[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
(Pierrot Dupuy) Daniel Honoré, un engagement politique avant le militantisme culturel

Le 22/10/2018 | Par Pierrot Dupuy | Lu 2489

Ce que nous laisse Daniel Honoré
 
Avant d'être l'écrivain qu'il va devenir, Daniel Honoré a d'abord été un militant et responsable politique.
 
Militant politique, Daniel Honoré l'a d'abord été au PCR où il exerce les fonctions de secrétaire de la section de Saint-Benoit. Parmi ses membres, relevons notamment André Marimoutou, le père de l'actuel Recteur et un certain... Gilbert  Ramin, le frère de Julien, dont le décès a précédé de peu celui de Daniel Honoré.  
 
C'est Daniel Honoré qui, en 1977, conduit la liste communiste aux élections municipales à Saint-Benoît. Mais dans les années qui suivent, Daniel Honoré et certains de ses camarades entretiennent des relations très critiques à l'égard de la direction du PCR.
 
Au début de la décennie 1980, Daniel Honoré quitte avec d'autres communistes bénédictins le PCR pour rejoindre un autre dirigeant célèbre qui, lui également, vient de rompre avec Paul Verges, Jean- Baptiste Ponama.
 
Ponama, Honoré et ses camarades bénédictins Marc Soucramanien et Michel Réal, vont ensemble créer le Mouvement pour l'Indépendance de La Réunion (MIR). 
 
Après le départ d'Honoré du PCR, c'est Gilbert Ramin qui représente ce parti à Saint-Benoit. Avec André Marimoutou, resté fidèle au PCR, Honoré et ses camarades passés au MIR vont créer divers mouvements culturels à Saint-Benoît, leur amitié transcendant leurs divergences de parti, renforcée il est vrai par leur détestation commune de Jean-Claude Fruteau qui incarne désormais dans leur commune le PS.
 
Mais assez vite c'est l'engagement culturel qui supplée à l'engagement politique chez  Daniel Honoré, tout en demeurant un militant. 
 
Militant culturel, il entame alors une oeuvre considérable avec talent et  bonheur tout en cultivant  humilité et  discrétion.
 
 Ce sont ces aspects qui ont été unanimement salués et auxquels nous voudrions ici rendre également hommage en vous proposant, tirée d'un de ses ouvrages, une sélection de proverbes créoles que Daniel Honoré nous a fait découvrir ou redécouvrir :

Aforstan Koupé, lo dans la si i arive kasé

Baramine i tramb pa dovan kap

Bat pa si tambour out frèr

Bef i sar labatoir, i moke bef brankar

Bilinbi la di : mang lé èg

Dan in sak  sarbon i tire pa la farine

Dézord lam la mer i anpès pa ti poison dormi

Domand pa lo diab lo bénite

Domin, la pa kui sa

I nétoye pa park bef ek bros a dan

In boug gabié, i mor zamé

In sel pié d' boi i fé pa in foré

In tone zoli parol i ranpli pa mon marmit'

Lo prèt i répète pa la mès

lo ra i monte pa si ferblan

Lotel i rofize pa gourman

Lo zié lé kouyon
 


Commentaires (6)
1. zorbec le 23/10/2018 10:16
Précision historique : parmi les fondateurs du Mouvement pour l'Indépendance de La Réunion, on trouve certes Jean-Baptiste Ponama, Daniel Honoré ou encore Michel Réal, c'est surtout un organisation portée par Serge Sinamalé, autre victime de l'Ordonnance Debré au début des années 60. C'est Serge Sinamalé qui a fourni un corpus idéologique au MIR. Petit clin d'oeil ironique à l'histoire, c'est à Saint-André ville tenue à l'époque par Jean-Paul Virapoullé et debréiste convaincu et farouche indépendantiste que résidaient Jean-Baptiste Ponama et Serge Sinamalé...
2. complément direct le 23/10/2018 11:59
Zorbec :
Serge Sinamalé n' a jamais été victime de l' ordonnance d' octobre 1960.
Mais il est un l' un des premiers à rompre publiquement avec la direction du PCR , Ponama et quelques autres vont suivre , dont Honoré et ses proches à Saint- Benoît .
Donc sur fond de rupture Sinamalé crée , et c'est ce à quoi vous faites allusion, son propre mouvement avec comme mot d' ordre l' indépendance
Oui Sinamalé ouvre la voie à d' autres , et sur la contestation du PCR et de ses dirigeants , et sur l' indépendance.
Mais de là à dire que c' est Sinimalé qui" fournit un corpus idéologique " au MIR c'est sans doute aller un peu loin.
Quant à qualifier J P Virapoullé de " debréiste convaincu " remarquons que dans sa longue histoire politique Virapoullé a toujours été " CONVAINCU " et qu' en même temps il l' a été de si nombreux dirigeants politiques que ma foi ...
3. goyave de france le 23/10/2018 13:24
Bel hommage, Pierrot.

