[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Ambulanciers du CHU Sud : La CFTC alerte sur les risques psychosociaux au sein du service

Le 30/01/2019 | Par Charlotte Molina | Lu 3431

Le syndicat CFTC vient de déposer un préavis de grève illimité à compter du lundi 4 février, pour le service STSI du CHU Sud : le service des transports sanitaires internes, soit les ambulances de l’hôpital est menacé de démantèlement.

Hier matin, le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSTC) s’est réuni de manière exceptionnelle, pour aborder l’accident de samedi dernier, où une ambulance a mortellement fauché un sexagénaire.

Au service des ambulanciers du CHU sud, l’ambiance semble être des plus tendues. Et cela remonte à bien avant ce terrible accident qui a coûté la vie à une sexagénaire samedi dernier : alors qu’elle se rendait à pied à l’hôpital pour rendre visite à son époux, une ambulance la fauche en effectuant une marche arrière. Immédiatement prise en charge aux urgences, la gramoune succombe finalement à ses blessures.
 
Car c’est au mois de novembre que tout aurait commencé. Comme indiqué par la CFTC dans un courrier à la direction de l’hôpital, le syndicat apprend alors que le service STSI est en phase de démantèlement, et alerte le CHU ainsi que l’ARS sur les risques psycho-sociaux liés à cette décision.

"Depuis l’année dernière, le personnel est en souffrance, ils n’ont pas de réponse quant à leur devenir", explique Stéphane Casimir, président de la CFTC.
 
Selon le syndicat, le service STSI Sud présentait jusque-là une très bonne cohésion d’équipe, un absentéisme très faible et des risques psycho-sociaux inexistants. Mais depuis l’annonce du démantèlement, les arrêts maladie se font plus nombreux, et l’inquiétude grandit chez les agents qui ignorent toujours dans quel service il vont atterrir.
 
Suite à l’accident mortel de samedi dernier, une réunion exceptionnelle du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, avait lieu hier matin au CHU. Les risques psycho-sociaux dans le service des ambulanciers ont été de nouveau évoqués par la CFTC, qui pose la question d’un lien avec l’accident.
 
Mais d’après le syndicat, la direction aurait annoncé le maintien de la fermeture du service STSI. C'est pourquoi un préavis de grève illimité à partir de lundi prochain vient d'être déposé pour le service. La CFTC espère ainsi ouvrir des négociations avec la direction à travers les revendications suivantes : 
  • Le refus du démantèlement du service STSI 
  • La prise en compte des risques psycho-sociaux
  • Un dialogue social de qualité afin de donner un coup d'arrêt à la dégradation des conditions de travail
  • La transparence vis-à-vis de la réorganisation inconnue à ce jour par l'ensemble des services concernés 
  • La prise en considération de l'insécurité des agents dans l'exercice de leur travail


Commentaires (1)
1. souverainetédupeuple le 31/01/2019 07:46
Qu''ils expliquent aussi pourquoi ils veulent démanteler et par quoi ils comptent remplacer le service. C''est probablement encore une histoire d''argent. La rentabilité à tout prix va nous ramener au moyen âge si ça continu.
Nouveau commentaire :