[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
▶️ [Pierrot Dupuy] Qui a dit que la vie d’un végan était un long fleuve tranquille ?

Le 07/03/2019 | Par Pierrot Dupuy | Lu 3026


▶️ [Pierrot Dupuy] Qui a dit que la vie d’un végan était un long fleuve tranquille ?

Je vais vous parler ce matin d’un phénomène à la mode, qui prend de plus en plus d’ampleur.

Je ne sais si vous êtes comme moi, mais j’ai de plus en plus de personnes autour de moi qui se disent végan, ou qui disent réfléchir à le devenir.

Avant tout, il faut bien comprendre de quoi on parle.

Il faut bien distinguer le véganisme, le végétalisme et le végétarisme. Le véganisme est un mode de vie à part entière dont le régime alimentaire est le végétalisme. Les véganes, comme les végétaliens, ne mangent pas de viande, de poisson, d’œufs, de produits laitiers, de miel ni même de produits contenant de la gélatine de porc. 

Le régime végétalien repose donc uniquement sur les aliments issus des végétaux, comme les fruits et les légumes, les céréales ou encore les légumineuses. 

Par contre, tous les végétaliens n’adoptent pas le mode de vie végane. 

Quant au végétarisme, il consiste à exclure uniquement la chair des animaux, c’est-à-dire la viande et le poisson, et non le lait et les œufs.

Voilà, j’espère que vous y voyez un peu plus clair maintenant.

D’où vient cette mode ? Elle est très ancienne, mais son renouveau actuel est pour beaucoup la conséquence des vidéos et autres photos de poulets, de cochons, élevés en batterie dans des conditions horribles. Ou d’abattoirs où l’on voit des vaches ou des cochons mourir dans des souffrances atroces. Tous les ans, près de 287 millions de bovins sont tués dans le monde pour être mangés.

Intervient également un souci de préservation de la planète. On entend souvent des végans mettre en avant le fait que l’élevage est pour beaucoup responsable de l’émission de CO2 ou de la déforestation, pour libérer des terres agricoles pour nourrir le bétail. L'élevage est responsable de près de 15 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, un peu plus que le secteur des transports.

Présenté comme ça, on ne peut que souscrire à ce nouveau mode de vie. Le problème est que l’homme est un omnivore, qu’il est programmé pour manger de tout et que de le priver de toute consommation de viande entraine des carences qui peuvent se révéler très graves. Des carences de protéines notamment.

Le principal risque concerne la vitamine B12, qui joue un rôle particulièrement important dans la formation des globules rouges et le renouvellement de certaines cellules. Or les végétaliens sont complètement privés de cette vitamine que l’on trouve exclusivement dans la viande et le poisson et, dans une moindre mesure, le lait et les œufs. 

Ils doivent également veiller à leur apport en iode, bien que le risque de carence soit moins grand que pour la vitamine B12. L’iode est un oligo-élément apporté par le sel, le poisson et les fruits de mer. 

Il est possible de remédier à ces différents déficits par des compléments alimentaires. Mais cela suppose que chaque végétalien devienne un expert en nutrition. Et varie au maximum ce qu’il mange, en maîtrisant parfaitement ce que chaque aliment contient, histoire de limiter au maximum les risques de carences. 

Car il ne suffit pas d’éliminer les produits d’origine animale et de continuer à manger comme on le faisait auparavant. Il faut complètement repenser son alimentation. Et ne pas hésiter à prendre régulièrement des compléments alimentaires.

Mais il arrive que ça ne suffise pas. J’en veux pour preuve le cas de Tim Shieff, ce célèbre YouTubeur britannique, suivi par près de 180.000 fans, qui était végétalien depuis 2012, et qui a scandalisé la planète végan en annonçant récemment avoir recommencé à consommer de la viande pour des raisons de santé, voire de survie. 

Qui a dit que la vie d’un végan était un long fleuve tranquille ?


Commentaires (38)
1. cmoin le 07/03/2019 11:31
Les vegans extrémistes n'ont pas à nous imposer leurs choix de vie.
2. toto le 07/03/2019 12:09
N'importe quoi ! Parce qu'un youtubeur (qui sont les nouvelles références culturelles, semble-t-il) renonce à ce régime, il faudrait dire que c'est compliqué ? D'une part, le seul complément alimentaire nécessaire est la vitamine B12, c'est vrai. Nul autre n'est nécessaire. Il faut effectivement réfléchir (un peu) pour constituer ses repas et connaître quelques astuces (associer les lentilles ou grains à des fruits ou légumes qui contiennent de la vitamine C, pour pallier à d'éventuelles carences en fer, par exemple) pour ne pas voir de problème. Cela contraint à ne plus manger les cochoneries industrielles, et globalement, on s'en sort mieux. Vegan depuis 6 ans, j'ai pu terminer trois diagonales des fous (entre autres courses de trail) sans encombre.
3. Ald'eau le 07/03/2019 12:18
oulala...sujet brûlant...
4. olive le 07/03/2019 13:16
chacun fait ce qu'il veut, sans rien imposer aux autres. Il en est ainsi de la religion et du régime alimentaire. Perso on a une amie végan et quand elle vient manger à la maison, ben elle amène sa bouffe sinon c'est salade verte et point barre. Elle mange du lait au soja : je trouve ça dégueulasse comme goût et chacun sait que le soja, production agricole "industrielle" de masse, est faite d'OGM…des steaks au soja… hummm !!! enfin ça me fait marrer. C'est son choix après tout mais j'ai remarqué que la liberté de faire ce que l'on veut, fait peur à certain : il leur faut se mettre des barrières, des impossibilités, se rendre esclave de quelque chose, c'est rassurant. Dieu dit qu'il ne faut pas faire ceci, je ne dois pas manger cela… pas grave, y'en aura plus pour les autres, merci à tous les végans. et bonne salade
5. Cathy Bruno le 07/03/2019 13:51

