[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
(Pierrot Dupuy) Gilets jaunes : un mouvement condamné à disparaitre ?

Le 04/01/2019 | Par Pierrot Dupuy | Lu 6480

Que personne n’ait vu arriver le mouvement des Gilets jaunes, c’est une évidence.
 
Que ce mouvement soit le reflet d’un sentiment de mal-être et de frustration de la population, nul ne peut le nier.
 
Pour autant, les images des violences sur les Champs Elysées, l’annonce par Emmanuel Macron d’un premier train de mesures avec un budget de 10 milliards à la clé et la trêve de Noël et du Jour de l’an ont fait qu’on ne reverra plus de manifestations comme au début, avec plusieurs dizaines de milliers de personnes dans les rues. Sans que l’on sache précisément lequel de ces trois critères aura été le plus déterminant.
 
Ne restent aujourd’hui, sur la centaine de ronds-points encore occupés, que les irréductibles, les plus politisés.
 
On y retrouve un savant mélange d’anarchistes, de militants de la France insoumise, du Rassemblement national ou encore de l’UPR de François Asselineau. Le problème, c’est qu’ils ne sont d’accord sur rien et qu’ils sont donc incapables de permettre l’émergence de représentants susceptibles de négocier en leur nom.
 
Et dès qu’une figure émerge et qu’on la voit quelques jours de suite sur les plateaux de télévision, aussitôt elle se fait désavouer, voire menacer.
 
Cela ne veut pas pour autant dire que le mouvement est fini. La partie émergée de l’iceberg a disparu, mais la mobilisation continue de manière différente, plus souterraine.
 
Et tout cela alors que le soutien de la population demeure encore très important : 54% des Français continuent à souhaiter que le mouvement continue, selon un dernier sondage, même si ce soutien est lui aussi en nette diminution.
 
Qui étaient les gilets jaunes ?
 
40 ans après, les spécialistes ont encore du mal à analyser le phénomène Mai 68. Il serait dès lors bien présomptueux d’essayer de vouloir le faire à chaud pour les Gilets jaunes.
 
Pour autant, on peut relever quelques idées forces.
 
Ce mouvement n’a été possible que parce qu’il existe dans la population un sentiment très profond d’injustice. En gros, le sentiment général est que les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres. Et force est de reconnaitre qu’en cela, ils n’ont pas tort.
 
De même, ils sont convaincus que parmi cette élite, il est une catégorie, les élus, qui en profite encore plus que les autres. Et là, la réponse est plus complexe.
 
Qu’il y ait quelques élus qui ne fichent rien, c’est sûr. Mais ils ne sont qu’une infime minorité.
 
La très grosse majorité des élus bossent comme des damnés.
 
On retient toujours l’image des bancs de l’Assemblée nationale vides lors du vote des lois. Mais c’est oublier que cette activité n’est que la partie émergée de l’iceberg et que l’essentiel du travail d’un député se passe en commissions (là où tout se décide réellement), mais où il n’y a pas de caméras.
 
De même, l’autre partie importante de leur travail consiste à recevoir du public, activité qu’on ne voit évidemment pas.
 
On dit que les élus sont trop payés. Au risque de choquer, j’ose affirmer qu’il n’en est rien.
 
Un adjoint au maire touche quelques centaines d’euros. Une somme ridicule au regard du travail fourni et des emmerdes -passez-moi l’expression- qu’il endure. Qui accepterait de subir les menaces d’une population de plus en plus exigeante, y compris jusqu’à tard le soir ou le week-end, jusque devant le portail de son domicile, pour quelques centaines d’euros ?
 
On s’offusque qu’un président de Région touche 4.500 €, alors qu’il a la responsabilité d’un budget d’un milliard et demi… Et alors que personne ne s’offusque que certains administratifs de collectivités ou directeurs de SEM touchent entre 11 et 13.000 €… Alors même qu’ils n’ont pas à supporter la pression des élus ! Ces administratifs rentrent tranquillement chez eux le soir, bénéficient d’un 13ème mois, et toucheront le même salaire toute leur vie, protégés qu’ils sont par leur statut.
 
Alors que l’élu n’a pas droit au 13ème mois, n’a pas de vacances (ou alors très peu) et doit remettre son mandat en jeu à chaque élection.
 
Une grosse majorité de Français qui ne votaient plus
 
Autre constatation sur laquelle tout le monde devrait tomber d’accord : une grosse majorité des Gilets jaunes était constituée de citoyens dégoutés de la politique et qui ne votaient plus.
 
Ils ont trouvé dans ce mouvement l’occasion d’exprimer leur rancœur, leurs frustrations, accumulées depuis des années.
 
