[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Le patron de Colipays devant la justice

Le 12/06/2018 | Par P.Robert - L.Grondin | Lu 5881

Le patron de Colipays comparaît ce mardi devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Après une longue enquête des gendarmes de la brigade financière, Frédéric Faby a été mis en examen en 2017 pour abus de biens d’une SARL à des fins personnelles et blanchiment d’argent.

En juillet 2017, Frédéric Faby avait été entendu à la caserne Vérines. Les gendarmes, épaulés dans leur enquête par d’autres services d’Etat regroupés au sein du GIR, le groupe d’intervention régional qui accueille en son sein des agents des douanes et des impôts notamment.

L’homme d’affaires est soupçonné d’avoir détourné l’argent de son entreprise Colipays au profit de la construction de deux villas dans le sud de la France, dans le département du Var. Les trois entités à partir desquelles les sommes auraient été détournées sont les sociétés Colikado, Colipays International et Colipays Réunion. Des faits qui lui sont reprochés sur la période allant de janvier 2011 à décembre 2016 et la découverte des faits.

L’audience, qui a commencé à 14H, voit un gérant contester tout ce qui lui est reproché.


Commentaires (8)
1. le planteur le 12/06/2018 15:41
une question? pourquoi cette affaire est sur internet???
2. MICHOU le 12/06/2018 17:07
Voilà pourquoi c'est si cher
3. Ikki le 12/06/2018 18:04
Moi je ne lui en veux pas. L'état nous vole 70% en entreprenariat, il atomise Mururoa, envahi la Lybie... Et n'a rien. Alors si ce mec essaye de s'en sortir c'est pas moi qui vais le juger, il a bien raison d'ailleurs.
4. maroco le 12/06/2018 18:56
Il ne doit pas avoir d'amis lui, c'est monnaie courante cette pratique. La question est pourquoi lui ?
5. babache le 12/06/2018 19:24
SI Y AVAIT QUE LUI !!!! allez voir du cote corbey d or !!!! faut peut etre en parler aussi
6. Pipangaille le 12/06/2018 20:20
Tout est corrompus aux dépens à des gens sans importance
7. Merlin le 13/06/2018 06:55
et en toute logique, les biens mal acquis devraient être saisis...
8. eric le 13/06/2018 15:27
Incroyable je fus de nouveau censuré dans mon propos ce matin ?:
Je disais simplement que lorsque l'on faisait de l'argent au black on devait assumer ces responsabilités... par ailleurs l'article ne précise pas quelle est la nature et le montant des biens saisis... afin d’apprécier la peine... et enfin que du sursis pouvait être compréhensible dans le cas d'une première condamnation... ( et encore, en voyant le contenu du dossier... ) mais que dans le cas de Faby... bien connu de la justice la présomption d'innocence n'était plus de mise... bref encore une justice a 2 vitesses...
ALORS CENSURE OU PAS...
Nouveau commentaire :