Zinfos 974
Coronavirus: Les plaintes contre Agnès Buzyn et Édouard Philippe se multiplient

Le 25/03/2020 | Par Nicolas Payet | Lu 7015

Les plaintes se multiplient à l’encontre de l’ancienne ministre de la Santé Agès Buzyn, son successeur Olivier Véran mais aussi Édouard Philippe Premier ministre alors que l’épidémie de Covid-19 ne cesse de prendre de l’ampleur en France. 

Cette semaine, un patient contaminé a déposé plainte pour "entrave aux mesures d'assistance", visant directement  Agnès Buzyn et Édouard Philippe. Ce Francilien de 46 ans, testé positif à la mi-mars, les accuse de ne pas avoir agi suffisamment tôt pour protéger les Français. 

Selon les informations de Franceinfo, cinq autres plaintes ont été déposées auprès de la Cour de justice de la République par deux associations, et deux particuliers pour "mise en danger de la vie d’autrui", ou "homicide involontaire".

À la commission des requêtes de juger si ces plaintes feront l’objet d’une instruction. 

La semaine dernière, un collectif de soignants avait déjà porté plainte contre Agnès Buzyn et Édouard Philippe pour "mensonge d'État" dans leur gestion de la crise d'épidémie de coronavirus.


Commentaires (26)
1. Pascale le 25/03/2020 20:59
On devrait tous prendre exemple et faire de même contre l'ARS et le préfet!
2. Ti Tangue zilé zone le 25/03/2020 21:07
Pouak a zot même ...faut pas oublier Ladoucete là ministre DOM et le Préfet qui ont mis du temps à FAIRE STOPPER LES CROISIÈRES ET AVIONS
3. Aurore 974 le 25/03/2020 21:08
On réforme, réforme, réforme, souvent injustement en oubliant l’essentiel. A la fin, on finira par être réformé de fond en comble. Le tronc de l’arbre sera nettoyé des vrais virus.
4. Lol le 25/03/2020 22:11
C'est ça l'élite ???? Mdrr bande de clowns assoiffés pouvoir
5. Bleu outre mer le 25/03/2020 22:11
Pour ici les choses viendront en leur temps,. Pour Buzin et Philippe, cela risque de se terminer comme le sang contaminé, Fabuis et Dufoix. Ce qui est sur, c'est qu'il y aura un bilan et ce ne sera pas les seuls, nos politiques ne sont pas mal non plus, chacun pour sa crêmerie, mêmme aussi certain parti qui utilise cette situation et reste sur leur chaise à compté les morts et les bléssés. Après cela, nous allons être obligé nous de fonctionner différement. Si nous en sommes la c'est bien le système que nous avons laissé se mettre en place, la finance, la consommation, l'économie détruire la planète et en oublié l'humain. Nous seront obligé de revenir à la priorité qui n'est pas individualiste mais interdépendante..........
6. pluton le 25/03/2020 22:11
daccord avec PASCALE
7. QBR974 le 25/03/2020 22:36
Des avocats pourraient-ils nous conseiller?
8. JORI le 26/03/2020 01:42
1.Posté par Pascale le 25/03/2020 20:59
Qu'attendez vous??. La peur d'être seule??.
9. Igard PAZOT le 26/03/2020 07:34
@1

+1

on devrait tous y aller
10. Modeste le 26/03/2020 08:36
il y a qu'en France qu'on voit ce genre de conneries....trop de liberté certainement.....!
11. X le 26/03/2020 08:50
TROUVE ET COPIE à partir du site " boursorama.com "

tophlab3
18 mars 2020•17:57
La France vient au secours de l'Algérie qui est confrontée à un début de l'implantation sur son territoire national de la pandémie du coronavirus. Hier soir, un avion cargo dépêché par les autorités françaises a fourni à l'Algérie pas moins de 5000 test de dépistage au coronavirus qui ont commencé à manquer cruellement à l'Institut Pasteur d'Alger et à la Pharmacie Centrale des Hôpitaux Algériens (PCH), a appris Algérie Part au cours de ses investigations.

Grâce à cette de nouvelle quantité des kits de dépistage, les autorités algériennes ont pu alimenter les hôpitaux algériens notamment ceux de Boufarik et de Blida, la région la plus touchée par la contamination au coronavirus, des kits de dépistage nécessaires à la prise en charge de plusieurs dizaines de cas suspects repérés dans la wilaya de Blida.

