Zinfos 974
La condition humaine à l’épreuve de la décadence du monde

Le 25/03/2020 | Par Didier ROUCOUMANY | Lu 671

Notre île intense, vitrine de la multiculturalité et de la coexistence pacifique des peuples, traverse actuellement un moment pénible à l'échelle de la condition humaine, en raison de ce poison maléfique qui met en déclin la stabilité économique du monde et en péril le devenir de l'humanité à l'échelle planétaire. Cette crise sanitaire est sans précédent et menace gravement la population mondiale par la peur et la mort.

Il serait judicieux me semble t-il tout en restant pragmatique pour lutter contre ce virus qui est un ennemi féroce, d'aborder également cette crise, ce combat pour la survie, sous l'angle de la spiritualité et de la conscience collective.

En effet, l'industrialisation massive, la course aux armements, le profit économique, l'égocentrisme de l'homme, le matérialisme à outrance qui a détruit la compassion et l’altruisme en rongeant le cœur des gens, le pouvoir de l'argent, le non-respect de la nature, les génocides, l’exploitation des plus faibles et des sans voix, la destruction du sacré au sein des religions par des conduites perverses, abjectes, immorales, conduisent le monde progressivement vers le déclin et la destruction de l'homme par l'homme, les guerres fratricides par soif de souveraineté. Ce tableau ne reflète-t-il pas la caricature malsaine, nauséabonde, de l’homme qui se cache derrière la religion, Dieu, pour se construire une belle image et se donner bonne conscience ? N’est-ce pas le miroir de la vérité au regard du comportement des humains de toute société contemporaine et la Réunion ?  Les saintes écritures des religions universelles n’avaient t-elles pas porté cette situation de chaos en prédiction ?

La moralité et le respect de l'Autre ont laissé place à l'égo surdimensionné, à la puissance du fric et à la désuétude des valeurs essentielles qui constituent le socle commun de l'humanité et le pilier porteur du respect de la Création. Ce qui arrive aujourd’hui peut être vu comme la faute de l'homme, en faisant de dieu une vulgaire chimère, un objet à visée commerciale pour mettre en lumière les fastes factices au détriment de la foi et de la spiritualité.

En ces temps difficiles, où le plus à craindre ce n'est pas l'arme nucléaire mais le cœur de l'homme, il serait opportun, que chacun d’entre nous se consacre un temps pour retrouver le chemin de la prière, il est essentielle de ramener la lumière dans le cœur de l'homme et sur la Terre. Les mesures de confinement préconisées par les autorités, impliquant l’interdiction des rassemblements dans les lieux de culte, n’excluent en rien la possibilité d’organiser sur les ondes de radios locales un moment de prière pour l’ensemble des réunionnais avec une représentation des communautés religieuses, jusqu'à la fin de cette "malédiction ". L’objectif général étant de créer un élan de ferveur, pour implorer la grâce divine, afin d'épargner nos familles, nos enfants et tous ceux qui souffrent en silence de l'injustice, de la maladie, de la misère et de ramener la lumière dans le cœur de l'homme et sur la Terre.

Il est édifiant de faire le constat qu’au 3e millénaire, que la société réunionnaise ne soit pas plus réactive à l’éveil de sa conscience face au danger destructeur qui nous guette, alors que ce pays, fruit de l’héritage de nos aïeux au prix de leur sueur et de leur sang, s’est donné tant d’années pour faire face aux enjeux majeurs d’un point de vue économique, mais également sur le plan des valeurs morales et  religieuses dans une société démocratique et tolérante.

J'en appelle à la conscience de tous les réunionnais, pour lever la tête, pour chercher dieu pour nous sauver et trouver la voie vers un monde meilleur. Au carrefour des idéaux à reconstruire, la Réunion dispose d’atouts majeurs par son vivre ensemble, son acceptation de la différence culturelle et de la croyance de chacun, il serait malencontreusement préjudiciables, de les laisser aux limbes de l’ignorance. Eveillons notre conscience, élevons notre âme à celui qui nous a donné le souffle de vie et une location pour jouir des fruits de l’existence. Le prix de la caution connaît l’inflation aujourd’hui, reposons la question : Pourquoi ?

