[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Municipales de mars 2020. Changer de Maire ou changer de Maître

Le 11/06/2019 | Par Alain BENARD, Ancien maire de St Paul | Lu 1659

Nous aurons bientôt des élections municipales. S’il s’agit seulement de sortir les sortants dans une espèce de jeu de chaise musicale, pourquoi voter ? Pas plus que l'esclave ne se libère en changeant de maître, le citoyen ne s'émancipe en changeant de maire. 

Mais si l’on souhaite mettre en place une équipe municipale à l’écoute des changements de notre société, un collectif qui souhaite travailler avec les citoyens et non pas sans, malgré ou contre eux, alors il faut s’intéresser au débat municipal.

Sans projet, la politique se résume à la gestion des affaires courantes ce que fait parfaitement l’administration, dès lors pourquoi voter ?

L’engagement politique suppose une vision claire de son territoire et du devenir de ses habitants. Faire de la politique c’est proposer un chemin, une orientation.

Quel projet ?

À défaut de pouvoir changer le monde, nous pouvons changer notre cadre de vie de tous les jours : celui de notre commune.

- Nous vivons ici comme ailleurs, sous la pression culturelle des modèles anglo-saxons du communautarisme, de la séparation et de l’individualisme débridé.

Chez nous à La Réunion, plus qu’ailleurs, il importe de transmettre et de promouvoir notre héritage commun de vie ensemble qui est une vraie exception culturelle.

Cet héritage, articulé autour de la diversité est inséparable de la connaissance des autres. Notre génération a une responsabilité historique, celle de faire connaître, faire savoir, faire aimer, faire partager, faire respecter la différence dans le cadre des lois de la République.

- Ce qui est vrai pour les hommes l’est aussi pour notre environnement. Comment pouvons-nous transmettre à nos enfants une île aussi préservée que possible des nuisances humaines ?

Sauvegarder, faire aimer, faire respecter la diversité écologique de notre île est inséparable de la question de la Démocratie. Nous savons tous que les interdits, les sanctions ne suffisent pas, il faut une adhésion.
Il n'y va pas de la survie de la planète, mais de la nôtre ! Et c'est en agissant à partir du plus petit échelon de l'organisation administrative (la commune) que les choses peuvent se mettre en place, en concertation et avec le consentement de chacun.
- Il nous est possible de relever ces challenges si nous sommes libres et solidaires. Toujours plus libres, toujours plus solidaires.
Rendre les citoyens plus libres que nous ne l’avons été, plus libres de penser, de s’exprimer, de se déplacer, de travailler, de proposer, de construire, de protéger et de promouvoir notre environnement…
Plus solidaires, en développant les réseaux, les associations. Demain plus qu’aujourd’hui la vraie richesse sera d’appartenir, des appartenances librement consenties dans une commune plus fraternelle.

Quelle méthode ?

La question que chacun doit se poser avant de voter n'est pas de savoir lequel des candidats est le plus écologiste, le plus socialiste, le plus centriste, le plus à droite… mais de pointer le plus démocrate, celui qui place en avant la reconnaissance et la considération à laquelle les citoyens ont droit. 

Les Gilets Jaunes ont mis au grand jour ce que tous les responsables savaient depuis les années 2000. Les gens ne veulent plus être transparents, invisibles, contournables… Ils ont une faim inassouvie de reconnaissance, de considération, d’écoute…

S’il faut encore prendre le pouvoir municipal, ce n’est plus seulement pour l’exercer, mais pour le rendre aux citoyens, aux usagers, au plus grand nombre…évidemment pas sous la forme de l’anarchie ou du désordre, ce qui serait un remède pire que le mal, mais dans le cadre d’une organisation responsable.

Voter en 2020, oui, mais uniquement pour des listes qui s’engagent à un changement de posture de l’élu qui de décideur devient accoucheur de l'intérêt général par : 
-Un mode de gouvernance dans lequel aucune décision n'est prise, sans la consultation des gens qui auront à vivre avec cette décision. 
-Le dépassement du traditionnel tête-à-tête, élus/administratifs, par un schéma élus/administratifs/citoyens.
-Une gouvernance de l'appareil municipal prenant en compte les employés dans une gestion partagée.
Demain, si nous le voulons, nos enfants vivront insérés dans de multiples réseaux, au sein d’une commune plus fraternelle, structurée par des identités locales épanouies…

2020 : changer de Maître, un projet, une méthode

Un travail commun est à accomplir pour décliner toutes les compétences municipales (écoles, routes, équipements, social, logement, entreprise, environnement, culture…) en fonction de cet objectif : vivre ensemble, plus libres et plus solidaires dans un environnement sain.
2020 frappe à nos portes et nous interroge. Comment faire le meilleur choix pour notre commune, pour nos quartiers, associations, nos familles et nous même ?

Sans vision partagée de l’avenir, une campagne électorale n’est plus qu’une querelle de personnes et un concours de promesses qui ne seront pas tenues.

 


Commentaires (15)
1. JORI le 11/06/2019 17:01
Ça se concrétise comment car cela ne reste que de belles idées ??.
2. " VIEUX CREOLE " le 11/06/2019 17:06
MONSIEUR " L'ANCIEN M AIRE DE SAINT-PAUL" , votre défaite - qui" remonte" déjà- à Saint-Paul (ancien 'fief de votre Père " ) et votre éloignement aux différents scrutins de ces dernières année vous ont-ils fait prendre conscience de la réalité de la situation trés difficile et inquiétante , à bien des égards, de notre île depuis ces dernières années ? ? ? ON NE VOUS RECONNAÎT PLUS A TRAVERS CE DISCOURS QUE VOUS TENEZ AUJOURD’HUI' HUI ! !
3. vivon ensamb le 11/06/2019 17:22
Etes-vous toujours au cabinet à la région?

