[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Eau potable, inondations... Le PLR tape du poing sur la table

Le 12/02/2018 | Par Zinfos974 | Lu 1878

"Les évènements climatiques qui ont touché notre Ile en ce débuté d’année nous rappellent combien La Réunion est vulnérable". Quelques semaines après le passage de Berguitta, Huguette Bello, Olivier Hoarau et Emmanuel Séraphin ont donné ce dimanche une conférence de presse pour évoquer la problématique de l’eau. L'occasion pour le PLR de dénoncer le "peu d’anticipation" et le "manque de vision à long terme" face aux changements climatiques et aux spécificités géologiques de l’Ile.

"52 % des Réunionnais n’ont pas accès à une eau potable", indique pour commencer Emmanuel Séraphin, le secrétaire général du parti. Ces Réunionnais ont accès à "une eau du robinet qui n’est pas suffisamment traitée, entrainant des risques sanitaires non négligeables pour la santé publique", poursuit le conseiller municipal d'opposition de Saint-Paul.

"Parmi eux, 5% connaissent un risque microbiologique avéré, comme à Bras Panon, à Saint-Benoît, à Cilaos ou encore à Salazie",
précise-t-il, soulignant que le directeur général de l’ARS OI lui-même s’était indigné d’un "risque inacceptable pour un département français". La "pollution croissante" des captages, comme à Pierrefond, à Cambaie ou à Dos d’Ane, est aussi pointée du doigt. Dans le détail, le PLR évoque "111 réseaux d'eau non conformes" sur les 179 que compte notre île.
 
Le renoncement aux incinérateurs salué

Si la qualité fait grandement défaut, il n'est pas possible d'en dire autant de la quantité, La Réunion détenant des records en matière de pluviométrie, avec des épisodes de fortes pluies fréquents et dangereux. "À des degrés divers, dans chaque commune, les 750 ravines constituent à l’arrivée d’un cyclone une menace potentielle", considère le PLR.

Si le Département a identifié 35 radiers à supprimer en priorité, le parti déplore : "5 millions d’euros seront consacrés en 2018 pour la reconstruction de 12 radiers sur les 150 encore submersibles de sa compétence". Et de souligner : "Toutes les dernières victimes des cyclones ont perdu la vie en tentant de franchir un radier".
 
Également évoqué lors de cette conférence de presse, le renoncement du président Didier Robert aux incinérateurs. Une décision saluée par le PLR, qui la juge "salutaire pour notre environnement et l’économie circulaire de La Réunion", rappelant notamment que les incinérateurs rejettent des déchets toxiques pouvant présenter des risques pour la santé.
 
Le parti attend désormais que Didier Robert concrétise sa nouvelle position par une modification du Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets en y incluant l’objectif zéro déchet en 2030.


Commentaires (18)
1. max cilaosa le 12/02/2018 12:42
Notre vision est curative sur l eau, le PLR a raison , mais il est indispensable d aller plus loin, sortir de la facilite, pluie, eau, et nappes remplies.
Nous devons commencer à raisonner sur le stockage de l'eau dans des retenues de plusieurs millions de m3. Dans nos rivières a des fins, économiques, environnementales, touristiques. Cette démarche a un coût, mais a terme rentable
2. lectrice attentive le 12/02/2018 12:54
Toujours les mêmes discours ringards et démagogiques...

Fait vraiment pitié cette brochette de loosers !!!
3. L'eau pital se fout Bel eau le 12/02/2018 13:32
Mais qui gere les reseaux d'eau...qui delegue sans controle ux multinatiinales veolia ex cge, et cise ?
4. Desbassyns le 12/02/2018 13:33
Beaucoup de St-Paulois n'ont pas le droit de construire leur logement parce que le PLU, préparé par Séraphin et l'ex-députée-maire, ne le permet pas, favorisant une grosse société foncière qui a bénéficié du déclassement de 105 ha de terres agricoles...Et ces gens-là, responsables PLR, se permettent de donner des leçons. Arrête ek ça! Tous des ripoux.
5. Zouave le 12/02/2018 13:36
A koz Séraphin y sa va pas peindre la mer! St-Paul la fou à zot deor par la grande porte, et zot y veu rentre par nacos. Allé cachiète dont!
6. DOGOUNET le 12/02/2018 13:44
PAGRAV ! 52 % des réunionnais préfèrent la bibine bien fré la bout'hic à l'eau chaude et sale du robinet.
7. Phoénix974 le 12/02/2018 15:31
Serait-ce une introduction pour faire mieux passer la pilule aux habitants de l'Ouest sur la prochaine taxe Gémapi, votée et validée par le TCO, dont Mr Olivier Hoareau ainsi que les 4 autres Maires?Drôle comme la gestion de l'eau ainsi que des inondations deviennent tout à coup des sujets forts!Le très proche avenir nous le dira...
8. JORI le 12/02/2018 17:36
L'économie circulaire de la Réunion se fait dans les ravines ou les décharges sauvages. On n'est pas près d'arriver au zéro déchet ici.
9. JORI le 12/02/2018 17:39
À quelle pollution les captages cités peuvent ils être soumis ?.
10. JORI le 12/02/2018 17:40
Événements climatiques ou météorologiques ???.
11. klod le 12/02/2018 17:54
"L'économie circulaire de la Réunion se fait dans les ravines ou les décharges sauvages"

