[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Allocution ce soir à 20h : Le moment de vérité approche pour Annick Girardin

Le 29/11/2018 | Par Pierrot Dupuy | Lu 8539

Les Réunionnais avaient fondé beaucoup d'espoirs sur les premières mesures que devait annoncer Annick Girardin hier soir, lors d'une allocution télévisée à la préfecture.

Ils ont été très déçus. La plupart des solutions avancées n'étaient en fait que des reprises de mesures qui verront de toutes façons le jour prochainement en métropole. On était loin des mesures spécifiques de rattrapage et de solution à nos problèmes auxquels on était en droit de s'attendre.

Ce ne sont pas quelques crèches supplémentaires qui vont changer le sort de la Réunion et améliorer le pouvoir d'achat des Réunionnais.

Résultat : les gilets jaunes, qui avaient été séduits au cours de la journée par la petite ministre dynamique, au langage franc qui avait eu les couilles de venir sur les barrages discuter avec eux, ont piqué une grosse colère. Ils ont eu le sentiment de s'être fait rouler "cari soud' riz" et ont remis les barrages en place ce matin.

Ajoutez à ça la route du Littoral qui est restée fermée toute la nuit, empêchant du même coup l'approvisionnement en marchandises des grandes surfaces et en carburant des stations-services du Nord et de l'Est de l'ile, et vous avez une (petite) idée du tableau apocalyptique que nous vivons.

Du coup, tous les espoirs se reportent sur la deuxième allocution télévisée que donnera la ministre ce soir à 20h. Allocution que vous pourrez bien sûr suivre en live sur la page Facebook de Zinfos.

Cette fois-ci, elle devrait annoncer des mesures en faveur du pouvoir d'achat et de l'économie.

C'est peu dire que ces annonces sont attendues avec grand intérêt par la population. La ministre n'a pas intérêt à décevoir une nouvelle fois les Réunionnais car, cette fois, les conséquences pourraient être dramatiques !
 


Commentaires (26)
1. zozo le 29/11/2018 18:38
Prie Pierrot, pour que le mouvement continue,sinon tu seras encore ridicule avec tes analyses de café de la poste
2. MT CRISTO le 29/11/2018 18:46
Quelle Vérité ! Tous les ministres choisis par Macron ont été dressés au Mensonge. Il est bien dommage que les citoyens ne participent pas au choix des ministres qui ne sont désignés que par copinage.
3. TICOQ le 29/11/2018 18:49
Ne vous loupez pas Mme la Ministre !
4. klod le 29/11/2018 18:54
c'est peu de le dire M. Pierrot.
5. Fidol Castre le 29/11/2018 18:57
C'est peu dire que ces annonces sont attendues avec grand intérêt par la population.


Bof...
Il y aura encore des dispositifs inapplicables avec des critères impossibles à remplir.

Ce soir ce sera le deuxième " fuck you".

6. Mwinmidike le 29/11/2018 18:58
Ce que les Réunionnais attendent en 1er lieu comme mesures franches, concrètes :
- alignement des prix sur ceux de la métropole : je suis sceptique
- extension de la prime de vie chère à l'ensemble des salariés : sachant que MACRON souhaitait, il me semble, supprimer cette prime de vie chère
Il y aura beaucoup de frustrés ce soir.
Donc ça ne peut que péter avant un retour au calme par intervention de la force publique.
Espérant me tromper.
Cordialement lol
7. Dj974 le 29/11/2018 19:01
... »nos problemes » « on etait en droit de s’attendre » ben voyons, Mr Dupuy
8. Marcus le 29/11/2018 19:19
Non Pierrot, le pouvoir d’achat vie chère c’est pour demain soir. Ce soir c’est économie et emploi.
9. Kanal bisik le 29/11/2018 19:32
Kass toi pov k... une americaine du nord ne pourra jamais rien comprendre a un indien du sud !!! Merde j en ai marre faites la taire ....jamais entendu autant de conneries depuis paul dijoud .ministre blablablablabla...
10. Janac le 29/11/2018 19:37
Les gilets jaunes veulent tout, sans effort ! IL ne faut pas rêver ! Nous sommes une république et chacun contribue à l'effort de solidarité, d'entraide, de travail. Solidarité, égale sociale égal impôts et taxes. Donc les gilets jaunes ne veulent plus du social ! Car s'ils pensent plus de taxes, et en mème temps, plus d'aide, c'est qu'ils sont insensés. On ne peut pas avoir le social sans taxes ! Il faut arrêter d'être ignorants ou faire semblant de l'être !
11. PATRICK CEVENNES le 29/11/2018 19:44
J'espère que l'information n'est pas passée inaperçue, mais une partie de la taxe dite "fin du monde" (mdr) va servir à financer le CICE selon Libération. On dit quoi ? "Merci patrons !"
Une autre information nos sénateurs, enfin une 60 taine proposent une taxe, encore une, la "contribution de solidarité numérique" pour financer le "Plan très haut débit" du gouvernement. 0,75€ par abonnement et par mois sur les forfaits mobile et forfaits InterNet.
12. jean claude payet le 29/11/2018 19:46
fe pitie serieux quel merdier
13. dalida le 29/11/2018 19:51
Caramels, bonbons et chocolats
14. Paulo le 29/11/2018 19:54
Selon mes informations, la ministre a envisagé de démissionner ce soir, comme l avait fait Hulot. Au dernier moment, changement d avis. (Source sûre)
15. GIRONDIN le 29/11/2018 20:00
..... Ce ne sont pas quelques crèches supplémentaires qui vont changer le sort de la Réunion et améliorer le pouvoir d'achat des Réunionnais......


