[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
La Réunion à l'unisson de l'hommage national aux 13 militaires tués au Mali

Le 02/12/2019 | Par Regis Labrousse | Lu 1484

Dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 novembre, un dramatique accident aérien a eu lieu sur un théâtre d'opération engageant des forces françaises au Mali. 

Un hélicoptère de combat Tigre et un hélicoptère d'assaut Cougar sont entrés en collision, entraînant le décès de 13 militaires français.  Depuis le début des opérations militaires françaises au Mali, qui sont engagées dans la lutte contre le djihadisme, on dénombre 38 militaires français tués depuis 2013. 

Comme l'a confirmé le ministère de la Défense, les deux appareils de l'armée de Terre participaient à une intervention contre des terroristes quand ils sont entrés en collision. 

Alors que le président de la République doit, ce lundi après-midi à Paris, rendre des honneurs officiels aux Invalides aux 13 militaires tués dans l'exercice de leur fonction, des hommages étaient également célébrés ce lundi à La Réunion comme ce matin à 8H à Petite-Ile.

La Réunion à l'unisson de l'hommage national aux 13 militaires tués au Mali
La cérémonie a eu lieu Place du monument aux morts dans les jardins de la mairie, en présence des représentants militaires, des Anciens combattants, des élus et du personnel communal.

Ce lundi après-midi, tout le personnel militaire et civil du quartier militaire du Grand Lambert à Saint-Denis s’est simultanément réuni à 14H30 afin de partager ce moment. A cette occasion, le général Yves Métayer, commandant supérieur des forces armées dans la zone sud de l’océan Indien, a prononcé un discours rappelant le sens de l’engagement. Après la sonnerie Aux Morts, une minute de silence a été observée, suivie du refrain de La Marseillaise. Le drapeau restera en berne pour la journée.



Commentaires (26)
1. SPARTACUS974 le 02/12/2019 17:44
Cet hommage ne doit pas empêcher la réflexion .L'émotion doit faire place maintenant aux interrogations autour de ce drame affreux pour toutes les familles.La mort de tous ces soldats ne doit pas se résumer à une cérémonie,une médaille....Les familles doivent savoir pourquoi ces hommes sont morts et quelle était leur réelle mission.Cela va prendre des années avant que la vérité éclate .Souvenons-nous de l'affaire de Karachi qui a mis presque 20 ans pour l'ouverture d'un procès.
2. Qb le 02/12/2019 20:21
Collision.. Faut améliorer la formation..?
3. Loyada le 02/12/2019 21:02
1.Posté par SPARTACUS974 votre comparaison entre une affaire politique et une operation militaire déséquilibre votre commentaire quand a cela """Les familles doivent savoir pourquoi ces hommes sont morts et quelle était leur réelle mission"" les familles de militaires ignorent aussi ou se trouvent leurs epoux leur enfant ou leur pere mais pour comprendre cela il faut etre militaire ! maintenant ces familles vont sombrer ds les formalités ,les changements de lieu de residence et réapprendre a vivre sans les êtres aimés ! mais ce qu il faut aussi savoir c est que ........jamais elles ne seront abandonnées par les armées contrairement a beaucoup d autres ""corporations""
4. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 01:17
3.Posté par Loyada le 02/12/2019 21:02

1.Posté par SPARTACUS974 votre comparaison entre une affaire politique et une operation militaire déséquilibre votre commentaire
2. mais pour comprendre cela il faut etre militaire !
....................................
Faux

1. C'est le politique, pour des buts politiques, qui a commandé l'opération militaire Barkhane.

2. Clémenceau " La guerre ! C'est une chose trop grave pour la confier à des militaires »
5. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 01:19
Le militaire n'existe que pour exécuter les ordres, pas pour réfléchir......
6. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 01:39
L'armée française sert de bouclier à la corruption de l'Etat malien:
"Annulation du contrat de fourniture militaire : la société Guo Star attaque l’Etat malien devant les Tribunaux

L’heure de la vérité a sonné, et elle ne donne plus lieu à des discours creux mais aux actes. La mission d’évaluation du Fonds Monétaire International (FMI) a révélé une mauvaise gouvernance au sommet de l’Etat malien, à savoir certains contrats passés au Ministère de la Défense et aux factures d’achat de l’avion présidentiel. Et c’est la société Guo Star qui est épinglée pour plus de 29 milliards de Fcfa. C’est du moins ce qu’affirme M. Christian Josz, chef de la récente mission du Fmi au Mali. En effet, déclare M. Christian Josz, “le Bureau du Vérificateur Général (Bvg) a pu déceler des erreurs à partir des factures pro forma du fournisseur, en les comparant à celles de l’intermédiaire Guo-Star.