Soit ces manifestants retrouveront le chemin des urnes, voire même iront se faire inscrire sur les listes électorales, et le mouvement aura alors une chance de connaitre un prolongement lors des futures échéances électorales, soit il sombrera dans un ronronnement sur les réseaux sociaux et il finira par disparaitre.
 
 Le "grand débat national", une vaste opération d'enfumage
 
Emmanuel Macron mise beaucoup sur le "grand débat national" pour sortir de la crise.
 
Autant dire tout de suite que je n’y crois pas du tout.
 
Il ne s’agira à mon avis que d’une grande opération d’enfumage. Et si certains en doutent encore, qu’ils regardent ce sur quoi ont débouché les Assises de l’Outremer organisées, toutes proportions gardées, par la ministre Annick Girardin, et ils pourront se faire une idée de ce qui les attend.
 
Les décisions sont prises à l’avance, en cabinet restreint. Toujours par les mêmes conseillers. On fera semblant d’écouter et au final, on annoncera un panel de mesures qu’on connait déjà à la date d’aujourd’hui.
 
Il n’en demeure pas moins que, sous la pression populaire, le président de la République sera probablement obligé de concéder un certain nombre de mesures. Comme par exemple le référendum d’initiative citoyenne. Mais je suis prêt à prendre le pari qu’il sera tellement encadré, qu’on lui imposera tellement de conditions, qu’il n’en restera plus grand-chose à la fin.
 
Quoi qu’il en soit, le peu qui sera concédé sera malgré tout déjà une avancée sur le difficile chemin de la démocratie participative…
 
Le piège de la constitution d'une liste aux européennes
 
Reste le prolongement sur le terrain électoral.
 
2019 sera marquée par les élections européennes, 2020 par les municipales et 2021 par les régionales.
 
Tous les partis politiques essaient de récupérer le mouvement. Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, Florian Philippot ont déjà annoncé qu’ils mettraient des Gilets jaunes en bonne place sur leurs listes aux européennes.
 
Emmanuel Macron de son côté, les pousse à présenter leur propre liste. Ce serait tout bénéfice pour lui puisqu’ainsi, il affaiblirait ses principaux adversaires en leur piquant des voix. Même là, la politique politicienne est omniprésente.
 
Le problème est que, dans cette hypothèse, il n’y aurait pas une liste Gilets jaunes, mais deux, voire trois ou quatre : une "Gilets jaunes", une "Gilets très jaunes", une "Gilets jaune poussin", j’en passe et des meilleures…
 
Et même s’ils réussissaient à constituer une liste unique, les sondages ne la créditent au mieux que de 8%... Autant dire qu’elle risque d’être inaudible…
 
Ne resteront plus que les réseaux sociaux...
 
Restera le terrain des réseaux sociaux. Un secteur où les Gilets jaunes excellent mais qui ne débouchera malheureusement sur rien…
 


Commentaires (53)
1. La gitane le 04/01/2019 18:37
"ce que le peuple retiendra"

RDV en 2022 ....
2. JORI le 04/01/2019 18:46
Il paraît qu'il devrait y avoir une liste des gilets jaunes aux européennes!!. Nous verrons bien s'ils ont réussi à se mettre d'accord et sur quel programme.
3. tony le 04/01/2019 19:11
Les gilets jaunes à la réunion ne sont même plus légitimes...
Que peut-on demander de plus à l'état ?... en vue du nombre de personnes qui sont rués dans les centres commerciaux pour faire leurs emplettes pour Noël et jour de l'an...
4. pacha25 le 04/01/2019 19:29
Il reste les élections européennes du 26 mai prochain , les élections de 2022 et on verra qui de Macron ou des GJ aura disparu.Je vous met 1 billet sur l'autre tanche qui nous sert de président .
5. Veridik le 04/01/2019 19:30
C'est sûr qu'un élu à la vie dure... il peut magouiller comme bon lui semble il prendra au pire du sursis...
Le citoyen qui a faim et qui vole des pâtes ou du lard part en prison
6. GIRONDIN le 04/01/2019 19:34
.......... Le "grand débat national", une vaste opération d'enfumage......