Bonjour. Alors oups, quelques points à rectifier quand même.
Des carences de protéines, il faut vraiment ne rien manger pour en manquer, vraiment, surtout à La Réunion avec le riz+grains.
La B12, oui, c'est sur que, ne consommant pas de produits animaux, animaux qui, ont eux mêmes été en amont supplémentés en B12, nous, végétaLiens, nous la prenons directement à la source, sans passer par la case "animaux enrichis en B12"
Après, l'iode, rien de plus facile, les véganes (oui c'est un mot français, entré dans le dictionnaire depuis quelques temps déjà), nous consommons des algues, très riches en iodes. Pas besoin de poisson pour cela.
Avec internet, les livres en pagaille, vraiment, il est difficile de passer à coté si on se renseigne un minimum.
Concernant le dernier point, mdr, cet ancien végétalien, euh faut savoir qu'il pratiquait le jeune complet, buvait de son urine, etc etc euhhh ces méthodes ne sont absolument pas celles des véganes mdr
Enfin, concernant le commentaire de cmoin plus haut, les Véganes n'imposent absolument rien du tout. Ce sont les lobby de la viandes et produits laitiers qui nous bassinent depuis plus de 50 ans qu'il faut consommer leurs produits pour péter la forme, mdr, qui par leur matraquage impose une vision de l'alimentation. Pour preuve, regarder un peu les livres scolaires des maternelles !! le conditionnement affreux !! et encore de nos jours ils investissent les écoles pour prêcher pour leur paroisse.
Plusieurs spécialistes confirment qu'un régime végane bien mené est préférable à tout, autant pour la planètes que pour les humains, sans parler de ces pauvres animaux produits pour être tués juste pour un plaisir, ah non, pour du fric.
Bref, la vie d'un végane est dans l'absolu un long fleuve tranquille, si ce n'est que cette société, tellement formatée, a du mal à voir plus loin que le bout de son nez.
Enjoy life
6. Gajamuk le 07/03/2019 14:01
Donc, comme le cochon, nous sommes omnivores ! Je ne suis pas un spécialiste, mais il me semble que les animaux qui mangent de la viande, ont les dents qui faut pour le faire, et ils ne vont pas faire cuire leur viande pour le consommer...
7. citoyenne-lambda le 07/03/2019 17:03
Quand on prend conscience de la souffrance des animaux abattus industriellement et des conséquences écologiques néfastes de l'élevage intensif, on ne peut que ressentir du dégoût pour la viande.
Certes, *le fer contenu dans les aliments d'origine animale est mieux absorbé par l'organisme que le fer d'origine végétale. Mais une alimentation végétarienne équilibrée et variée peut facilement satisfaire nos besoins en fer, d'autant qu'elle apporte plus de vitamine C nécessaire à l'absorption du fer végétal.

En complément des post 2 et 5, *quelques aliments riches en fer : graines de courge et de sésame (en assaisonnement des salades ou autres plats), le son de blé (saupoudré sur salades, crudutés ou yaourts), cacao, quinoa, l'amarante, les lentilles et les légumes-feuilles (épinards, bettes, brèdes...).


*Pour la vitamine B12, pas de carences si on consomme des oeufs et des laitages. Par contre, les végétaliens doivent nécessairement prendre un complément médicamenteux ou utiliser des produits enrichis en vitamine B12 plusieurs fois par jour (comme certains laits végétaux au soja ou certaines céréales pour le petit déjeuner).

* extraits de "Mon cahier VEGGIE" d'Hélène Defretin, diététicienne (offert à Noël par ma family)
8. Hardcore le 07/03/2019 17:53
https://www.slate.fr/story/153122/vegan-tendance-neonazis