Ainsi, contrat par contrat, il est arrivé à la conclusion que sur les 69 milliards (il s’agit du contrat de fournitures militaires de 69 milliards de Fcfa, ndrl), la marge de Guo-Star était de 29 milliards ! Il s’agissait d’un contrat signé de gré à gré, signé de manière opaque, ce qui est illégal.”Et le patron de la société Guo Star n’est autre que Sidi Mohamed Kagnassi, Conseiller Spécial à la présidence de la République".............................
7. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 01:40

Mali: 54 morts dans l’attaque d’un camp militaire à Indelimane
Par maliweb -
2 Nov 2019

Au moins 53 soldats et un civil ont été tués ce vendredi 1er novembre dans une attaque qualifiée de « terroriste ». Un communiqué de l’armée indique que c’est une position des Fama à Indelimane, dans le secteur de Ménaka, dans le nord-est du pays, qui a été attaquée.

Indelimane est une localité malienne du Nord, située entre deux cercles : Ménaka et Ansogo. Sur place, le camp de l’armée malienne a été visé par des terroristes selon un communiqué officiel.
8. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 01:40
Quand il a été élu président en 2013, Ibrahim Boubacar Keïta, dit IBK, a fait deux promesses au peuple malien : résoudre la crise sécuritaire et s’attaquer énergiquement au fléau de la corruption. Cinq ans plus tard, la guerre civile se poursuit et, loin d’avoir lutté contre la corruption, la présidence IBK est marquée par les scandales politico-financiers. Retour sur les 10 plus gros scandales de corruption de la présidence IBK.

1) Ce très cher avion présidentiel

Alors que la présidence malienne disposait déjà d’un avion, IBK a fait acheter en 2014 un Boeing 737 pour 19 milliards de FCFA. Une opération des plus opaques qui s’effectue via une société écran basée à Aruba, un paradis fiscal des Caraïbes (Mali BBJ Limited) et qui justifie le versement d’une commission de 1,4 milliard de FCFA. A cela s’ajoute un contrat de maintenance de 3 milliards de FCFA par an signé avec la société Jet Magic Limited. Toutes ces opérations ont en commun Michel Tomi (voir ci-dessous) qui est lié aux sociétés bénéficiant des commissions et du contrat de maintenance.

Le Bureau vérificateur général (BVG), autorité malienne indépendante, alerté par Tracfin, a dénoncé lors de l’acquisition de l’appareil, des pratiques de surfacturation, de détournement de fonds publics, de fraude, de trafic d’influence et de favoritisme.

Outre les conditions de son acquisition, le Boeing présidentiel coûte chaque année depuis 2014 10 milliards de FCFA aux contribuables maliens. A noter qu’un tiers des voyages effectués à son bord sont des voyages privés.

2) Michel Tomi : le frère corse

Présenté comme son frère par IBK, Michel Tomi est plus connu des journalistes français comme « le parrain des parrains » de la mafia corse. Lors de son audition par les juges français Tournaire et Robert, Michel Tomi a détaillé sa relation avec IBK et certains des « cadeaux » offerts au président malien.

Une Rolex. Des costumes de luxe et des smokings. Des virées shoping à Paris pour la Première Dame et la famille présidentielle. Mais également des smartphones et des iPads. Lors des visites à Paris du président et de sa famille, c’est Michel Tomi qui réglait la note d’hôtel à La Réserve ou au Franklin Roosevelt, deux palaces.

Autant de « cadeaux » qui s’apparentent clairement à de la corruption. A fortiori quand, comme le prouve l’affaire de l’avion présidentiel, il y a de si lourds conflits d’intérêt entre les deux hommes.



3) Les distributions très politiques de 4X4

En 2017, quarante-quatre 4X4 Toyota Land Cruiser V8 ont été achetés par la présidence à des fins officielles, puis distribuées illégalement à des personnalités politiques, mais aussi à des membres de l’entourage d’IBK. Les plaques de la présidence ont rapidement été changées afin d’interdire toute traçabilité de ces véhicules, qui se sont littéralement volatilisés sur les routes de Bamako.

