[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Emmanuel Macron : Bon sur la forme, peut mieux faire sur le fond

Le 26/04/2019 | Par Pierrot Dupuy | Lu 4319

Emmanuel Macron devrait logiquement avoir battu des records d'audience pour sa conférence de presse de ce soir. Il faut dire que l'attente des Français était grande.
Ont-ils obtenu satisfaction à leurs principales revendications? Pas sûr. Mais il est vrai que l'organisation de la Vème République ne s'y prête pas vraiment. D'après notre Constitution, le président trace les grandes lignes et il revient au gouvernement de mettre la parole présidentielle en musique.
C'est exactement ce à quoi on a assisté ce soir, mais pas sûr que ça contribue à satisfaire les attentes des Gilets jaunes...

Comme on s'y attendait, le président de la République a fait une multitude d'annonces pendant sa conférence de presse qui a duré deux heures et demies. Mais, honnêtement, à l'heure du bilan, difficile d'en trouver trois ou quatre qui aient marqué les esprits. On a assisté à une sorte de saupoudrage, sans doute pour satisfaire le maximum de personnes, mais qu'aucune sorte vraiment du lot.

Notons tout d'abord qu'au risque de décevoir les Gilets jaunes, Emmanuel Macron a annoncé qu'il n'avait pas l'intention de changer de politique. "Est-ce qu’on a fait fausse route ? Je crois tout le contraire", a-t-il dès le départ affirmé. "Les mesures n’ont pas été suffisamment rapides, humaines, radicales, mais je crois profondément qu’elles ont été justes. Les transformations en cours ne doivent pas être arrêtées". Le tableau était posé. Pas question pour lui de céder et de remettre en cause ses convictions profondes.

Cela ne l'a pas empêché par la suite de répéter à plusieurs reprises qu'il avait écouté les Français, qu'il les avait compris. Quitte parfois, au passage, à oser quelques aveux et à reconnaitre à demi-mots qu'il avait pu se tromper.

Quand on dresse le bilan de ses annonces, force est de reconnaitre qu'elles sont nombreuses : Pas de RIC ni de vote blanc, plus de fermetures "ni d’hôpitaux ni d’écoles" d’ici à 2022, une réforme de l’administration à venir avec entre autres une suppression de l’ENA, une baisse d’impôts "significative" de 5 milliards d'euros pour les classes moyennes, un allongement de la durée des cotisations, pas de retour de l’ISF, un maximum de 24 élèves par classe de la maternelle au CE1, un réalignement des retraites sur le coût de la vie, l'abandon de l’objectif de 120 000 suppressions de postes de fonctionnaires, la création d'un "conseil de défense écologique" face à l’urgence climatique, une garantie des paiements des pensions alimentaires pour les femmes divorcées, une refonte de la politique migratoire de la France...

Comme on le voit, le président de la République a balayé un grand nombre de sujets classés en quatre "grandes orientations pour une nouvelle étape", sur les thèmes de la démocratie et des institutions, de la justice fiscale, du climat et du "projet français".

Rien à redire sur la forme. Tout était clair, bien expliqué, sur le ton qui convenait. Même s'il critique l'ENA et envisage de la supprimer, on sent bien que le président de la République est un pur produit de l'école de la rue de l'Observatoire, à Paris.

Sur le fond par contre, l'élève Macron aurait pu mieux faire.

Sur nombre de sujets, il s'est contenté d'évoquer un embryon de solution, avant de refiler le bébé à Edouard Philippe à qui il reviendra de présenter un projet détaillé "avant l'été" pour certains, voire plus tard pour d'autres.

De quoi décevoir ceux qui attendaient des mesures concrètes et rapides.

Cela fait presque 6 mois que les premières manifestations de Gilets jaunes se sont produites. Il est un peu décevant qu'en 6 mois, Emmanuel Macron et le gouvernement n'aient pas été à même de nous présenter des solutions plus précises.

L'ENA va être supprimée. Soit, mais par quoi sera-t-elle remplacée? Mystère.

On va instaurer une réforme de l'organisation de l'Etat. En quoi ça va consister? On vous le dira plus tard.

Les impôts vont baisser. Dans quelles proportions? Qui va en bénéficier? Trop tôt pour vous le dire...

Comment ce programme va-t-il être financé? Pas de réponse. Tout juste a-t-on appris qu'il n'y aura pas de suppression de jour férié ni de remise en cause des 35 heures. Mais comment va-t-on faire alors? Trop tôt, on vous dit...