fectivement ................ la run a des progrès à faire en matière individuelle du respect de l'environnement ( nout tradition ??????) ....................... c'est pareil ailleurs me diront "deux trois certains gros ker" ................ c'est pas une raison répond l'échoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo
12. Trionul le 12/02/2018 18:12
Toutes les occasions sont bonnes de faire "des réunions politiques" malgré que les élections sont terminées ou bien elles approchent. Toujours le même discours, et patati et patata. Pourquoi vous n'avez pas fait le nécessaire quand vous étiez aux commandes ? Au lieu de haranguer tout le temps !!! C'est comme ça et point final. Il pleut, il ya de la flotte boueuse et alors? Vous avez toujours quelque chose "en mi souk" à faire passer dans vos discours, pires que des refrains sans fin. Avec vos trois tronches de PLR ca sent le communiste qui est toujours entrain de râler la bouche pleine ! Le maire du Port ferait mieux de s'occuper de sa commune qui part en ..eau de boudin. Quant à Mme Bello, plus chiante tu n'as pas, car opportuniste. Et l'autre clown, un vrai fauteur de trouble (comme l'eau en ce moment). Alors, arrêtez vos propagandes anarchiques et faites vous petits !
13. des actes le 12/02/2018 20:23
"pollution croissante" des captages, comme à Pierrefond"???
Le maire de st pierre avait il y a bien longtemps obtenu une derogation avec la promesse d'une usine de potabilisation pourtant annoncée dans les médias
promesse non tenue. une de plus
que fait le prefet?
que fait l'ars?
14. Thierry ROBBERT le 12/02/2018 21:34
C''est fou ce qu''un certain guignol de St Leu peut d''éteindre !
Un micro, une caméra et les voilà qui doivent absolument parader devant...
Ils prennent les élus pour des dieux, comme s''ils pouvaient contrôler les éléments !
Tout les bétonneurcoupable
15. Dadou le 13/02/2018 06:31
Çes mêmes personnes étaient aux commandes il y a peu et qu'ont elles fait??!!! Trop faciles après avoir été viré de blablater !
16. Volaille le 13/02/2018 07:58
OTE RATENON I FAIT BOUZE A AUTRES.....TANT MIEUX.....
17. SIMPLE REUNIONNAIS LAMBDA le 13/02/2018 12:01
MONSIEUR (ou Madame ") DESBASSYNS du Post 4" , vous raisonnez -ou" résonnez"- comme" les plus grands Admirateurs" de SINI qui rêvait de donner à tous les St -Paulois" une case sur un p''it bout de terrain" pou y planter des légumes (déclaration que j'ai entendue comme ses Partisans à l'une de ses réunions de campagne , avant son élection !!! " Un Rêve" mais un rêve délirant !!! - Vous êtes trés mal renseigné Monsieur ou Madame Desbassyns !!!

-Saavez-vous par exemple , que l'un des plus gros Millionnaires-- de cette régi n- qui a soutenu l'Actuel Maire avait " mis le paquet" ,pendant la campagne pour éliminer l'Ancienne Maire au motif qu'elle lui avait refusé le PERMIS DE CONSTRUIRE à Condé LE PLUS GRAND CENTRE COMMERCIAL DE L’ILE ET DE L’OCÉAN INDIEN ???? ?? Il s'en ai vanté autour de lui ....La Presse vient de nous apprendre qu'un projet identique pourrait être édifié sur les hauteurs de la ville ... Cela ne m’étonnerait pas si ce gros Entrepreneur ( que des Saint-Paulois surnomment le"Requin Vorace ") figurait sur la liste des "promoteur"s : Sini ne serait-il pas un peu son débiteur ???

- Très bientôt notre Île sera recouverte entièrement de "grandes surfaces " , de super et d 'hyper--marchés!!! Les petites boutiques qu'on trouvait encore dans certains quartiers de grandes ou petites villes ,disparaîtront totalement : VIVE" LA MODERNITÉ" et vivepar la même occasion " la vie plus chère" !!!
18. VIEUX CREOLE le 13/02/2018 15:35
MADAME HUGUETTE HELLO et les des deux Membres du P.L.R. ONT TOTALEMENT RAISON  ! Leurs observation contiennent beaucoup de" Vérités" et de" Bon Sens" !!!

"52% des Réunionnais n'auraient pas accès à l'eau potable "et ... parmi eux " 5% connaissent un RISQUE MICROBIOLOGIQUE ": , 111 RÉSEAUX SUR 179 SERAIENT NON CONFORMES !! C'EST SIMPLEMENT SCANDALEUX !!!
TOUS LES ÉLUS ,sans exception du Conseil Départemental et du Conseil Général devraient s'unir pour mettre un terme à cette situation inqualifiable qui dure depuis tant des années et des années !!! Récemment encore des habitants se St-André et de Tampon se plaignaient de la qualité de l'eau de leurs communes ….
- Depuis des décennies , après chaque gros temps , on doit réparer ou refaire des canalisations ( alimentant des régions étendues) suspendues le long des falaises d’un des « bras de la Rivière Saint-Étienne Cela dure depuis combien de temps : 60 ,70 ans ! Ce n’est pas le problème d’un parti politique mais « d’intérêt général « sur laquelle tout le monde devrait être d’accord  !On avait parlé il y a plusieurs années de retenues collinaires mais pourquoi pas construire plutôt d’immenses réservoirs d’eau sur les hauteurs qu’on ouvrirait après des cyclones ou des pluies diluviennes pour alimenter les différents réseaux   Madame Bello n’hésitez pas de réunir régulièrement LE COLLECTIF DES PARLEMENTAIRES RÉUNIONNAIS lancé ,à votre initiative  , après les dernières Législatives , pour discuter des solutions à apporter à certains problèmes importants et urgents de notre île ,quitte à élaborer un calendrier raisonnable à discuter avec le Gouvernement ???
Nouveau commentaire :