Selon des estimations de professionnels du secteur, l’addition pour les contribuables maliens s’élève à 1,5 milliard de FCFA.


4) Karim Keïta : l’enfant prodigue

Député et président de la Commission Défense de l’Assemblée Nationale à 34 ans, alors qu’il vivait en France jusqu’à l’élection de son père, Karim Keïta est l’archétype du « fils à papa » de président.

Un « fils à papa » dont les goûts de luxe intriguent et dont le train de vie n’est pas en adéquation avec ses revenus de député (1,4 million e FCFA/mois). Karim Keïta aime les montres de luxe (il possède entre autre une Rolex estimée à 35'000 euros) et les voitures de luxe (la presse malienne parle notamment de deux Rolls Royce, d’une Porsche et de plusieurs 4X4 hauts de gamme).

Plus surprenants encore sont les investissements réalisés ces dernières années par Karim Keïta. Selon le journal Le Sphinx, le fils du président IBK a acquis un hôtel de luxe de Bamako pour plus de six millions d’euros (4 milliards de FCFA). Le site d’actualité Bamada.net évoque l’achat d’un terrain dans le Mandé pour 1,5 million d’euros (1 milliard de FCFA).



5) Quand IBK fait payer aux Maliens le loyer de sa propre maison

Mécontent du standing du palais présidentiel, IBK a choisi dès son élection de vivre dans sa résidence personnelle dans le quartier de Sébénikoro.

Il lance aussitôt des travaux de rénovation dans son domicile privé, qu’il fait financer par les contribuables maliens, mais il va beaucoup plus loin en faisant payer à l’Etat malien un loyer pour lui permettre de résider dans sa propre maison.

Une situation ubuesque. A noter que les travaux de rénovation ont bénéficié de plusieurs rallonges budgétaires depuis le début du mandat d’IBK.



6) La montre Patek Philippe à 55 millions

Des journalistes maliens, intrigués par la montre que portait au poignet IBK lors d’une manifestation publique, ont eu la surprise de découvrir qu’il s’agissait d’un modèle de la marque Patek Philippe vendu à 55 millions de FCFA (83'950 euros).

A noter que le prix de cette montre correspond à deux années de salaire d’un président de la République malienne.



7) Un contrat d’armement opaque et surfacturé

Un contrat de 69 milliards de FCFA pour l’équipement de l’armée malienne, passé en décembre 2013 entre l’Etat malien et la société Guo Star, pose de nombreuses questions au Mali et auprès des partenaires du pays.

Ce contrat colossal, passé sans appel d’offre et au travers d’un intermédiaire (la société Guo Star) choque le FMI qui met en demeure la présidence de diligenter une enquête.

Un scandale qui se réveille à intervalles réguliers au Mali où beaucoup se demandent à qui a profité ce méga-contrat passé dans des conditions d’opacité pour le moins suspectes.



8) Les engrais frelatés

En mai 2015, plusieurs tonnes d’engrais frelatés sont introduits au Mali et distribués aux paysans malgré les mises en garde du gouvernement de Côte d’Ivoire, par où les engrais avaient transités, et du Burkina Faso, où ils devaient être livrés avant que le ministre de l’Agriculture n’en interdise l’entrée sur le territoire national.

Si IBK et son gouvernement ont assuré que l’entrée au Mali et la distribution aux agriculteurs de ces engrais frelatés étaient la conséquence de dysfonctionnements dans l’appareil d’Etat, certains, dont le parti politique PARENA, assurent qu’IBK et ses proches sont au cœur d’un système de corruption de la politique agricole.

« Les protagonistes du scandale en cours sont les deux fournisseurs : le président du syndicat des producteurs de coton, le GIE qu’il préside, le ministre du Développement rural et le président de la République », indique le PARENA.



9) Les 1000 tracteurs du président

IBK est impliqué dans une autre affaire de marché public sans appel d’offres réalisé dans l’opacité la plus totale, en ce qui concerne l’acquisition de 1000 tracteurs pour la somme de 13 milliards de FCFA.

