[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Début de travaux à la carrière de Bois-Blanc: Huguette Bello et Touch pa nout roche interpellent le préfet

Le 09/01/2019 | Par Bérénice Alaterre | Lu 3416

Ce matin, des machines vrombissaient déjà sur le terrain de la carrière de Bois-Blanc, défrichant la parcelle. Le collectif "Touch pa nout roche", accompagné de la députée Huguette Bello s'est rendu ce soir à la préfecture pour demander explications à Amaury de Saint-Quentin.

Depuis 6h ce matin et jusque dans l'après-midi, la parcelle destinée à devenir carrière à ciel ouvert fut défrichée, environ un hectare de végétation a disparu en ce mercredi. Pourtant, le défrichage est interdit durant l'été austral, afin de protéger les espèces animales dont c'est la période de reproduction.

Le collectif a reçu cet après-midi copie d'une décision de la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de La Réunion (DAAF), datée du 9 novembre dernier, donnant dérogation à l'interdiction générale de défricher en été. Décision signée du directeur de la DAAF, pour le préfet et par dérogation, bénéficiant à la SCPR. La question de l'interdiction de défricher était donc réglée depuis novembre. 

La députée Huguette Bello a, cet après-midi, demandé des explications à l'administration quant aux raisons de ce défrichage estival. Il lui a été répondu par les services préfectoraux qu'il s'agit de construire la plateforme de stockage du matériel de la future carrière. La députée a demandé audience au préfet, car d'autres interrogations subsistent.

Le Conseil National de la Protection de la Nature a rendu un avis défavorable à l'exploitation des carrières le 21 décembre

La NRL fait tant polémique que le Conseil National de la Protection de la Nature (CNPN) s'est auto-saisi de l'affaire, rendant un avis en date du 21 décembre dernier. Le CNPN y conclut que pour protéger l'environnement l'option tout-viaduc serait préférable, et souligne que la carrière de Bois-Blanc n'est pas dans le schéma départemental des carrières de 2010, revenu en vigueur depuis l'annulation du dernier schéma par la cour d'appel de Bordeaux. Le même avis demande la justification par l'administration du contournement du jugement de la cour d'appel de Bordeaux.

La députée Huguette Bello, Elodie Marais et Cécile Herbelin de "Touch pa nout roche" ont donc demandé au préfet pourquoi il a signé l'autorisation d'exploitation de la carrière le 27 décembre, alors que le CNPN avait rendu un avis défavorable le 21 décembre. Amaury de Saint-Quentin, qui était accompagné du sous-préfet de Saint-Paul et de deux fonctionnaires de la DEAL, a répondu qu'il n'était pas au courant de cet avis, ajoutant qu'il ne s'agit que d'un avis consultatif, rapporte la députée.

Huguette Bello rappelle que la SCPR avait pris pour engagement de ne pas défricher en été. S'étant rendue sur place ce jour, elle déplore que déjà flotte sur le terrain une odeur de cadavre: de petits animaux ont été massacrés par les machines. "Tout cela est le résultat de l'insoutenable légèreté de la région, c'est la mise en place de la destruction de La Réunion", dit-elle. "Une destruction qui de plus va endetter La Réunion sur 50 ans", ajoute la députée. 

Les travaux de défrichage stoppés sur ordre du préfet

Elodie Marais et Cécile Herbelin ont reçu proposition de la DEAL que le collectif fasse partie du comité de suivi de l'exploitation de carrière, qui débuterait son activité avant même que l'exploitation ne débute. Le collectif y jouerait le rôle de "lanceur d'alerte", endossé déjà depuis quatre ans, or le collectif "ne lâchera rien", assure Elodie Marais. Des constatations seront effectuées demain sur place par la DEAL, quant à l'avancée du défrichage, qui n'était pas affiché sur place, comme le veut la loi. Cette absence d'affichage a poussé le préfet à stopper les travaux dans l'après-midi.

Les deux militantes ont interrogé le préfet sur la durée d'exploitation de la carrière, celui-ci s'est voulu rassurant, affirmant que la carrière sera fermée dans quatre ans, l'exploitation étant limitée à la construction de la NRL. Pourtant, Didier Robert affirmait en août que les carrières seront nécessaires à la construction de logements sur l'île.





 


Commentaires (30)
1. Syndicalist le 10/01/2019 00:03
Huguette aurait dû faire carrière dans la justice....