EFFECTIVEMENT INCONTESTABLEMENT comme celle de votre copain didiX et SES gilets jaune:'' '' 'Conseil consultatif citoyen : Le premier rendez-vous donné aux Réunionnais ce samedi.... s’agit de l’une des réponses apportées par la Région au mouvement des "Gilets Jaunes"'' '......
7. Zelu fait pitié donne un petit monai siouplai le 04/01/2019 19:40

Les salaires de Didier Robert

C’est l’affaire qui tombe pile au bon moment. La Réunion voit jaune depuis plus d’une semaine et les politiques ont disparu face à un mouvement social incontrôlable. Les gilets jaunes crient leur colère et demandent plus de transparence, ce à quoi Didier Robert répond en annonçant sa démission du poste de président de la société publique Réunion des Musées Régionaux. Un poste pour lequel le président de Région était rémunéré 6.800 euros nets par mois, comme le dévoile Le Quotidien.

Mais le journal n’en reste pas là : vendredi 7 décembre, le Quotidien explique qu’un chèque de plus de 111.000 euros devrait lui être versé, à titre rétroactif pour des salaires non perçus. Toujours selon le journal, Didier Robert aurait indiqué aux membres du conseil d’administration qu’il entendait reverser l’intégralité de ce chèque à une fondation pour le développement des actions culturelles. Une fondation qui n’existait donc pas encore.

Lors d’une conférence de presse à la pyramide inversée, Didier Robert a annoncé son intention de porter plainte contre l’auteur de l’article Frank Cellier, la directrice de publication du journal, ainsi que certains des médias qui ont repris les informations de l’article (Freedom et ImazPress), pour diffamation et incitation au meurtre.

Alors que l’artillerie lourde est sortie, Didier Robert fait de nouveau la une du Quotidien le 8 décembre, qui révèle cette fois l’ouverture d’une enquête pénale pour détournement de fonds publics et soupçons d’emplois fictifs.
8. henri le 04/01/2019 19:44
quand on entend à la télé certain gilet jaune dire qu'a la région c'est eux qui doivent prendre les décisions
ils auraient dit qu'ils avaient leurs mots à dire peut etre
mais les décisions il y a des personnes qui ont été élues
9. Choupette le 04/01/2019 19:50
Oh que oui. La preuve : https://resistanceauthentique.wordpress.com/2019/01/04/nous-irons-plus-loin-les-gilets-jaunes-ecrivent-a-emmanuel-macron-et-annoncent-un-acte-8/#comments

krr krr krr krr ... .
10. léo le 04/01/2019 20:40
Pas de liste gilets jaunes ??? Ben j'espère bien !
Tout ce que sait faire le politique, c'est de politiser les choses, c'est inné chez lui et le technocrate moderne ne se distingue que par cela. Le piège tendu aux gilets jaunes, c'est bien de se présenter en politique, sur le terrain des politiques. Les leaders syndicaux des Conti ou autres sociétés ayant vécu des plans sociaux en France sont aujourd’hui députés Européens. Les leaders de l’opposition s'en contentent aussi ... La méthode a fait ses preuves, il suffit de le constater. C'est comme demander de dresser une liste des revendications et de désigner des leaders d'un mouvement que les politiques ne comprennent soi-disant pas. On peut leurs reprocher beaucoup de choses, mais certainement pas d'être idiots ; ils savent très précisément ce qui ne va pas !
Les gilets jaunes traduisent le mal-être du peuple français qui en a ras-le-bol d'être taxé à tout-va par une classe politique qui s’occupe des autres et d'elle-même, pour tout dire, insuffisamment du peuple français et de son bien être : la taxe sur la carburant n'était qu'un catalyseur, mais il faut se souvenir qu'elle fait suite à d'autres, plus sévères encore. Nos salaires ne sont-ils pas taxé à 15.5% avec la CSG et le RDS, sans résultats probants ... ni grogne ?
11. oté la Réunion le 04/01/2019 21:03
Il fait très froid en France! Mais le mouvement existe toujours. Ici, ceux qui croient avoir fait taire les Réunionnais en colère se trompent! Tous attendent les résultats promis par Madame Girardin!
Les gilets jaunes observent et analysent la situation et il suffira d'une étincelle pour que tout reprenne! C'est sur la misère que le mouvement est basé et cette misère existe toujours! Les gens ne parviennent plus à finir le mois dans de bonnes conditions!
12. Leonardevincui le 04/01/2019 21:13
La victoire revient aux forces de l''ordre,ils ont réussit leur négociation salariale.300€/mois,recupe des heures sup en congé annuel.La grande victoire des Gilets jaunes,c la dignité même si pour certains ça ne veut plus dire grand chose.yab Yvelines
13. KLOD le 04/01/2019 21:18
M Dupuy, un mot peut être sur l'enfumage de didier robert , ou pas , concernant un financement pour une continuité économique qui permettrait une réelle baisse des prix , et non la continuité de loisirs annuelles pour bat karé ?
14. Euromaïdan le 04/01/2019 21:33
Euromaïdan est le nom donné aux manifestations pro-européennes en Ukraine, ayant débuté le 21 novembre 2013 à la suite de la décision du gouvernement ukrainien de ne pas signer un accord d'association avec l'Union européenne. Ces manifestations ont été marquées par de fortes violences entre le 30 novembre et le 8 décembre 2013, qui n'ont fait qu'accroître les mouvements de protestation, avec entre 250 000 et 500 000 manifestants à KievEuroMaî. Du 18 au 21 février 2014, des affrontements ont à nouveau éclaté, faisant plus de quatre-vingts morts.