Ces tracteurs, achetés à la société Toguna SARL de gré à gré, ont permis de générer des rétro-commissions en faveur de certains proches du régime, affirme l’opposition malienne qui dénonce un « grossier délit d’initiés » alors qu’il existe une société publique malienne, Mali-Tracteurs, spécialisée dans le secteur.

Plus grave, IBK a assuré que l’Etat prenait en charge la moitié du prix du tracteur, estimé par ses soins à 12 millions de FCFA pièce. Pourtant, en regardant le catalogue du fabricant chinois de ces tracteurs, on réalise que le prix réel est en fait de 5 millions de FCFA.

Le prix à l’achat n’est donc en aucun cas subventionné pour les paysans maliens, qui paient le prix fort, et, soit l’Etat malien s’est fait escroquer lors de son acquisition, soit la moitié de la somme versée pour cette opération s’est envolée dans la nature.



10) La promesse non tenue de la lutte contre la corruption

Tous les scandales de corruption qui entourent la présidence d’IBK sont rendus encore plus graves au regard des promesses faites en 2013 aux électeurs maliens. IBK avait en effet axé son programme présidentiel sur la lutte contre la corruption.

Cinq ans plus tard, on ne peut que constater que le niveau de corruption a fortement progressé au Mali, notamment dans l’entourage présidentiel.
9. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 01:43
En janvier 2013, le Tchad envoie des troupes au nord du Mali pour participer à l'opération Serval.

Idriss Déby décrit alors ce qui se passe dans le nord du Mali comme la conséquence de « la dislocation de la Libye » et de la « dissémination de son arsenal 3;

mERCI QUI , mERCI sarkozy;;;;;;
10. Charlie Hebdo... le 03/12/2019 02:43
Charlie Hebdo avec ses caricatures concernant la mort de ces 13 soldats a tout dit !...
11. Horace le 03/12/2019 02:55
Ces soldats français ont perdu la vie pour qui et pour quoi? 13 soldats qui sont morts inutilement parce que ce n''est pas leur travail d''être au Mali pour protéger par exemple les mines d''uranium. Que l''on arrête de se moquer de nous.
12. Horace le 03/12/2019 02:59
Les USA et leurs sbires sont responsables du terrorisme international. Et des pauvres cloches tels que ces soldats paient les pots cassés. Que les dirigeants arrêtent de verser des larmes de crocodile. Cette hypocrisie est écoeurante.
13. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 12:40
4.Posté par François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx.........

3.Posté par Loyada le 02/12/2019 21:02 : "........ mais pour comprendre cela il faut etre militaire ! "
.........................................................................................................................

Vous croyez qu'il n'y a que les militaires qui ont un cerveau ? Combien de militaires dictateurs dans le monde ?
14. Fredo974 le 03/12/2019 13:42
Charlie a été victime du terroriste et l''armée française lutte contre le terrorisme... Riss devrait un peu réfléchir.
15. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 14:44
Le militaire rend service au pays.

Le pompier, le policier, les médecins, les soignants libéraux , le personnel des dispensaires, des hôpitaux, les éboueurs, les cantonniers, les cantinières, les boulangers, etc...chacun a le mérite d'aider la société.

Récemment à St Denis 974, un élagueur est mort en tombant d'un arbre....Il mérite la considération de la société....
16. klod le 03/12/2019 16:12
Infiniment triste des soldats qui meurent dans un conflit .

merci à nos soldats de combattre cette dictature dite "islamique" , comme merci de combattre toutes les dictatures .