Quel cinéma, ça députée !
2. bertrand le 10/01/2019 00:27
république bananière ?
3. Cloclo le 10/01/2019 06:28
Travaux démarrés le matin, des mauvaise odeurs provenant des "cadavres d''animaux" l''après midi. Soit on raconte n''importe quoi pour faire capoter ce projet, soit bien que l''on nous dise le site était déjà pollué. Dans ce cas là carrière pourrait util
4. Incroyable le 10/01/2019 06:35
Zot na point lo roche la réunion.
Si zot na point rien pou fé , chié un m....e , prend 2 ptit boit joué dedans et fou la paix.
5. GIRONDIN le 10/01/2019 06:39
aujourd'hui sur le site la region:

Les étapes clés de la Nouvelle Route de Littoral en 2013

2 juillet 2014

Avril à juin : instruction des dérogations liées à la perturbation d’espèces protégées (principalement avifaune et mammifères marins)

Juin – juillet : Deux enquêtes publiques relatives à l’utilisation du Domaine Public Maritime (DPM) et aux travaux impactant les milieux aquatiques
Second semestre 2013 : notification des résultats des appels d’offres travaux (près de 1,2 milliard d’euros d’appels d’offres lancés fin 2012)

Octobre 2013 : Autorisations administratives au titre de la police de l’eau et des travaux sur le DPM
Décembre 2013 - janvier 2014 : Dérogations espèces protégées (arrêtés ministériels et préfectoraux)

Calendrier des travaux

Fin 2013 : Début des travaux préparatoires (accès chantier), et signature des contrats de travaux pour les grands ouvrages maritimes (digues/viaducs)

Début 2014 : Travaux lot n°2 (digue à La Possession supportant l’échangeur de la RD41) et lot 4 (viaduc de la Grande Chaloupe)

2015 : début des travaux pour les grands ouvrages maritimes (digues/viaducs) après une période préparatoire de l’ordre d’un an pour la mobilisation de moyens exceptionnels qui seront nécessaires (ex. plateformes off shore,...). Les grands ouvrages maritimes devraient être réalisés sous 4 ans.

2019 / 2020 : mise en service de la Nouvelle Route du Littoral.

http://nouvelleroutedulittoral.re/historique/article/les-etapes-cles-de-la-nouvelle