Vegan c est une tendance chez les nouveaux nazis
9. lan le 07/03/2019 19:36
http://www.terresacree.org/mediter.htm
10. Harris KALIDAS le 07/03/2019 19:39
Bonsoir,
Merci de parler du véganisme, malheureusement encore avec beaucoup d'inexactitudes, même s'il y a des améliorations. Voici quelques corrections du contenu de cet article.
Tout d'abord le véganisme c'est un ensemble de principes selon lequel l'humain devrait vivre sans exploiter les animaux. Cette idée, compassionnelle, était jusqu'en 1947 utopique, car l'humain naturellement omnivore ne connaissait pas encore quel nutriment essentiel manquait (car il n'en manque qu'un) dans les aliments d'origine végétal. Heureusement, fin 1947, par hasard éventuellement, un chercheur a découvert l'existence et la source de la vitamine B12.
En effet, les protéines, et plus précisement tous les acides aminés essentiels, sont très faciles à obtenir, c'est à dire sans avoir à faire de calcul de nutritionniste, à partir des aliments végétaux, il suffit de manger varié et à sa faim. Une personne végane a en général plus de protéines que nécessaire, avec moins d'excès de protéines éventuellement que l'alimentation occidentale classique ( https://www.federationvegane.fr/documentation/sante/les-proteines-un-faux-probleme/ ). Donc il est totalement faux de dire qu'une alimentation végane entraine des risques de carences en protéines.
Donc, le seul nutriment essentiel qui fait défaut à l'alimentation végétale (et non végane car on verra tout de suite après la différence), c'est la vitamine B12.
Fort heureusement, la découverte qui permet de devenir végane depuis 1948 amènera à connaître qu'en réalité la vitamine B12 présente chez les animaux n'est pas fabriquée par eux mais par des bactéries. Aucun animal, ni aucun végétal, n'a la capacité génétique de fabriquer de la vitamine B12. Les végétaux n'en ont pas besoin donc ils n'en contiennent pas. Les animaux en ont besoin donc ils se la procurent directement ou indirectement des bactéries, dans toutes les chaînes alimentaires.
Le complément alimentaire en vitamine B12 est alors une forme d'aliment moderne permettant de récupérer la vitamine B12 à sa source originelle de cultures de bactéries microscopiques. Voici l'avancée de la connaissance humaine qui permet à notre humanité d'exprimer encore davantage ses capacités naturelles d'empathie et de compassion envers les autres. A noter qu'en arrêtant l'exploitation du règne animal, nous diminuons très fortement l'exploitation des végétaux et des microorganismes qui sont exploités par les animaux à nourrir, en bien plus grande quantité qu'en les consommant directement. Ainsi pour les personnes aussi soucieuses des plantes par exemple, la meilleure solution à ce jour est aussi d'être végane et de ne consommer que des végétaux et des compléments en vitamine B12. Il peut y avoir d'autres nutriments à surveiller comme l'iode mais ils sont bien présents, donc on peut les avoir des végétaux soit en aliments soit en compléments (les compléments alimentaires au passage peuvent être plus économique et écologiques, par exemple un complément de B12 qu'est la veg1 (contenant d'autres nutriments utiles selon le mode de vie quotidien) revient à moins de 9 euros par mois (https://www.facebook.com/societeveganereunion/posts/756399198057344). La différence alors entre alimentation végétalienne et alimentation végane est que cette dernière repose sur l'exploitation des végétaux et des bactéries, minimum nécessaire pour avoir tous nos nutriments vitaux, pas seulement les végétaux.
Prendre l'exemple de Tim Shieff est fallacieux. Il ne se complémentait pas, il était allé dans des extrêmes qui ne sont pas simplement du véganisme (en gros il se sous alimentait et avait des pratiques qui n'ont rien à avoir avec une alimentation végane). Prendre cet exemple pour dire que la complémentation en vitamine B12 n'est pas suffisante est au mieux un manque d'information de son alimentation.
Un résultat publié par une étude nationale importante faite en France rejoint les conclusions des études scientifiques (que la Fédération végane a travailler à rassembler et avec laquelle notre association locale travaille pour donner bénévolement les informations sur la nutrition végane : http://www.societevegane.re/images/FederationVegane/Flyer_nutrition_A5_02_LR.pdf et http://societevegane.re/images/FederationVegane/BDB12_01_A5_SVR_HR.pdf pour l'essentiel à connaître)
Je demande à tous les professionnels des médias de mieux s'informer sur le véganisme pour traiter ce sujet de société de premier ordre. Merci.
Cordialement
Harris KALIDAS
Président de la Société Végane Réunion
11. Harris KALIDAS le 07/03/2019 19:41
Petite précision en complément :
on écrit "végane" et non "végan" ni "végans", le mot est désormais dans tous les grands dictionnaires français ( https://www.federationvegane.fr/documentation/terminologie/ )
Bonne soirée!
12. Kifkif le 07/03/2019 19:45
L homme descend du singe. Pourtant un gorille de 170kg se passe volontiers de viande et ne mange que des végétaux. Sans manger des morceaux de cadavres assaisonnés l homme périclite. Pourquoi ?
13. Nono le 07/03/2019 20:45
Les véganes refusent tout ce qui est produit de l'animal. Alimentation bien sûr, mais aussi vêtements, cosmétiques ou produits pharmaceutiques.

C'est un choix, aucun souci avec ça, par contre le prosélytisme des plus radicaux fait plutôt fuir qu'autre chose.
14. le taz le 08/03/2019 00:31
qui a dit qu'il fallait devenir vegan ?

raz le bol de tous les caprices de tous ces illuminés qui sont irrespectueux des autres.

et je ne mange pas ci, je ne porte plus ça, je me vaccine plus, je refuse ceci, cela....
caprices de gamins de 10 ans qui veulent se démarquer et qui emmerdent toute la communauté.

