[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Et dans la catégorie "Femmes précieuses"...

Le 08/11/2019 | Par Kayam | Lu 791

Madame Françoise LABORDE, bonjour,

Vous êtes l’invitée d’honneur, ici à La Réunion, de la troisième édition des Trophées des Femmes Précieuses. Vous êtes une belle femme et vous êtes certainement intelligente. Vous menez un combat ; c’est celui que vous avez choisi. Il est utile et digne. Ouvrir les possibilités d’actions c’est attendre en retour des réactions, quelles qu’elles-soient.
Dans mon’n ti péï, différentes sortes de femmes y habitent, se croisent et se plaisent d’être ici et j’espère que vous appréciez tout autant votre séjour. Je me permets toutefois de vous demander :

- À combien se pèse votre degré d’estime d’une femme à une autre ?
- Pourquoi certaines femmes doivent être catégorisées de « Femmes Précieuses Réunionnaises» et pas toutes ?
- Ne pensez-vous pas que c’est une forme de discrimination envers toutes les autres et celles qui, chaque jour :
 
** se donnent le maximum à faire d’un foyer un espace de bien-vivre et de bien-être
** se plient en mille morceaux afin d’apporter du réconfort, du soutien, de l’amour à un homme (père, frères, époux, etc.), à une autre femme (mère, sœurs, compagne, etc.), à des enfants 
** s’évertuent à inculquer les valeurs morales (qui sont en perte de vitesse catastrophique) : respect, vivre-ensemble, empathie, acceptation des différences, etc. afin de conduire son entourage sur de bonnes bases
** acceptent la fatalité d’une vie difficile avec des maux qui sont présents : maladie, handicap, rejet
** affichent un faux sourire, s’habillent et se maquillent pour se rendre belles pour cacher les dessous du « décor » de leurs propres corps : maltraitance, traces de coups, violences
** reprennent le chemin de l’école pour se dire que je peux apprendre à lire, écrire, compter pour devenir quelqu’un d’autre ; pas intelligente mais moins bête
** soignent et toilettent des inconnu-e-s, leurs patient-e-s à chaque mal au ventre, à chaque vomi sans avoir à leur tour envie de vomir
** regrettent de ne pas avoir été une bonne femme : abandon de ses enfants, désintérêt pour l’éducation maternelle, violences envers les autres

Les listes sont très longues !

Donner le trophée de « femmes précieuses » est tout simplement une comparaison malsaine et injuste de femmes à femmes. Devons-nous nous dire que - nous autres -, sommes moins précieuses aux yeux de toutes les personnes qui nous supportent, nous aident, nous estiment, nous aiment ??

Faut-il absolument être actrice de bonnes œuvres vues et sues de toute une population pour que le terme « femmes précieuses » soit donné ? C’est quoi être une femme précieuse ? Qui décide de sa légitimité ?

Je n’ai aucune raison d’envier et/ou de jalouser les femmes qui ont été choisies pour ce trophée. S’il y a du plaisir, tant mieux pour elles, mais pourquoi ne pas approprier en termes et en mots la vraie définition d’une égalité féminine… celle que vous définissez ici comme « femmes précieuses » et qui à mon sens, sont réduites en quantité.  

Chaque petit bout de femme est unique. Chaque femme peut être une femme précieuse pour une personne, quelque-soit le degré de considération.

J’attends juste que ce message passe et soit lu. Si ce n’est pas par vous, par une nominée pour transmettre à qui de droit ?  
Un petit peu de votre précieux temps pour une petite réflexion sur ce terme. Le prendriez-vous…


Commentaires (16)
1. A mon avis le 08/11/2019 17:20
Kayam,
Il est vrai qu'on peut se poser la question de savoir ce qu'exprime le mot "précieuses" ! Adjectif plus couramment attribué à des objets !

Mais, si on en croit : https://www.zinfos974.com/3e-edition-des-Trophees-des-Femmes-Precieuses-avec-la-journaliste-Franc%CC%A7oise-Laborde-en-invitee-d-honneur_a146053.html
L'objectif des "Trophées de femmes précieuses" est de mettre en valeur les actions des femmes dans différents domaines :
"Neuf lauréates issues du monde associatif, culturel, médiatique ou encore sportif seront récompensées pour l'exemplarité de leurs parcours et de leurs actions.
Cette année, les Trophées des Femmes Précieuses feront un focus particulier sur les violences faites aux femmes. La journaliste et femme d'engagement Françoise Laborde sera l'invitée d'honneur de cette édition. "


Et la journaliste Catherine LABORDE est connue pour ses actions en faveur de l'égalité hommes/femmes.