Vivement 2025 pour une hypothétique fin de chantier sans roche

NRL Nou Riron Lontan©®
6. Bourgeon Bruno le 10/01/2019 07:02
Sacré menteur, ce préfet. Après avoir usé de langue de bois auprès de l’Adefar, ne voilà -t’y pas qu’il ment comme un arracheur de dents guatémaltèque auprès d’un député de la République et d’une association militante: déor, Saint Quentin, déor !
7. jean le 10/01/2019 07:15
BELLO député des causes perdues. Quand il s'agit de se montrer à la télé ou journaux toujours présente
MME prend la retraite aller veille ti zenfants si ou néna
8. SITARANE le 10/01/2019 07:46
3 femmes, 2 GDF...........................
9. Manu le 10/01/2019 07:51
3 pelés 1 tondu lé entrain de faire chier le peuple.
Zot na point travail pou fé cossa.
10. zorro le 10/01/2019 08:06
Il est normal qu'une Députée accompagne les revendications de ses électeurs.
Il est tout aussi normal que des personnes potentiellement importunées par des travaux d'intérêt général saisissent toutes les occasions pour retarder les désagréments qui les menacent.
Là où on peut avoir des doutes, c'est sur la sincérité de l'action de BELLO qui semble une fois encore teintée d'un soupçon de démagogie.
Après avoir défendu les "gentils requins qui sont chez eux ici", métaphore du "créole qui est chez lui", contre les "méchants surfeurs" tous plus ou moins blonds donc métros, donc envahisseurs, la voilà qui "défend" des petits Nanimos locaux contre des méchants entrepreneurs prospères qui, dans ses projections simplistes, ne peuvent être que des métros....
Métaphore, ou comment accompagner (et valider) la xénophobie ambiante sans avoir l'air d'y toucher...
11. Lanceur d'alerte le 10/01/2019 08:08
Il n'y a pas de roches massives à Bois Blanc !!!
12. rouloulou le 10/01/2019 08:12
Quelle bande d'hypocrites! Et les milliers de chiens errants écrasés au bord des routes, c'est moins important que quelques caméléons, rats et souris? Pourquoi cette députée qui est sensée proposer des lois et qui est là depuis des décennies ne s'est pas encore saisie du dossier de la maltraitance animale de la Réunion? Tout d'un coup, elle se révèle une passion pour les rats et surmulots. Quelle caricature!
13. TICOQ le 10/01/2019 09:08
Nulle doute que Mme Bello et ses copains n'emprunteront pas la NRL quand elle sera terminée, préférant les virages interminables de la route de la Montagne pour leur côté bucolique.....
14. Manu le 10/01/2019 09:43
Huguette en mode cinéma qui ne sert à rien aucune idée pardon oui une tour infernal qui ne sert à rien combien ça. Encore trois tour comme ça st Paul comme new York ..fillet trop cher pour requins ..?du blabla depuis combien d année
15. Papapio, "Pérès Amor" le 10/01/2019 09:52
Huguette Bello qui a toujours refusé d.oeuvrer contre le Massacre judiciaire des 90% Péres aux JAFs, prêtre a défendre des cailloux... C vous dire la considération qu.elle a pour nous... mais elle appelle TOUS les citoyens a voter pour elle, ... UFR
16. Modeste le 10/01/2019 10:01
faites venir les roches de Mada comme il était prévu à une époque et qu'on arrête avec ces emmerdeurs de toutes sortes, à un moment donné il faut trancher si on ne veux pas encore faire "exploser" le coût de cette route qui a déjà atteint des sommets......! quand à la mère Bello on attendait mieux d'elle que ce genre de connerie qui ne relèvera pas sa côte qui a bien baissée depuis le passade de notre ministre!
17. lea Rivet le 10/01/2019 10:45
Entre un préfet qui n'est pas au courant et qui signe des décisions contre la population et un président de Région qui ne calcule que ce que ça va lui rapporter:les digues par exemple,on est bien représenté.IL FAUT DES PILONES TOUT LE LONG DE LA ROUTE ET IL N Y A PLUS DE PROBLEME,vous l'entendez ça Mr le Prefet et Mr D.ROBERT???
18. Armand GUNET le 10/01/2019 11:17
Merci de lire le présent courrier de lecteur.
19. kersauson de p le 10/01/2019 08:30
y'a pas de gilets jaunes pour bloquer.. bizarre. donc c didix fricotin le fricoteur qui finance les gj..
20. kersauson de p le 10/01/2019 08:34
un préfet pas au courant...
21. Nono le 10/01/2019 11:39
@8 "3 femmes, 2 GDF..........................."

Dis donc toi, en plus d'être misogyne t'en a pas marre de jouer à l'identitaire de salon aux ordres du BTP français et des politiques locaux?

Gros charlot va.
22. Modeste le 10/01/2019 12:00
....PASSAGE!
23. Angel le 10/01/2019 13:24
Soit c les partisan de Didier grobert qui laisse message pou défendre ce projet soit de troi couillon...personne et contre ce projet, met fini à li en piloti et non en digue,c tout sinon le peuple ce réveillera .
24. JORI le 10/01/2019 13:47
9. Manu. Vous devez certainement parler des gilets jaunes !!
25. boucané bringelle le 10/01/2019 10:53
Je suis pour le tout viaduc il faut mettre fin au projet digue et abandonner les carrières . Tout le monde pourrait être d’accord là-dessus sauf les transporteurs .
26. JORI le 10/01/2019 13:59
Les gilets jaunes sont ceux qui demandent l''instauration du RIC mais sont aussi les premiers à contester le référendum qui a eu lieu à St Leu. Cette aberration montre bien qu''ils ne peuvent être que manipulés.
27. polo974 le 10/01/2019 14:11
en écho à GIRONDIN:

http://nouvelleroutedulittoral.re/historique/article/la-fin-des-etapes-administratives

défense de rire...


Sinon, on peut creuser à droite pour remblayer à gauche (de la route actuelle, en partant de la Possession).

Mais les transporteurs ne toucheraient pas le pactole...
28. momo le 10/01/2019 14:23
a un moment il faut savoir ce que l on veut ! il faut choisir entre une nouvelle route du littoral et des roches ! le site ou la securité des personnes
29. JORI le 10/01/2019 21:47
28. Momo. Une Nrl avec des roches ce serait pas mal non plus !!
30. microipi le 11/01/2019 10:57
le préfet qui connait que 2 vitesses la première et la marche arrière la France est sauvée avec des gens qui ne savent pas diriger vive la France et les joueurs d'accordéons, le matin je donne l'ordre et l'après midi le contre ordre MADE IN REUNION
Nouveau commentaire :