[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Bras-Panon: Un chauffeur de bus frappé par un passager

Le 10/09/2019 | Par N.P | Lu 2450

Un chauffeur de bus du réseau Estival a été frappé par un passager ce vendredi, à Bras-Panon. rapporte la presse écrite.

Selon le JIR, l'agresseur aurait raté son arrêt après s'être assoupi. Mécontent, il s'en serait alors pris au conducteur à coups de poing. 

Ce lundi, très tôt, les chauffeurs ont débrayé pour demander plus de sécurité dans les bus (notamment plus de moyens humains). La direction est venue à leur rencontre.

Une nouvelle réunion est prévue ce mercredi matin, et les chauffeurs se disent prêts à débrayer tous les jours si les réponses ne leur conviennent pas, souligne le Quotidien. 


Commentaires (4)
1. Zut le 10/09/2019 11:45
Non, mais c''est qui ce cancre de la société qui mérite une belle leçon de correction et un long stage dans le civisme, car la prison ne lui laissera pas le temps de réfléchir et ne fera qu''accentuer son mauvais caractère, donc sa violence.
2. Emmanuelle HOARAU le 10/09/2019 12:04
Notre société était incapable de protéger, les personnes qui sont au service du public ; laissant les voyous régner en maître et sans aucune sanction (ou peu) qui les autorise à recommencer leur coup pendable, mettons nos chauffeurs de bus à l'abri dans des cabines blindées ! Mettons-nous à la place de ces travailleurs qui chaque jour se demandent s'ils vont croiser la route d'un de ces abrutis, et terminer leur journée non pas chez eux, mais à l'hôpital !
3. Kiki le 10/09/2019 22:47
Ben, kossa domoun dan'' car y fait ? Personne y lève lo pti doigt ? La reynion fine baisé vraiment et na bon pé y dit sa.
4. MICHOU le 11/09/2019 08:20
c'est n'importe quoi, ces personnes qui n'assument pas leurs erreurs et s'en prennent à autrui sans barrière. Qu'ont elles retenu de leur parcours? Apprendre à lire se fait très tôt ainsi que l'apprentissage des règles communes, ne retenir que le langage de ses pulsions c'est grave, immature et asocial.
Il serait temps de grandir et de se prendre en mains. Accuser les parents, l'école ou la société c'est trop facile;
Nouveau commentaire :