[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Air Austral aurait choisi Airbus au détriment de Boeing pour renouveler sa flotte

Le 28/06/2019 | Par Pierrot Dupuy | Lu 15445

On savait qu'Air Austral et Air Madagascar étaient en négociations avancées avec Airbus et Boeing pour renouveler en 2023 la flotte des deux compagnies.

C'était d'ailleurs un des principaux avantages de la prise de contrôle d'Air Madagascar par la compagnie régionale : permettre de passer une plus grosse commande et donc négocier de meilleurs prix.

Mais quel constructeur allait être choisi? Selon notre confrère Denis Herrmann, rédacteur en chef de Les Nouvelles de Mayotte, un des plus fins spécialistes du monde aéronautique dans l'océan Indien, le choix serait fait et ce serait Airbus qui aurait été choisi.

Boeing tenait pourtant la corde. En effet, depuis l'époque Gérard Ethève, Air Austral n'était équipé qu'en Boeing 737 pour les moyen-courriers et 777 et 787 pour les long-courriers. Tous les pilotes  et PNC de la compagnie sont formés sur Boeing et il aurait été plus simple et plus économique, au moins sur ce poste, de continuer à se fournir chez le constructeur de Seattle. Mais les récents déboires des 737 Max et les problèmes récurrents sur les 787 qui tombent régulièrement en panne, et sont pour beaucoup dans la grogne des Mahorais, pourraient avoir fait pencher la balance en faveur du constructeur européen.

D'autant qu'Airbus a d'autres atouts dans son jeu. Le constructeur de Toulouse vient en effet d'annoncer, la semaine dernière, le lancement d'un tout nouvel avion, l'A 321 XLR à très long rayon d'action, pouvant relier Mayotte à Paris en direct. L'avion, qui aura une capacité de 200 places, sera pleinement opérationnel en 2023. Comme par hasard au moment du renouvellement de la flotte d'Air Austral...

D'après Les Nouvelles de Mayotte, qui a interrogé le constructeur, l’avion serait capable de décoller de la petite piste de Mayotte à pleine charge, même si cela demande encore une étude plus approfondie.

L'A 321 XLR, qui est un mono-couloir offrirait surtout l'énorme avantage d'avoir une capacité moindre en sièges que le Boeing 787 qui assure actuellement la ligne Mayotte/Paris. Ce qui permettrait un meilleur taux de remplissage et, qui sait, peut-être plus de rotations, ce qui ravirait les Mahorais.

L'avion équivalent chez Boeing a pris beaucoup de retard et il est même possible qu'il ne voie jamais le jour.

Parallèlement, l'A 350 rivalise largement avec les derniers long-courriers de la flotte de Boeing.Il fait actuellement la joie entre-autres de French Bee sur la ligne.

Mais l'argument qui a peut-être fait définitivement pencher la balance en faveur d'Airbus, selon Les Nouvelles de Mayotte, réside dans le fait que le constructeur européen a encore dans son tiroir caisse une somme de 25 millions de dollars correspondant à la contre partie de l’annulation des commandes des deux A 380 qui avait été signée par l’ancienne direction, de l'époque de Gérard Ethève et Paul Vergès..

Tout cela laisserait donc supposer que le choix d'Air Austral serait fait.

La preuve? Dans une réponse à un sénateur mahorais il y a deux jours, Annick Girardin, la ministre des Outremer, avait révélé que les dossiers de demande de défiscalisation des différents appareils avaient déjà été déposés par Air Austral sur son bureau. Ce qui implique que la compagnie ait déjà désigné quels avions elle entend commander.

Ne reste plus à Air Austral qu'a annoncer officiellement quel constructeur elle a choisi. Mais tout laisse à penser que ce sera Airbus.


Commentaires (19)
1. CONTR le 28/06/2019 16:54
ENFIN LA RAISON L EMPORTE LA RÉGION N AURAS PLUS A SE DÉPLACER EN DÉLÉGATION A SEATTLE .
2. Reese le 28/06/2019 17:23
Air Madagascar a semble-t-il déjà porté son dévolu sur 2 A330 pour remplacer les 340 (article du 24 lu dans un article sur le conflit avec AF). L’A321XLR est polyvalent : il peut aussi faire du moyen courrier donc oui il a toutes ses chances chez UU
3. le Mzé le 28/06/2019 18:26
"Denis Herrmann, un des plus fins spécialistes du monde aéronautique dans l'océan Indien ...". Ah bon, et depuis quand?
4. chikun le 28/06/2019 18:40
1.Posté par CONTR le 28/06/2019 16:54

ENFIN LA RAISON L EMPORTE (rires, rires, rires)
Vraiment ? Qui va payer ces nouveaux joujoux ? moi ? Nous ? C'est une honte ces destinations océan indien aux mains d'un cartel fier de virer la concurrence . La réunion 2019 fait pourtant la part belle à la différence, la solidarité , la concurrence . Dans les faits c'est l'inverse que je constate. Non ?
Hein ?! Hein!?
5. SPARTACUS974 le 28/06/2019 18:49
Juste pour rire ,avec quelle trésorerie?????Les 2 compagnies accumulent les déboires et ne survivent que sous perfusion d'argent public.
6. NATI le 28/06/2019 20:22
le gaillard batte carré en amerique au frais du contribuable, et un nedentemment par habitant au retour
7. GIRONDIN le 28/06/2019 20:42
....... C'était d'ailleurs un des principaux avantages de la prise de contrôle d'Air Madagascar par la compagnie régionale : permettre de passer une plus grosse commande et donc négocier de meilleurs prix.......

