[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Journée morte aux impôts ce jeudi

Le 12/02/2019 | Par N.P | Lu 2239

L’annonce de 15 suppressions d'emplois en 2019 à La Réunion "est insupportable" pour l’intersyndicale nationale de la DGFiP Solidaires, CGT et FO alors qu’elle dénonce déjà depuis plusieurs mois le manque de moyens pour mener ses missions. 

L'intersyndicale appelle donc à faire du 14 février "une journée DGFiP morte sur tout le territoire".

"La pétition signée massivement par les collègues de la DRFIP est restée lettre morte auprès du DGFIP , ce qui démontre le mépris de notre administration envers ses agents",
ajoute-t-elle. 

La CGTR-Finances Publiques appelle également à faire grève le 14 février et à se rassembler devant la direction régionale des finances publiques à Champ Fleuri à partir de 7h30.

L’arrêt des suppressions d'emplois, l'arrêt de toutes les restructurations, l’expérimentation d'agences comptables, la concentration des SIP, SIE et SPF, la mise en place d'un plan ambitieux de recrutement de personnels titulaires à la hauteur des besoins ou encore la revalorisation immédiate des régimes indemnitaires de 200 euros brut par mois, via l'IMT et leur intégration dans le traitement, font partie des revendications.


Commentaires (6)
1. Modeste le 12/02/2019 13:15
bah chez eux c'est tout le temps journée morte, vous aurez beau envoyer des mails ils ne répondent jamais aux questions posées... là cela ne changera pas grand chose qu'ils soient devant ou derrière leurs bureaux!
2. golf51 le 12/02/2019 17:02
Exactement! Il ne faut surtout jamais avoir affaire avec les impôts (très difficile voire impossible) !
3. LBB le 12/02/2019 18:32
Ils ne manquent pas d'air ces syndicalistes à la ramasse.....Ils dénoncent " le manque de moyens pour mener leurs missions ". Quelles missions ? balader la bouteille d' Edena de services en services, user la même chaise pendant 40 ans, calculer et recalculer son point d'indice, bailler en réunion, aller fumer un clope tous les 1/4 d'heure, regarder la pendule, et j'en passe....
Ils sont environs 850 aux Finances Publiques de La Réunion ( fusion du Trésor Public et des Services Fiscaux) et vous pensez bien que la suppression de seulement 15 emplois ne va pas mettre la boutique en péril...15 emplois en moins c'est " peanuts "....C'est 150 emplois que l'on pourrait supprimer immédiatement et sans problèmes...
Que ces syndicalistes mités et ces fonctionnaires sclérosés arrêtent de se plaindre...ils ont l'emploi à vie !

- Suppression du statut A VIE dans la fonction publique
- Embauche de " contractuels " pour compenser CERTAINS départs à la retraite
- Arrêt pendant 4 des concours annuels de recrutement des catégories C, B et A.
4. IKKI le 12/02/2019 19:05
Les impôts ? C'est la honte nationale !
5. Radinasse le 12/02/2019 19:28
Et en plus on doit prendre un ticket à l'entrée !?
6. yabos le 13/02/2019 19:13
Au delà des services des impôts , il faut savoir que dans toutes les fonctions publiques à La Réunion il y a un sous effectif. Et oui n'en déplaise aux idiots qui attaquent les fonctionnaires à longueur d'années. Toutes les fonctions publiques, État, hôpitaux etc sont en sous effectifs. Les chiffres parlent clairement. Les décideurs le savent mais font semblant de ne rien voir . J'ai personnellement travaillé plus de 30 ans en métropole a un niveau suffisant d'autorité pour connaître le sujet. J'étais personnellement dans des postes ou les effectifs étaient en surnombre sans que cela ne gène personne surtout pas les ministères concernés. Arrêtons de croire qu'il y a trop de fonctionnaires à La Réunion. Police, hôpitaux, impôts, éducation nationale,etc sont dans le rouge. Voilà la situation véritable arrêtons donc de tirer sur les fonctionnaires.
Nouveau commentaire :