Et justement, il me semble que mettre en valeur les actions réalisées par des femmes va dans le sens de la lutte pour l'égalité entre les sexes, justement pour sortir la femme de sa condition dans laquelle la maintient encore la société dans laquelle nous vivons.
C'est cette condition de femme soumise que vous mettez en relief dans votre énumération (bonne ménagère, aimante et soutien de son mari, chargée de la morale familiale, de l'éducation des enfants, maquillée pour ne pas déplaire, ou masquer ses défauts (ou peut-être cacher les traces de coups ?) etc.

Conditions de femme soumise que vous semblez cautionner. dans votre billet !

Alors que l'égalité homme/femme commence dans le couple : ménage, éducation des enfants, et activité professionnelle etc. sont des activités qui doivent être équitablement partagées.
2. IXE le 08/11/2019 17:50
Très juste Kayam

La femme est souvent le pivot de la cohésion familiale, sans pour autant évoquer un matriarcat.
Le désir de valoriser certaines femmes ne doit pas masquer le travail de fond mené par toutes les autres, qui lui, contribue à l'équilibre de la famille.

Je souhaite également que votre demande soit entendue.
3. miro le 08/11/2019 20:51
merci Kayam. Vi kose d'or et vou lé dans le vrai. Bravo ! .... vive l'égalité féminine et que chacun y balaye devant sa porte.!
4. Janus le 09/11/2019 07:45
Merci Kayam d'avoir su exprimer clairement ce que nous sommes nombreux à penser ...

Je connais mille femmes précieuses à La REUNION ... Et parmi elles, aucune cheffe d'entreprise ... Aucune journaliste ... Aucun mannequin ... Aucune blogueuse ...

Juste des femmes simples, avec une vie simple, et qui s'occupe simplement des autres, avec tendresse et amour ...
5. Kayam le 09/11/2019 11:46
Cordialement.

J'ai complètement oublié. Je l'adresse à toutes et tous.
6. A mon avis le 09/11/2019 17:31
@2.Posté par IXE
"La femme est souvent le pivot de la cohésion familiale,"


Mais c'est aussi l'homme qui joue souvent ce rôle !

@ 4.Posté par Janus
Je connais mille femmes précieuses à La REUNION ... Et parmi elles, aucune cheffe d'entreprise ... Aucune journaliste ... Aucun mannequin ... Aucune blogueuse ...
Juste des femmes simples, avec une vie simple, et qui s'occupe simplement des autres, avec tendresse et amour ...


Vous pouvez remplacer le mot "femme" par "homme" et vous serez aussi dans la vérité !

"Mettre en valeur les actions des femmes dans différents domaines" (But du "Trophées de femmes précieuses") n'enlève rien à la valeur de toutes les autres femmes, mais ça met en relief le rôle des femmes dans la société, qui peuvent égaler les hommes dans tous les domaines.

Rien à voir avec les élections de "Miss ceci" ou "Miss cela" qui elles, dégradent l'image de la femme considérée comme femme objet !
7. L'Ardéchoise le 10/11/2019 01:36
ll faut juste que la précieuse ne soit pas ridicule..........................
8. Kayam le 10/11/2019 11:49
petite correction : la phrase ... la vraie définition....est réduite mais pas sont...oui passons !
-----
A mon avis (par manque de temps, je pouvais pas faire + long en post 5)

Mon courrier est en rapport avec le terme "Femmes Précieuses Réunionnaises" c'est tout. Et ce "Précieuses" là tout particulièrement. Il est normal que j'ai uniquement parlé de femmes.
Dans ma tête, je me suis dit que femmes remplacé par hommes, à quelques phrases près, cela aurait été le même courrier.

Bien-sûr qu'un homme a sa place dans un foyer et qu'il a également son rôle à jouer. Et heureusement car beaucoup de ménages et femmes s'appuient sur sa présence, sur son soutien et les enfants le voit -je pense- comme LE protecteur, la personne forte du couple.
Si vous êtes un homme, le jour où il y aura un trophée "Hommes Précieux Réunionnais", vous vous poserez peut-être les mêmes questions et verrez le terme utilisé sous l'angle que j'ai vu.... mais... on peut savoir dans quelle catégorie vous avez été nominéE ? 🙂

Je vous cite : "il me semble que mettre en valeur les actions réalisées par des femmes va dans le sens de la lutte pour l'égalité entre les sexes"
D'accord mais de quel droit seraient-elles (ces femmes) précieuses par rapport à celles qui font des actions en silence mais qui contribuent également à lutter pour l'égalité des sexes hommes/femmes ? L'égalité de femmes à femmes ne serait-elle pas biaisée ?
Toutes les actions sont précieuses quand elles sont faites dans le bon sens ; une femme ayant moins de bon sens ne doit pas être considérée comme moins précieuse pour autant...même en jouant la comédie.😉

"...n'enlève rien à la valeur de toutes les autres femmes, mais ça met en relief le rôle des femmes dans la société..." --- mais la valeur des actions de certaines femmes précieuses doit être mis en avant... n'est-ce pas ?