arrêtez de faire chier les gens....!
15. raz le 08/03/2019 01:28
Eh bien, nos ancêtres qui mangent de la viande depuis des milliers d’années sont moins futés que les nouveaux religions Veganes d’aujourd’hui. On peut toujours s’efforcer à m’expliquer mais je voudrais que ceux qui pratiquent cette tendance « à la mode » fassent d’abord leur auto critique. Chose difficile, voire impossible à tout adepte de religion.
16. Mortier le 08/03/2019 07:03
Ils ne mangent pas la chair de poule mais consomme l''oeuf qui vient du c..l de la poule. Chacun ses goûts.
17. Jp POPAUL54 le 08/03/2019 07:09
Le paradoxe comique...on leur fabrique de la bouffe en forme de steak.
Quel mauvais goût de concept marketing.
Demandez plutôt des produits en forme de carotte, de courgette ou encore de concombre !!!
18. Harris KALIDAS le 08/03/2019 07:36
Il faudrait définir ce qu'on entend par "des plus radicaux" , le prosélytisme dont tu parles n'est sans doute pas non plus le fait du véganisme mais de l'antispécisme, dont on fait l 'amalgame, à tord je pense, avec le véganisme ( https://www.federationvegane.fr/ne-pas-confondre-veganisme-et-antispecisme-communique-de-presse/ ) .
Cela étant dit, le véganisme ne s'arrête pas à un choix individuel car ses principes sont l'empathie et la compassion qui sont des capacités naturelles de l'humain. Il présente un intérêt public. En effet, personne ne dira qu'ôter la vie uniquement pour le plaisir est une bonne chose. Le public ne connaît pas que le véganisme peut très bien marcher. Mais lorsqu'on le sait, il est moins satisfaisant de continuer à massacrer des animaux sans nécessité que ne pas le faire, sauf à reconnaître qu'une certaine forme de violence l'emporte encore chez l'humain sur ses attributs d'empathie et de compassion. Personnellement, je pense que notre civilisation est globalement plus compassionnelle que violente et que l'ignorance de la possibilité réelle du véganisme en terme de santé est la raison principale qui fait que nous exploitons encore en majorité les animaux. Autre utilité publique du véganisme, un végane nécessite entre 2 et 3 fois moins de terres qu'un non végane (ce qui signifie très sensiblement moins de destruction des ressources et de production de gaz à effet de serre). Les chances de préservation de notre écosystème vital sont ainsi grandement améliorées. C'est ainsi que notre association travaille sur l'information sur les conditions du véganisme et le partage public de ces informations afin que le public soit bien informé, les erreurs de l'article présent montre bien le degré d'ignorance et de croyances et ce besoin d'information du public.
19. Christian97441 le 08/03/2019 08:22
Végétarien depuis 1981, je voudrais dire que ce choix, je ne l'ai pas fait en m'appuyant sur des considérations médicales (moins de toxines par exemple, encore que cela ne soit pas prouvé vu tous les produits nocifs contenus dans les plantes utilisées par la plupart des agriculteurs) mais tout simplement par humanité et compassion. Je n'ai jamais vu un animal souhaitant mourir ou allant de gaieté de cœur à l'abattoir, en plus bien souvent au prix d'atroces souffrances infligés par des humains qui croient que tout sur cette terre est organisé pour satisfaire leur appétit et leur cruauté. Merci à ceux qui luttent pour le respect de la vie!

