[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Laurent Magnin, PDG d'XL Airways : "La province est le futur de la desserte Réunion"

Le 15/05/2019 | Par Catherine RONIN | Lu 4938

Il y a 7 ans, le haut en couleur Laurent Magnin faisait se poser à Gillot le premier avion d'XL Airways. De passage dans notre île, le PDG de la compagnie est venu présenter sa feuille de route pour les années à venir et préciser sa vision du marché.

C'est dans un établissement de l'Ouest que Laurent Magnin et son équipe commerciale ont rassemblé hier soir les agents de voyage réunionnais afin de présenter leur stratégie pour XL Airways dans les années à venir.

Son éternelle casquette visée sur la tête, le PDG de la compagnie élue en 2018 "meilleure compagnie loisirs en France", a tout d'abord tenu à saluer le rôle essentiel des agents de voyage... Ces derniers réalisent 70% des ventes d'XL Airways à La Réunion et à l'heure de la suprématie des GAFA, très inquiétante comme il l'a souligné, il a ajouté: "Notre compagnie est à taille humaine et nous avons besoin de vous ".

Fier de ramener en 2012 la concurrence sur notre île, il a rappelé l'univers hautement compétitif dans lequel XL Airways évolue et qui impliquerait une obligation de régulation. "Depuis 2012 c'est la cavalcade totale à la concurrence. Je suis très fier d'avoir vendu du Paris Antilles moins cher que du Paris Marseille en TGV. Serons nous capables de faire toujours ces prix là?".

Telle est en effet la question et Laurent Magnin tire la sonnette d'alarme: "Avant la concurrence se faisait entre compagnies françaises. Un marché comme La Réunion est un vrai défi car si des compagnies extérieures viennent sans que les gouvernements s'occupent de la compétitivité, il y a un vrai souci... En basse saison des avions cloués au sol coûtent moins cher que des avions qui volent"... Pas facile à gérer quand certaines compagnies ne sont pas soumises aux mêmes réglementations sur le travail et peuvent se permettre de renvoyer tout bonnement leurs salariés quelques mois. 

Laurent Magnin a poursuivi son discours par un état des lieux. La Réunion est une destination incontournable, un marché à plus d'un million de passagers, comme le sont également les Antilles ou New York. "Si vous ne faites pas ces 3 là, vous avez un véritable problème pour exister".

Le futur d'XL se dessinera avec de nouveaux avions et également un réaménagement des cabines pour les appareils existants. Laurent Magnien, aux côtés de Frédéric Revol, son nouveau directeur des ventes et du marketing, déroule sa stratégie: "La province est le futur de la desserte de La Réunion. XL va retourner dans d'autres villes de province. A partir de 2020 nous allons desservir La Réunion, un axe majeur, avec des A330neo et dans l'immédiat reprendre une desserte directe de Paris". 

La compagnie va ainsi de doter de deux A330neo, un avion peu gourmand qui permettra également de faire du cargo. La classe Premium va être repensée et offrira 28 sièges. Quatre autres avions verront leurs cabines réaménagées d'ici 2020. Le ciel Réunionnais peut compter sur XL Airways, c'est dit !


Commentaires (6)
1. Habitant le 15/05/2019 14:46
La destination Réunion est trop chère en général, que ce soit pour les touristes de l'hexagone ou de l'Europe en général.

Vous êtes une petite famille, et ce que vous faites, c'est comparer les prix.

Si vous voulez rester sur un territoire français, aller aux Antilles est 2 à 3 fois moins cher, juste pour les billets d'avion. Alors le choix est très vite fait!

Ce n'est pas de la théorie, nous avons tous des connaissances qui ont eu envie de découvrir la Réunion et qui se sont découragés dès lors qu'ils sont vu le prix des billets d'avion.

Billets d'avion chers = moins de visites (touristes ou affinitaires), et lorsqu'on met trop d'argent juste dans un billet d'avion, c'est autant d'argent en moins d'injecté dans l'économie.

A tel point que comme on marche sur la tête à la Réunion, c'est l'argent public qui gonfle artificiellement le nombre de passagers via la continuité territoriale.
2. Olivier le 15/05/2019 17:41
Nous n avons pas à faire baisser les prix des billets car si c''est pour se retrouver avec des zonards fauchés non merci. Réunion Paris c est 18 600 km aller retour. Ça ne peut être 200 euros. Une fourchette entre 800 et 1250 me paraît NORMALE.
3. Choupette le 15/05/2019 18:51
2.Posté par Olivier

" ... se retrouver avec des zonards fauchés non merci."

Pas faux. Après, ils s'installent juste pour ne pas avoir à se chauffer l'hiver.

Et dans le sens inverse, baisse du prix Réunion/Paris.

C'est vrai que les familles ont du mal à voyager. Chez moi, ils épluchent les offres ... . Pour les affinitaires, ça va. Ils sont logés chez des amis ou dans de la famille donc pas de frais d'hébergement.

Mais pour le tourisme en général, on repassera ... .
4. Habitant le 15/05/2019 21:59
Faut garder le prix des billets chers pour ne pas se retrouver avec des pauvres!! Ah beau raisonnement.
Il faut rester entre soi qui avons assez de moyens; c'est vrai, il y en a déjà assez des pauvres ici ... quelle idée aussi d'en ramener encore d'autres.

Quand on ajoute à ça l'hôtelier "haut de gamme" hier qui se plaignait dans le journal télévisé qu'au contraire, les prix des billets d'avions au départ de la Réunion étaient trop bas. Conséquence: les réunionnais qui ont un peu de moyens préfèrent passer leurs vacances sur la Grande Île et en Asie que d'aller remplir ses hôtels; je me dis vraiment qu'il y a des raisonnements qui dépassent l'entendement.

Décidément, il faut croire que la vie n'est pas assez chère pour tout le monde.

Moi le prix du billet d'avion pour la métropole, quelque part, je m'en fous. Il y a d'autres endroits où aller que d'aller en métropole tous les 4 matins!
Il faut savoir couper le cordon ombilical avec la mère patrie un peu de temps en temps.

Ce sont plutôt les prix pour les autres destinations qui m'horripilent.

Encore une fois, pour faire des comparaisons valables, aux Antilles, ils ont fait l'effort pour que les prix soient abordables pour les vols régionaux (aux alentours de 100€ pour un aller-retour d'une île à l'autre).
Ou encore grâce à Norwegian, ils peuvent aller à NY pour moins de 200€ (aller retour bien sûr).
Nous on paie 500€ pour Johannesburg et on a droit à des tucs en guise de snack.

Mais non, chez nous, ça n'existe pas! Et encore, il faut croire que pour certains, c'est acceptable, et pour d'autres, ce n'est pas assez cher alors ... c'est demain que ça va changer!
5. maya6206 le 15/05/2019 21:36
Olivier paie ton billet a 800e si t as envie et laisse nous payer 200e si c'est possible. Et derniere chose okip a ou... si ou na na l'argent tanmieux pou ou. Et ta geule. Cordialement
6. En attendant... le 16/05/2019 03:04
En attendant...
XL Airways ne dessert plus Marseille cette année et l'on est obligé de prendre les billets chez Air Austral pour faire un aller / retour LA Réunion / Marseille...
MAIS...
La compagnie Air Austral de notre beau Conseil Régional 974 nous revend 270 euros de plus que les billets de XL Airways pour faire un aller / retour LA Réunion / Marseille...

POUR LES MEMES DATES ENTRE 2018 et 2019 :
L'année dernière, 2018, le billet de XL Airways aller / retour LA Réunion / Marseille = 690 euros
Cette année, 2019, le billet de Air Austral aller / retour LA Réunion / Marseille = 960 euros
Donc, comme il n'y a plus de concurrence on doit payer pour voyager aller / retour LA Réunion / Marseille, 270 euros de plus que l'année dernière !
Merci à XL Airways de ne penser qu'à leur petit profit personnel en abandonnant les lignes qui ne les intéresse plus !
Merci à Air Austral de prendre les usager Réunionnais pour des pigeons avec des prix beaucoup plus élevé que les autres compagnies...

Vous êtes tous des petites compagnies lamentables...
Et comme d'habitude l'état n'intervient pas pour réguler les prix et obliger à avoir une VRAI concurrence !...
Nouveau commentaire :