Ce mouvement a débouché le 22 février 2014 sur la révolution de février et finalement la fuite puis la destitution du président Viktor Ianoukovytch, remplacé par Oleksandr Tourtchynov, la libération de Ioulia Tymochenko et la mise en place d'un nouveau gouvernement dirigé par Arseni Iatseniouk.
15. Ras ti lang le 04/01/2019 21:48
pou sat icone pa SEM C est Societe Economie Mix, alle pas loin, regarde la SEMTO qui i sa i gere la sa, le tonton cousin neveu, tou avec des gros salaire inutiles
16. PEC-PEC le 04/01/2019 22:18
LREM va tout faire pour obtenir une liste aux européennes car c''est son intérêt. Macron peut sauver la face grâce aux GJ un comble, et ces couillons vont tomber dans le panneau. C''est la seul façon de contrer le RN, NDA, LR et Asslineau. environ 65%.
17. le taz le 04/01/2019 22:44
la question, c'est de savoir de qui les GJ seront la réserve de voies...
j'ai une vague idée.... et comme certains l'ont déjà dit, rdv en 2022....

30 ans de gauchisme et de gaspillage d'argent au profit d'une minorité de gens qui déteste la france et sa culture.... les GJ sont d'une manière une conséquence de ça.

mais les GJ, c'est aussi un ras le bol fiscal.... trop de taxes, trop d’impôts.
c'est aussi la crise de représentation qui méprise une certaine france....

et continuez, bandes d'IRRESPONSABLES, de mépriser les français (comme prôner l'accueil des migrants, par exemple) avec l'argent des GJ qui n'en peuvent plus.
continuez.... vous faites le jeu du FN.....
18. Laurent le 04/01/2019 23:21
Eh non m Dupuy les élus ne travaillent pas tous. Assez peu en fait pour le bien public Et c''est très malheureux Parlez de ce que vous connaissez c''est une hérésie de dire ça
19. Grangaga le 04/01/2019 23:33
1 "Qu’il y ait quelques élus qui ne fichent rien, c’est sûr. Mais ils ne sont qu’une infime minorité."

2 "La très grosse majorité des élus bossent comme des damnés. "

3 "On retient toujours l’image des bancs de l’Assemblée nationale vides lors du vote des lois."

1/ Et lo grandd' mazorité y boss' là, a koz' nou wa pa zot' travay'......"émèr'zé".......
2/ Donn' a nou lo nom, é a kèl' profi.... du mwin kissa y tirr' profi de son travay' de ...forsa.......
3/ Ke lo l'Assanblé lé plin ou lé vidd'......lo rézil'ta a la fin y rèss' lo mèm'..........
.....Sé touzourr' lé mèm' ki.....gainll', non pardon.......
......Sé touzourr' lé p'ti ki ...pay'.......


Et même s’ils réussissaient à constituer une liste unique, les sondages ne la créditent au mieux que de 8%... Autant dire qu’elle risque d’être inaudible…

Sondaz'......Parizyin ?????????
Et lo ......92% y rèss', y sa va oussa....an in sèl' tourr', lo zyié fèr'mé..........
L'av'nirr' lé ènn' ou l'ott'...." ès'trèm' ".....
20. matthieu le 04/01/2019 23:35
On verra bien ,pour l'instant on assiste en France à l'établissement d'une dictature comme il n'y en a jamais existé avec la suppression du cash prévue pour 2022.
Que chacun réfléchisse bien aux conséquences.
Beaucoup y compris parmi les fervents supporters du président riront alors jaune,c'est le cas de le dire.
21. Fidol Castre le 04/01/2019 23:44
1.Posté par La gitane le 04/01/2019 18:37 (depuis mobile)

"ce que le peuple retiendra"

RDV en 2022 ....


Rien à foutre de 2022.
Marion Marechal Le Pen vs une macroniste au deuxième tour.