Que cette humble réflexion, empreinte de raison, puisse "éveiller " le peuple réunionnais, pour que l’ignorance laisse place à lumière et à la paix dans le cœur de chacun.


Commentaires (8)
1. Lesseps le 25/03/2020 22:01
Merci de bien vouloir ne pas faire de prosélytisme ... On se fout des prières, ça ne protège pas du coronavirus, voire ça rend encore plus hystérique... dieu a oublié nos anciens en ehpad apparemment... faussaire ...
2. Olivier le 26/03/2020 00:53
Dieu a laissé faire l'esclavage dans le monde pendant des siècles, plus particulièrement à la Réunion. Kel bondié ou sa prié ou la ?
A priori, c'est pas Dieu qui va te sauver mais l'homme blanc et sa médecine.
3. youssef le 26/03/2020 05:48
je crois que ça ne marche pas comme ça au moins chez nous les musulmans.
de cette manière revenir vers Dieu c'est n
quiter le tout pour l'opportunisme
lorsque la vie etait belle l'argent les voyages on oubliait Dieu
et lorsque ça tourne mal on reviendra vers lui.
c'est de l'opportunisme..
il faliat dire demander pardon a Dieu oui la on est d'accord
reconnaitre d'abaords ses fautes ensuite faire une prière..
retour vers Dieu sans demander pardon ça ne marche pas. c'est de l'oportunisme. car si Dieu va lever
une chose les gens vont retourner comme avant..argent alcool vin voyage enfin c'est un droit et Dieu n'a jamais interdit quoique ce soit sauf le porc et l'alcool
ce que Dieu prévient toujours ce sont les excès..l’excès c'est le gaspillage des ressource ..la surconsommation est un gaspillage..l''etre humain fait 18 ans pour redevenir adulte..il faut reconnaitre c'est beaucoup pour les parents..au moins on leur remercie et on prie pour eux.
le prophète de l’islam Mohamed que le salut soit sur lui surement Jesus et Moise que le salut soit sur eux l'ont dit aussi .il dit
celui qui ne remercie pas l'humain ne remerciera pas Dieu

donc on demande d'abords pardon on remercie et on met des freins pas trop d'un seul coup mais en pompant..jusqu’à ce que nous arrêtions sans dérapage .
4. JANUS le 26/03/2020 07:10
Pourriez-vous solliciter Dieu pour qu'il vire les trois incompétents à la tête de l'ARS ???

Et vous verrez que tous nos problèmes de santé seront réglés ☺☺☺
5. Modeste le 26/03/2020 08:13
j'ai apprécié en début de lecture ce billet mais là ou cela à commencé à "coincer" c'est de nous parler de prières..au quotidien quand je regarde autour de moi , je me demande très souvent s'il y a vraiment un Dieu......! éveil de conscience mais vous rêvez, une fois l'épidémie passée les hommes reprendront leur route sans pour autant changer leur comportement, illusion, l'homme va à sa perte et rien ne changera la suite !
6. Existentialiste le 26/03/2020 09:17
Merci Didier pour votre réflexion et témoignage d'une pratique de la vie
7. Supergirl le 26/03/2020 09:59
Dieu ? Mais où est-il ? Dans les Ehpad ou un carnage se prépare ?
Comme le dit le premier post, l'heure n'est pas au prosélytisme.
8. Kayam le 26/03/2020 13:04
Toc toc toc
Vous ne pensez pas que l'homme - qui ne mérite pas la majuscule - se sert de ce nom ? Les fidèles utilisent quand ça leur arrange Dieu et Jésus ; ces deux-là sont comme des pions ! Les soi-disant fidèles prennent leurs jambes à leur cou pour arriver aux supermarchés de peur de manquer de nourriture et ils rétrogradent les deux sauveurs !! C'est de la trahison envers ceux que les fidèles considèrent comme solution à leurs problèmes...mais quand ça leur arrange.

