[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Il profite un peu trop de son weekend et finit en prison

Le 15/05/2018 | Par Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com | Lu 7896

Il y a certains cas comme ça... Ceux qui passent leur temps à entrer en prison, ressortir, puis entrer à nouveau. Pas étonnant donc que quand J.J décide de passer un bon weekend, il finit en prison. Encore une fois. Multirécidiviste avec 20 mentions sur son casier judiciaire à seulement 25 ans, J.J n’a pas été sage samedi.
 
Il comparait devant le tribunal correctionnel de Champ-Fleuri ce lundi pour avoir causé un accident, s’être enfui, avoir tabasser un homme et pour être détenteur de cannabis. Tout ça, samedi dernier.
 
Les gendarmes sont appelés pour un homme inconscient sur la chaussée à Sainte-Marie. Il se serait pris un coup de poing devant un bar, lui valant 4 jours d’ITT. Alors qu’il reprend connaissance, il ne se souvient de rien. Trop d’alcool. Mais les gendarmes voient une voiture prendre la fuite, au loin. Agressif, alcoolisé et sous l’effet, J.J est difficilement interpellé.
 
En garde à vue, lui non plus ne se souvient de rien. Pas étonnant vu son état. Heureusement qu’un témoin est là pour l’identifier. Les forces de l’ordre s’aperçoivent alors qu’une autre procédure est en cours concernant cet individu. Il aurait en effet causé un accident, toujours à Sainte-Marie, quelques heures avant alors qu’il roulait en scooter sans casque. Il aurait heurté une voiture - que des dégâts matériels, heureusement – avant de prendre la fuite. Ça non plus il ne s’en souvient pas.
 
Sur son casier, des vols, violences (parfois avec armes), dégradations, vols en réunion… Tout ça depuis qu’il est mineur. Son dernier séjour en prison ne date d’ailleurs que de décembre dernier.
 
"Vous êtes dans votre état normal ?"
 
Devant le tribunal, la communication se fait difficilement. Il dit ne pas être accro à l’alcool ou au zamal. "Pourtant vous n’arrêtez pas de m’appeler Madame depuis tout à l’heure, remarque le président du tribunal, vous êtes dans votre état normal ?" C’est ensuite au tour de la procureure de poser les questions. "C’est une question piège ?" lui demande le prévenu.
 
Un délai lui a été accordé pour préparer sa défense car selon son avocat, difficile de répondre alors qu’il a si peu dormi. Mais direction la prison, à nouveau, au moins jusqu’à son audience, le mois prochain.
 


Commentaires (5)
1. Louloute le 15/05/2018 19:48
Et Cahuzac dans tout ça?
et Dindar?
Et Wlody?
et Vally?
Et casse Noisette?
et les autres?
Ils ne dormiront jamais en prison?
2. PEC-PEC le 15/05/2018 20:03
25 ans déjà condamné 20 fois... comment peut on laisser en circulation de tels individus. Je suppose qu''il faudra un meurtre pour que ce type soit mis au frais ?! Il y existait des maisons de correction.une vieille recette qu''il faudrait réactiver.
3. Jp POPAUL54 le 16/05/2018 01:13
Multirecidiviste ... mais ce n'est pas sa faute ... il ne s' en souvient pas.
4. Dorian le 16/05/2018 15:44
C'est la question ... Que faire de ce genre d'individu? La prison ne semble pas avoir d'effet de réhabilitation... Alors soit on trouve un moyen de faire quelqu'un de lui soit on en fait un donneur d'organes.. Non? Pourtant il faut bien trouver un moyen de lui faire payer sa dette à la société.
Personnellement je n'ai aucune pitié pour les multirécidivistes. On peut faire une erreur de jeunesse, deux à la limite. Mais quand on est déjà condamné 20 fois à 25 ans, je trouve que la Société a assez de problèmes à aider les gens biens.
5. requin le 16/05/2018 17:23
Et la peine de mort on en parle plus c'est pêcher?
Nouveau commentaire :