Et je pourrai multiplier les exemples.

Au final, force est de reconnaitre que nombre de mesures annoncées vont dans le bons sens.

Emmanuel Macron a essayé de satisfaire aussi bien à Gauche qu'à Droite. Un peu de social pour la Gauche, un peu de lutte contre l'immigration et contre l'islamisme pour la Droite. Mais pas sûr qu'en agissant de la sorte, il ait satisfait tout le monde.

Rendez-vous à la sortie des premiers sondages pour se faire une idée de la façon dont les Français auront jugé l'intervention du président de la République...


Commentaires (32)
1. Bertel de Vacoa le 26/04/2019 03:17
Ridicule ! Tout cela est ridicule ! Ces mesurettes sont ridicules ! On sait très bien en plus que cela ne sera pas mis en application, voire revues à la baisse dans quelques mois, puisqu'il a toujours menti aux français.

C'est du bricolage et ce ne sont certainement pas ces "conclusions" qui vont calmer la fronde de GJ. Les grands commentateurs de ce site qui prédisent la fin du mouvement, voire son essoufflement vont être surpris dans les jours et les semaines à venir.

Et en ce qui me concerne, je ne crois pas du tout aux sondages car les dés sont pipés et tout le monde le sait !

Cette mascarade n'aura au final pour effet que de doper un peu plus les GJ. Ils avaient besoin d'un "accélérateur" .... ils viennent d'être servis !
2. GIRONDIN le 26/04/2019 05:25
........ mais j'ai décidé de consacrer un paragraphe spécial à Emmanuel Macron : Je ne voterai jamais pour un socialiste. Oui, je sais, Macron essaie de nous raconter qu'il n'est ni de Droite, ni de Gauche. N'importe quoi... C'est impossible, à moins d'être millionnaire, de travailler dans la finance, de brasser des milliards dans la banque Rothschild, d'être l'ami des milliardaires qui d'ailleurs te financent, d'être durant des années le conseiller de François Hollande avant de devenir son ministre de l'Economie, avec les résultats que l'on connaît et de se prétendre au final n'être ni de Droite ni de Gauche... Comme l'on dit, le coeur à Gauche et le portefeuille à Droite...
Il ne suffit pas d'avoir une belle gueule et de bien causer pour être capable de diriger la France. Encore faut-il avoir un programme. Et de ce côté-là, il faut bien avouer que c'est le néant. Emmanuel Macron est capable de parler des heures pour ne rien dire. A la fin, on se dit : Mais il pense quoi, au final? Impossible de le savoir. Du bla-bla... Causer pour causer... Aller dans le sens du poil, ne rien dire qui puisse choquer, ne mettre en avant que des évidences avec lesquelles tout le monde sera d'accord, ne pas hésiter à dire blanc aujourd'hui et noir demain en fonction des interlocuteurs. La preuve? Les spectateurs qui se déplacent pour venir l'écouter dans les meetings et qui partent avant la fin, dégoutés de cette absence de propositions concrètes.
Non, je suis désolé. Je ne peux pas voter par un pur produit marketing, fabriqué de toutes pièces par les agences de communication parisiennes. Au début, il avait été créé pour attirer vers François Hollande les jeunes et les centristes. Puis, devant la décision du président de ne pas se représenter, les Hollandais ont fini par tout miser sur lui, mais sans trop le soutenir officiellement, pour ne pas faire fuir ceux qui en ont soupé du dernier quinquennat. Mais on ne me fera pas prendre des vessies pour des lanternes : Macron est le fils adoptif de François Hollande et jamais je ne voterai pour lui.

