Zinfos 974
Mutations d'enseignants pédophiles outremer : Un député guyanais demande une commission d'enquête

Le 04/02/2020 | Par Pierrot Dupuy | Lu 2907

A la suite des propos de Ségolène Royal, ex-ministre déléguée à l'enseignement scolaire, selon lesquels "avant, on mutait discrètement les professeurs pédophiles, et si possible dans les Outre-mer, comme ça c'était loin et on n'en entendait plus parler", le député de Guyane Gabriel Serville a demandé des explications au gouvernement lors de la séance de questions au parlement.

"Loin d'être rassurant, selon le député, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer se serait contenté de botter en touche face à ce qui pourrait, si les faits étaient avérés, être un véritable scandale d'Etat".

En conséquence de quoi, il a décidé de déposer ce soir, avec son groupe de la Gauche Démocratique et Républicaine, une demande de commission d'enquête parlementaire "afin de s'assurer de la sécurité des 700.000 élèves ultramarins".


Commentaires (13)
1. Ti Tangue zilé zone le 05/02/2020 07:12
Comme jadis pour demander AF des avions autres que ses B 747/400 , réunionnais un Ti continuité y ferme le bec veille banna y sa bek le A 330 NÉO avant nous
2. Fidol Castre le 05/02/2020 07:35
Quelle bande de faux-cul !
Les réseaux pédophiles sont dénoncés par de vrais journalistes depuis des années. Mais on les traite de complotistes et de fachos.

Par exemple, Serge Garde a été traité de tous les noms quand il a sorti son documentaire "Outreau, l'autre vérité".
Le documentaire d'Elise Lucet, "Viols d'enfants : la fin du silence ?" a quasiment disparu de la toile. Et cette journaliste refuse aujourd'hui d'en parler.

C'est l'omerta totale ! Pourtant certains journalistes font un travail extraordinaire. Comme cette femme qui tient le site dondevamos.

D'un coup nos députés se réveillent ? Parce qu'il y a un coup à jouer sur l'anti-racisme ?

Bande de faux-cul !
3. Meneno le 05/02/2020 07:53
On frise le n'importe quoi.. L'autre cruche royale balance une info non vérifiée et tout de suite c'est commission d'enquête...
4. Le Jacobin le 05/02/2020 08:36
Ségolène Royale la ramène que maintenant alors qu'elle était au courant de l'affaire alors Ministre de l'enseignement pourquoi elle n'a pas interdit ces pratiques??

Donc elle est complice, elle fait du foins sachant que bientôt la commission d'enquête la concernant pour le détournement des fonds alloués pour sa mission au pôle Antarctique sortira dans la presse.

Si cette pratique est vraie, Ségolène Royale devra s'expliquée devant un Juge.
5. DURAND le 05/02/2020 09:41
entre ce qui a ete fait de maniere officieuse et donc non reconnu offciellement

il n y a pas grand chose a faire
6. Lufy le 05/02/2020 09:43
franchement messieurs les députés il i a otre chose plus important a faire sa confirme se ke je pense de nos députés fo pa gener monsieur Emmanuel
7. Choupette le 05/02/2020 09:52
Bravo !
8. Olivier le 05/02/2020 11:01
Ce député a raison de ne pas lâcher l'affaire, certains hauts responsables pensent que l'impunité sera toujours de leur côté, faut harceler ces gens là
9. Ouais... le 05/02/2020 18:07
Ce député n a que ça a faire? De tout temps, dans touts les administrations les gens,qui ont fait du bruit d une manière ou d une autre se faisaient mute dans les iles c est de notoriété public,la il decouvre ce systeme?
10. JORI le 06/02/2020 11:00
9. Ouais. Mettez vous sur le même plan un pédophilie et une forte tête ??.
11. polo974 le 06/02/2020 15:50
9.Posté par Ouais...

Mais NON ! ! !
12. Scalpel le 06/02/2020 23:42
Mettez-vous sur le même plan un pigeonophile produit du couillonophile et adepte du savate deux doigts ?
13. JORI le 07/02/2020 15:53
12. Scalpel le lâche et capon. Le couillonophile, n'est-ce pas celui qui se fait des films et qui attribue ensuite des faits et propos à d’autres ? Toujours pas de nouvelles des réfs des faits et propos que vous m’attribuez ?
Nouveau commentaire :