[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
📷 Après la diffusion des photos de leur safari de chasse, les propriétaires d’un Super U démissionnent

Le 10/07/2019 | Par Charlotte Molina | Lu 5603

Sur les photos qui datent de 2015, mais qui ont été massivement partagées sur les réseaux sociaux ces derniers jours, on peut voir le couple poser aux côtés du corps inanimé d’un lion, d’un léopard, d’un hippopotame ou encore d’un crocodile. Un bad buzz qui pousse le couple de propriétaires du Super U d’Arbresle à démissionner de leurs fonctions.

C’est la direction de l’enseigne qui a annoncé la démission du couple mardi soir. Ce mercredi, le Super U d’Arbresle dans le Rhône est fermé au public, le temps de mettre en place une nouvelle direction.
 
Un sacré remue-ménage qui trouve son origine sur les réseaux sociaux, où les photos du safari de chasse du couple ont été diffusées, provocant une belle polémique.
 
Sur ces clichés qui datent de 2015 selon 30 millions d’amis, les gérants posent aux côtés des cadavres des animaux chassés : lion, léopard, hippopotame ou encore crocodile, ces images ont choqué de nombreux internautes, au point que certains appellent au boycott du supermarché.
 
L’enseigne a réagi dès mardi soir : "ces publications sont en totale opposition avec les valeurs défendues par la coopérative U Enseigne et ses engagements. Nous les condamnons fermement même si elles relèvent d’activités privées des propriétaires du supermarché."

📷 Après la diffusion des photos de leur safari de chasse, les propriétaires d’un Super U démissionnent

📷 Après la diffusion des photos de leur safari de chasse, les propriétaires d’un Super U démissionnent

📷 Après la diffusion des photos de leur safari de chasse, les propriétaires d’un Super U démissionnent


Commentaires (35)
1. PIERRE-ERICK le 10/07/2019 23:18
Bande de charognes...
2. Thierrymassicot le 11/07/2019 00:08
C'est compliqué..... Ces salopards qui se vantent de tuer légalement (et oui certains pays ont des réserves où on peut dégommer tout ce qui bouge, moyennant finance, publiant leur tableau de chasse sur le réseau, légalement pour se vanter, soient insultés(pas grave) soient menacés de mort (grave mais les rockets mordent rarement) ce qui me semble discutable c'est qu'ils aient tout perdu.....................................Je n'excuse pas leur safari, pas photos.....Juste je m'interroge sur le fait que le tribunal, enfin la sentence soit de plus en plus rendue par les réseaux sociaux..................La nature humaine est contradictoire: Il m'arrive parfois de participer à ce haro médiatique......Et puis la...C'est plus du virtuel..Ils ont tout perdu...
3. Jp POPAUL54 le 11/07/2019 07:48
Quid des pays et des organisateurs qui autorisent ces safaris ?
Nous avons des gens qui légifèrent sur la largeur et la longueur du rouleau de papier Q ....
mais aucun pour black lister ou interdire ces destinations et ce type de voyages !!!!
4. St paul le 11/07/2019 08:05
Bien fait pour leur gueule, qu''''ils chasse du sanglier dans leur pays. ..après tu t''''étonne pourquoi certains pays ont une haine envers se genre de touristes! Aucune moral c''''est après dans la détresse on appel l''''armée pour les sauver pfff
5. Tikaf le 11/07/2019 08:21
Pas la peine floute la photi sur fbk i tourne en boucle... assassin
6. JMR974 le 11/07/2019 08:44
Quels cons ! Quelle gloire de tuer des animaux comme ceux -là ! Leur démission n'est pas suffisante, il faut les condamner lourdement[
7. Bibi la Bicrave le 11/07/2019 08:45
Moralité : faites en sorte de garder votre vie privée... privée.
8. Babafigue le 11/07/2019 09:12
@ Thierrymassicot +1

Cela me rappelle fortement l'épisode 7 de la série The Orville : Une démocratie totale (Majority Rule).

Bel exercice d'anticipation sur notre future société où le Tribunal Médiatique délivre une sanction immédiate, sans prise de recul, sans appel, sans possibilité de réhabilitation.

Un vrai défouloir tant que cela concerne autrui, une vraie descente aux enfers pour les concernés.

En effet, pas de quoi excuser leurs actes mais après tout, ce sont des consommateurs à qui l'on propose un produit qui répond à leurs envies. On blâme un maillon sans toucher à la chaîne.

Comme le disait Coluche : "quand on pense qu'il suffirait que les gens arrêtent d'acheter pour que çà ne se vende plus".

Ne serait-il pas plus simple de "pousser" ces pays à légiférer l'interdiction pure et simple des safaris de chasse ?
9. Nono le 11/07/2019 11:22
@1 @8 +1

Outre le tribunal (et lynchage) médiatique, la réaction de l'enseigne "Super U" est complètement à coté de la plaque (parler de "valeurs" quand on vend du poulet en batterie...).