Selon nos sources, les autorités françaises ont promis un soutien logistique et médical important aux autorités algériennes dans cette crise sanitaire provoquée par la propagation du coronavirus en Algérie. Le Premier-ministre français, Edouard Philippe, s'est entretenu longuement avec son homologue algérien Abdelaziz Djerad pour lui assurer que la France se tiendra aux côtés de l'Algérie dans cette dure épreuve provoquée par la pandémie du coronavirus dans le monde. Signalons enfin que depuis l'arrivée de ces nouveaux kits de dépistage, les autorités algériennes ont pu identifier plusieurs nouveaux cas de coronavirus dans le pays. Le bilan officiel s'est élevé à 54 cas confirmés et 4 morts. Un cas confirmé a été détecté au sud du pays à Adrar où un ressortissant iranien a été contrôlé positif au coronavirus.
Je vous laisse juger PHILIPPE .... ALGÉRIE hors UE : 54 cas et 4 morts , la FRANCE UE . ???
Ce gouvernement n'aime pas le France
12. Warren le 26/03/2020 08:52
Oui post 7. Faudrait que des juristes nous conseillent. Les citoyens que nous sommes n avons helas pas d autres choix que cette voie, aussi illusoire puisse t elle être.
13. REA le 26/03/2020 09:05
Tssss
On le sait tous!!!
Le gros mange le p’ti !
La plainte est sans doute un droit mais pour certains et certaines, aucunes suites ne seront données.
Malheureux mais c’est comme ça !

14. pierre le 26/03/2020 09:13
pluton et pascale ...allez y ...c'est bien beau de vociférer à tout va derrière son ordi...allez y ...faites ...
15. Doc le 26/03/2020 09:17
16. JORI le 26/03/2020 10:26
1. Pascale. Mais qu'attendez vous ?. La peur d'être seule dans votre démarche ?.
17. Vigilance le 26/03/2020 10:59
Ce n'est pas moi c'est lui...!
18. JORI le 26/03/2020 11:18
1.Pascale.J''espère que vs porterez plainte également pour la grippe qui fait jusqu''à 10000/an en France pr non confinement, mais aussi pour la dingue pr non destruction des moustik. En espérant que vs même ne facilitez pas l''éclosion des moustik.
19. Bertel de Vacoa le 26/03/2020 11:44
Voilà ! C'est dit, bien dit et cela résume TOUT ! Merci MONSIEUR Thomas Grimal !

_______________________________________________________________________________

Lettre Ouverte à monsieur Macron, monsieur Philippe, madame Buzyn, monsieur Véran, messieurs et mesdames les ministres.

Je m'appelle Thomas Grimal, j'ai 40 ans. Je suis père de trois enfants et infirmier en réanimation en hôpital PSPH depuis 13 ans .
Vous ne me connaissez pas car je ne suis personne. Je suis un citoyen ordinaire, ni pauvre ni riche, je n'ai pas d'appartenance politique, pas d'activité politique ou associative. Je cotise à l'ordre infirmier, je paye mes impôts et mon statut de citoyen lambda me tient bien loin de quelques conflits d’intérêts.
Je ne m'intronise pas expert en épidémiologie, je ne pense pas être meilleur qu'un autre, je suis factuel et n'utilise que vos chiffres.
Cette lettre ne changera probablement rien, mais elle me permettra de me soulager de la colère qui me ronge.

Mon métier, notre métier, que vous tenez en si grande estime en ces temps de pandémie, est une passion, un investissement, une raison d'être.
Pour autant, la colère monte dans nos rangs le doute s'installe.

Cette colère ne grandit pas pour les fautes d'hier, elle ne grandit pas pour le dédain, pas pour les attaques répétées à nos conditions de travail, ni pour votre violence lorsque nous sommes dans la rue.
Ma colère, notre colère grandie car cette crise sanitaire sans précédents révèle chaque jour un peu plus les lacunes, les fautes et les manquements avec lesquels vous la gérez.
Vos annonces, vos discours, votre méthode Coué ne dupent personne. Nous nous lançons dans une guerre qui n'a jamais été préparée, qui n'a jamais été anticipée.
Vous qui vous targuiez de proposer une politique différente, une politique d'amateurs, vous avez réussi. On en a pour notre argent...

Monsieur Macron, monsieur Philippe, madame Buzin, monsieur Véran, on ne part pas à la guerre avec des intentions, on part à la guerre avec une stratégie et avec des armes...
Seulement voilà : les armes (c'est drôle c'est l'anagramme de rames) nous n'en avons pas ou presque plus.
Alors je vous pose la question : Où sont nos masques, où sont nos tabliers, nos sarraux, nos gels hydroalcooliques, où est la réserve stratégique de l’État dont vous vous vantiez tant, où sont nos armes ?
Vous et vos prédécesseurs avez tellement dénigré l'importance de notre mission, dans votre vision comptable étriquée, dans cette vision à si court terme, que vous les avez sacrifiés sur l'autel de la dette...
C'est une faute morale grave, c'est une faute professionnelle, c'est une erreur stratégique majeure car sans armes, nous, soignants, nous ne seront que d'une utilité limitée dans le temps.
Votre métier à vous politiques n'était-il pas de prévoir, d'anticiper, de planifier ?
La réalité est simple, glaçante, vous nous avez abandonné.

