[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Le "gourou" de Saint-André ne respecte pas son contrôle judiciaire, direction la prison

Le 11/09/2019 | Par Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com | Lu 6762

Soupçonné de viols, abus de faiblesse et agressions sexuelles, le supposé professeur de Taï-Chi, Chi-Kong et autres pratiques spirituelles de Saint-André, Albert M., 64 ans, avait déjà bien de la chance de ne pas être derrière les barreaux. Mis en examen en début d’année, il avait été placé sous contrôle judiciaire. Les conditions de ce placement : ne pas pratiquer d’activités d’enseignement d’arts martiaux et ne pas entrer en contact avec les deux victimes et la sœur d’une d’entre elles. Mais c’est avec cette dernière qu’Albert M. a un enfant et trouvait des moyens depuis ces quelques mois pour les voir. Ceci n’a donc pas plu au parquet qui a demandé son placement en détention provisoire. Et la chambre d’instruction était d’accord.
 
Il aurait, pendant 20 ans, pris pour cible des femmes fragiles pour les manipuler et finalement, coucher avec elles. Deux d’entre elles disent avoir été sous son emprise et violées lors de séances individuelles. Toucher les chakras, soigner, atteindre le troisième œil… les promesses de cet homme déclarant venir d’une autre planète étaient nombreuses.
 
Pour l’avocat général, Emmanuelle Barre, Albert M. "sous couvert d’activités de bien-être manipule pour amener des rapports sexuels avec des femmes fragiles ayant des problèmes de santé ou de couple". "Marie* a réalisé que ce n’était pas normal qu’il demande un enfant d’elle et qu’il l’encourage à quitter son mari et a compris qu’il fallait déposer plainte", poursuit-elle.
 
Si l’heure n’est pas au jugement pour ces faits supposés, il était question ce mardi de déterminer si les visites secrètes avec l’une des femmes du dossier – qui n’est pas victime car elle n’a pas porté plainte – constituait une violation des conditions de son contrôle judiciaire. La réponse était oui. Direction la prison.

* prénom d'emprunt
 


Commentaires (8)
1. Hoarau le 11/09/2019 07:36
Et le gourou vinjay koua la fé?
2. MôveLang le 11/09/2019 07:52
Un mal pour un bien, la préventive étant déduite de la peine à effectuer, après la condamnation, il sortira de prison un peu plus tôt.
Et s''il arrive à charmer le personnel pénitentiaire (?) il sortira plus tôt encore.
3. Mangata le 11/09/2019 06:01
Dans ces pays là foisonnent des gourous en tous genres ils ne faut pas être terminés pour tomber sous leur emprise
On se demande si il faut en rire ou en pleurer..
4. Gajamuk le 11/09/2019 09:09
On devrait aussi s'intéresser à tout ces profs de yoga qui pullulent sur l'île avec des déclarations farfelus et qui disent qu'ils guérissent toutes sortes de maladies, apportent la richesse, le bonheur, etc, et qui s'engraissent sur le dos de pauvres gens, profitant d'un manque d'organisation de cette discipline. On peut aller acheter facilement, même en Inde des diplômes, revenir ici, faire des démonstrations de cirque, des acrobaties de toutes sortes pour impressionner, et les gens restent bouches bées, confondant Yoga et spectacle pour dire qu'un tel ou autre est un très bon prof de yoga. Il suffit de voir sur les réseaux sociaux, leurs nombreuses publicités mensongères, quelques "guru" qui se transforment en chef de sectes, et c'est incroyable comment ils touchent toutes les couches de la population, mais ils choisissent les plus riches et naïfs pour faire leur beurre et profiter de la situation de pauvres gens en détresse. L' état devrait mettre son nez, faire des enquêtes et faire la lumière, car ces sectes prolifèrent et font souffrir les gens en silence.
5. Janus le 11/09/2019 11:25
J'ai toujours été étonné par le nombre de publicités dans la presse locale (JIR + QUOTIDIEN) faite par des marabouts qui vous promettent tout et n'importe quoi.

Je respecte les croyances de chacun, mais nous savons tous qu'il s'agit là de publicités mensongères faites par des charlatans pour "plumer" les personnes les plus fragiles et les plus naïves ...

Comment la Direction de la Concurrence et des Prix peut-elle laisser faire cela ?
Pourquoi la responsabilité de ces deux journaux n'est-elle pas engagée dans cette publicité mensongère qui frise le délit ?
6. DAN RUN le 11/09/2019 12:28
Flûte ses pouvoirs grotesques sur les plus faibles ne l'ont pas servi en lisant de marre à café quel complet idiot !
7. Modeste le 11/09/2019 12:54
à 4.Posté par Gajamuk le 11/09/2019 09:09 , bah c'est comme nos politiques il y a des bons et des pas bons, connus de la justice.....et pourtant ce n'est pas faute de les dénoncer.....mais ils sont toujours en place....! alors s'il y a une priorité ce serait déjà de ne plus permettre à ces dirigeants de se présenter aux élections, mais voilà ce ne sera pas demain la veille!
8. Gueulecabri le 11/09/2019 14:36
Vrai Gajamuk.. exactement..et ces pseudos profs de ceci ou celà ne sont rien du tout, mais ne dit on pas qu'au royaume des aveugles les borgnes sont rois ? Et le pire c'est que souvent ce sont des gens classés " moyens " qui tombent dans le panneau..
Nouveau commentaire :