C'est du privé, et si c'est légal, no comment. Ce sont effectivement les lois en vigueur qui seraient à revoir.
10. Quels c*ns ! le 11/07/2019 13:29
D''accord, ce serait légal, mais moral ! Ils veulent se faire plaisir en tuant légalement, soit ! Mais est il utile de se vanter de tuer des êtres vivants si beaux ? Ils ont voulu frimer, ils ont gagné, ils sont célèbres, juste pour le moment. Après..
11. Fredo974 le 11/07/2019 14:51
Lynchage publique sur la toile alors que ces safaris sont légaux et rapportent beaucoup d'argent aux pays organisateurs. Bref , juste une erreur, que ces photos restent privées.
12. Briandoht le 11/07/2019 15:03
La question est de savoir combien d animaux font les frais de safaris chasses sans compter du braconnage responsable en grande partie de la diminution de certaines espèces .
13. Nono le 11/07/2019 15:37
@10 Je trouve ça aussi con. que vous de faire des milliers de km pour tuer des animaux, et de mettre en plus les photos des "trophées" sur les réseaux sociaux.

Maintenant, si on devait mettre tous les cons au chômage, ou les priver de leurs droits (car il s'agit bien de cela, de droits et de légalité), on est pas sorti de l'auberge. Comme le poste @2 (et non @1), je trouve cela inadmissible que les réseaux sociaux puissent exercer une fonction de tribunal populaire (voir de défouloir) et que l'enseigne s'y plie lâchement par souci d'image.
14. Nono le 11/07/2019 16:31
Autre chose. Ces photos ont été prises en 2014 et 2015.

Donc plus de 4 ans après les faits, des militants du parti animaliste 'découvrent' ces photos et les publient avec, il fallait s'en douter, commentaires menaçants, insultants et diffamants, bref, totalement illégaux, à la clef. Ce qui n'est pas sans rappeler certaines associations de PA de la Réunion qui ont fait les gros titres ici sur zinfos pour des commentaires similaires (avec un zeste de racisme en prime)

On reconnait bien ici la technique de ces profiteurs qui, sous couvert de protection animale et de jolies images de chatons trop mignons, manipulent l'opinion publique afin de récolter voix et dons.

Ne vous laissez plus abuser par ces manipulateurs, ne votez pas pour eux, ne leur donnez rien.
15. Choupette le 11/07/2019 19:26
14.Posté par Nono

Mieux vaut tard que jamais.

Ces gens ne sont tout simplement pas humains. Ils ont voulu se faire mousser, c'est réussi. Aucune mais alors aucune circonstance atténuante pour ces mises-à-mort qu'ils ont infligées à ces bêtes qui ne demandaient qu'à vivre.

Qui sème le vent récolte la tempête. Enfin le lynchage -virtuel, ils ont de la chance. C'est largement mérité.
16. Kakou le 11/07/2019 21:46
Apparemment superU paye bien pour faire de tels voyages
17. Pamphlétaire le 12/07/2019 00:49
.../ L'espèce humaine s'urbanise de plus en plus, elle ne comprend plus la chasse. Nous sommes dans un monde où les «anti» font beaucoup de bruit, même s'ils ne représentent pas grand-chose. J'ai tout de même l'impression que les jeunes de la campagne continuent d'aimer et de pratiquer la chasse./...

Et si les photos des safaris de chasses de VGE avec les montants totaux concernant les voyages et frais engendrés laissés aux contribuables étaient ressortis pour voir et comparer, on pourrait mieux comprendre et apprécier...

L'homme a détruit les animaux sur la surface de la terre. Chasses et safaris massacrent les derniers lions, les ultimes éléphants.
Paul Guth (1910-1997), Lettre ouverte aux idoles, « J. Hallyday », p. 23.
18. Grolarfimé le 12/07/2019 01:05
Té mounoi zot lé sérié ! Mwin té croi la france pays de droit de l'homme.

I mank anou pays droit des animaux, pays droit des femmes. Et ainsi de suite.
19. Flamboyant le 12/07/2019 09:47
C''est horrible et honteux cruel mais pourquoi l''Afrique n''interdit pas les chasses dans la savane africaine c''est incroyable on interdit le braconnage mais pas la chasse de la destruction de la faune sauvage il faut interdire ce massacre des animaux
20. Tontonpio le 12/07/2019 11:20
Faut vraiment ĂŞtre C-- et Stupides pour se sentir fort, de pouvoir retirer leur Seule Vie a de si beaux et Utiles Animeaux, Eux... La Honte !
21. Santa le 12/07/2019 12:00
Comme se sera dur le passage au purgatoire pour certains...
22. Couillonisse le 12/07/2019 12:46
À Nono le neuneu : ils ont démissionnés ... Super U ne les a pas licenciés... photos publiques donc aucun problème légal à se faire juger sur les mêmes réseaux sociaux sur lesquels ils ont mis ces photos... arrête la manipulation :) s’ils ont démissionné c’est qu’ils se sont sentis sûrement irresponsables... :)
23. Nono le 12/07/2019 12:46
@15 Choupette

Ces photos se trouvaient sur un compte facebook public d'une société organisatrice de chasse et je considère que ces militants du parti animaliste qui se sont démenés à identifier ces personnes pour les harceler sont des terroristes intellectuels.