Qu'est ce que ça change ?
22. Fidol Castre le 04/01/2019 23:53
3.Posté par tony le 04/01/2019 19:11 (depuis mobile)

Les gilets jaunes à la réunion ne sont même plus légitimes...


A la Réunion le mouvement s'est terminé en une vulgaire bataille de basse politique entre pro-Didier Robert et anti-Didier Robert. Un maire envoyait ses nervis casser des gueules à la région. Tentative qui s'est soldée par un échec.

D'autres se sont probablement fait acheter par un certain monopole local....le seul qui pouvait ouvrir ses enseignes à la fin du mouvement quand les petits commerces étaient contraints de baisser le rideau. Quel fut le tarif ? Une caisse de crevettes congelées ? Certains se prostituent pour moins que ça.

Les Gilets Jaunes sincères se sont tirés bien avant. Dégoûtés...par le fait de voir la corruption ou par le fait de ne pas avoir profité eux mêmes ? Mystère et boule de gomme.Vont-ils se mobiliser à nouveau ? Tout va dépendre de la distribution de biffetons de 50...
23. MôveLang le 05/01/2019 05:37
Et les avantages M.Dupuis,tu oublies les avantages, la villa avec 3500 m2 de jardin pour 75 000€, 3 hectares de terrain bien placé pour moins de 30 000€ les voyages etc etc
24. Zilé Zône974 le 05/01/2019 05:44
Pauvre didier, pauvre politicien, être obligé de travailler comme des bœufs pour une misère.
Va voir à Saint André, le nombre de lotissements appartenant aux élus de virapoulet, ils sont dans la misère ces élus
25. En mer PARLAMER le 05/01/2019 07:18
C’est cette caste mafieuse qui a mis en place une dictature administrative qui s’est imposée par une accumulation de centaines de milliers de lois, décrets, règlements, arrêtés, circulaires, normes, codes, décisions et autres interdits, dans tous les domaines y compris celui de la pensée, dont la complexité vise à noyer le citoyen en l’occupant à plein temps, à le culpabiliser dans le moindre de ses gestes et à le dissuader de toute initiative.


cette loge de financiers qui met en place une bande de privilégiés intouchables, dont nombre de mafieux et repris de justice, une caste qui se gave du racket du peuple esclave (esclave du dictateur élu pour cinq ans qui tient son peuple à l’écart de toute décision) en lui imposant par chantage (menaces de saisie, contrainte par corps…) une profusion d’impôts, taxes, amendes et pénalités dont, de plus, une partie est détournée au profit d’intérêts
26. titi974 le 05/01/2019 07:32
Je vous invite à lire les livres de Philippe Pascot si ce n’est pas déjà fait pilleurs d’etat, allez presque tous vous faire....et pilleurs de vie vous aurez certainement une vue un peu moins idyllique de certains élus , le mouvement gilets jaunes est légitime pour beaucoup mais malheureusement souvent incohérent avec certaines personnes à qui les médias donnent la parole pour le décrédibiliser on le voit trop souvent sur antenne on interviewe le cretin du coin qui sait à peine s’exprimer et qui pense que c’est à lui de prendre les décisions à la région et puis les opportunistes de tout bois politiques ou entrepreneurs qui n’ ont que foutre des GJ mais s’y accrochent pour leurs intérêts personnels mais à la base il y a des gens aussi cohérents réfléchis qui savent argumenter et à qui les médias bien attentionnés ne donnent quasiment jamais la parole ....
27. Ne nous laissons pas enfumer le 05/01/2019 08:20
Il est clair pour moi que ce « grand débat national » c’est de l’enfumage de première.
Le fait que ce soit proposé par Macron en est déjà une preuve en soi car il a depuis toujours annoncé qu’il ne changerait pas de cap.
Ce « piège à cons » n’a donc rien de démocratique mais il y aura bien des abrutis et / ou bisounours pour s’y laisser prendre.
D’accord avec le porte-parole du PS pour qui la concertation à la Macron c’est : « Débattons tous ensemble de la ligne que j'ai décidé tout seul de ne pas changer ».