Puis-je ajouter que, en tant que sportif, j'ai bien souvent entendu au début que j' allais "perdre mes forces"? Evidemment, il n'en a rien été. A la fin des années 80, j'ai gagné 2 marathons ici à la Réunion et pour soutenir un effort de 42 km, je pense que des forces, il en faut quelques-unes!! Un blanc d'œuf quotidien par exemple contribue à un apport protidique suffisant et on se sent tellement mieux à l'idée de ne pas avoir sa part de responsabilités dans les souffrances infligées à ces pauvres animaux qui ne demandent qu'à vivre...
20. Tristan Lefebvre le 08/03/2019 09:28
Plus destructeur pour la nature qu'un vegan tu meurs. Non au travail des abeilles et autres pollinisateurs, non au travail des vers de terre, pas de fumier quand même, pauvre cheval,des champs de morts. Puis des lions végétariens... Des fous.
21. Tristan Lefebvre le 08/03/2019 09:46
https://youtu.be/6X4UEawXu-Q
Vidéo d'un permaculteur, permaculture qui est l'avenir de l'agriculture et de l'elevage, que l'on soit végétarien ou omnivore, ce n'est pas pour rien si ce modèle se repend de plus en plus.
22. Christian97441 le 08/03/2019 10:44
J'ai remarqué que Pierrot Dupuy était attentif à l'orthographe et à la syntaxe dans ses écrits. A nous d'en faire autant. Pour ma part, je ne suis pas trop fier car en relisant maintenant mon post 19, je vois au moins 2 fautes qui, eu égard à mon ancien métier, me perturbent. Voilà le résultat quand on ne prend pas la peine de vérifier son commentaire!
Ceux qui maltraitent la langue (y compris dans les Mémoires de Licence ou de Master) sont nombreux et je ne voudrais pas faire partie du lot, même si nul n'est à l'abri d'une erreur et est pardonnable dans la mesure où celle-ci ne s'ajoute pas à une longue liste!!
23. Harris KALIDAS le 08/03/2019 10:52
C'est faux Tristan, ce n'est pas non au travail des abeilles mais non à l' exploitation de leur travail (récupération de leur miel qui est leur alimentation principale : https://www.federationvegane.fr/documentation/pourquoi-etre-vegane/le-miel-cest-du-vol/ ). On peut très bien favoriser l'installation d'essaim d'abeilles, seulement on les laissera tranquille vivre leur vie, c'est respecter leur nourriture principale pour elles également. Idem pour tout autre animal (des vers de terre sauvages dans la terre c'est leur habitat naturel), je ne suis pas connaisseur de la permaculture mais je sais qu'il existe de la permaculture végane (des pistes peut être : http://www.abv-france.org/ , https://www.facebook.com/groups/498205747030694/ , https://www.youtube.com/playlist?list=PLuF5rKLJ28M2MbUoKezVUetO_lrREpCJb&disable_polymer=true&fbclid=IwAR30EXL-SxVSineg0t-SsbpNIorxlI_K8isPY8D6vSZaNWBWk3xqda2xtvg ) l'idée est de creuser et chercher des solutions si possible qui nous permettent de ne pas exploiter les animaux (cela ne veut pas dire leur absence, mais ne pas les élever, ne pas les sortir de leur habitat naturel, ne pas les tuer ...) afin de mieux répondre aux aspirations naturelles de compassion de l'humanité. C'est un bonne façon d'utiliser l'intelligence humaine pour répondre avec plus de satisfaction nos compétences. Merci d'éviter les stigmatisations fallacieuses. Bonne journée.
24. Tristan Lefebvre le 08/03/2019 11:09
Je fais confiance à ceux qui font la transition écologique et énergétique, pas à des gens qui réfléchissent uniquement avec du pathos et de la culpabilisation.
25. Harris KALIDAS le 08/03/2019 11:26
Je présente une analyse rationnelle au contraire, et le véganisme a toute sa place (et même l'une des places majeures) dans la baisse de la consommation énergétique et de ressources, en toute logique.
26. Tristan Lefebvre le 08/03/2019 11:34
C'était pas forcément destiné à toi mais avec vos si longs com on se perd, mais à christian : en plus bien souvent au prix d'atroces souffrances infligés par des humains qui croient que tout sur cette terre est organisé pour satisfaire leur app.
27. Tristan Lefebvre le 08/03/2019 11:39
Je peux aussi expliquer l''omnivorisme de manière rationnelle et remplacer mon tracteur par un cheval, dont le fumier nourrira mon élevage de lombrics.
28. Tristan Lefebvre le 08/03/2019 11:47
Puis les vegans et autre végétariens représentant 5% de la population française, leur place n''est pas si majeure que cela. Par contre le débat concernant la cruauté animale a toute sa place et il est vrai que vous en êtes un acteur important.
29. Tristan Lefebvre le 08/03/2019 12:21
Omnivorisme à prendre comme specisme dans ce cas. Je n'arrive pas à écrire des messages de plus de 5 lignes sur le site de zinfo...
30. Harris KALIDAS le 08/03/2019 13:02
Christian n'est pas végane, ça ne pouvait pas lui être destiné logiquement, si on adresse les véganes.
Justement, que plus de gens deviennent végane et que le véganisme devienne une norme dans les comportements de la société apporterait un bénéfice majeur à la société, puisqu'on doit trouver des aménagements pour éviter la surconsommation et réduire les difficultés qui vont venir quant au climat, sachant qu'une alimentation sans exploitation animale diviserait le besoin de surfaces agricoles par 2 à 3, sans compter encore les bénéfices d'arrêter l'exploitation des animaux marins.
31. Yumi le 08/03/2019 14:07
" un phénomène à la mode "
-- Rien qu'à la première phrase on sent déjà venir les bêtises, les idées reçues, les amalgames qui vont suivre.
En fait le véganisme ne date pas d'hier, comme vous le dites si bien dans l'article. Mais au fil des années il a eu plus de visibilité et a donc pris de l'ampleur. Ce n'est en aucun cas un phénomène de mode qui va durer quelques mois et disparaître.

-- Présenté comme ça, on ne peut que souscrire à ce nouveau mode de vie."
Souscrire ? Encore une fois, le vocabulaire est de mauvais goût et mal choisi...

"Le problème est que l’homme est un omnivore, qu’il est programmé pour manger de tout et que de le priver de toute consommation de viande entraîne des carences qui peuvent se révéler très graves. Des carences de protéines notamment. "
-- Je ne vois pas en quoi c'est un problème d'être omnivore car justement, ça donne aux humains le CHOIX de manger ou non de la viande. Définition Larousse : Se dit des animaux qui se nourrissent indifféremment d'aliments très divers (herbes et chair, insectes et fruits, débris animaux et végétaux, etc.).
Et à moins d'avoir des problèmes médicaux, prédispositions spécifiques ou génétique, etc... l'Homme peut très bien vivre sans avoir carences. Effectivement la B12 n'était fabriqué par aucun mammifère, il convient de se supplémenter. Mais plutôt que de manger des animaux qui sont eux-mêmes supplémenter par la B12 (qui est fabriqué par une bactérie hein), les véganes et végétaliens se supplémentent directement à la source.

-- Pour l'iode, il existe également des sources végétales :
La source de l'iode alimentaire dans les pays européens et aux États-Unis se trouve principalement dans les poissons, les fruits de mer et les algues.
En 2007, près de deux milliards de personnes, dont un tiers d'âge scolaire, ont un déficit en iode, ce qui en fait un des problèmes majeurs de santé publique. Je suis quasiment certaine que ces deux milliards de personnes ne sont pas tous des véganes/végétaliens.

