[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
[L'édito de Pierrot Dupuy] Médine au Bataclan, le genre de polémique inutile

Le 13/06/2018 | Par Pierrot Dupuy | Lu 1172


[L'édito de Pierrot Dupuy] Médine au Bataclan, le genre de polémique inutile

Paris résonne actuellement d’une polémique dont elle a le secret. La droite et l’extrême droite réclament l’annulation des concerts que le chanteur Médine doit donner au Bataclan les 19 et 20 octobre prochains, au motif que le rappeur, dans des chansons sorties une semaine avant les attentats de Charlie Hebdo, avait notamment affirmé : 
« Je porte la barbe j’suis de mauvais poil
Porte le voile t’es dans de beaux draps
Crucifions les laïcards comme à Golgotha »

En 2011, dans le titre « Angle d’attaque », il avait déjà chanté : 
«Ces porcs blancs vont loin
Passe moi une arme de poing
J’vais faire un pédophile de moins»

Et pour pouvoir se faire une opinion complète du sujet, dans un tweet publié hier, Médine réaffirmait sa condamnation du terrorisme :
«Avant tout, afin de lever toutes ambiguïtés, je renouvelle mes condamnations passées à l’égard des abjects attentats du 13 novembre 2015 et de toutes les attaques terroristes (...) Voilà 15 ans que je combats toutes formes de radicalisme dans mes albums».
Et il conclut son communiqué en posant la question suivante : «Allons-nous laisser l’extrême droite dicter la programmation de nos salles de concerts voire plus généralement limiter notre liberté d’expression ?»

L’extrême droite, dès la nouvelle du passage de Médine au Bataclan connue, est montée au créneau pour exiger la déprogrammation de ses spectacles, suivie peu de temps après par les ténors de la droite. La gauche de son côté défend la liberté d’expression, tandis que des représentants d’En Marche condamnent les propos mais affirment que ce n’est pas aux politiques de décider de la programmation d’une salle de spectacles. Un peu faux-cul comme position, si vous me permettez l’expression.

Alors, que faut-il en penser au final ?

Comme souvent, avant de se prononcer, il suffit de poser un principe simple, mais essentiel. Il n’est pas question de remettre en cause la liberté d’expression des artistes. 

A moins qu’ils ne violent la loi, les chanteurs doivent pouvoir tout dire, même si ça ne nous plait pas. Même si ça nous choque.

A priori donc, au regard de la loi, Médine devrait pouvoir maintenir sa tournée au Bataclan en octobre. D’autant plus, et on a un peu tendance à l’oublier, c’est que s’il se produit au Bataclan, c’est à l’invitation des responsables de la salle, qui ont eux-mêmes été victimes de l’attentat. Qui sommes-nous pour juger à leur place ?

Vu comme ça, l’affaire semble entendue. Reste cependant un critère, la décence. Même s’il en a le droit, il est à mon avis mal venu, eu égard à la peine encore vive des victimes et de leurs familles, que Médine vienne chanter dans ce lieu de mémoire.

Mais la décence, c’est une chose entre Médine et sa conscience. Lui seul peut juger et lui seul peut décider d’annuler son concert. Comme Bertrand Cantat.


Commentaires (15)
1. JORI le 13/06/2018 10:43
"le genre de polémique inutile", pourquoi en faire un article alors???.
2. GIRONDIN le 13/06/2018 11:27
....... Mais la décence...

Ouais

Quel rapport entre le medine /attentat/bataclan/décence ????

Quel rapport avec Cantat ???
De plus Cantat n'a pas payé sa '' '' dette''' à la société ? Vous êtes libre d'acheter ou pas, d'aller à un concert ou pas.
3. cmoin le 13/06/2018 11:34
Ils prône le terrorisme et vous êtes pour ca?Vous êtes pathétique!
4. margouillat974 le 13/06/2018 13:14
Allez donc dire ça à Dieudonné, ça lui fera plaisir !
5. Moi président le 13/06/2018 14:24
Que quelqu'un écrive des chansons où il dira "Crucifions les gauchistes comme au Golgotha", "Ces porcs socialistes vont loin" (car question harcèlement sexuel il est connu que des socialistes ont été impliqués).

Si avec ça la Gauche invoquera encore la liberté d'expression, alors OK leur parole sera crédible, et on laissera tout le monde inciter à la haine d'autrui.
Les antisémites, les homophobes, les islamophobes, les racistes en tout genre pourront s'en donner à coeur joie dans des chansons destinées à la jeunesse, et tout le monde sera content en France (ainsi qu'à l'étranger).

Bien d'accord avec P Dupuy au sujet des quelques "représentants d'En Marche". Bande d'abrutis sans cervelle, il n'est pas question de se lancer dans la programmation de spectacles, mais de fixer des limites fermes car tout a des limites. Et si vous pensez que non, dites-le clairement, et laissons la haine s'exprimer librement, et assumons les conséquences sur l'ordre et la sécurité publics. Bref, prenez une position claire et franche, comme la Droite et la Gauche l'ont fait.
6. Moi président le 13/06/2018 14:55
Il y a une différence notable entre la liberté d'exprimer une opinion, avec argumentation si possible, et l'incitation à des assassinats.
"Crucifier les laïcards" ? Crucifier aussi tout le peuple turc, qui depuis la révolution Jeune-Turc d'avant la 1ère guerre mondiale, a fait de son pays un pays laïc (avec émancipation de la femme) quand en face (le sultan d'alors) ça prônait un Etat islamiste ?