Quoi heureusement, on a les 175 000 000 et 34 000 000 et 6 000 000 pour batkaré!


Elle va nous ressortir la zone franche globale, comme Sarko. Globale mais concernant que 2-3 secteurs de chasseur de prime !!!

Point presse à 20h20.
16. PATRICK CEVENNES le 29/11/2018 20:06
Une autre information qui pourrait vous intéresser.
Dès leur arrivée au pouvoir la bande LREM a fait passer dans le budget 2018, une hausse de 20,5% sur les rémunérations des membres des cabinets ministériels. A priori, cette hausse n'était pas suffisante, la bande LREM vient de se faire épingler par le magasine Capital pour avoir fait passer sur le budget 2019 une hausse de 27%. Griveaux et shiappa dénoncent un "tir au pigeon" contre la classe politique.
Mais c'est une révolution qu'il faut en France.
17. Mougeon le 29/11/2018 20:08
J''espere qu''elle sera convainquante,
Sinon, j''ai peur pour la suite des evenements
Ne detruisons pas l''economie de notre ile,y aura encore plus de miseres avec effet boule de neige.
18. kaskavel le 29/11/2018 20:10
Monsieur DUPUY continue dans son parti pris en souhaitant l'échec de la mission et maintenant il sombre dans la dramaturgie ! Et non Mme GIRARDIN n'a pas le pouvoir de baisser le prix du yaourt , ni elle ni même le Président de la république pour être clair , si c'est çà qui est attendu forcémment il n'y aura que des déçus . La première revendication alignement des prix sur la métropole est stupide , il faut arrêter une bonne fois pour toute de se référer à la métropole c'est un non sens. Nous sommes à La Réunion île de l'océan indien . Il faut couper ce cordon idéologique et créer notre propre modèle de développement , çà prendra du temps mais il faut s'y mettre enfin sérieusement et pacifiquement , sans boucher les routes mais en bousculant les institutions pour commencer ...
19. Laurent le 29/11/2018 20:11
Elle est pas si mal vous vous êtes trompé p Dupuy. Et vous êtes prêt à contribuer à prolonger le feu. Il faut arrêter ce mouvement on court à une catastrophe dont vous relaierez la responsabilité
20. Morderire le 29/11/2018 20:37
Post 8: mais ils ne font pas semblant: ce sont de vrais ignares bornés jusqu'aux oreilles.
21. Bleu outre mer @15.Posté par GIRONDIN le 29/11/2018 20:44
D'accord avec vous pour la zone granche 2, 3 sûrement avoir dans pas longtemps
@16.Posté par PATRICK CEVENNES
Et Oui
22. EN MARCHE VERS LE PROGRES DE L''''UNIVERS AU DELA le 29/11/2018 20:53
Vous ne comprenez rien, Dieu fait d'abord des cadeaux aux riches, et ensuite, les effets de cette hausse de capital provoquera forcément une redistribution aux pauvres !!!
La théorie du ruissellement !!! CEST JACQUES ATTALI QUI LE DIT !!! Le mec encore au dessus de Dieu quoi !! Vous vous croyez plus malin de Seigneur ATTALI ???

Je plaisante bien sur, on se fait tellement d.ilater, bientot on pourra s'assoir sur notre chaise sans la toucher;)

Bonjour chez vous
23. L'Ardéchoise le 29/11/2018 21:13
14, c'est quoi la "source sûre" ?
Que nous puissions aller boire à la source...
24. Choupette le 30/11/2018 07:21
23.Posté par L'Ardéchoise
Que nous puissions aller boire à la source... ]comme Isabelle Aubret, en son temps ... "

Soyons poétiques en ces temps troublés ... .
25. uneseulerevendikation le 30/11/2018 14:43
Un vrai feu d' artifice avec des revendications plus ubuesques les unes que les autres qui sont du pain béni pour le gouvernement qui n'arrive même pas à les hierarchiser.Diviser pour mieux régner !
Alors qu'il aurait été si simple pour les gilets jaunes et autres revendicateurs de se regrouper sous un seul leitmotiv qui fait l'unanimité; l'augmentation des salaires .
En metropole 10% des salaires gravitent autour du smic alors qu'il forment la moitié des travailleurs ici.
Il faut se battre sur leur terrain et en l'occurrence le constat que leur ministere des finances à fait au travers des études que l' insee à fait. sur la comparaison du cout de la vie ici soit globalement +10,6% et + 36 % sur l'alimentaire.
Nous ne pouvons niveler par le bas et retirer la majoration des fonctionnaires comme je l'entend mais réclamer la majoration des autres salaires et des prestations . C'est la vraie EGALITE, FRATERNITE !
Afin de ne pas asphyxier les entreprises cette augmentation doit être échelonnée et compensée par l'etat par une prime ou une diminution des charges.
C'est à ce prix seulement que nous désamorcerons la grenade qui va nous péter au nez.
26. Briandoht le 30/11/2018 18:56
Cette manifestation exceptionnelle voire inédite des GJ a eu le mérite de faire émerger les problèmes spécifiques de la population réunionnaise dont l'exécutif et tous les élus locaux doivent désormais ensemble les prendre en considération pour mettre en oeuvre dans les meilleurs délais les propositions concrètes et adéquates.

C'est vrai qu'on ne peut pas faire d'omelette sans casser les oeufs, mais pas au point de couper la branche sur laquelle on est assis. Les conséquences de cet évènement sont dramatiques avec des entreprises lourdement impactées et le chômage technique d’ampleur à la clé qui aggravent encore la situation précaire de l’île.

La facture très salée des pertes que l’état devra prendre en charge en partie augmentera significativement l’enveloppe globale liée à cette crise sociale.
Nouveau commentaire :