[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Je ne comprends pas pourquoi le préfet laisse une poignée d'individus prendre La Réunion en otage

Le 03/12/2018 | Par Pierrot Dupuy | Lu 13184

La ministre des Outre-mer, les présidents de Région et du Département ont fait un certain nombre d'annonces importantes samedi.

En particulier, Didier Robert a annoncé une série de mesures visant à permettre l'alignement des prix à la Réunion sur ceux de métropole.

Il s'agit là d'annonces fortes. Quand toutes ces mesures seront entrées en oeuvre, sous quelques mois, cela permettra une amélioration du pouvoir d'achat des Réunionnais de 20 à 30% minimum.

Or, le pouvoir d'achat était la principale revendication des Gilets jaunes.

L'autre portait sur "un homme, un mandat, une fonction". Didier Robert s'y est engagé à titre personnel et il a demandé à tous les autres élus de suivre son exemple. Et il a d'ores et déjà démissionné de son poste de président de la SPL Musées régionaux pour lequel il touchait un salaire de 6.800€, annonce qui avait choqué nombre de Réunionnais.

On peut donc dire que les principales revendications des Gilets jaunes ont été satisfaites. Il faut juste maintenant laisser le temps aux collectivités et à l'Etat de mettre ces mesures concrètement en place et d'organiser des moyens de contrôle citoyens, avec le concours des Gilets jaunes, pour s'assurer que ce soit fait le plus rapidement possible.

Une poignée de Gilets jaunes à chaque fois

Or, que constate-t-on? Le port Est reste bloqué et 1350 containers sont en attente sur les quais tandis que 2196 autres sont attendus dans les jours qui viennent. Combien de Gilets jaunes à l'entrée du port Est? Une quinzaine tout au plus ce matin à 9h !

Des Gilets jaunes bloquent la Région. Combien sont-ils? Pas plus d'une vingtaine !

D'autres Gilets jaunes font actuellement le tour des salles de l'université pour en chasser les étudiants pour récupérer les amphithéatres pour y organiser de grands débats. Combien sont-ils? Une dizaine !

Une vidéo a fait le tour du net hier sur un blocage de rond point à Saint-Gilles où il y a eu un incident. Combien de Gilets jaunes y étaient? A peine une poignée !

Voilà ceux qui bloquent la Réunion, qui l'asphyxient !

Le but, c'est quoi? Que les Réunionnais crèvent de faim?

Le blocage du port Est a pour conséquence que des containers vitaux pour la Réunion sont bloqués, des containers contenant par exemple des médicaments, des produits de dialyse. La vie de centaines de personnes est en jeu ! Une poignée d'irresponsables bloque le portail et on les laisse faire.

Sans parler des rayons des magasins qui sont de plus en plus vides. Bientôt les Réunionnais n'auront plus de quoi manger.

Que veulent les Gilets jaunes qui continuent à bloquer? Que les Réunionnais crèvent de faim? C'est ça leur objectif?

Les entreprises ne peuvent pas travailler et nombre d'entre elles vont fermer.

Je ne le cache pas, l'avenir même de Zinfos est compromis et je suis très inquiet pour l'avenir. Mais il est trop tôt pour en parler, nous aurons l'occasion de revenir là dessus plus tard.

La Réunion bloquée par une poignée d'individus racistes et indépendantistes

Et tout cela du fait d'une centaine d'individus que ceux qui connaissent mieux le dossier que moi classent comme "identitaires", un mot bien pratique pour ne pas dire racistes et indépendantistes.

Ce matin, une des journalistes de Zinfos est allée au port Est pour leur donner la parole, comme c'est notre devoir. C'est une jeune femme zoreille qui vit à la Réunion depuis une éternité. Et bien, une des personnes présentes l'a interpellée en s'étonnant que Zinfos puisse embaucher des zoreils.

Alors je vais mettre les points sur les i.

Zinfos est à l'image de la société réunionnaise, on y trouve de tout. La rédaction est majoritairement composée de créoles. Je suis moi même créole. Mais effectivement, nous avons quelques zoreils. Pourquoi? Parce que, quand nous cherchons à embaucher, nous le faisons non pas en fonction de critères d'origines mais en fonction des diplômes et des compétences des candidats.

A diplômes égaux et à compétences égales, bien sûr que nous privilégierons un Réunionnais, mais il se trouve que ce n'est pas toujours le cas. Ou que nous n'ayons aucune candidature de Créole au moment où nous cherchons.

Mais au-delà de cela, je trouve lamentable d'avoir à me justifier sur de tels faits.

Cette manifestation des Gilets jaunes commence à prendre une tournure qui me déplait profondément, avec un racisme de moins en moins caché contre les zoreils.

La politique, ce n'est pas comme au cinéma

J'ai été favorable au mouvement dès le début. On me l'a reproché d'ailleurs dans les commentaires.

Ça fait des mois que, dans mes éditos, je m'étonnais que ça ne pète pas. Je me souviens même que dans l'un d'eux, j'avais dit que je m'étonnais chaque matin en me réveillant que ça n'ait pas encore pété.