Crucifier les laïcards, c'est laisser un pays livré aux antagonismes religieux, c'est en faire une véritable poudrière. Dernier pas avant la balkanisation de la France. Balkanisation qui mène à 2 issues pas très recommandées :
- guerre civile avec à la clé mise sous tutelle du pays par des organisations étrangères
- ou bien arrivée au pouvoir d'un gouvernement nationaliste extrémiste autoritaire, qui ne reculera devant rien pour faire du pays une nation (francisation des noms, interdiction de parler une autre langue que le Français dans l'espace public, élimination de tous ceux qui lutteront contre ça, etc ...), et qui nous vaudra des ennuis avec la communauté internationale. Peut-être même que c'en sera fini de la communauté internationale, et on retournera dans l'ancien temps où les guerres entre pays étaient banales (avec à la clé une mondialisation encore accrue de ces conflits, comme si les 2 guerres mondiales n'avaient pas suffi).

Certains feraient mieux d'ouvrir des livres d'Histoire, avant d'ouvrir leur bouche devant des micros dans des studios d'enregistrement et des salles de concert.
7. PATRICK CEVENNES le 13/06/2018 16:09
Et si les attentats n'avaient pas eu lieu, les bobos de Paris auraient malgré tout trouvé matière à faire polémique. Sans compter les têtes d'oeuf comme Cioti, Vauquiez, Marine et les autres.

Que fait-on de la liberté d'expression en France ?

Et puis, sans vouloir faire de polémique : "... J’vais faire un pédophile de moins» ...". Qui n'y a jamais pensé !

Et pour Cantat, il a bien raison de se produire. La justice ne le lui a pas interdit, bien au contraire.
8. manon le 13/06/2018 17:11
Pensez vous aux prôches des victimes de l'attentat monsieur,je suis choqué par votre défense de ce chanteur!!Vous ne voyez donc pas ce qui nous pend au bout du nez?ouvrez donc vos yeux!La liberté d'expression a des limites!Dans ce cas je peux insulter mon voisin si je veux car si je vous suis c'est aussi la liberté d'expression!!!
9. bibi le 13/06/2018 17:23
La polémique inutile c''est de relayer une info comme ça... ceux qui trouvent l''artiste indécent n''y vont pas, ceux qui apprécient l''artiste y vont
10. zean le 13/06/2018 17:35
quand quelqu'un ecrit les paroles d'une chanson il travaille dessus et cogite pour trouver les mots et le message qu'il veut faire passer donc ce qu'il écrit et chante correspond à ce qu'il pense vraiment
aprés ce qu'il dit dans ses chansons ,dire qu'il condamne les attentats, la ficelle est un peu grosse
11. A747 méprisant fluide le 13/06/2018 17:39
Pour pour suivre le sens de 5 et 6

Après plusieurs passages au garage dûs à un turbo aux abonnés absents et plusieurs temoins (ESP/Antipollution défaillant/problème moteur) allumés à tour de rôle, une intervention préconisée par Peugeot France (impossible de savoir ce qu'ils ont changé. [...] il faut arreter avec cette histoire de delai d'une minute cela est valable si vous venez de faire de la route a plein regime,mais en conduite normale le turbo ne tourne pas si vite,et si vous roulez a 2000 tours et que vous vous arreter nul besoin d'attendre 1 mn avant de couper,j'ai un turbo diesel common rail et je n' ai pas de precautions particuliere a part tirer a froid et couper tout de suite apres un parcours a vive allure (turbo tres chaud et risque de cokefaction). [...] Il y a 20 ans, sur une sportive on me conseillait de laisser tourner le moteur 30 secondes au ralenti avant de couper, surtout après un parcours à vive allure dont il valait d'ailleurs mieux faire les derniers km en levant le pied, afin que l'ensemble des températures moteur redescendent progressivement à une valeur normale avant l'arrêt. [...]
12. klod le 13/06/2018 19:34
Girondin a tout dit .................. condamné les extrémismes de tous bords .............. respect de chacun en "démocratie" .................... le reste n'est que masturbation intellectuelle , de l'extreme droite et d'autres extremes .....du nouveau gaston ou tibère ?

marion dit maréchal se dit catholique versus le "monsaigneur lefebvre ", les cathos extrémistes (et oui !!!) ............... les extrémistes musulmans assassins pas assez condamnés par les les muslims de tous les jours , HELAS !!!!!! ( et oui!!!) , les juifs extrémistes croyant en ersatz israel mortifère ( et oui !!!) : PAREIL ............ : les trois "monothéistes" ont ses extrémistes ...................... pov monde ................

religion de pais ? cela vaut pour les trois ....................

je ne pratique aucune religion , bien qu'étant croyant de l'"au delà" , yes I , povs humains croyant par défault ou par "tradition familiale" ...................

croire en l'humain et "ses ancêtres" ,chaque jour , Athée ou VRAI croyant .....la route est longue . vive l'animisme , lol !!!!!!


peace and reality !
13. A mon avis le 13/06/2018 22:11
"A moins qu’ils ne violent la loi, les chanteurs doivent pouvoir tout dire, même si ça ne nous plait pas. Même si ça nous choque."

Tout est dit
14. A mon avis le 13/06/2018 22:15
5.Posté par Moi président :
vous écrivez :
"Les antisémites, les homophobes, les islamophobes, les racistes en tout genre pourront s'en donner à cœur joie dans des chansons destinées à la jeunesse, et tout le monde sera content en France (ainsi qu'à l'étranger)."

Sauf qu'ils tombent sous le coup de la loi !

15. Moi président le 14/06/2018 00:56
@14 : sauf qu'il y a une phrase juste avant, dont vous ne tenez pas compte
Nouveau commentaire :