"Il est possible de remédier à ces différents déficits par des compléments alimentaires."
" Il faut complètement repenser son alimentation. Et ne pas hésiter à prendre régulièrement des compléments alimentaires."
-- Il faut arrêter de diaboliser les compléments alimentaires. Non ce n'est pas réservé qu'aux véganes/végétaliens. La façon dont la phrase est tournée donne l'impression que se complémenter, c'est être faible. Il n'y a pas de mal à se complémenter. c'est au contraire une sacrée bonne chose en ces temps modernes où les vitamines et autres bonnes choses diminuent de plus en plus justement à la façon dont les terres sont cultivées, les pesticides etc...

" Mais cela suppose que chaque végétalien devienne un expert en nutrition. Et varie au maximum ce qu’il mange, en maîtrisant parfaitement ce que chaque aliment contient, histoire de limiter au maximum les risques de carences. Car il ne suffit pas d’éliminer les produits d’origine animale et de continuer à manger comme on le faisait auparavant. Il faut complètement repenser son alimentation"
-- Manger varié est de l'affaire de tous, puisque nous sommes, comme vous l'avez bien dit : omnivore.
Alors oui, de nos jours il est important de se réapproprier ce que l'on mange ! A trop faire confiance aux industriels qui misent sur le marketing et le gain généré que la qualité de leur produits, on peut se retrouver avec des scandales sanitaires et alimentaires (et sociales aussi).
Connaître ce que nous consommons, et les conditions dans lesquelles le produit est fabriqué, que se soit alimentaire ou non, est le devoir de chacun.
Repenser son alimentation demande peut-être un peu d'organisation au tout début, mais devient vite une habitude. D'ailleurs pourquoi est-ce difficile selon-vous ? Tout simplement parce que depuis notre naissance, on nous inculque dès notre jeunesse des soi-disant bases alimentaires : 3 produits laitiers /jour, 1 portion de viande /jour, des féculents ou céréales, 3 à 4 portions de fruits et légumes/jour. Si faire cela n'a pas été très difficile à mettre en œuvre, il sera également possible de revoir ces bases et de pouvoir partager de meilleures habitudes alimentaires.

"J’en veux pour preuve le cas de Tim Shieff, ce célèbre YouTubeur britannique, suivi par près de 180.000 fans, qui était végétalien depuis 2012, et qui a scandalisé la planète végan en annonçant récemment avoir recommencé à consommer de la viande pour des raisons de santé, voire de survie."
-- Quand au célèbre youtubeur britannique que je ne connais pas, et dont je ne connais personnellement pas sa façon de s'alimenter dans tous les détails, ni sa condition physique... je ne peux prendre cette "preuve" comme viable. Pour plus d'égalité, vous auriez pu également prendre un exemple d'une végane/végétalien qui au contraire a eu un très bonne expérience.

Mais j'ai compris en lisant votre article que votre choix n'était pas de faire un article neutre sur le véganisme, mais de faire comme la plupart des médias... de décrédibiliser le véganisme/végétalisme.
32. Tristan Lefebvre le 08/03/2019 15:16
Christian est végétarien d''après ce qu''il dit,c''est son choix et il le fait car il ne veut pas se sentir coupable de cruauté. C''est son choix et il est respectable.
33. Tristan Lefebvre le 08/03/2019 15:18
Je suis quasiment certaine que ces deux milliards de personnes ne sont pas tous des véganes/végétaliens.
Peut être parles tu des pauvres majoritairement ?
34. galetladigue le 09/03/2019 16:35
Comment se nourrissent les hommes au paléolithique ?





Il y a 300 000 ans, Homo neanderthalensis mange des végétaux et beaucoup de viande qu'il fait cuire. Il y a 200 000 ans, Homo sapiens est aussi un chasseur-cueilleur. Il se nourrit de fruits et baies sauvages. Il pêche du poisson, chasse du gibier, surtout du renne.
35. MICHOU le 09/03/2019 21:40
Le plus dur c’est quand on ne peut pas manger dehors car pour tous c’est grains riz legumes sauf que trouver des legumes au resto sans beurre et sans sauce d’huitre impossible, bredes alors qu’il y en a à foison même pas en rêve. Alors faisons un effort comme pour les sans boeuf et sans porc
36. MICHOU le 09/03/2019 21:45
A 15 qui a dit que les ancêtres étaient moins futés. Il s’agit de respecter chacun tant que cela ne dérange pas l’autre.
37. LOD le 11/03/2019 06:32
Le végétarisme c'est l'alimentation du vegan ; merci de lire les définitions de l'Académie Française et autres dictionnaires :) y ajouter les ovules-animaux, fluides-mammaires... est l'ovo-lacto-pseudo-végétarisme 👇

https://academie.atilf.fr/8/consulter/V%C3%89G%C3%89TARISME?options=motExact&page=1
Régime alimentaire consistant dans l'usage exclusif des végétaux.


https://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9g%C3%A9tarisme
Le végétarisme est une pratique alimentaire qui exclut la consommation de chair animale. Sa définition la plus large correspond à l'ovo-lacto-végétarisme, qui consiste à consommer des végétaux, des champignons et des aliments d'origine animale (comme le miel, les œufs, le lait ainsi que leurs produits dérivés).


