[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Cérémonie d'hommage aux Invalides des deux militaires tués en opération

Le 14/05/2019 | Par Regis Labrousse | Lu 1535

Les deux Français, pris en otages le 1er mai, ont été libérés dans la nuit de jeudi à vendredi dernier par l'armée française suite à la prise d'assaut dirigée par le Commando Hubert. Le Maître de Pierrepont et le Maître Alain Bertoncello ont perdu la vie pendant l'opération, se sacrifiant pour qu'aucun des otages ne soient blessés. 

Si leurs corps ont été rapatriés dimanche dans la plus grande discrétion sur le sol français, le président de la République a décidé de leur rendre un hommage national ce mardi aux invalides. La cérémonie débutera à 11h, heure de la métropole. Elle sera présidée par Emanuel Macron en présence des familles des deux soldats ainsi que de la Ministre des Armées, Florence Parny.  

Maître Cédric de Pierrepont (à gauche sur la photo) 

Né en 1986, le maître de Pierrepont est entré dans la Marine nationale en 2004, au sein des équipages de la flotte. Il intègre en 2005 la spécialité de fusilier marin et se distingue en terminant premier sur quarante-sept de son cours de Brevet élémentaire. 

Un an et demi plus tard, il réussit le stage commando. Il est ensuite affecté au commando de Penfentenyo où il est promu au grade de second-maître et obtient son brevet d’aptitude technique fusilier marin-commando. En août 2012, il réussit le cours de nageur de combat puis rallie le commando Hubert. Il y occupait les fonctions de chef de groupe commando depuis le 1er avril 2018. 

Le maître de Pierrepont était pacsé. Il cumulait 15 ans de service au cours desquels il a plusieurs fois été engagé sur des théâtres d’opérations en Méditerranée, au Levant et au Sahel ; théâtre sur lequel il était déployé depuis le 30 mars dernier. 

Il était titulaire de quatre citations (à l’ordre du régiment, de la brigade et de la division) avec attribution de la Croix de la Valeur Militaire et d’une citation à l’ordre de la Brigade avec attribution de la Médaille d’or de la Défense nationale. Il était en outre décoré entre autres de la Médaille d’or de la défense nationale "Nageur de combat – Missions d’opérations extérieures" et de la médaille d’Outre-mer avec agrafes Sahel et Liban. 
 
Maître Alain Bertoncello (à droite sur la photo) 

Le Maître Alain Bertoncello, né en 1991, est entré dans la Marine nationale en rejoignant l’école de maistrance le 14 février 2011. Il choisit le 1er mars 2012 la spécialité de fusilier marin et réussit le stage commando la même année. Après 5 ans au commando Jaubert, il obtient le brevet de nageur de combat et rejoint le commando Hubert basé à Saint-Mandrier dans le Var, où il était affecté depuis juillet 2017. 

Après son entrée au sein des commandos Marine, le maître Bertoncello a participé à des missions de défense des intérêts maritimes français aux Seychelles (protection des thoniers) et à plusieurs opérations extérieures au Qatar, au Levant et au Sahel ; théâtre sur lequel il était engagé depuis le 30 mars dernier. 

Le MT Bertoncello était pacsé. Il cumulait plus de 7 ans de service au sein de la Marine nationale. 

Il était titulaire d’une citation à l’ordre du régiment avec attribution de la Médaille d’or de la Défense nationale et était décoré de la Médaille d’Outre-mer pour le Moyen-Orient ainsi que de la Médaille d’argent de la Défense nationale.

La population est invitée mardi 14 mai à 10h (Paris) sur le pont Alexandre III à manifester son respect et sa solidarité avec les familles des deux soldats disparus par une présence recueillie au passage du cortège funéraire
La population est invitée mardi 14 mai à 10h (Paris) sur le pont Alexandre III à manifester son respect et sa solidarité avec les familles des deux soldats disparus par une présence recueillie au passage du cortège funéraire
La cérémonie s'est déroulée à 11h, heure de Paris, présidée par Emmanuel Macron, président de la République. Le président a, dans un premier temps, passé les troupes en revue avant de saluer et s'entretenir avec les familles des maitres Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. 

Emmanuel Macron a ensuite rendu les honneurs aux deux soldats, tous deux portés par leurs frères d'armes, membres du commando Hubert. Il a ensuite décoré les deux commandos d'élite de la Légion d'Honneur à titre posthume.

Le président, dans son allocution, a expliqué que la mission de sauvetage avait été exécutée dans des conditions particulièrement périlleuses car le campement des terroristes se trouvait à découvert, nécessitant une infiltration dans la plus grande discrétion mais surtout sans utilisation d'armes à feu. 

Le chef de l'Etat a ensuite raconté que les commandos s'étaient défaits d'une sentinelle afin de progresser dans le camp jusqu'à la tente abritant otages et ravisseurs. C'est en pénétrant dans la tente que les maîtres Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello ont été abattus, se sacrifiant afin que la mission puisse être menée à son terme en libérant les otages en vie.

Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello seront inhumés par leurs familles dans la plus stricte intimité.

Symboliquement, les deux cercueils sont reliés par La sangle de vie, ce lien qui unit les commandos Marine dans la vie et dans la mort
Symboliquement, les deux cercueils sont reliés par La sangle de vie, ce lien qui unit les commandos Marine dans la vie et dans la mort


Commentaires (12)
1. Fredo974 le 14/05/2019 15:33
Vive les commandos Marine !
2. Iris le 14/05/2019 16:02
Des hommes à la pointe de leur professionnalisme... N'ont-ils pas été pris dans un guêt apens ? Normalement, ils ont des gilets pare-balle et des casques avec des caméras... Et pourtant ils ont été tués... Et pas les deux fanfreluches dont on ne dit pas la vérité sur leur venue là bas... Ce président usurpateur est tombé bien bas... Il a pas mal de sang sur les mains... Il n'y a que son intérêt qui compte.

Ces hommes sont juste partis se changer de manteau. Je leur souhaite une merveilleuse réincarnation. Condoléances à la famille.
3. Fredo974 le 14/05/2019 16:17
POST 2 IRIS

Fais toi soigner à la fin !
4. Sisi le 14/05/2019 16:19
Se faire tuer pour 2 zozos qui font du tourisme dans une zone interdite. .... dégueulasse.
5. Fredo974 le 14/05/2019 16:35
POST 4 ZIZI

Zone interdite ?
C'est ton propos qui est dégueulasse !
6. Matricule le 14/05/2019 16:55
quel courageux sacrifice ....
7. klod le 14/05/2019 20:13
Emouvant. RIP.
8. JORI le 14/05/2019 21:09
Ce ne sont pas nos élus qui seraient prêts à donner leur vie pour le bien commun!!!. Respect aux militaires et pompiers.
9. Tikaf le 14/05/2019 21:12
Reposez en paix
10. PATRICK CEVENNES le 14/05/2019 21:47
2.Posté par Iris le 14/05/2019 16:02
Faudrait arrêter la masturbation intellectuelle et de trop regarder les séries Z sur Netflix ! Pdr !
11. A mon avis le 14/05/2019 22:42
Commentaires débiles ou polémiques : s'abstenir en de telles circonstances !
12. p.mass le 15/05/2019 19:54
Oui c’est révoltant deux jeunes soldats qui se font tuer pour libérer un couple de touriste en mal de sensation écolo! Sans compter leur guide qui s’est fait dépecé .....
ils ont chargé sans tirer pour ne pas tuer lés otages il paie de leur vie
Nouveau commentaire :