Merci pour lui et ses camarades.
4. Nielda le 24/10/2018 05:42
Poursuivons nos hommage à Daniel Honoré: l'homme de culture a gagné par sa créativité plus de notoriété que le militant. Son oeuvre restera...Un exemple à méditer!

Quant à l'ordonnance, un conseil: lire le livre "les exilés de l'ordonnance du 15 octobre 1960" de Monique Payet-le Toullec, publié récemment chez Orphie: effectivement Sinamalé n'a pas été touché par elle.

A quand une conférence "Treize exils sur Ordonnance" à St-Benoit????
5. la vérité le 24/10/2018 20:40
D. HONORE a bien failli être le maire de st benoît : pourquoi est-ce qu'il ne l'a pas été, son succès gênait-il un parti, une famille ? a t-il été trahi ? une histoire qui s'est répétée ...
6. " VIEUX CREOLE " le 30/10/2018 18:17
J'AI BIEN CONNU DANIEL H ONORE ,JEAN -BAPTISTE PONAMA (dit " Baptiste ") , SERGE SINIMALE avec qui j'ai eu souvent l’occasion de discuter et d'échanger nos points de vue en toute camaraderie ... jE N' AI JAMAIS CONSIDÉRÉ Daniel HONORE COMME un indépendantiste . . . je savais en revanche , que les trois autres appartenaient au " MIR" et revendiquaient l'Indépendance de l'Île . . .
- Les COMMUNISTES RÉUNIONNAIS ont surtout ÉTÉ TRAHIS PAR LE fondateur de leur Parti par la stratégie utilisée par ce Dernier : secrète , en Misouk le népotisme et l'autoritarisme dénoncé par les meilleurs militants§ QUI ,aujourd'hui peut nous donner la- ou les dates- où le Défenseur de " l’État démocratique ,autonome populaire et démocratique de la Réunion " A DÉPOSÉE SUR LES BUREAUX DES DEUX ASSEMBLES DU PARLEMENT FRANÇAIS ( où il a siégé ) ou même sur le bureau des deux grandes Collectivité de l'Île ( il a présidé aux destinées de l'une d'elle jusqu’à un âge avancé !) ???iL PRÉFÉRAIT - PRESQUE TOUS LES ANS - FAIRE DE LONGS SÉJOURS A MOSCOU ... A son retour à Paris ,il donnait DANS L'UN DES PLUS LUXUEUX HÔTELS DE LA CAPITALE( l'Hôtel Lutécia) de longues conférences de presse devant les Journaliste Français et Étrangers au cours desquelles il dénonçait l'exploitation colonialiste française à la Réunion ! - C'EST PAR LE TRUCHEMENT DU BLOC SOVIÉTIQUE que la demande D’INDÉPENDANCE DE de notre Île a été déposée sur les bureau de L;O.N..U ! Le Célèbre Colonel KADHAFI .avait même trés fort " EN EXIGEANT L’INDÉPENDANCE IMMÉDIATE DES ÎLES DE LA RÉUNION " !!! La Parole est DÉSORMAIS à l'un des trois dirigeants actuels du P.C.R. Je leur rappelle pour terminer ces paroles de "Baptiste",un ou deux mis avant de mourir ;"j'ai été le Malbar de service de Paul :il m'a tout pris ,même ma Famille " !!
Nouveau commentaire :