Nous en sommes à mendier du matériel sur les réseaux sociaux, nous en sommes à solliciter les bonnes volontés pour pallier l'insuffisance régalienne .
Le pire c'est que nous ne le faisons pas par crainte pour nos vies, mais parce que sans nous la guerre est perdue, parce qu'un soignant dans un lit ne remplit plus sa mission, parce qu'il devient un poids supplémentaire pour des services déjà bondés.

Parlons maintenant stratégie.

Yves Boyer, [26.03.20 11:42]
- Nous vivons dans un monde où les mouvements de populations sont la règle, mais nous nous sommes arc-boutés sur une stratégie chinoise à la recherche de patients 0, ignorant totalement qu'à l'inverse des Chinois, chez nous, il n'y aurait pas un mais plusieurs patients 0, vouant cette stratégie à une partie de cache-cache à 67 millions de Français. Pire, nous avons complètement fait l'impasse sur la possibilité de porteurs sains (c'est quand même une notion qui ne date pas d'hier).
- Nous avons regardé avec suffisance nos amis italiens durant deux semaines, nous gargarisant d'une lucidité stratégique dont ils étaient incapables, puis nous avons pris les mêmes recommandations avec 2 semaines de retard.
- Vous nous annoncez une « grippette » sans danger pour les jeunes avec 10% de cas graves. Nouvelle erreur, la « grippette » est infiniment plus contagieuse que la grippe (100 fois plus si l'on en croit l'Institut Pasteur) et tue 6 à 10 fois plus. Selon vos statistiques, on peut tabler sur une épidémie à 30 millions de malades. Je vous laisse calculer 10% de ce chiffre et le mettre en lien avec nos capacités de réanimation.
- Notre ministre de tutelle madame Buzin démissionne de son poste en pleine gestion de crise pour porter candidature à la mairie de Paris, et elle nous explique trois semaines plus tard qu'elle savait... Elle savait, vous saviez, et rien, rien n'a été anticipé. Que dire ?
- Vous interdisez les concerts de plus de 5000 personnes, mais vous autorisez explications farfelues à la clef un Juventus / Lyon avec plusieurs dizaines de milliers de personnes dans un stade, et ce en début de quarantaine italienne (je ne vous ferai pas l'affront de vous indiquer où se trouve Turin).
- Vous organisez des élections dans un contexte sanitaire et démocratique indigne pour ne pas dire scandaleux, faisant fi de toutes les recommandations scientifiques, de tout bon sens.
- La liste est non exhaustive et vous le savez.

Comment voulez-vous garder une once de crédibilité ? Comment pouvez-vous imaginer qu'après cela les citoyens français puissent observer la moindre consigne ? Comment pensez-vous que l'on puisse vous octroyer la moindre confiance ?
Il n'y a rien de plus dangereux et de plus contre-productif qu'un peuple défiant...
Comment voulez-vous qu'il en soit autrement ?

Continuons :

Je reçois chaque jour les recommandations de l'ARS et du Ministère de la Santé. Ça me laisse sans voix...
Vous dites compter sur notre réseau extra-hospitalier (médecins, infirmières, sages-femmes, kinés, pharmaciens, etc...) que vous qualifiez de maillons indispensables.
Vous leur demandez de se protéger avec des masques FFP1, masques connus pour n'apporter AUCUNE protection au soignant qui le porte...
Personne ne vous a expliqué cela ???
Vous envoyez nos femmes, nos enfants, nos maris, nos parents au front sans la moindre protection, sans le moindre espoir de les épargner.
Vous qui vous revendiquez d'une politique nouvelle vous ne faites que répéter l'histoire encore et encore et encore...
Cette force vive de proximité, vous allez la décimer en quelques semaines. Encore une fois, quelle sera leur utilité dans un lit, en réanimation ou à la morgue ?
Cinq médecins et une infirmière sont déjà morts. D'autres viendront. Que direz-vous à leur famille ?

