[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
▶️ [Pierrot Dupuy] La hausse du tabac ? Un vaste enfumage !

Le 04/03/2019 | Par Pierrot Dupuy | Lu 2095


▶️ [Pierrot Dupuy] La hausse du tabac ? Un vaste enfumage !

Les fumeurs métropolitains l’ont constaté. Depuis vendredi, le prix du paquet de cigarettes a augmenté d’environ 60 centimes. 

La cause de cette augmentation ? Une décision d’Emmanuel Macron qui a fait le choix de lutter contre la consommation de tabac en augmentant fortement les prix. D’ici la fin de son quinquennat, le prix d’un paquet passera, en métropole, à 10€.  

A La Réunion, il n’a apparemment pas bougé, mais il est déjà bien supérieur, le conseil départemental ayant décidé de le surtaxer.

L’action est en apparence, j’ai bien dit en apparence, louable.

Pourquoi ? Parce-que le tabac tue tous les ans près de 75.000 personnes. Contre 3.500 décès sur nos routes. Pourtant, l’Etat déploie un véritable arsenal pour traquer les malheureux automobilistes que nous sommes. Tout ça pour 3.500 décès ! 3.500 morts de trop, je vous le concède. Toute disparition est un drame. Mais que fait le même Etat contre le tabac qui tue 20 fois plus ? Rien, ou pas grand chose.

Ah si, j’allais oublier, il augmente le prix des paquets de cigarettes… Avec une certaine réussite, il faut bien le reconnaître, puisque le nombre de fumeurs a diminué l’an dernier en France. Mais le fait-il dans l’intérêt des Français, ou dans son propre intérêt ? Histoire de renflouer des caisses bien vides ?…

Et il en est de même du conseil départemental de La Réunion qui, comme je vous l’ai dit, a choisi de surtaxer la vente de cigarettes. Dans l’intérêt de qui ? De la santé des fumeurs ou des finances du Département ?

La sénatrice Anne-Marie Payet avait voulu faire voter un amendement en 2011 visant à réduire de moitié le nombre de points de vente de cigarettes : 1 pour 350 habitants à La Réunion contre 1 pour 3.000 en métropole ! Près de 10 fois plus ! Dans son viseur, notamment la vente de paquets de cigarettes dans les stations-services.

Devinez qui était monté au créneau pour s’y opposer, avec une telle force d’ailleurs que la sénatrice avait du retirer son amendement ? Les syndicats de petits commerçants, ce qui peut se comprendre, mais aussi Nassimah Dindar en tant que présidente du conseil général et la quasi-totalité des élus de La Réunion !

Après, les mêmes vont venir nous expliquer que la santé des Réunionnais est leur principale préoccupation !

Et il en est du tabac comme de l’alcool, qui fait 30.000 morts par an. L’Etat se contente d’encaisser les montants des différentes taxes sans mettre en œuvre une véritable politique de prévention. Alors même que les méfaits du tabac et de l’alcool coûtent beaucoup plus cher à la collectivité que ce que lui rapportent les taxes. 

Mais ceux qui fument aujourd’hui ne mourront d’un cancer que dans 30 ou 50 ans. Alors que les taxes, c’est aujourd’hui qu’elles tombent dans les caisses. C’est ce qui s’appelle de la gestion à la petite semaine.

Côté prévention, les associations de lutte contra les différentes addictologies ne cessent de  protester contre le peu de moyens qu’on leur octroie. Quand, pire encore, elles ne voient pas le montant de leurs subventions baisser…

Les campagnes de prévention ? L’Etat y consacre 100 fois moins d’argent que pour la Sécurité routière, alors que je le rappelle, la route tue 20 fois moins que le tabac !

Dernière incohérence, même s’il y en aurait beaucoup d’autres : L’Etat verse 300 millions d’euros tous les ans d’aides aux buralistes et ne consacre que quelques dizaines de millions aux campagnes de prévention contre le tabagisme.