Alors, il reste qui? Le choix s'est imposé à moi. François Fillon !....... Pierrot dupuy zinfos974
3. Pro no stick le 26/04/2019 06:58
Dupuy..pris en plein exces de Macronite aigue..egalement appelé robertite purulente..
4. Manu le 26/04/2019 06:58
Du blabla blabla blabla Mr le journaliste du vent tourné en bourrique comme d habitude arrogant hypocrite de président .on va en bavé 2022 encore loin ..
5. Tristan Lefebvre le 26/04/2019 07:17
À samedi manu Jupiter cocaïné.
6. Zarboutan le 26/04/2019 07:57
Y fo sanctionne a li le 26 mai élection européenne et tout ca y soutien son liste a la reunion
1 tas d hypocrite
7. Texto Sterone le 26/04/2019 07:59
Si c’était pour ne rien changer, comme on s’y attendait, à quoi rime d’avoir fait tout ce cirque de soi-disant "grand débat" ?
Il pérore devant 2 drapeaux, le drapeau national mis en avant et le drapeau européen soigneusement planqué derrière … belle hypocrisie vu que c’est l’europe de Bruxelles qui nous impose ses vues et que la France n’est plus maître de son destin.
8. Isis le 26/04/2019 09:08
"Chasses le naturel et il revient au galop !" Et vous pensiez quoi ? Qu'il allait être généreux ? Ce n'est pas sa ligne de mire, surtout quand on sait que Gérald Darmanin, sinistre des comptes publics a confirmé l'annulation du redressement fiscal de google pour la modique somme de plus de 1 milliard d'€uros... https://www.challenges.fr/high-tech/l-annulation-du-redressement-fiscal-de-google-confirmee_654239://

A quand l'annulation des redressements fiscaux des plus petits ?
9. Le Jacobin le 26/04/2019 09:58
-Pierrot c'est une refonte de L'ENA pas une suppression selon le Président de la République !

-Il était de bon ton dans le milieu de la presse de souligner que le premier Ministre était sans pouvoir, que le président dirigeait tout seul, il serait bon de reconnaître que hier soir il réhabilite le premier Ministre en lui confiant des périmètres de réflexion conforme à la constitution.

En ce sens que le président préside le premier Ministre exécute.

-Par ailleurs notre système est verrouillé. Depuis les années 1930 la France fonctionne avec des schémas qui relèvent de la machine outil, nous sommes dans une société informatisée, la dématérialisation de tous les systèmes est une réalité et le sera davantage.

-Ce n'est pas le pouvoir d'achat qui baisse, mais le besoins par ménage qui augmentent.

-Autre fois il y avait un téléphone domestique à la maison trois chaines de Télévision gratuites,
aujourd'hui chaque membre dans une famille possède un abonnement sur un téléphone portable.

-Les besoins sont allés plus vite que la refonte de l'industrie et la formation à des nouveaux métiers ce qui a favorisé un chômage endémique.

Le Président le dit, il faut des investisseurs qui prennent des risquent pour créer des emplois réduire le chômage, c'est pourquoi: il le précise L'ISF n'est pas un cadeau aux riches.

Plus important, la partie INVESTIE sera déductible d'impôt ce qui relève du bon sens car créateur d'emplois réduction de la précarité.

Le grand débat l'a sensibilisé humainement,il reconnaît qu'il a davantage de connexion avec la Maison France.

Le cape est bon il faut continuer dans ce sens.

Moi qui suis un Marcheur de la Première heure, il est de mon devoir de saluer l'arrivée d'un nouveau membre dans la communauté des Marcheurs.

Conte tenu des éloges du Maire port Olivier Hoarau à l'égard du Président de la République nous accueillons un nouveau Marcheur bienvenu chez vous Olivier.

Didier Robert est un des nôtres ouvertement depuis un mois, il est normale qu'il passe la pommade.

Il fallait chasser un Robert (T) pour accueillir l'autre....c'est fait (D)

Notre Président de la République a une vision panoramique de la situation mondiale, une vision à long terme pour la France.

IL VEUT RÉUSSIR CE QUINQUENNAT !
10. La vérité vraie... le 26/04/2019 10:35
Rien de bon : ni fond ni forme. Le pays va droit dans le mur. Plus que jamais votons. En 2022, vaille que vaille nous aurons toute la vérité.
11. LéonardeVincui le 26/04/2019 11:03
Cette fois-ci,le bobo Macron va envoyer son premier sinistre et son sinistre Castaner la castagne au casse pipe.En leur donnant l'ordre de tirer sur les manifestantes(s) des gilets jaunes a la prochaine manif.
LA DICTATURE DU GOUVERNEMENT DU BOBO MACRON EST EN MARCHE
YAB YVELINES
12. JORI le 26/04/2019 11:21
J''attends toujours que les gj me disent comment ils financeraient leurs revendications qu''ils mettraient en place le mois prochain !!. Tout en sachant que le ric n''améliorera pas le quotidien des français.
13. JORI le 26/04/2019 11:22
10. La vérité vraie. De quel mur parlez vous car cela fait 40 ans que l'on va droit dedans ??
14. Le Jacobin le 26/04/2019 11:35
2.Posté par GIRONDIN le 26/04/2019 05:25

