[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Nouveau plan social en prévision à la Chambre de Commerce ?

Le 10/07/2018 | Par Pierrot Dupuy | Lu 2370

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a annoncé cet après-midi aux présidents des chambres de commerce et d’industrie, réunis en assemblée générale extraordinaire à Paris, une baisse de 400 millions d’euros des crédits qui leur étaient jusqu'ici alloués.

Il a demandé aux présidents de CCI présents de recentrer leur action sur trois missions : l’appui aux entreprises, notamment l’aide à la création d’entreprises, la formation initiale dans les territoires par le financement des écoles de commerce, et la représentation des entreprises, notamment pour faire valoir la voix des entreprises au niveau local.

Selon le ministre, les autres missions n’auront en revanche plus vocation à être financées par un prélèvement sur les entreprises, reconnaissant que cela aurait "un impact sur les personnels".

Il a promis en échange de ces 400 millions d’euros de baisse de crédits une baisse équivalente des prélèvements obligatoires sur les entreprises, ciblée sur deux "impôts de production" : la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) et la cotisation foncière des entreprises (CFE).

Mauvaise nouvelle donc pour la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Réunion, qui connaissait déjà de graves difficultés avant même l'annonce de ces nouvelles mesures de restriction budgétaires. Et qui va donc devoir se résoudre probablement, à un nouveau plan social.


Commentaires (16)
1. lali le 10/07/2018 20:32
Voilà quand un président de Cci se met dans la politique et aussi ses élus. ......
2. Zoizobleu le 10/07/2018 21:01
Lo président y pourra pi achète des cachets bleus!
3. ja le 10/07/2018 23:00
Il faut supprimer les cci en france ça sert à rien cette chambre consulaire
4. Ikki le 11/07/2018 02:05
Ça changera rien avec ou sans argent ils sont nuls. En France tout est impossible. On est juste taxé à 70% ! Autant ne pas bosser c'est plus rentable, on préserve sa santé et on ne file rien à L'état le plus grand voleur.
5. Batofou974 le 11/07/2018 05:14
Ces CCI un gouffre financier. Patel, trouve que les résultats sont "bons", que la CCIR fonctionne plutot bien (bon gré, mal gré). Mais c'est aussi des h corrompus qui qui favorisent certains et mettent d'autres à la rue. Maintenant que la dot a baisé ce mr patel va serrer la ceinture .....des petites entreprises qui essaient tant bien que mal de s'en sortir. Cette politique macronienne est bien "réformatrice" et ce dans tous les sens du terme, surtout qu'il a un idéal : REFORMER !!!
6. sisteme le 11/07/2018 09:42
IP va baisser son salaire???
7. Ma sonnerie le 11/07/2018 10:04
La Region va financer la difference..
8. Le Jacobin le 11/07/2018 10:33
La CCI Réunion à plus d'employés que tous les autres CCI de FRANCE à la belle époque c'était une boite pour caser les copains les copines les coquins et les coquines.
9. JORI le 11/07/2018 10:58
A la Réunion, IP préfère augmenter son salaire alors même qu'il cumule déjà un mandat de vice président à la Région et pourtant ce n'est pas une mission préconisée par le maire.
10. Jp POPAUL54 le 11/07/2018 11:23
C'est là où le pouvoir décisionnaire régional tant demandé devrait nous montrer ses pouvoirs !!!
Nous connaissions déjà ses limites... Attendons la magie.
11. Marc le 11/07/2018 12:12
8. C'est complètement faux. Rien que l'exemple de Paris montre que vous racontez n'importe quoi.
12. Viagra le 11/07/2018 13:43
Et comment se procurer apres des petits cachets bleus ?
13. Carton Rouge le 11/07/2018 16:06
En fait l'Etat macronien impose aux CCIR de réduire leur voilure. Les patrons dirigeants des CCIR vont obtempérer. Les chambres de Commerce et d'Industrie vont supprimer des emplois donc réduire leurs dépenses de plusieurs centaines de millions d'euros... qui finiront par atterrir dans leurs caisses sous forme d'une nouvelle baisse de leurs cotisations sociales.

Ce sont donc les travailleurs, une fois de plus, qui vont permettre aux patrons d'augmenter leurs bénéfices, sans avoir besoin d'embaucher, d'investir et même de produire !

Si cela montre une chose, c'est qu'aujourd'hui la classe capitaliste vit entièrement en parasite de la société.
Les parasites, il faut lutter contre, et les mieux placés et les plus intéressés à ce combat sont les travailleurs que l'on exploite sans limite et que les patrons jettent comme des kleenex quand ils estiment qu'ils n'ont plus rien à gagner avec eux !
14. klod le 11/07/2018 18:52
caroupaye est toujours "élu de la ccir" , quelqu'un peut me répondre ? c'est pour ma "culture générale" sur les élus condamnés et toujours en poste ..................
15. Un employé le 12/07/2018 07:11
Dans cette boîte il y a des élus et des nantis d''un autre temps qui en profitent. Mais cette machine forme plus de 10000 personnes par an, qui est le deuxième centre de formation juste après l''éducation nationale travail pour la Réunion.
16. moin mi pense que le 15/07/2018 00:44
Le gouvernement fait des réformes à marche forcée par la vision purement financière ou d'un banquier sans prendre en compte l'humain..
Cependant, il y aura de la casse à tous les niveaux .
Ex : La dématérialisation fera faire peut être des économies mais à quel prix ? Savent ils qu'il y a beaucoup d'usagers ( petits commerçants et artisans ) qui sont fâchés avec l'informatique ?
Ces derniers auront besoin de personnes capables de les accompagner, les conseiller, les informer.... Ce peut être en partie une des mission d'une chambre consulaire.
Le problème c'est que celle ci est gérée par une gouvernance politique composée pour beaucoup d'incompétents notoires avides de pouvoirs, traînant des km de casseroles ...
Ibrahim Patel est un bel exemple ( sous location sans payer le bailleur ... Quel exemple pour le représentant d'une collectivité chargée de conseiller les chefs d'entreprises à se mettre en conformité avec les lois et règlements ! ).
Il ose dire qu'il s'est trompé . Quelqu'un qui se trompe sur ses comptes peut se tromper sur des enjeux hautement plus stratégiques n'est ce pas ?
Et le Caroupaye qui paye pas ses impôts ?
Certes, malheureusement, comme beaucoup de collectivités, il y a aussi des salariés qui sont de gros fainéants mais il y a aussi des gens compétents et bosseurs au sein de la CCIR.
Pourquoi ces gens devraient subir les conséquences des errances de leurs élus.
Cette description est aussi valable pour l'autre chambre consulaire ou toute autres collectivités ( Région ou Département, Intercollectivités, mairies,......parlons en ) .
L'Etat , grand donneur de leçon, très exigeant avec les autres, n'abrite t-elle pas une bonne cohorte d'incapables et de fainéants, technocrates... surpayés ?
J'arrête là. Ma tension a monté d'un coup ...
Nouveau commentaire :