Donc cela présente au moins l’avantage d’être clair, il y aura peut-être un simulacre de débat mais le résultat n’ira pas au-delà de ce que Macron aura décidé.
La seule façon de ne pas être déçu par ça est de ne rien en attendre de bien et de dénoncer cette supercherie.
Et ça donne raison à Einstein qui disait « On ne résout pas les problèmes avec ceux qui les ont créés ».
28. TICOQ le 05/01/2019 08:55
M. Dupuy, quand vous écrivez "Tous les partis politiques essaient de récupérer le mouvement....." Vous citez les extrêmes, mais......et par LR non ? Et par les communistes non ? Et par le PS non ? Votre article est comme les autres bien souvent, très orienté !
29. matthieu le 05/01/2019 09:03
Les problèmes sont toujours là,la baguette magique de la répression ne les fera pas disparaître.
Toute dictature a toujours échoué en France, celle là aussi capotera.
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire,Jean Jaurès.
Cela s'adresse en premier aux journalistes.
30. oté la Réunion le 05/01/2019 09:07
Un mot sur la démission éventuelle de Macron et de son ami Didier Robert?
Nous travaillons pour payer des taxes et impôts!
Nous ne pouvons survivre pendant que certains vivent à nos frais: les ELUS!
C'est la Révolution Français moderne!
Si cette dictature continue, c'est la liberté de la presse qui disparaîtra! C'est la liberté tout court qui disparaîtra!
31. Zeus69 ZEUS69 le 05/01/2019 09:40
Ecrire des commentaires , c'est bien , mais aprés la critique rien ne vous empéche de vous présenter aux election afin d'etre constructifs et de changer les choses . Quand aux GJ , incapables de se structurer , d'apporter des propositions constructives , le mouvement ne durera pas à moins qu'ils ne réflechissent aussi bien que leurs gilets !
32. Gilet jaune le 05/01/2019 10:32
Ou le kom les médias lècheurs...nou va voir ça si i disparaît avant fait dégage gouvernement la ...
33. Watcha le 05/01/2019 10:37
Oui c'est fini
Vaut mieux ça qu'une guerre civile
Faut faire avec,c'est le pot de terre contre le pot de fer,game over...
34. Ken le 05/01/2019 10:45
« Mais qui ne débouchera malheureusement sur rien »
Celle là je la note pour l’histoire, c’est probablement parce que le gouvernement est dû même niveau que notre journaliste qu’ils ne comprennent rien...
Si les Gillets jAunes quittent la rue de force, ils s’attaqueront au gouvernement et Bercy par une attaque informatique via le net, les réseaux sociaux, c’est quoi après tous si ce n’est des millions et des millions d ‘ordinateurs en réseaux...si tous les gillets juanes installent la meme appli pour mettre leurs smartphone en réseau, ce sont autant d’ordinateur que de centrale d’appelle Automatique...
Aller un tout petit effort d’imagination...oui, le gouvernement tentera d’abord de mettre ça sur le dos d’une puissance étrangère puis nous parlera de terrorisme intérieur pour réduire encore nos libertés et la boucle continuerait?
35. Fredo974 le 05/01/2019 11:09
Attendons les élections à venir pour connaître le poids réel des GJ , c'est dans les urnes que l'on obtient la légitimité populaire et non dans la rue et dans la violence . C'est évident que les GJ restant sont politisés et sont là pour renverser un gouvernement légitime . Ce sont des apprenti révolutionnaires soutenus par les Extrême Gauche et Droite . Quelques bons coups de matraque et lacrymos devraient leur faire le plus grand bien .
36. titi974 le 05/01/2019 11:10
Je pense que dans le monde beaucoup de citoyens aimeraient être à la même enseigne que les français quel pays donnent autant de prestations sociales et aides en tout genre alors quand certains emploient le mot dictature ils feraient bien d’ aller s’expatrier dans certains pays du monde pour goûter à ce qu’est une dictature alors certes tout n’est pas parfait et je rejoins certaines idées des gilets jaunes mais entendre que l’on vit en dictature ça non car ce n’est pas vrai dans une dictature on aurait même pas le droit de l’ouvrir que ce soit dans la rue ou sur les réseaux sociaux regardez un peu ce qu’il se passe ne serait ce qu’en Chine quand un opposant ouvre sa bouche.....
37. Skop le 05/01/2019 11:20
Regardez le film les tuche 3 et vous comprendrez d'où vient le mouvement des gilets jaunes. Une vaste fumisterie.
38. Coupdepiedaucu le 05/01/2019 11:29
Cette ile fait pitié...independance un rêve collectif qui mettrait tout le monde d'accord.. .j'ai cherché l 'avatar du drapeau réunionnais mais pas trouvé...quelqu'un peut m'aider svp une honte que l'emociones du drapeau n'existe pas....une honte
39. vinzjvvinz le 05/01/2019 11:31
M Dupuy n''a aucune conscience des luttes des classes ni aucune culture historique des luttes radicales qui ont traversé l''histoire de la France;ouvrez des livres et cultivez vous,au lieu de nous balancer des analyses imbéciles et ineptes
40. henri le 05/01/2019 11:47
@post30 oté la Réunion
ok macron et robert demissionnent
vous mettez qui à leurs places puisque les élus vivent à nos frais
sur quelles bases vous pensez que ce sera meilleurs
et dans quelques mois vous allez dire que les nouveaux élus doivent aussi démissionner ?
41. Zarin le 05/01/2019 12:11
...les hommes (malades du pouvoir et de l'argent) ne sont pas prêts à faire des concessions…
42. PATRICK CEVENNES le 05/01/2019 13:41
Pierrot, heureusement que les médias alternatifs existent.
1ère manifestation des gilets jaunes, casse-mes-couilles et les médias pro gouvernementaux annoncent 283000 manifestants dans toute la France. Sauf qu'un syndicat, dans un document estime que nous étions entre 1,5 à 2M de manifestants.
L'annonce de notre jupitérien de Macro(N)iqueur de nous faire cadeau de 10 milliards d'aides, est une vaste fumisterie. Je rappelle : "... le salaire d'un smicard augmentera de 100 euros ...". Au bout du compte, il faudra que les smicards fassent une demande de prime d'activité auprès de la CAF et le montant cumulé de ladite prime ne pourra excéder 90 euros !
Je suis gilets jaunes et je ne suis ni encarté LFI, ni RN, ni UPR, ni LR, ni PS et encore moins LaREM. Un peu trop facile de cataloguer les plus irréductibles comme étant des fachos, anarchistes ou encartés aux extrêmes.
Le mouvement n'est pas près de disparaitre, malgré les menaces de ce bouffon de Griveaux et la désinformation des chaines d'infos (BFM, FranceTélévision, LCI, etc.).
Si le mouvement n'est pas structuré, c'est tant mieux. Et c'est volontaire.
Le Grand débat national avec Jouanno me fait un peu penser à ces enquêtes publiques à propos de la carrière de Bois-blanc. J'espère que les français n'attendent pas monts et merveilles de ce grand débat. Ce n'est que de l'enfumage.
Question : qui va payer les 10 milliards de cadeau de notre jupitérien ? Pdr !
43. Zeus69 le 05/01/2019 13:54
Les vrais représentants du peuple sont élus par celui ci , les extrêmes et autres fantesistes ne perdureront pas , n''en déplaise aux coureurs de m....
44. Grangaga le 05/01/2019 14:51
Je pense que dans le monde beaucoup de citoyens aimeraient être à la même enseigne que les français quel pays donnent autant de prestations sociales et aides en tout genre.........