Mais là, je peux dire qu'on a eu satisfaction.

Le message a été entendu, notamment par les élus, notamment par Didier Robert, et les choses sont en train de bouger.

Mais la politique, ce n'est pas comme au cinéma. Il ne suffit pas d'un claquement de doigt pour que tout se réalise. Il faut un certain temps pour mettre les choses en place, surtout quand il s'agit de dossiers aussi complexes. Tout ça prendra quelques mois à arriver.

Coup de chance, une loi n'est pas nécessaire pour mettre en place les mesures sur la continuité territoriale des biens et des marchandises. Ça pourra donc aller assez vite.

Mais, en attendant, il est urgentissime que la situation redevienne normale.

Et je ne comprends pas pourquoi le préfet laisse une poignée d'individus prendre la Réunion en otage.

Ce matin, dès 8h10, j'avais été informé que le dernier carré des Gilets jaunes allaient monter sur l'université et le rectorat.

Si je le savais, le préfet ne pouvait pas ne pas le savoir. Vu leur nombre, il aurait suffi de positionner 3 ou 4 policiers devant l'entrée pour les empêcher de rentrer et de foutre le bordel. Pourquoi ça n'a pas été fait? Quand ils sont arrivés vers 10h, le portail était grand ouvert...

Il est temps que tout ça s'arrête et que le préfet se donne les moyens de faire rentrer les derniers irréductibles dans le rang.

L'heure n'est plus à la discussion, à la négociation. On l'a bien vu. Ils ont obtenu tout ce qu'ils souhaitaient et ils continuent encore.

C'est bien que leur objectif est ailleurs...


Commentaires (80)
1. Decineur le 03/12/2018 12:46
Si on doit virer tout ceux qui foutent le bordel y va pas rester beaucoup de monde le préfet et sa crique s'en tape on parle d'indépendance prend Ali don
2. kraz le 03/12/2018 12:53
Vous aurez la surprise bientôt pour le port est !
3. Tijean le 03/12/2018 12:53
Ce mouvements de gilets jaunes est raciste.
4. Marina le 03/12/2018 12:55
Monsieur Dupuy, très bonne analyse. Je suis d'accord avec vous.
5. ti louis le 03/12/2018 12:56
besoin de subventions la région ou quoi!!!
6. La vérité vraie... le 03/12/2018 12:57
C'est simple...un mort (de surcroît un petit jeune, un noir, un vieux) et c'est l'embrasement général ! Voilà pourquoi personne n'intervient. La solution ne peut venir que d'en haut : la dissolution et rien que la dissolution.
7. Dimitri le 03/12/2018 12:59
Je partage votre avis. Très clairement il n''y a aucune difficulté à faire "sauter" ce blocage du port. On peut donc penser à une volonté de recadrage psychologique sachant qu''aller chercher les conteneurs ne sera qu''une formalité au final.
8. Furcy libéré enfin le 03/12/2018 13:00
C est bien ca! Ces GJ la ne bossent pas et cherchent un travail pépère dans une collectivité. Les fortes tetes sont embauchés pour les calmer...j aurais fait le contraire....mais bon je ne suis pas maire...ni president...
9. Je m’étonne aussi le 03/12/2018 13:01
Je m’étonne aussi que le préfet laisse une poignée de journalistes faire l’éloge de Didier Robert. le Préfet laisse passer des fonctionnaires d’ailleurs, mais pas de préférence régional.Ce sont les mêmes grandes familles invitées à la Préfecture. Etc
10. Zeus69 le 03/12/2018 13:05
Et les dockers , que viennent ils faire là , honte à eux , je reste poli , de plus certains GJ bloquent la Fac , peut être parce que Ils n'ont jamais pu y accéder , un peu de sérieux et de structure .
11. Ti piment le 03/12/2018 13:05
Comment ça se fait que depuis des décennies une minorité a pris le peuple pour des moins que rien ?
C’est bien que leur objectif a une grosse valeur. Mdr
12. GIRONDIN le 03/12/2018 13:05
Totorrrrrrrre

Son salaire a pris 3000 en une journée ! Le communikant de la région, dupuyX avait écrit 3800 hier ou avant-hier.

À main levé, toujours ça ??????


Gardons didiX pour sauvagarder le pouvoir d'achat de dupuyX !
13. Joséphine le 03/12/2018 13:06
La plupart des Réunionnais se posent cette question : que fait Monsieur le Préfet pour rétablir l'ordre, mais qu'est-ce-qu'il lui faut ? qu'on s’entre-tue ...?
Comme ça tel Ponce Pilate (qui a occupé la charge de Préfet de Judée..mais oui, mais oui...) il se lavera ses petites paluches innocentes !!!!