Évidemment encore un article #fakenews d'ailleurs étayé d'aucune source scientifique puisque les plus grandes Universités et mes revues scientifiques à comité de lecture de prestige international, ainsi que l'ONU, UNEP, FAO, WHO et même le lobby des "viandes" appellent à une nourriture 100% végétale ;)

Omnivore : https://fr.wikipedia.org/wiki/Homo_sapiens#R.C3.A9gime_alimentaire
Homo sapiens est omnivore et opportuniste. Un humain végétarien ou zoophage


"L’alimentation végane est saine et viable, à tous les âges de la vie", défendent des professionnels de santé http://www.francesoir.fr/societe-sante/tribune-alimentation-vegane-est-saine-et-viable-tous-les-ages-de-la-vie-defendent-des-professionnels-sant%C3%A9-dieteticien-nutritionniste-docteur-medecin-protection-animaux

How can a vegan diet improve your health ? https://www.medicalnewstoday.com/articles/324343.php

Beyond Meatless, the Health Effects of Vegan Diets: Findings from the Adventist Cohorts
Conclusion: In summary, vegetarians have consistently shown to have lower risks for cardiometabolic outcomes and some cancers across all three prospective cohorts of Adventists. Beyond meatless diets, further avoidance of eggs and dairy products may offer a mild additional benefit. Compared to lacto-ovo-vegetarian diets, vegan diets seem to provide some added protection against obesity, hypertension, type-2 diabetes; and cardiovascular mortality. In general, the protective effects of vegetarian diets are stronger in men than in women. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4073139/

The Health Advantage of a Vegan Diet: Exploring the Gut Microbiota Connection
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4245565/

Teasing Out the Role of Red Meat and TMAO in Cardiovascular Risk https://consultqd.clevelandclinic.org/teasing-out-the-role-of-red-meat-and-tmao-in-cardiovascular-risk/

Cutting red meat for a longer life https://www.health.harvard.edu/staying-healthy/cutting-red-meat-for-a-longer-life

Vegan diets for children aren’t abusive raising a child to eat meat is actually more extreme http://www.independent.co.uk/voices/vegan-diets-for-children-aren-t-abusive-raising-a-child-to-eat-meat-is-actually-more-extreme-a7156266.html

Vegetarian and vegan diets good for kids and adults nutritionists say https://www.reuters.com/article/us-health-nutrition-vegetarian-vegan/vegetarian-and-vegan-diets-good-for-kids-and-adults-nutritionists-say-idUSKBN13Q5R4

Vegetarian Diets Can Be Nutritious, Healthful, Environmentally Sustainable Choice: Updated Position Paper from Academy of Nutrition and Dietetics https://www.eatrightpro.org/search-results?keyword=vegan

L'alimentation végétalienne est saine à tout âge et période de la vie https://www.eatrightpro.org/practice/position-and-practice-papers/position-papers/vegetarian-diets

British Dietetic Association confirms vegan diets can support healthy living ages https://www.thelondoneconomic.com/lifestyle/british-dietetic-association-confirms-vegan-diets-can-support-healthy-living-ages/07/08/

Nutritional Update for Physicians: Plant-Based Diets
http://www.thepermanentejournal.org/issues/2013/spring/5117-nutrition.html

Harvard University Healthy Eating Plate & Healthy Eating Pyramid http://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/healthy-eating-plate/

Vegan Harvard Stanford OXFORD WHO PTE #publications #compilation https://docs.google.com/document/d/1AKTAF478XLcD4Jc-kGcX26FzL_u_elEtwq_WtPbzGkM/edit

UNO UNITED NATIONS SAYS : BE VEGAN ! https://www.youtube.com/watch?v=tQlekfaPyaA

L’ONU (avec l'UNEP) recommande de devenir vegan, et de taxer la viande https://www.vegactu.com/actualite/lonu-recommande-de-devenir-vegan-et-de-taxer-la-viande-22802/

UN urges global move to meat and dairy-free diet https://www.theguardian.com/environment/2010/jun/02/un-report-meat-free-diet

Dairy Milk Results in Three Times More Greenhouse Gas Emissions Than Vegan Milk https://mercyforanimals.org/dairy-milk-three-times-greenhouse-gases

Study suggests meat and dairy industry on track to surpass oil companies as biggest greenhouse gas emitters https://phys.org/news/2018-07-meat-dairy-industry-track-surpass.html

Les Nations Unies (ONU - UNEP) reconnaissent que le végétalisme peut sauver le monde ! http://www.eater.com/2015/2/16/8048069/un-says-veganism-can-save-the-world-from-destruction

Taxes on Meat Could Join Carbon and Sugar to Help Limit Emissions https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-12-11/taxes-on-meat-seen-joining-carbon-sugar-to-help-limit-emissions

Not much chop: Scientists say a tax on red meat will save lives and the planet https://thenewdaily.com.au/news/2018/11/24/tax-on-red-meat/

15,000 Scientists From 184 Countries Urge People to Go Vegan to Save the Planet https://mercyforanimals.org/15000-scientists-from-184-countries-urge

Veganism Could Take Us Halfway To Meeting Our Climate Goals, Study Says https://www.iflscience.com/environment/veganism-could-take-us-halfway-to-meeting-our-climate-goals-study-says/all/

Stratégie mondiale pour l'alimentation, l'exercice physique et la santé de l'OMS Régime alimentaire, nutrition et prévention des maladies chroniques http://www.who.int/dietphysicalactivity/publications/trs916/summary/fr/

Organisation mondiale de la santé OMS/WHO : « Charcuterie cancérogène » https://www.swissveg.ch/omscancer?language=fr