Hihi hi hi hiha

😀😁😂🤣😃😄
8. DOGOUNET le 28/06/2019 21:01
...et lo PDZE air mauritius pou remplass lo mari-joseph. Vivement qu'il dégage le bonhomme !
9. Jp POPAUL54 le 28/06/2019 21:22
Il est l'évidence que si Air Austral veut bénéficier de la défiscalisation ... le constructeur européen est la seule option.
Cela s'appelle le choix obligatoire !!!
10. Réveillez vous le 28/06/2019 21:51
"même si cela demande encore une étude plus approfondie. "

...déja signé mais l'étude appronfondie n'est donc pas faite ?
11. Grangaga le 28/06/2019 22:18
Err''....Maxx'' ....
La pa lo bas''kètt'' in !!! Lo l''avyion mèm''!!!
Y donn'' deu......as''té, po lo pri ...ènn'', nou fé in bon bénéfiss'' là.
A koz'' zot'' y sanz'' zot'' kos''tarr'' konm'' sa ôté....
12. le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 29/06/2019 02:03
C'est une affaire de com....(comme dans tous les marchés).
13. rougail974 le 29/06/2019 03:30
Finis les voyages à Seattle aux frais des usagers et des contribuables pour les journalistes et les élus euphoriques lors de l’achat des bas boys que personne ne voulaient . Aujourd’hui quand tu prends un billet chez air austral tu dois apprendre à parler espagnol ou portugais pour voyager dans les poubelles de WAMOS ou de HYFLY. Tu dois être bourré de tunes pour pouvoir racheter des correspondances ratées à cause de retards de 10 h vers Johannesburg ou 15 h au retour de Bangkok . Aucun professionnalisme, aucune compétence , du jemenfoutisme , comme je n’en n’ai jamais vu nulle pars ailleurs , à part chez SFR peut etre . Incapable d’assumer les monopoles vers Mayotte ou Madagascar acquis j’imagine à coups de pots de vin . Air austral n’a pas d’amis , en France les correspondances se font en train, en Afrique il faut se demerder . Je ne reprendrai pas mon abonnement . J’éviterai cette compagnie et je raconterai autour de moi les conditions qu’ils nous proposent ( retards, avions poubelles ...)Dommage le personnel est compétant et azgreable...leurs dirigeants ne les méritent pas
14. Le Jacobin le 29/06/2019 09:56
Difficile de faire autrement AA.

Quand vous achetez deux Zingues qui ne volent pas, il est plus judicieux d'acheter un qui vole, c'est une question de bons sens.

J.Malet Et Didix découvrent que l'Europe fabrique des Avions, mieux vaut tard que jamais, de surcroît AA peut bénéficier d'une défiscalisation.

Ils ne le savaient pas auparavant SI NON?

Ce n'est pas comme pour les voitures, le concessionnaire ne fait pas de reprise, c'est donc une perte sèche pour AA.

Nos pilotes ne sont pas formés sur Air Bus il faudra une formation de rattrapage en formation continue chez Air Bus, le prix importe peux nous avons de l'argent.

Quand on part fricoter ailleurs il faut prendre ses responsabilités.

Pour la cueillette de l'Oiseau Air Bus cette fois se sera gueuleton à volonté dans les restaurants étoilé de France, au moins le pognon restera en France il reviendra sous forme de RSA à la Réunion.
15. Maskagaz le 29/06/2019 17:06
Post 7 GIRONDIN: "Hihi hi hi hiha". Votre avis est pertinent, mais "Hi han" c'est pour quand?
16. GIRONDIN le 29/06/2019 17:32
15. Maskagaz
On ne peut pas être 2 sur ce créneau.
17. GIRONDIN le 29/06/2019 17:35
15. Maskagaz
Je vous le laisse, votre intervention 15. Maskagaz le 29/06/2019 17:06 sera déterminante dans le choix de AA.

Hihihihahi
18. pigeon voyageur le 30/06/2019 06:43
A @13.Posté par rougail974 le 29/06/2019 03:30

EXCELLENTE ANALYSE !

Pour le personnel que vous estimez: " compétAnt et aZgreable" , je rajouterai, sauf pour une partie, qui à l'instar de la direction composée d'incompétents mis en place par le pouvoir politique péï qui contrôle Air-Austral,...

s'imagine être sortie de la cuisse de Jupiter !!!
19. Tom le 30/06/2019 07:51
C'est quand même une honte régionale que notre compagnie aérienne d'Etat dépense l'argent du contribuable en Amérique au lieu de la France alors qu'on peut bien voir que les avions d'Airbus restent dans le ciel, eux ! La bêtise des politiciens locaux n'a vraiment aucune limite !
Nouveau commentaire :