Lé sitwayin du mondd', wi......Post 36....
Sé pou sa nana dé pli an pliss' an Franss'.......
Alé pa lwin, bann' Sri-Lanké la trouvv' la vwa.......
Mé .....a koz' de sé z'èdd' é près'tacyion an tou zanrr' dopi 40 t'an....
Ou panss' pa, y dirr' dopi in pé tro lontan..
Et y donn' pa nou lo mwayin sortt' dédan....
Ke nou, avan nou é ankorr' bann' zénéracyion y arr' vyin dèr'yièrr' nou.......
Y travay' po........" la po graton "
D'otan pliss' ke ou lé taxé é ar'si taxé, èk' lo pé ou nana......
Po zot' anvoy'll' so.... l'arzan an l'èrr'......
45. c''''est surement pas le début du commencement de la fin le 05/01/2019 15:43
Macron aura aussi affaire à deux récessions. La première qui a été déclenchée en octobre-novembre, et l'autre, encore plus massive, fin décembre 2018 avec la nième explosion de Wall Street dont les effets se feront sentir en avril 2019.

Cela veut dire encore plus de licenciements, encore plus de boutiques et usines qui ferment, et encore plus de charges sociales pour les comptes de la France, donc une dette qui sera creusée encore plus, donc encore plus de services publics fermés, ce qui déclenchera une nouvelle colère du peuple, et ainsi de suite.
Ajoutez à ça les règles du jeu qui vont changer pour les deux régimes de retraites complémentaires du secteur privé, le changement de calcul sur les APL, le prélèvement à la source, le chômage des jeunes égal à celui des pays sous-développés, l’arnaque du livret A à 0,75% alors que l’inflation est de 8 à 10% par an et j’en oublie certainement …

Alors c'est sur que si on ne se mobilise pas on n'aura rien.
46. il est acculé le 05/01/2019 15:58
à Patrick Cevennes : qui va payer les 10 milliards de cadeau ?