Un grand merci de rappeler à notre Bien aimé Pierrot Dupuis qu'il y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

Aujourd'hui Pierrot est devenu Un Marcheur en mode excellence, il est des nôtres.
15. Bleu outre mer le 26/04/2019 12:45
J’ai bien aimé ce message adressé au Français, en premier jamais de regard devant soi regard très souvent à droite à gauche. Pour qui les Français non les ministres, ce qui donne l’impression d’un entre soi, souvent aussi à se gratter vite corrigé car il sait aussi que cela est de la communication non verbale et non positive. Sur ce qui la dit renvoyant au début au passé des autres présidents oubliant que les Trois qui ont écrit le programme de Hollande sont Hollande, Cahuzac et lui-même. Concernant le bulletin blanc il m’a fait sourire. "Je ne retiendrais pas cette option (...) On peut avoir des projets dont aucun ne nous plaît totalement aux élections, mais nous devons choisir. Et ce choix est important. Quand on vit une période difficile, blanc ça ne suffit pas". Et donc continuer à voter sans choix, pour des personnes qui nous représentent pas, le vote blanc les obligeraient à nous et aussi eux même à s'impliquer à la politique, là cela nous propose encore à nous désintéressé. Sur le RIC voyons ce qui se passe au RU avec le Brexit et la galère que cela entraine car questions mal posées, et politiques nuls, donc de faire un RIP je ne suis pas sûr que cela va être mieux. Arrêt des fermetures des écoles et des hôpitaux, surtout avec ce qu’il souhaite mettre en place, je les ferment, puis après je vais en ouvrir, rien de contradictoire lol. Pour les fonctionnaires préparés les bottes vous allez en campagne re lol. Je vais diminuer les impôts à ce propos, ce qui est dit à demi-mot concernant les retraités en 2020 les retraites seront indexées sur le cout de la vie pour certains et 2021 pour tous, cela signifie qu’entre temps, le gouvernement va faire des économies sur les retraités et en même temps ils vont continuer de payer un impôt. Le reste est sous l’inspiration de Sarkozy, pas de nouvelle comment il va équilibrer le budget. J’ai souris à propos de la responsabilité de certaines collectivité qui n’auront plus à se défausser sur l’état et devrons prendre leurs responsabilités…….
A Jacobin faite attention à qui vous ouvrez la porte, leur interêt c'est simplement d'être re élus et ici nos zélus peï aiment faire les girouettes. Si vous avez envis qu'il y ait une certaines cohérence sinon c'est l'auberge espagnole....
16. Coupdepiedaucu le 26/04/2019 12:53
Pas comme la run merdique sur la forme et le fond comme quoi notre président gaulois même très médiocre fait figure d excellence face à la décadence mafiosie pei....
17. Papapio, "Pères Amor" le 26/04/2019 13:05
Les Femmes Parent isolé ceci puis cela... Mais TOUJOURS RIEN SUR LE MASSACRE JUDICIAIRE DE MASSE DES 90% de PÈRES... La France a besoin des Mères pour faire des enfants et payer les retraites, et des Pères pour payer la Facture sociale. L.injustice €
18. Papapio, "Pères Amor" le 26/04/2019 13:12
Le Clientilisme des ménagères était tellement flagrant, l.humanisme si absent, qu.il accentue l.automatisation des sanctions judiciaire de Genre contre les Pères. Que peut on attendre de lui... Rien d.autre que des intérêts en €
19. MARINE le 26/04/2019 13:23
ESTIMEZ VOUS D'ÊTRE DEJA FRANÇAIS
DIEU SAIT CE CE QUE SERIEZ DEVENUS SI VOUS NE L'AVIEZ PAS ÉTÉ ......
20. MT CRISTO le 26/04/2019 13:24
Comme d'habitude Macron est à côté de ses pompes. Il faut le virer lui et sa clique qui ont fait main basse sur le Pouvoir ; ce sont des usurpateurs dangereux pour le peuple.
21. jujube le 26/04/2019 14:40
La forme on la connait, une maîtrise des mots et du langage ce qui est une qualité bien sûr mais qui devient un défaut insupportable quand elle s'accompagne de suffisance et d'auto-centrage. Quand au fond, à part ses thuriféraires habituels, sa cour dite en marche mais qui en fait piétine sur place les acquis populaires au profit d'une caste qui s l'autoproclamer première de cordée, tout le monde et donc les plus concernés n'ont vu là qu'enfumage autour d'un projet qu'à part la société des nantis, des interprètes du lèche bottes blues et des avides du toujours plus pour ma pomme, personne ne partage. Cet édito sent la courbette.
22. Fredo974 le 26/04/2019 15:13
Vive Macron !
23. kaloupillé le 26/04/2019 15:29
Il faut dire que beaucoup de Réunionnais qui font surtout de la Politique dans L' île est à L' image de MACRON ... quand ils sont en place ils Pompent beaucoup d' argent de Contribuables entre eux et leurs Familles au lieu de partager aux plus pauvres et le font Miroiter beaucoup de Mensonges , pendant que eux ils vont faire des Voyages à L' étranger Gratuitement sur le dos de L' ETAT en se Privant les plus Démunis sur L' île .... il doit avoir beaucoup de REPTILIENS dans L' île qui font partie de la Politique n' est ce pas ?
24. Fredo 974 le 26/04/2019 17:13
TRISTE LEFEBVRE