Heureusement qu'il n'y a personne pour dire que le coronavirus est une punition divine car cela aurait été le comble !! Vous vous rendez compte, qu'un chrétien dise que la Bonté, la Miséricorde même nommé Dieu s'est transformé en Mal !! De prétendre que celui en qui ils croient est devenu satan !

Je vais vous dire Monsieur : la religion est en elle-même une division car A veut que son dieu est le meilleur, B estime que A a tort et que c'est le sien qui est le + fort, C est en colère et expédie directement D en enfer quand D lui dit que Dieu n'existe pas.

"implorer la grâce divine" combien de personnes malheureuses, combien d'enfants innocents avec des larmes incessantes ont implorer la grâce divine pour ramener chez eux un semblant de bonheur, de quiétude, d'attention. Combien ? Et rien en retour. Et vous voulez encore distiller la confiance ? Envers qui ?
Le pape qui fait son batkaré dans un lieu bourré d'or ? qui s'énerve quand une fidèle veut lui parler ?
Un homme qui détourne ses préceptes religieux en semant derrière lui chaos et souffrance ?

Il y a des enfants dans le monde qui meurent de faim, qui sont violés... Les handicapés sont ce qu'ils sont (sans les blâmer) et on prétend qu'ils ont chacun leur croix encore à porter ! Dites-moi Monsieur, comment celui qui n'a pas de bras va pouvoir le faire ? Est-ce qu'en allumant une bougie, cet handicapé va retrouver l'usage de ses bras ?

Sans prévenir, certains sont dépossédés de l'amour maternel qui laisse un vide effroyable, insurmontable dans la vie et ces enfants-là - en priant Dieu, Jésus, les statues froides et inertes - croient que tout va aller bien. Ils ont une confiance aveugle ! Mais à un point, vous pouvez pas imaginer !
Ils se donnent à fond au catéchisme, et ils pleurent quand un sale prêtre ne veut pas qu'ils fassent la communion parce que, pris dans la peine d'avoir perdu une maman chérie, ces enfants n'ont pas pu assister aux répétitions pour la communion. J'espère qu'il est allé au diable cette enflure !

Dans des maisons, des bougies ont certainement été allumées pour demander secours... constat : le résultat de la catastrophe ne fait que s'alourdir
Dans des familles, beaucoup ont sûrement pensé aux deux sauveurs -hypocritement - après avoir rempli les placards de cuisine, les frigos. Sans avoir eu une once de soutien à ceux qui n'ont pas la possibilité de faire pareil. Allez hop ! une petite entourloupe pour Dieu et Jésus. On les retrouvera + tard ces deux-là !

Depuis le début de cette crise, pas une seule bougie n'a été allumée chez nous. En allant s'acheter quelques courses, les actes, c'est au fond du cœur que ça se joue ; en douce sans secousses.
Nul besoin de prières pour être vu
Nul besoin d'appel religieux pour se montrer

ah Mondié Ségnèr ! ah Mondié Ségnèr ! ah Mondié Ségnèr !
Zézi souplé, Zézi souplé, Zézi souplé

VIEN SOVE A NOU !! OUSSA ZOT Y LÉ ! NOU LA BEZOIN A ZOT !! Ah bon ? s ke zot la di dé mo la prière avant alé cour la boutik ? ah wai ! ti décone kwé ! aprè si nou gainlle pi rien ? ah !...mi comprend !

Si ce n'est pas de l'hypocrisie de la part de certains --- après avoir abandonné Dieu et Jésus --- pour courir, pour se battre pour l'instinct de survie, je ne sais pas ce que c'est.

🎶🎤
You running and you running and you running away
But you can't runaway from yourself
You must have done something wrong
....
Nouveau commentaire :