[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Le budget 2019 de l’Université de La Réunion a été voté

Le 13/12/2018 | Par LG | Lu 2425

Le budget prévisionnel 2019 de l’Université de La Réunion a été voté peu avant midi. 22 membres du conseil d’administration ont voté pour, 11 contre et un bulletin blanc complète le résultat de la mise au vote. 

Un doute sur la majorité de Frédéric Miranville subsistait avant la tenue de ce conseil d’administration. Mais le président de l’Université de La Réunion a réussi à convaincre son assemblée que le déséquilibre dépenses/recettes qui se profile pour 2019, de l’ordre de 4 millions d’euros, sera bel et bien comblé sur les exercices budgétaires suivants.

Le décalage dans le versement des fonds européens Feder vient notamment expliquer que les dépenses engagées pour les travaux du campus sud ne soient pas encore financées à l'heure actuelle. 

Le communiqué de l'Université ce jeudi soir : 

"Le dernier Conseil d’Administration de l’année s’est réuni en ce jeudi 13 décembre 2018 sous la présidence de M. Frédéric Miranville, accompagné dans sa démarche par M. Gilles LAJOIE, président du conseil académique et par l’ensemble de son équipe de direction. Cette séance a notamment été marquée par l’adoption de deux points d’importance majeure pour la vie de l’établissement : le budget initial pour l'année 2019 (22 voix pour, 11 contre, 1 vote blanc) et la campagne emploi des enseignants et des personnels administratifs de l'établissement (22 voix pour, 12 contre).

Budget. Soumis au contrôle de légalité du Rectorat et à l’analyse de la Direction Régionale des Finances Publiques, le budget initial de l'Université de La Réunion pour 2019 a été adopté à une large majorité ce jeudi 13 décembre 2018 avec 22 voix pour, 11 contre et 1 vote blanc.

D'un montant de 146 millions d'euros, contre 134 millions d'euros en 2018, ce budget permettra d’amplifier la dynamique engagée en faveur de la réussite des étudiants et de l’amélioration des conditions de vie et de travail sur les différents campus. Il permettra de soutenir également le développement de l’attractivité de nos formations, la valorisation de la recherche et l’internationalisation de notre université.

Campagne emploi. Chaque année au sein de notre établissement, une campagne emploi est menée, aboutissant au recrutement des personnels enseignants, enseignants-chercheurs et personnels administratifs et techniques. Lors du conseil d'administration de ce jeudi 13 décembre, les administrateurs ont également validé la proposition de l'équipe de direction en matière de ressources humaines par 22 voix pour, 12 contre. L'année prochaine, ce sont donc 23 emplois au total ( 15 postes d’enseignants et d’enseignants-chercheurs et 8 postes de BIATSS) qui seront mis au concours dans le cadre de la prochaine rentrée universitaire. Il est à noter que l’Université a par ailleurs tenu à préserver les 134 emplois de contractuels que compte l’établissement, témoignant ainsi de son sens de la responsabilité sociétale.

Conçus selon le principe de maîtrise de l’équilibre budgétaire tout en maintenant la sanctuarisation de la masse salariale, le vote favorable de ces deux points constitue une excellente nouvelle pour l'Université de La Réunion. Dans un paysage universitaire national complexe, l'établissement fait partie de ces institutions dont la stabilité financière et humaine est assurée."


Commentaires (4)
1. vital le 13/12/2018 16:27
à part cela l'université de la Réunion déconnecté de son environnement économique , culturel continue de fabriquer des chômeurs inemployables à la Réunion mais cela n'est pas le souci premier de ces sur rémunérés l 'important c'est que le système mafieux perdure au bénéfice de quelques personnes .
il n'est jamais venu à l'idée de ces responsables universitaires , à ces économistes de salon, de réfléchir sur des compétences dont la Réunion a vraiment besoin. l 'efficience d'une telle machine de formation est à questionner .
2. Laurent le 13/12/2018 21:51
Vital a tout à fait raison malheureusement
3. Patrick Cinq Veines le 14/12/2018 08:29
@post 2 il a peut-être raison mais si l’on retire l’Université, c’est un bon de combien de temps en arrière que l’on ferait?
4. polo974 le 14/12/2018 14:10
et le bilan de l'année ? ? ?
Nouveau commentaire :