Ces 10 milliards il ne les a pas, évidemment. Donc, il lui faudra les trouver dans la poche des Français et cela dès 2019, pareil pour les 50 millions donnés au Tchad.
47. une réunionnaise 97410 le 05/01/2019 20:44
Il y a trop de « laditlafé » depuis les gilets jaunes et je me méfie des « laditlafé ».Ce matin, encore je lis dans la dépeche qu'un député LREM a reçu des lettres de menaces et tout le traitant de noir et tout….on est dans un climat où on se pose la question « mais qu'est ce qui se passe ».Et je me souvient ce qui s'est passé dans une école militaire américaine très connue où on forme des officiers.Ils ont eu sur les portes des propos racistes concernant les noirs et tout, bref….voilà que le général, droit dans ses bottes, fait un discours digne d'un général, mais voilà après enquète c'est les noirs meme qui ont écrit les propos pour semer la pagaille au sein de l'école militaire.
Depuis çà, je réfléchis 2 fois avant de prendre en considération les dires, les informations .Je vous dit le discours du général « memorable » , mais les choses n'étaient pas exactement ce qu'elles voulaient faire croire.
C'est étonnant que les gilets jaunes s'attaquent à lui de cette façon, étant donné qu'ils sont en train d'essayer de rentrer dans les rangs avec leur parti, en essayant de faire les choses bien.Aussi, ils vont pas se mettre à agir de cette façon.Je ne nie pas qu'il y a des violents, des racistes dans les rangs des gilets jaunes, ceux qui se sont pris à Paris avec violences et tout, meme sur notre ile.
Mais il ne faut pas mettre l'huile sur le feu, essayer de calmer la sauce c'est mieux.
Ce matin, sur LCI ou BFM une gilet jaune disait sa liste de demandes et dans cette liste, comme une liste de cadeaux pour Noël, elle demande que Macron s'en va, mais attends il a été élu quand meme, les autres pays ne vont plus nous respecter en agissant ainsi, non ?.Mais au fait, c'est pour mettre qui à la place ? C'est un peu facile ce genre de propos à la télé.
48. oté la Réunion le 06/01/2019 11:45
@Henri
Ceux qui ont mis le chaos doivent démissionner: ils ont voulu augmenter les taxes et les impôts dans un contexte tendu. Leur erreur de jugement doit les conduire à démissionner! Qui les remplacera? Le peuple décidera. Ce qui sont au pouvoir doivent respecter ceux qu'ils représentent! Ils ne peuvent être présidents riches, des banquiers. Le pouvoir au peuple par référendum et consultation! Les élus ne nous représentent plus: une 6ème république? Ce qui est sûr, c'est qu'il faut un nouveau modèle! La démocratie ne peut être de façade!
49. sergei le 06/01/2019 12:01
a la base besoin de ses pantins ils n avaient qu a pas voter macron qui bouffe la merde qu ils ont semé moi j attend que Marine ou philipot ou Marion arrive ou les 3 a la fois de l ordre dans cette France et du nétoyage au karcher
50. roro 61 le 06/01/2019 13:13
Au début j’avais de la sympathie pour les GJ, mais aujourd’hui je dis NON c’est fini, car avec leurs actions ils cautionnent les casseurs, après tous ces dégâts on me dit que c’est le gouvernement qui va payer mais le fric c’est la nôtre les gens solvables . On entend aussi Macron démission, mais il a été élu démocratiquement par le peuple, les abstentionnistes n’avaient qu’à se bouger les fesses ( je suis un abstentionniste je n’ai pas honte de le dire) nous sommes en république et il y a des lois et les lois il faut les respecter, on n’est pas dans un pays totalitaire ni en république bananière, nous avons le choix dans les urnes, les prochaines élections c’est en mai 2019, c’est à ce moment qu’il faudra agir et non tout casser, bruler et emmerder les gens sur la route, « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres » , je dis ce que je pense n’en déplaise à certains .
51. JORI le 06/01/2019 19:59
48. Ôté la reunion. C'est ça le modèle de société que vous voulez pour nous: 50 000 ou 100 000 personnes qui décident pour plusieurs millions qui ont voté démocratiquement pour un candidat ??. C'est un régime de terreur que vous voulez pour nous ??.
52. JORI le 06/01/2019 20:06
48. Ôté la reunion. En fait vous voulez refaire une élection que vous avez perdu. Genre melenchon ou mlp. En gros vous êtes un mauvais perdant !!
53. Boom baam MMa. le 08/01/2019 21:12
De toute façon rdv en 2022 avec un combat presidentielle marine le pen vs melanchon.. faudra desserer la ceinture et ceux retroussé les manches et tafer comme des chinoinazi ...la russification et la chinoiserie de la société française .
Nouveau commentaire :