J'espère que tu as des preuves pour la cocaïne ?
25. yabos le 26/04/2019 17:46
On note que Didier Robert et Cyrille Melchior trouvent que le Président blablateur a été génial. Des lécheurs de bottes , pour ne pas dire lécheur de c... Voilà les Reunionnais qui nous représentent. Une honte.
26. JORI le 26/04/2019 18:10
Je ne vois toujours rien venir de la part des gj concernant le financement de leurs revendications qu''ils souhaiteraient mettre en place le mois prochain. Y a-t-il un problème de crédibilité ??. Donc pas mieux que tous les gouvernements précédents !
27. Targie le 26/04/2019 19:55
Force est de constater que OUI !!!pst 23... et certains qui utilisent le même vocabulaire sûrement pr avoir l''air + + +!?? "Ces moins que rien" parlant de leur semblables !!
28. parlamer le 26/04/2019 20:35
un de ses plus gros mensonge :

https://youtu.be/BpHFO8vtof4

29. Targie le 26/04/2019 20:54
Force est de constater que OUI !! post 23, et certains ont même le vocabulaire, c''est à croire que ça leur donne l''air + + +!??
" Ces moins que riens" parlant de leurs semblables !! Celui qui se croît à l''abri , goûtera au déclin....
30. Jean Rigole le 26/04/2019 21:33
"Emmanuel Macron devrait logiquement avoir battu des records d'audience pour sa conférence de presse de ce soir"...

8,4 millions de téléspectateurs...

Une audience relativement modeste, comparée aux 23 millions de téléspectateurs en décembre 2018 pour écouter ses propositions suite aux manifestations des GJ...

Les Français ne sont plus dupes, les élections approchent à grand pas, l'heure de vérité !
31. Ainsi née rat le 27/04/2019 05:32
AUCUNE HONTE TOUTE CETTE CLIC DE PROFITEUR !

BIEN SERVI PAR LA PRESSE
32. Dignité le 27/04/2019 10:40
J'adore ceux qui disent "je ne voterai jamais pour un socialiste".

Quel crime ont commis les socialistes ?

Certes parmi eux , il y en a qui ont trahi le parti qui leur a donné une existence politique et fait connaitre au grand public. Tel ce HAMON qui me parait être l'incarnation même de la traîtrise.

Mais la droite a aussi ses canards boiteux. FILLON, par exemple qui a menti jusqu'au bout pour nier ses turpitudes et cacher à son électorat son goût pour le fric et le luxe.

Un bon socialiste vaut aussi bien un bon homme de droite et réciproquement.

Pour diriger notre pays il faut des gens honnêtes peu importe leur étiquette politique.

Le collectivisme est mort et le totalitarisme ne sera jamais appliqué en France car le peuple français n'en veut pas; ce n'est pas dans son ADN.

L'intérêt du peuple, la justice sociale et fiscale, le consentement à l'impôt, la contribution de tous les français selon leurs capacités contributives pour faire vivre la nation relèvent de politiques qui peuvent être menées aussi bien par un socialiste que par un homme de droite.

Donc, ceux qui disent je ne voterai jamais pour un socialiste sont des sectaires.

Enfin, pour revenir à MACRON, je dirai que son péché originel c'est d'avoir commencé son mandat en allégeant l'impôt des riches tout en alourdissant dans le même temps celui des pauvres. Il ne s'en remettra pas quoiqu'il fasse.
Il avait (peut-être) économiquement raison mais politiquement tort.
Nouveau commentaire :