Mon service dispose d'une réserve de masques FFP2 pour une durée de 3 à 8 jours. Nous n'avons plus de tabliers.
J'ai trois enfants, ma femme est sage-femme libérale. Le jour où je ne pourrai plus me protéger, je ne rentrerai plus chez moi. Ma femme ne pourra plus remplir sa propre mission.
La situation inverse est aussi valable. En l'absence de protection pour elle, je risque aussi de me retrouver contraint de ne pas remplir ma propre mission pour m'occuper de mes enfants.
Où est la vision, où est la stratégie dans cette démarche ?

Yves Boyer, [26.03.20 11:42]
Je vois certains libéraux dotés de 18 masques FFP1 pour la semaine, des hospitaliers à qui l'on donne 3 masques pour 12h quand les recommandations sont de les changer toutes les deux heures.
Cette gestion est une aberration, notre situation est une aberration, elle vous discrédite chaque jour un peu plus.

C'EST UNE HONTE.

L'heure est grave et nous ne sommes pas à rendre des comptes, pas encore. Nous n'avons pas de temps à perdre. Le temps viendra où chacun de nous sera jugé sur ses actes et sur ses manquements. Le jour viendra où vous devrez expliquer au peuple de France la mesure de notre impréparation. Les premiers de cordée n'ont pas équipé la voie et c'est votre responsabilité qui est engagée.

Alors oui, nous, soignants, routiers, caissières, tant d'autres, nous autres insignifiants citoyens nous allons retrousser nos manches jusqu'aux épaules s'il le faut. Nous l'avons toujours fait, nous le ferons encore.
Comme vous le disait le neurologue de la Pitié-Salpêtrière, François Salachas, nous serons là... L'inverse reste toujours à prouver.....

Je ne suis personne, un simple infirmier en colère qui tremble pour ses collègues.
Vous me direz sûrement suffisant, prétentieux, incapable d'appréhender la complexité des choses. Peut-être aurai-je même la chance d'être qualifié de Gaulois réfractaire et ce sera une fierté.
La fierté de montrer que même invisible et insignifiant nous honorons la liberté qui nous a été offerte et que nous portons haut nos valeurs.

NB : Pas de commentaires à caractères politiques ou haineux merci.
N'hésitez pas à partager

PAS DE COMMENTAIRES À CARACTÈRE POLITIQUE, HAINEUX OU AGRESSIF S'IL VOUS PLAÎT. JE NE SUIS PAS LÀ POUR ATTISER LA HAINE, NOUS N'EN AVONS PAS BESOIN.
Je ne demande aucune tête je n'en ai ni la légitimité ni le besoin. Je ne veux plébisciter aucun parti politique, à titre personnel je n'adhère à aucun.
Je veux rester factuel et objectif, je veux des réponses à des questions rien de plus.
20. lila le 26/03/2020 12:31
post 11 : si c est avéré les Réunionnais- qui sont toujours en attente du minimum à savoir des masques non moisis - sont pris pour de vrais couillons.
21. Pareil... le 26/03/2020 13:01
Les réunionnais vont donc pouvoir faire pareil contre notre ministre de l'Outre-mer... de notre préfet... de l'ARS...
Mesdames messieurs les avocats de l'île lachez vous !...
Faites-vous plaisir...
22. Enirsem le 26/03/2020 15:12
@JORI Arrête de nous saouler avec la REM, à essayer à travers tes commentaires bidons de les défendre, politiquement ils sont finis, ne t'en déplaise mais c'est ainsi .....
23. muppets le 26/03/2020 17:14
L'heure n'est pas encore aux plaintes, mais au confinement, à la solidarité. Mais une class action au pénal et au civil est d'ores et déjà prévue à la fin de l'épidémie pour demander des comptes aux responsables de ce désastre à la Réunion, je n'ai pas besoin de les nommer, vous les connaissez tous.
24. JORI le 26/03/2020 19:15
22. Enirsem. Et vous, arrêtez de nous soûler tout court.
25. JORI le 26/03/2020 21:11
23.Muppets.Si je vs comprends bien,ce qui vs intéresse à l'issue de cette crise est de récupérer des indemnités sur le dos des malades,voire des morts.Avez vs estè en justice à la suite du chik.Ou mieux à la suite de chaque grippe qui fait 10000 mort
26. H le 27/03/2020 07:20
On devrait tous porter plainte.. pourquoi postulé a des postes de responsabilité quand vs n avez pas les competences.. le citoyen lui paye cash.. la mort d un membre de sa famille et d un proche.. on regrette le temps de la pendaison..
27. JORI le 27/03/2020 17:41
26.Posté par H le 27/03/2020 07:20 (depuis mobile)
Des gens incompétents dans les collectivités il y en a plein (embauches uniquement électorales notamment), et pourtant personne n'a refusé ces embauches!!.
Nouveau commentaire :