[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Accident mortel au Guillaume : Les deux prévenus condamnés

Le 13/06/2018 | Par Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com | Lu 7514

Des soirées alcoolisées, zamalées, sur des scooters la nuit sans casque et sans phare… c’est malheureusement une habitude pour certains. Et parfois, ça finit mal. Comme le 27 février 2015, vers 22 heures à Saint-Paul. Le prévenu, Julien Carron, est à bord du scooter non assuré de son cousin, Loïc Carron, également jugé, et descend du Guillaume. Son ami, Yoven Moisson, est quant à lui en train de monter.
 
Dans un virage, Julien Carron décide de se déporter sur la voie de gauche. Et voilà que le choc les projette. Tous deux son grièvement blessés. Yoven Moisson, 20 ans, décède le lendemain. Le prévenu est plongé dans le coma. Les résultats sanguins arrivent : la victime avait 0,47 gramme d’alcool par litre de sang et le prévenu avait fumé du zamal. Beaucoup de zamal.
 
Ce garçon, défiguré, qui travaille et mène sa vie au mieux depuis l’incident, assure pourtant ne pas en consommer. Le regard du président ne cache pas son exaspération. Sauf que la défense explique : les prises de sang ont été gardées bien plus longtemps au commissariat que ce qui est autorisé, et la date est douteuse : elle correspond à une prise de zamal alors que le prévenu était dans le coma à l’hôpital. S’agissait-il bien de son sang ?
 
Loïc Carron, qui avait retiré son scooter de la scène du drame, a été été reconnu coupable des faits reprochés. Il écope d'une peine d’un an de prison ferme. Julien Carron a quant à lui été condamné à deux ans avec sursis. Il devra également indemniser la victime.

Pour les proches de la victime, l’équation est simple, c’est Julien Carron qui est à l’origine de la mort de Yoven Moisson, tout simplement.
 


Commentaires (1)
1. cmoin le 13/06/2018 16:30
Encore et toujours du laxisme de la part de la la justice avec des condamnations qui n'en sont pas.
Nouveau commentaire :