française à effectuer une liaison en France même alors qu'en métropole Ryanair et Easyjet (Irlande et GB) proposent des liaisons intérieures.
Quoiqu'il en soit, le monopole d'Air Austral au départ de la Réunion pour les vols ailleurs que la métropole est inadmissible.
C'est la mobilité des Réunionnais qui devrait passer devant les intérêts d'une compagnie régionale.
On sous-développe ce secteur là sciemment et on dépense des centaines de millions d'euros en subventionnant les vols vers la métropole. Totalement absurde comme logique économique.

Enfin l'ouverture à l'Afrique, cet énorme continent si près de nous et tellement si loin en même temps.
Peut-être finirons-nous par réaliser concrètement où nous situés réellement sur le globe terrestre et que l'on ouvre enfin un peu les yeux sur d'où l'on vient en tant que Réunionnais.
8. GIRONDIN le 14/06/2019 12:18
....... Quand on pense aux sommes dépensées en promotion et en déficit de la ligne, ça fait cher le touriste chinois !.....

Un éclair de lucidité !

Comme rien n'est fait au hasard, c'est pour fouassin ou malet, ou les deux sûrement pas au patron didiX !
9. Pigeon voyageur le 14/06/2019 12:27
J'adhère totalement à ce discours de notre ami Pierrôt qui pour une fois, OZE mettre en cause indirectement il est vrai, La Région Réunion principale responsable de ce scandale.

Le Quotidien d'aujourd'hui dans sa rubrique, " Le courrier des lecteurs ", publie un article très instructif sous la plume de Guido Narayanin, actionnaire de la compagnie Air Austral, qui OZE pourfendre le despotisme de ses dirigeants grands gaspilleurs de fonds publics par le biais de la Sematra et de ses l'ensemble de ses actionnaires, NOS ELUS CREOLES, complices par leur silence il est vrai intéressé, de ces abus !

Faisons confiance aux très coûteux Services communications, d'abord de La Région et accessoirement, ceux du Département, des mairies et inter-communautés de communes, pour tenter de nous démontrer que nous sommes des abrutis ignares mal informés !!!
10. tite retraitée attentive le 14/06/2019 13:19
Combien de temps encore va durer ce scandaleux gaspillage d'argent public, de la part d' élu-e-s mégalomanes irresponsables, qui malgré les gâchis précédents des lignes vers l'Australie ou la Chine, tels des roitelets veulent étendre leur royaume ?

Mis à part, nos très chers élu-e-s tous kréols ainsi que leurs familles et ami-e-s qui ne payent pas leurs billets,... nos heureux fonctionnaires privilégiés, kréols et zoreils sur-rémunérés ainsi que le personnel pléthorique d'Air Austral et leurs très nombreuse familles qui voyagent gratis,... nos affairistes péï qui, avec la bénédiction des syndicalistes sur-rémunérés et alors qu'ils sont subventionnés avec de l'argent public, préfèrent investir dans ces pays où le coût de la main d'oeuvre corvéable à merci est moindre qu'à La Réunion,... où alors nos scientifiques sur-rémunérés en mission d'études (...) connues d'eux seuls ?

Qui va emprunter ces lignes très coûteuses pour le contribuable moyen et le réunionnais lambda ?

Plus vraisemblablement les émigrés africains qui fuyant la misère et à la recherche d'un avenir meilleur seront les proies faciles pour les trafiquants en tous genres qui prospèrent dans notre île !!!
11. DOGOUNET le 14/06/2019 13:34
REYONE i coz pa anglé ! La messe est dite et l'échec commercial assuré...sur le dos des con-tribuables !
12. Carlo le Calamar le 14/06/2019 17:21
Que la Réunion s’ouvre sur le monde c’est ce que l’on souhaite.
Attirer des touristes oui oui et oui!
Mais quid du manque de chambres d'hôtel?

Pas assez d'hôtel ici...
13. L'Ardéchoise le 14/06/2019 18:43
GIRONDIN, on est au moins deux à se marrer, toutefois je pense que nous sommes plus nombreux, c'est juste que les autres ne se manifestent pas...
Chinoise rit !
14. GIRONDIN le 14/06/2019 19:25
13. L'Ardéchoise
Effectivement !

Chinoise rit !😂
15. Habitant le 14/06/2019 19:34
@DOUGOUNET: s’il faudrait attendre de parler je ne sais quelle langue pour voyager alors la plupart des avions du monde serait vide!
Permettez moi de dire que ce raisonnement est assez idiot.
16. Thierrymassicot le 14/06/2019 22:19
Cool!! Vive la croissance.......du bilan carbone dégagé pas ces nouvelles rotations indispensables..Merci de votre enthousiasme Monsieur Dupuy sans fond de l'écologie...
17. un observateur le 14/06/2019 22:32
@ 10, tite retraitée attentive : j'adhère tout à fait à votre point de vue.
18. Reese le 15/06/2019 01:45
Qu’Air France fasse du moyen courrier à la Réunion ! 2 A321, et Air Austral ne pourra pas lui barrer la route et ça leur fera un peu les pieds... Car les prix, on le sent bien le monopole Océan Indien !
19. SPARTACUS974 le 15/06/2019 07:36
Ouverture de la Réunion sur le monde......Tu lis et tu découvres que notre Pierrot fait une fois de plus le VRP pour Air Austral qui ne survit que grâce aux impôts des Réunionnais et à sa position de monopole sur certaines lignes avec des prix délirants.Cet accord entre AA et Kenya Airways ne peut déboucher que sur la mise en place d'une liaison sans concurrence et donc à des prix une fois encore très élevés.
Cette liaison sera utilisée par tous ceux qui ont déjà les moyens de voyager sur Air Austral sans se soucier du prix.Finalement,un article pour pas grand chose ...
20. Habitant le 15/06/2019 09:59
Pour les vols régionaux au départ des Antilles ils ont Air Antilles, air Caraïbes, Air France et Norwegian. Nous n’avons qu’air Austral et rien d’autre.
Guadeloupe-Martinique c’est 80€ l’aller retour.
Voilà histoire de comparer un peu.
21. brenneke du fion le 15/06/2019 10:39
Les baiseurs de paquet réunionnais pourront aller chasser la gazelle au Kenya en vol direct...
22. 972 le 17/06/2019 00:19
@Habitant, Aux Antilles nous avons certes Air Caraïbes, Air Antilles et Air France mais Air Antilles travaille avec Air France et Air Caraïbes partage depuis peu ses avions avec Air Antilles..., et il faut compter min 150€ pour martinique-guadeloupe
Nouveau commentaire :