[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Concours de la correspondance : Semaine 15

Le 02/12/2019 | Par Gilette Aho | Lu 435

Pour la troisième année consécutive, Albert Jauze, Historien, enseignant et auteur de divers ouvrages consacrés au passé de La Réunion sera président de notre jury. 

En attendant, l’homme incontournable de l’histoire locale prépare une exposition autour de l’esclave « parallèlement je travaille sur un fonds judiciaire avec les archives … j’achève aussi l’écriture du second ouvrage consacré à la vie quotidienne réunionnaise au XIXème siècle » (Le premier ouvrage « vivre à l’ile Bourbon au 18ème siècle : 1715 1789 " est paru en 2017 et a été  édité chez Riveneuve Editions). 

Le XIXème siècle, la période au cours de laquelle Leconte de Lisle a vécu (1818-1894). Albert Jauze l’affirme et le répète : « il ne faut surtout pas confondre les 17ème 18ème et 19ème siècles période de métamorphose de notre ile ». Soucieux des sens du détail, le président du jury considérera et appréciera des éléments du 19ème en lisant les contributions scripturales de nos amateurs. 

Accompagné de trois autres membres, Albert Jauze s’attend à des lettres sincères, touchantes, originales « et pourquoi pas mettre l’accent sur le côté poétique d’une réponse à Leconte de Lisle ? » suggère-t-il. 

Si pour lui « l’écriture doit véhiculer des messages imaginatifs : on n’écrit pas comme on parle Leconte de Lisle nous l’a prouvé puisque la beauté de ces poèmes est éternel » prévient-il !

Organisée par l’association pour promouvoir l’écriture et la lecture à La Réunion, ce concours est parrainé par zinfos974, Orange Réunion ainsi que la librairie Gérard, le groupe Cap Méchant et Porcidis.

Le principe est le suivant : 

Dans la grisaille parisienne, le poète réunionnais Charles Leconte de Lisle devenu Académicien, se promène dans les jardins du Luxembourg. Il entend un badaud s’exclamer : « oh La Réunion, lé pu comme avant ! ».Fort surpris par ce ouï-dire, il s’interroge et vous écrit.  "Comment ça : La Réunion, lé pu comme avant ?  Et les lieux de mon enfance, de ma jeunesse ? Et les créoles comment sont-ils aujourd'hui ? 

Vous commencerez votre lettre ainsi : 

Monsieur Leconte de Lisle, 
J’ai sillonné l’île, si chère à votre cœur…


Rendez-vous sur notre site pour le règlement et à vos plumes !


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :