[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Le TCO diminue ses dépenses de fonctionnement, pour investir et épargner

Le 08/11/2018 | Par B.A | Lu 3074

Le TCO tenait ce matin conférence de presse pour présenter les orientations budgétaires de l'année 2019. Un budget investissement en augmentation de 30%, pour une politique écologique et solidaire.

Le président  Joseph Sinimalé se dit satisfait de l'état des finances de la communauté de communes de l'ouest de l'île. Les indicateurs sont au vert et les élus semblent fiers des projets portés par le TCO. 

Le budget investissement 2019 du TCO, hors GEMAPI, dont la compétence lui échoit désormais, augmentera de 30%, passant de 20 millions d'euros en 2018 à 25 millions en 2019. Avec la GEMAPI, les investissements seront de 37 millions d'euros. Le TCO espère engranger 9 millions d'épargne en 2019, après des années de déficit, progressivement comblé depuis 2016.

La compétence GEMAPI a engendré notamment l'élaboration du PAPI de l'Hermitage-La Saline, avec l'annonce de la destruction des banians du rond-point  d'Eden. La polémique fait réagir les élus, qui décidaient ce midi du sort définitif desdits banians, lequel devrait être communiqué vendredi matin. A ce sujet, Joseph Sinimalé insiste sur la nécessité de protéger les 4000 habitants de la zone, régulièrement inondée: "Je ne veux pas avoir de morts sur les bras".

Plusieurs grands projets sont au coeur de la politique d'investissement du TCO, tout d'abord l'Ecocité de Cambaie, dont les travaux de voirie devraient débuter en 2021, avec le prolongement de l'axe mixte de Cambaie vers le cinéma de Saint-Paul via la zone de l'Etang. Les premiers travaux d'habitations sont quant à eux prévus en 2022. Des travaux pharaoniques, dont le coût ne peut être supporté par le TCO seul, d'où la création ce mois de novembre d'un Groupement d'Intérêt Public réunissant l'Etat, le TCO, la région, le département et les trois communes concernées (Saint-Paul, Le Port et La Possession).

Le foncier du projet Ecocité "maîtrisé" selon le TCO

Le TCO assure maîtriser le foncier du projet Ecocité, malgré la contestation en justice de plusieurs propriétaires du terrain, qui réclament un prix d'achat des parcelles supérieur à celui proposé. Le TCO n'a pas provisionné un éventuel surcoût d'expropriation, le budget d'acquisition foncière demeure de 50 millions d'euros. Par ailleurs, des négociations sont en cours avec la région et le département pour porter de 7 à 20 ans la durée de remboursement des sommes empruntées.

Joseph Sinimalé s'est montré particulièrement fier de la signature mi-décembre prochain du Contrat de Transition Ecologique avec le ministère de l'Environnement et du Développement Durable. Ce CTE facilitera l'action publique en vue d'une transformation du territoire en laboratoire d'expérimentation et d'innovation. Le TCO a été choisi pour ses projets novateurs en matière de développement durable, notamment celui dit des "terres fertiles". Il s'agit de transformer les terres arides de Cambaie en sol fertile, en vue de végétaliser la future Ecocité. Une unité de production sera créée, qui produira un substrat fait de décombres de carrières et de déchets verts. 

Une cinquantaine de nouveaux bus

Dans l'objectif de favoriser la mobilité dans l'Ouest, Kar'Ouest va acquérir dans les mois prochains une cinquantaine de nouveaux bus, plus grands, les usagers se retrouvant bien souvent obligés d'attendre le prochain bus, faute de place. Une billetterie numérique sera mise en place, ainsi qu'une application téléphone qui permettra de connaitre les horaires des bus en temps réel et d'acheter des billets.

En matière d'environnement, le TCO vise une meilleure gestion des déchets, l'amélioration du recyclage, mais aussi la réduction des dépôts sauvages d'ordures. Des actions de sensibilisation du public sont au programme, en particulier dans les écoles, pour faire des petits élèves de futurs éco-citoyens. Des élèves mis en danger par l'errance animale, "véritable fléau", dit le président. Ainsi est-il prévu la construction d'une nouvelle fourrière à l'Eperon, ainsi qu'un refuge géré par une association, pour faciliter l'adoption des chiens errants recueillis sur la voie publique. 

La culture n'est pas oubliée dans ces orientations budgétaires, un village numérique devrait voir le jour, avec des espaces de co-working et un accès internet grand public. L'école artistique Célimène devrait ouvrir à Plateau-Caillou en août 2019, 1000 élèves venant de tout le territoire de l'Ouest y recevront des cours de nombreuses disciplines artistiques. Un projet que le premier adjoint de La Possession Gilles Hubert qualifie de très innovant, relevant la rareté de la création d'un pôle artistique émanant d'une communauté de communes.


Commentaires (7)
1. Reese le 08/11/2018 16:55
Il n’y a pas un seul réseau de transport en commun qui a pensé à une application qui existe déjà et qui est fortement utile en métropole ou à l’étranger : transit ! Localise en temps réel les bus et une notification quand le bus arrive !
2. Mdr le 08/11/2018 17:07
On se fout de qui ?
Surtout quand l'autre comique part à Monaco pour assister au grand prix de formule un.

Créoles le pas couillons
3. Poudre aux yeux le 08/11/2018 17:18
Encore de la poudre aux yeux
4. Citoyen saint paulois le 08/11/2018 21:34
« Je ne veux pas de morts sur les bras »!!! Mais à l’étang Saint-Paul il ferme les yeux sur un immeuble de 27 logements qui va être construit en zone inondable INCONSTRUCTIBLE !!!! Encore les magouilles politiques
5. Gaudin le 08/11/2018 22:32
Marseille a Gaudin
Saint Paul à Sinimalé.

2 catastrophes ambulants.
6. #pasdevague le 09/11/2018 09:06
Didier Robert augmente son salaire de PDG de la SPL des musées régionaux de 6 800 euros, révèle le Quotidien. "Il y a un an, Didier Robert licenciait 9 salariés au prétexte de difficultés économiques", écrit le journal.  
7. arsi le 09/11/2018 12:44
Des bus plus grands ??? Encore plus grands que ceux qui bloquent la circulation dans les hauts ? C'est absurde ! Il faut davantage de bus, c'est tout. Pourquoi les décideurs prennent-ils toujours les décisions les plus mauvaises ? On a le pire réseau de bus de toute la France !
Nouveau commentaire :