Si oui, Comme l'heure est au confidence, qu'elle était la nature de votre emploi?
4. la langue na poin le zo le 11/06/2019 18:20
aie aie aie !!!!!!!!!!!! Des belles paroles!!!!! Qu'es ce qui a changé depuis qu'il était là ? Qu'es ce qui a changé depuis qu'il est parti ?et s'il s'il s'imagine revenir qu'es ce qui changera?
5. Lesseps le 11/06/2019 20:55
Savoureux venant d’un gars condamné à 3 ans d’inéligibilité et 1 an de prison avec sursis... j’ai des soucis de factures d’eau , vous pourriez m’aider Mr ? Tocard de politique condamné, la gamelle vous manque toujours apparemment ?
6. Pour Alain Nivet le 11/06/2019 22:29
Après Pierre Verges sur Facebook , voilà Alain Bénard qui nous fait le coup de revenir. Qu’en pense Nivet ?
7. Pns le 12/06/2019 01:20
2.
Il se murmure qu'il elargerait au cabinet de Region.
Didier Robert etait membre du cabinet d'Alain Benard.
8. C.J. le 12/06/2019 06:08
L''auteur parle beaucoup d''adhésion à un projet commun. ..faudrait le construire ensemble et accepter la diversité des pensées pour le bâtir et le gérer ensemble. Cela suppose une réforme du scrutin actuel sur une base plus démocratique.
9. Modeste le 12/06/2019 07:31
non merci qu'on arrête avec ces revenants, c'est terminé passons à autre chose, les propos sirupeux moi je n'y crois pas!
10. JORI le 12/06/2019 09:50
8. C. J. Quappelez vous une base plus démocratique quand on voit le résultat de l'abstention aux dernières élections avec pourtant 34 listes et à la proportionnelle intégrale. On n'a même pas vu les RICistes, c'est dire !!.
11. justedubonsens le 12/06/2019 11:27
Il est beau mon lavabo...Drôle de voir ce monsieur prodiguer des idées "modernes" après avoir régné pendant des années entre père et fils et laissé ce joyau qu'est St Paul dans une situation de misérabilisme à l'image de ce qui a fait sa création..
Permis la construction de lotissements à l'Hermitage- La Saline dans des zones inondables où Monsieur père était propriétaire
Oui Didier Robert a fait son éducation avec la famille Bénard, alors peut-on s'étonner de son mode de gestion ?
Alors @Jori s'il n'y a pas grand chose à faire concernant les modes de scrutin, il y a sans doute beaucoup à faire sur la gouvernance, sans tomber dans les revendications ridicules du RIC "décisionnel" qui, de mon avis, a été impulsé pour provoquer la chute du mouvement GJ pour ne pas évoquer ou mettre à l'index la volonté première de combattre la cherté de la vie.
Mais cette mobilisation n'est certainement pas finie, et si le gouvernement le pense il risque fort d'en payer le prix en remettant en oeuvre ses réformes anti sociales.
L'avenir nous le dira !
12. JORI le 12/06/2019 12:36
11. Justedubonsens. "beaucoup à faire sur la gouvernance", avez vous des exemples ?.
13. STJOSEPHOISE le 12/06/2019 17:15
OUI IL FAUT CHANGER NOS ELUS QUI NE SONT PAS A L ECOUTE DE LA POPULATION QUE CHAQUE CITOYEN SOIT ENTENDU QU UNE REPONSE SANS LANGUE DE BOIS SOIT APPORTEE A CH1AQUE SOLLICITATION DE NOS ELUS JE CONSTATE QU A SAINT JOSEPH ET MEME DANS LES 24 COMMUNES DE L ILE QUE NOS ÉLUS SONT ABSENTS ET NE SUIVENT PAS LES DOSSIERS EN COURS DANS NOS QUARTIERS ET PARFOIS FONT SEMBLANTS DE PAS ETRE AU COURANT CAR ABSENTS SUR LE TERRAIN ET FONT CONFIANCE AUX CHEFS D EQUIPES DES DIFFERENTES SECTEURS ALORS QU ILS PRENNENT LA PORTE ET AILLES POINTER AU POLE EMPLOI COMME TOUT LE MONDE ET NON SE FAIRE CREER UN POSTE SUR MESURE PAR UN REPRÉSENTANT DU DÉPARTEMENT .
14. Choupette le 12/06/2019 18:29
Allez-vous, enfin, écouter les vrais porteurs de projets et non celui qui pique le projet des autres (et qui a déjà une casserole au Q ... ?

Avez-vous fait le tri dans votre entourage ?
15. Jean Greno le 14/06/2019 11:20
A la Réunion, pour être élu, il faut avoir eu affaire ou avoir affaire à la justice. Faut surtout avoir l'argent pour arroser. Projet? Quel projet ? Faire des routes, des écoles, des trottoirs? Ca y mange pas vous dit l'électeur. Ah ou gagne donne caisse la cuisse ou la zaile poulet,alors là oui. Plus ou l'est menteur, baizér d'paket, ou sera élu, pas seulement ou mais oute zenfant aussi quand ou sera fatigué voler, li va prend la relève.
Travail pour le bien collectif? Ou l'est gazé koué!!!! Ou rempli oute bac perso et cette ou camarade oui, la population y aime ça mi di a ou.
Ou veut être élu, faut promettre in tacon zaffaire, na in paket couillons pou croire, après en sorte àzote.
Mieux encore, si ou gagne essaye faire en sorte gagne zélection sur tapis vert, faire en sorte que na point candidat contre ou. Comment faire? Ben néna y connait. Ou porte plainte contre les supposés candidats, et ou veille la coque. Si jamais la justice la marché ben ou l 'est en l'air. Voilà comment y faut faire
Nouveau commentaire :