Alors, désolé, mais une fois de plus, je suis bien obligé de penser qu’on est face à une immense hypocrisie. La finalité de tout ça, c’est de taxer encore et toujours plus le pauvre contribuable que nous sommes. Notre santé, c’est bien le cadet de leurs soucis ! 


Commentaires (10)
1. lo rhumlépabonméliboikammême le 04/03/2019 10:07
l'état est un récolteur de taxes et d'impôts rien à foutre du peuple , les politiciens sont des mafieux des ripoux pour faire de la politique il faut être menteur manipulateur et mafieux moi je n'y crois plus même voter c'est un leurre tout est combiné derrière la cuisine .Jacques Attali pourrait nous raconter pas mal de chose depuis 2014 il avait donné le nom du futur président de 2017 et pour 2022 le nom est connu encore de l'enfumage attention danger pour les poumons d'aciers MDR.
2. GIRONDIN le 04/03/2019 10:08
……………… Alors, désolé, mais une fois de plus, je suis bien obligé de penser qu’on est face à une immense hypocrisie. La finalité de tout ça, c’est de taxer encore et toujours plus le pauvre contribuable que nous sommes. Notre santé, c’est bien le cadet de leurs soucis ! …………..

comme la région de votre copain didiX pour le gasoil et l'essence et le gaz


pour la cigarette men fou je ne fume pas par contre pour le carburant je fulmine!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
3. LORHEIN le 04/03/2019 10:54
De plus, les habitants des Régions frontalières de Métropole vont s'approvisionner dans les Pays limitrophes et font même 150 Kms pour acheter des cartouches ou des pots de tabac( de plus, ils y trouvent les carburants moins chères, entre 20 et 30 Cts d'€ de moins le litre). Facile de dire que la consommation a diminué en France, les chiffres sont pris sur la vente de tabac en France. Encore une statistique bidon.
4. monopol le 04/03/2019 11:59
non pour les stations services c'est un amandement du gouvernement porté par Yves JEGO fin 2008
sur note du prefet et pression des pétroliers
qui a protégé les stations
cette loi de PAYET a été mal rédigé sans consultations du travail baclé on voit le résultat
5. Fredo974 le 04/03/2019 13:30
La hausse du prix du tabac a montré des résultats trés positifs chez les jeunes pour qu'ils n'entrent pas dans le tabagisme . Il y a une limite à l'augmentation du prix , c'est la contrebande .
6. Modeste le 04/03/2019 15:05
rien à foutre de la hausse du prix du tabac et quand à faire faites le aussi sur l'alcool!
7. Jp POPAUL54 le 04/03/2019 19:35
Augmentation des prix du tabac....arrêtez de fumer.
Augmentation des prix de l'alcool....arrêtez de picoler.
Augmentation des prix des carburants....arrêtez de rouler.
Augmentation des prix de la bouffe...arrêtez de bouffer

En attendant les dépenses publiques explosent...et ils continuent de dépenser !!!!

Quand le sou ne sera plus dans les caisses...nous serons taxer sur le coït...et nous arrêterons de baiser !!!
8. klod le 04/03/2019 19:46
t'as pas une clope , mon ami ?
9. Mougeon le 04/03/2019 20:01
Nooonnnnn!!!
Pas sur l''acool svp!!!!
Sinon,Je fume du tabac mais le prix qui augmente ne me derange pas
N
Bon bein je vais m''en grier une!!!hi hi
10. PATRICK CEVENNES le 04/03/2019 23:23
Macron a besoin de financer le super cadeau (10 milliards) qu'il a fait aux "gueux".

Rire : les partis politiques français rencontrent quelques difficultés pour obtenir des prêts bancaires pour financer les européennes. Les banques françaises refusent, sauf pour LREM. Je propose à nos partis politiques de s'adresser à la Mère Patrie la Russie de Poutine. Pdr !
Nouveau commentaire :