United Nation (ONU) says veganism can save the world from destruction http://www.theguardian.com/environment/2010/jun/02/un-report-meat-free-diet
télécharger le rapport complet des Nations Unies .pdf http://www.unep.fr/shared/publications/pdf/DTIx1262xPA-PriorityProductsAndMaterials_Report.pdf

Go vegan, save the world ? Study highlights benefits of eating more plants https://www.mprnews.org/story/2018/04/04/study-vegan-diet-could-feed-twice-us-population

The Global Livestock Production and Health Atlas #FAO http://kids.fao.org/glipha/

A report by the United Nations Food and Agriculture Organisation #FAO links 70% of human diseases to animal agriculture ! http://www.all-creatures.org/health/fh-human-diseases-linked-animals.html

Dietary guidelines and sustainability #FAO http://www.fao.org/nutrition/education/food-dietary-guidelines/background/sustainable-dietary-guidelines/en/

Go vegan, save the planet an article by George C. Wang from #CNN http://edition.cnn.com/2017/04/08/opinions/go-vegan-save-the-planet-wang/index.html

La Révolution végane de l'O.N.U. https://blogs.mediapart.fr/pierre-guerrini/blog/120716/la-revolution-vegane-de-lonu

"Veganism could save the world, new study argues" the team reports today in Nature Communications http://www.sciencemag.org/news/2016/04/veganism-could-save-world-new-study-argues

La planète ne digère pas notre consommation de viande http://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/la-planete-ne-digere-pas-notre-consommation-de-viande_850778.html

Quand l’industrie de la viande dévore la planète http://blog.mondediplo.net/2012-06-21-Quand-l-industrie-de-la-viande-devore-la-planete

Meat and dairy companies to surpass oil industry as world’s biggest polluters, report finds https://www.independent.co.uk/environment/meat-dairy-industry-greenhouse-gas-emissions-fossil-fuels-oil-pollution-iatp-grain-a8451871.html

Meat eaters are destroying the planet, says WWF's report http://www.independent.co.uk/news/science/meat-eating-destroying-planet-report-warning-a7985071.html

Overuse of antibiotics in farming is a major new threat to human health, says UN https://www.theguardian.com/society/2017/dec/05/over-use-of-antibiotics-in-farming-is-a-major-new-threat-to-human-health-says-un

L'industrie de la carne conseille aux omnivores - ici le Cochon, comme nous/homo-"sapiens" - pour être en bonne santé, de manger strictement végétarien ! http://www.la-viande.fr/animal-elevage/porc/alimentation-porcins

400 raisons d'être végétarien pour sauver des vies et la planète... http://www.vegplanete.com/

http://www.vegplanete.com/ http://www.dailymotion.com/video/x2k2clo_4-min-pour-comprendre-le-vrai-poids-de-la-viande-sur-l-environnement_news

Avoiding meat and dairy is ‘single biggest way to reduce your impact on Earth https://www.theguardian.com/environment/2018/may/31/avoiding-meat-and-dairy-is-single-biggest-way-to-reduce-your-impact-on-earth

Réduire l’impact environnemental de la nourriture via les producteurs et les consommateurs l’importante étude de Peters et al. https://emilebevillon.wordpress.com/2018/06/10/reduire-limpact-environnemental-de-la-nourriture-via-les-producteurs-et-les-consommateurs/

Comment réduire l'impact de l'agriculture mondiale sur la planète ? Pour les scientifiques, la seule solution, c'est #goVegan https://www.facebook.com/brutnatureFR/videos/1044392315709458/

Humans Need to Stop Eating Meat to Reduce Climate Change Crises, Says David Attenborough https://www.livekindly.co/humans-need-stop-eating-meat-reduce-climate-change-crises-planet-earth-host-david-attenborough/

Une étude prévoit que nous serons tous végétariens dans moins de 40 ans à cause du manque d'eau https://www.huffingtonpost.fr/2012/08/28/etude-vegetariens-eau_n_1836720.html?ncid=other_gplus_yoyy0seesnm&utm_campaign=share_gplus


Il n'y a pas de journalistes ni-même d'éthique à zinfos974 !? ^^
38. LOD le 11/03/2019 06:42
Les végétariens sont les moins carencés de la population puisqu'ils se supplémentent ;) les études démontrent d'ailleurs que 40% des occidentaux (étude sur la population américaine) sont déficients en B12 (bactérie des sols qui est bien assimilées consommée pure et mal assimilée consommée intégrées aux chairs) :

Americans Do Not Meet Federal Dietary Recommendations #RDA https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2937576/

Across the dietary patterns, vegans, lacto-ovo-, pesco-, and semi-vegetarians had significantly higher vitamin B12 intake from fortified foods than non-vegetarians (Nutrients 2018, 10, 722; doi:10.3390/nu10060722) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6024521/

B12 Deficiency May Be More Widespread Than Thought https://www.ars.usda.gov/news-events/news/research-news/2000/b12-deficiency-may-be-more-widespread-than-thought/

Do carnists need Vitamin B12 supplements ? http://baltimorepostexaminer.com/carnivores-need-vitamin-b12-supplements/2013/10/30

B12 Deficiency in 40% of US Population Proves Concern is Not Just for Vegans https://www.livekindly.co/b12-deficiency-genetic-makeup/

40% Are Vitamin B12 Deficient - Are You? | John Douillard's LifeSpa https://lifespa.com/40-percent-have-b12-deficiency-do-you/
Nouveau commentaire :