on soulignera que les engagements militaires français n'ont pas tous étaient légitimes ( cf : les guerres coloniales françaises inutiles , et oui . ) , mais la mort d'un soldat reste une douleur dans un pays démocratique , et la France , Dieu merci , en fait partie .
17. Loyada le 03/12/2019 18:40
13.Posté par François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 12:40
au lieu de faire des reflexions a la c................essayez de comprendre mon commentaire !!! je sais cela va etre tres tres difficile pour vous mais essayez simplement une minute !! vous etes petit et b.........................
18. Loyada le 03/12/2019 18:53
11.Posté par Horace
la base d'Aguelal est suffisamment proche des mines d'Arlit pour envisager une riposte en cas de besoin. il n y a pas de protection active avec des soldats de Barkhane déployés autour des mines ! ! ! et areva a tout ce qui lui faut sur place pour assurer sa sécurité ! de plus les forces nigériennes portent un regard attentif à la sécurité de ces sites, parce que le Niger lui-même n'a pas intérêt à perdre l'activité des mines et les revenus qui en sortent. ! ! ! !
pour garder des installations, il n y a pas besoin de militaires français, raison de plus de forces spéciales, il y a des privés qui font ça très bien", par ailleurs, les intérêts économiques dans la région sont à relativiser au Sahel, une fois que l'uranium des mines du Nord du Niger est sorti , il faut chercher bien loin les intérêts économiques français qu'on peut vouloir défendre ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !, et en particulier au Mali, même s'il y a bien sûr des ressortissants et des entreprises françaises
Avec uniquement 4 500 soldats sur un terrain aussi vaste que l'Europe, il n'est pas possible de commencer à protéger des implantations industrielles, des hôtels ou des plantations dans lesquels se trouve des Français.
imaginer que des intérêts économiques présideraient aux destinées des militaires français qui risquent leur vie au Sahel est donc "un fantasme c'est une théorie du complot aberrante et non à la hauteur de l'engagement des soldats français cela donne une explication rationnelle, mais la réalité est souvent plus compliquée que ça alors avant de raconter des conneries informes toi sur la situation geopôlitique de ces regions ! prends ton pacquot et vas voir par toi meme si………tu as un tout petit peu de courage ce dont je doute fortement devant ton ecran
u[
19. Loyada le 03/12/2019 18:54
2.Posté par Qb**je vais te dire une chose , quand on ramasse une cuite le lendemain c est terminé par contre quand on est c........le lendemain c est toujours pareil rien n a changé !!!
20. Loyada le 03/12/2019 18:59
5.Posté par François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 01:19

Le militaire n'existe que pour exécuter les ordres, pas pour réfléchir...... alors que toi qui n est pas militaire tu ne reflechis pas pour autant , mais tu sais Audiart nous avait parlé il y a quelques années de quelques personnes de ton genre et bien depuis ce temps là on peut constater qu ils se sont bien reproduits vu le nombre que l on rencontre tous les jours et... meme............ici
21. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 22:55
20.Posté par Loyada le 03/12/2019 18:59

5.Posté par François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 01:19

Le militaire n'existe que pour exécuter les ordres, pas pour réfléchir......
..............................................................................
Hé l'ancien bifton dont le sens critique a été apprivoisé, la liberté que tu as retrouvée à la quille, garde l'odeur des chiottes que tu as dû souvent récurer. Il faut de tout dans l'armée. Pas de mal à te recaser dans la vie civile car les boites de vidange de fosses septiques ça manque pas....
22. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 22:58
Merci d'avoir rappelé Audiard qui a souvent disserté sur les décérébrés, mais n'oubliez pas Coluche:
"Non, je parle des vrais militaires. Bon. Alors qu'est-ce qu'ils font toute la journée si c'est pas du sport ? Le seul avantage, c'est que même quand t'as perdu on t'envoie la Marseillaise. Ça fait léger comme avantage, hein ! Et puis vous savez personnellement, moi, ce que je pense des cons qui écoutent de la musique au garde à vous ?... "

Je parie que vous devez être le soldat inconnu car vous avez dû rater tous les tests, même celui de citer votre nom.

23. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 23:01
"Il suffit d'ajouter "militaire" à un mot pour lui faire perdre sa signification. Ainsi la justice militaire n'est pas la justice, la musique militaire n'est pas la musique."

Georges Clemenceau

Il en est de même pour Loyada....
24. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 23:02
20.Posté par Loyada le 03/12/2019 18:59

5.Posté par François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 01:19

Le militaire n'existe que pour exécuter les ordres, pas pour réfléchir...... alors que toi qui n est pas militaire tu ne reflechis pas pour autant , mais tu sais Audiart nous avait parlé il y a quelques années de quelques personnes de ton genre et bien depuis ce temps là on peut constater qu ils se sont bien reproduits vu le nombre que l on rencontre tous les jours et... meme............ici
...................................................

Et tu t'es engagé pour les défendre. Qui est plus con ?
25. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 23:15
Intelligence ne rime pas avec militaire. Car c'est une contradiction.
26. François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 23:16


"C'est pas parce qu'on a un trou de balle qu'on mérite la médaille militaire."

José Artur
Nouveau commentaire :