[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Alcool, zamal et rivotril : Entre récidive, tristesse et désespoir

Le 12/03/2018 | Par Pascal Robert | Lu 4096

Un homme de 33 ans comparaissait ce matin dans le cadre de la comparution immédiate pour des faits remontant au 8 mars dernier à 14h30. Il lui est reproché d'avoir volé un ordinateur ainsi qu'un téléphone dans un bureau de la SHLMR de Sainte-Marie. Pour parvenir à ses fins, il a usé de menaces de mort sur les personnes présentes faisant croire qu'il avait une arme et une bombe lacrymogène dans son sac. Il comparaissait également, pour des faits commis le 13 septembre 2017, pour dégradations de bien appartenant à autrui. Plus précisément, pour avoir brisé une vitre de la SHLMR et celle de la façade d'un débit de boisson.

Alors qu'il est fortement alcoolisé, 0,42 mg/l d'air expiré, il pénètre dans un bureau de la SHLMR et menace deux employés de mort car il veut rencontrer la directrice. Il reproche au bailleur d'avoir déposé plainte à son encontre en septembre 2017 alors qu'il avait brisé une vitre par un jet de galet. Il veut s'expliquer sur le contentieux de 185€ et comme elle n'est pas là, il repart finalement avec un ordinateur et un téléphone. Il rentre alors chez lui tranquillement avec son butin. 

Déjà connu de la justice, avec 5 mentions sur son casier judiciaire, Didier.A est placé en garde à vue à la gendarmerie de St-Marie à 16h40 le 8 mars. Les gendarmes de Sainte-Marie l'interpellent à son domicile dans l'après midi. Il n'opposera aucune résistance et remettra les objets volés. Lors de sa garde à vue, il explique n'avoir jamais été en possession d'arme et qu'il voulait juste leur faire peur. C'est exactement ce qu'il répète ce matin à la barre à la présidente Moulinier. 

Didier devient dangereux et violent lorsqu'il est sous "l'effet"

A la lecture de l'enquête de personnalité, il est clair qu'il a une addiction à l'alcool, au rivotril et au zamal. Décrit comme quelqu'un de gentil et de serviable lorsqu'il est sobre, Didier devient dangereux et violent lorsqu'il est sous "l'effet". D'ailleurs, il reconnait avoir pris une plaquette de rivotril et bu du rhum le matin du 8 mars. Ses motivations sont assez simples, il ne s'est pas remis du décès de sa mère en 2016. Il a besoin de se mettre sous "l'effet" lorsqu'il ne se sent pas bien. Il avoue "fumer entre 4 et 5 joints par jour".

La présidente Moulinier insiste "votre vie tourne autour de quoi?", "l'alcool" répond t-il. "Pourquoi avoir volé l'ordinateur et le téléphone ?" lui demande t-elle en suivant. "J'ai volé car j'ai pas d'ordinateur et je voulais avoir FB comme les jeunes de mon âge" lâche-t-il sans grande conviction. 

"On ne peut pas faire boire un âne qui n'a pas soif"

De la conviction, le ministère public n'en manque pas, par la voix de la procureur Carniello. Elle fait état de "procès de la misère" et de "tristesse humaine" à la lecture du dossier présenté en évoquant les charges. Alors qu'elle conclut ses réquisitions en demandant 10 mois de prison avec mandat de dépôt, elle se fend d'un "on ne peut pas faire boire un âne qui n'a pas soif" eu égard au manque d'initiative du prévenu pour se prendre en charge. 

Alors que la défense jouera la carte de détresse sentimentale. "Si je mourrais je retrouverai ma mère", dira l'avocat de Didier, citant les propos de son client lors de leur entretien. La présidente n'en sera pas émue pour autant. Même si les charges de menaces de mort sont abandonnées, il est néanmoins reconnu coupable des faits de vols et de dégradations. Il est condamné à 4 mois de prison avec maintien en détention.


Commentaires (4)
1. cmoin le 12/03/2018 16:11
C'est tout?Pourquoi les menaces de mort ont été passés sous silence?Justice complice!
2. Jose le 12/03/2018 17:05
les charges de menaces de mort sont abandonnées
3. Curieux ! le 13/03/2018 09:10
Menaces de mort = au bas mot 10 ans de prison !
4. UnBougMoinKouyonKeBana le 14/03/2018 14:05
Super, on va pouvoir attendre qu'il mette ses menaces de mort à exécution pour le voir derrière les barreaux pour de bon. Espérons juste que ça soit un juge qui en fasse les frais et pas un pauvre citoyen qui n'a rien demandé à personne .....
Nouveau commentaire :