Si vous vous dites que je n'ai pas compris ce que vous vouliez dire, et ben figurez-vous que vous aussi ! Pourquoi ? d'après votre phrase à mon intention :
"Conditions de femme soumise que vous semblez cautionner." Il n'en est rien ! je n'ai même pas eu le mots soumis dans la tête.
Fallait-il alors parler de la condition des femmes seules ? Le courrier aurait été trop long !
Ce ne sont que des exemples entre-autres que j'ai pris pour montrer leur courage, pour appuyer aussi la force d'une femme dans des moments où elle ne peut compter que sur elle-même !

Il y a de très belles femmes et filles ici à La Réunion. Dans et sur un plateau, il y a pour tous les goûts surtout quand les grains de beauté sont épicés : noires, yab, métisses, chinoises, mahoraises, zoreil et tout le reste. Cette panoplie physique donne le sourire et joie en réunion (je parle du Dipavali de Saint-Paul).

Il y a de belles femmes et filles ici. Cette panoplie morale fait que toutes peuvent être actrices - connues, silencieuses, en retrait - en choix personnels pour apporter de belles valeurs et fierté à notre île.

Il y a des femmes et filles ici. Toutes sont et seront une Femme Précieuse Réunionnaise pour quelqu'un.
9. Choupette le 10/11/2019 16:15
" ... avoir été une bonne femme ... " ou une "femme bonne"

Ça n'a pas du tout la même signification !
10. A mon avis le 10/11/2019 18:13
Kayam,
Vous avez été interloquée par le terme "précieuses".

Vous avez raison, et j'ai déjà remarqué dans mon post 1 que ce mot "précieux" était plutôt attribué à des objets, ou comme le fait remarquer l'Ardéchoise pour dénigrer les femmes (dans les "Précieuses ridicules").

Mais dans votre billet, ce qui m'a surpris, c'est cette énumération de "qualités féminines" que vous mettez en avant et qui ne sont que le reflet de la position dans laquelle la femme a toujours été maintenue jusqu'à présent : femme bonne épouse, bonne mère, dévouée discrète mais bien présentable !

Je ne doute pas que vous soyez pour l'égalité homme/femme, mais à vous lire, je n'ai pas eu le sentiment que votre billet allait dans le sens de l'émancipation de la femme !

Les phrases n'ont pas toujours le même sens pour celui qui les écrit et pour celui qui les lit !
11. IXE le 10/11/2019 22:44
Il est un élément récurrent et déterminant que je souhaite remonter à la conscience collective, lorsque Kayam liste les missions des véritables précieuses: l'Amour !

Cet Amour qui fait qu'on se donne au lieu de s'investir...

Combien de femmes ont payé leur "réussite" au prix d'un sacrifice: moins présentes pour leurs enfants, dans leurs foyers. Quel sens revêt cette existence où l'on s'investit mentalement dans une cause (affaires, arts, sciences, politique, etc.), au détriment du coeur ? N'ont-elles pas ainsi égalé certains hommes qui n'avaient, au fond, que la fonction de géniteurs ?

Tout est, dans son texte, question de valeurs: il ne s'agit pas de devenir, mais d'Être quelqu'un.
12. Kayam le 11/11/2019 10:50
Petite anecdote de pure vérité...ah des fois ! 😜

Hier dans le bus pour le Dipavali de St-Pierre avec l'effervescence des dernières touches aux filles :
Emilie : Maman oussa ilé le rouge à lèv ? mi trouv pas
amwin :rode bien lé dan le sac
Sandra : hé, lé bizarre hein ? Kan nou rode in nafèr nou trouv pa et dès ke noute maman y rode, y trouv toud'suite ! bane na lé précieu du top vrément ça !
amwin : Sandra répète in kou sak ou vien'n di là ?

mi done le rouge à lèv Emilie et les 2 copines y rir é y di : té lé vré ça selmen hein ! mi di a toué...

Pendant une minute, mes pensées virtuelles se sont tournées vers vous 👍😊
13. A mon avis le 11/11/2019 14:18
@ 11.Posté par IXE

"Être quelqu'un" !

Vaste question !
A chacun son appréciation !
14. A mon avis le 11/11/2019 14:22
@ 12.Posté par Kayam

En effet une mère est précieuse pour les besoins de rouge à lèvre de sa fille !.....👍👍👍👍 😊😊😊
15. Kayam le 11/11/2019 23:57
Bien joué ! ça m'a fait rire...j'avoue 👍😊
16. A mon avis le 12/11/2019 13:36
@ 15.Posté par Kayam
et vous avez le sens de l'humour ! 😊
Nul doute que vous soyez une précieuse maman, (et non une maman précieuse) !
Nouveau commentaire :