Vous avez le droit de ne pas aimer la chasse, mais les insultes et le harcèlement, c'est illégal. Vous avez le droit également de ne pas être d'accord avec les lois de la République, dans ce cas vous écrivez à votre député.

Mais vous, qui applaudissez le lynchage médiatique parce qu'il va dans le sens de votre morale, demain vous serez peut être victime.

Demain vous mangez un steak pendant un barbecue entre amis, une photo atterrie sur fb , hop, harcelée par des végans extrémistes, c'est ça votre conception de la justice et de la démocratie?

Demain vous portez une kippa à un mariage juif, hop, harcelée par des antisionistes. c'est ça votre conception de la justice et de la démocratie?
24. Nono le 12/07/2019 12:50
Pour finir, et pour les ouin ouin sur l'Afrique et le chasse, un petit peu de documentation pour avoir l'air moins grotesques dans les diners en ville et les commentaires sur zinfos.

www.marianne.net/monde/afrique-botswana-chasse-elephant
25. Veritas le 12/07/2019 18:46
Ah les colonisateur ! voilĂ  la religion et je prend ton pays et ensuite tu me gĂŞne dans ton pays.
26. Thierrymassicot le 12/07/2019 21:01
@25, Veritas
Un petit syndrome d'infériorité sous jacent Mister Audit ?
27. Veritas le 12/07/2019 21:11
Ah les colonisateur ! voilà la religion et je prend ton pays et ensuite tu me dérange dans ton pays.
28. Thierrymassicot le 12/07/2019 22:35
@veritas

T''es beurré ?
29. Don-Ki-Shot le 13/07/2019 01:27
Et la on l''entend pas ouvrir sa grande gueule la vieille barjo...je pense que dans son cas elle a plus un problème ethnique que éthique...c''est juste mon avis! ^^
30. Couillonisse le 13/07/2019 09:12
@ Nono le neuneu : demain Il y a une attaque de requin et la réserve marine se retrouve taguée et molotovisée par des extrémistes surfeurs , c’est ça ta conception de la justice et de la démocratie ? Arrête avec tes leçons de morale à deux balles et balaye devant ta porte...
31. Le Jacobin le 13/07/2019 11:17
3 TARES NE FONT DES ĂŠTRES HUMAINS.
32. Couillonisse le 13/07/2019 12:22
@ Nono le neuneu juste pour toi : diffamation d’OPR et condamnation de tes potes ... tu condamnes des actes que toi même et tes amis commettent quotidiennement !! Y’a pas comme un problème Mr l’intello de pacotille ?

« #CriseRequinsRéunion - Sea Shepherd gagne son procès en diffamation contre OPR (Océan Prévention Réunion), Jean François Nativel et Amory Lavergne

Sea Shepherd est régulièrement la cible d'attaques diffamatoires et de calomnies visant à décrédibiliser nos actions ou à mettre en doute nos motivations. Si nous avons jusqu'ici toujours choisi d'ignorer ceux qui cherchent à nuire à notre combat en tentant de ternir notre image, nous ne laisserons désormais plus passer. Après avoir gagné notre procès contre le surfeur réunionnais Jérémy Florès, la Justice vient de nous donner raison dans l'affaire qui nous oppose à l'association réunionnaise OPR qui milite pour la pêche des requins à la Réunion et ses représentants Jean François Nativel et Amory Lavergne.

Le 2 juillet dernier, la page Facebook d OPR se faisait le relais d'un article diffamatoire qualifiant Sea Shepherd d'"organisation terroriste" accompagné du texte suivant en photo.

Le Tribunal correctionnel de Bordeaux a reconnu le caractère diffamatoire des propos rapportés par OPR à notre encontre et a condamné chacun des trois prévenus à

-
5000,00 € d’amende dont 4000 € avec sursis
-
1000,00 € de dommages et intérêts (soit 3000,00 € au total)
-
500,00 € au titre de l’article 475 -1 du Code de Procédure pénale (frais de procédure
: soit 1500,00 € au total)

En outre, le Tribunal a ordonné la diffusion du dispositif du présent jugement par communiqué
sur la page Facebook d’OPR dans un délai de 10 jours dès acquisition de son caractère définitif. »

33. Nono le 13/07/2019 22:41
@30 La réserve marine, ce n'est pas une personne, pauvre (...).
34. Couillonisse le 14/07/2019 11:48
@33: Nono le neuneu, en effet la réserve marine c’est plusieurs personnes qui y bossent et qui sont insultés quotidiennement par des gars comme toi qui feraient tout cramer pour surfer... belle conception de la démocratie et de la liberté en effet...
35. Bananés le 14/07/2019 20:13
Post 9 Nono c'est pas faux. Moi aussi je peux trouver l'animal plus beau que ces personnes, et réagir. Mais en acceptant que des crétins se fassent ruiner alors qu'ils ne sont que clients, on en oublie les causes et responsables. Bouc émissaire non.
Nouveau commentaire :