Pour rappel l'une des missions du préfet : Permettre l'exercice des droits et des libertés des citoyens.
14. Modeste le 03/12/2018 13:06
M.Dupuy, le but de la manœuvre c'est de virer le président de Région, virer les métropolitains au passage, et à terme demander l' indépendance! je crois que sur ce coup là Macron sautera à pied joints sur cette possibilité car c'est clair que nous revenons cher très cher et en retour la France n'a rien à y gagner....après ils verront ce que sera la VRAI misère au soleil!

il suffit de lire sur votre site comme sur clicanoo, certains posts qui reviennent régulièrement et plus souvent que d'habitude actuellement pour comprendre déjà ce qui ce passe et la finalité!
relisez vos articles et les posts de ces derniers mois vous verrez de suite d'où cela vient en clair cela fait un moment qu'ils préparent cette action!

là les manifestants lâchent un peu de lest mais attendez la suite vous allez avoir les agriculteurs pour le prix de la canne et ensuite les transporteurs.....!
15. Diogene le 03/12/2018 13:08
Il n étaient pas plus de 50 pour prendre le palais d hiver à st petersbourg en octobre 17...
On sait comment l utopie a fini dans les steppes sibériennes.
16. Charles 974 le 03/12/2018 13:09
Heureusement, la majorité de la population ne souhaite pas le chaos.
C'est peut-être ce qui sauvera La Réunion. Mais pour le moment, on laisse faire. On subit.

Les extrèmes vont tirer bénéfice du chaos s'il a lieu, c'est sûr.

Qui sont les politiciens qu'on n'entend pas et qui manoeuvrent en misouk?
17. bravo le 03/12/2018 13:09
parfaitement d'accord, rien à rajouter, c'est ce qu'il se passe....
18. bravo le 03/12/2018 13:10
parfaitement d'accord, rien à rajouter, c'est ce qu'il se passe....
19. Tijean le 03/12/2018 13:10
Les gilets jaune filtrent le rectorat ? Pourquoi ? Empêcher les gens de s'instruire et comprendre leur discours de haine ? Si le préfet envoie les flics au port ça va s'embraser encore plus. Faut discuter. D'ailleurs ils font grève pourquoi ?
20. Fidol Castre le 03/12/2018 13:11
La Réunion bloquée par une poignée d'individus racistes et indépendantistes


J'avais vu venir cette dérive dès le début du mouvement. Le lendemain du gazage de la Possession, je suis passé sur les barrages avec deux zorey âgés, des amis qui sont venus visiter notre île. Les pauvres sont arrivés dans une très mauvaise période. Je pense que s'ils étaient tout seuls, ils se seraient fait agresser ou insulter. Comme s'ils étaient responsables des 42% de pauvreté à la Réunion.

J'ai soutenu les Gilets Jaunes pays. Ensuite j'ai vu la composition des barrages évoluer.
Il y avait au début des GJ.
Ensuite sont arrivées des racailles dès le 18.
Les GJ ont fait le ménage et ont viré ce qu'on appelait Gilets Noirs.
Ne restaient plus que les Gilets Jaunes. Parmi eux, des extrémistes ont pris le dessus et chassé les modérés.
Aujourd'hui, ces extrémistes ont été récupérés, achetés et corrompus par des politiques. Et ils jouent la carte raciste et identitaire. Très mauvais joker qui ne peut nous amener que de la merde.

Il n'y a plus de combat contre la vie chère mais une lutte à mort entre plusieurs clans : pro-Didier Robert et anti-Didier Robert avec des variantes pro-zorey et anti-zorey. Et tout ça va se terminer encore par des marchés publics, de la corruption et des contrats à la mairie. Retour à la case départ.
21. titi974 le 03/12/2018 13:12
très bon résumé de la situation il est temps maintenant que les demandes ont toutes été satisfaites pour le pouvoir d ' achat d’empêcher cette poignée d ' abrutis certainement bien guidés et conditionnés par des opportunistes de continuer à pourrir la vie de l 'ensemble de la population il faut que le préfet prenne ses responsabilité et fasse stopper cela le plus vite possible.
22. Jak le 03/12/2018 13:16
Vous changez d avis comme de sous vêtement...mdr
23. Injustice974 le 03/12/2018 13:17
COMPLÈTEMENT D ' ACCORD AVEC VOUS MR P DUPUY QU' EST CE QU IL ATTEND????
24. Fredg le 03/12/2018 13:24
Les paroles s'envolent et les écrits restent. Certains doivent encore en douter. Mais c'est la fin du mvt, et on doit s'en réjouir... avant le prochain
25. Rode PALI le 03/12/2018 13:25
ASSEZ de ces couillonnades.. quelques frustrés qui ont perdu leur podium dans des partis politiques qui se sont éteints avec quelques dinausores !! Et c'est deux ou trois moucates qui viennent me dire quand il faut tourner à droite, quand à gauche, quand il faut mettre un slip jaune pour avoir l'Autorisation de circuler dans LEURS régles... mais foutan vaaaa... si le Préfet ne veut ne peut pas ne... je n'ai jamais compter sur les autres pour faire ma vie : QUE MONSIEUR LE PREFTE NNOUS DISENOUS FASSE SAVOIR QU IL NE PEUT PAS ET JE ET NUOS FERONS LES CHOSE A SA PLACE POUR NOUS DANS NITRE ILE. Assez de pleurer sans bouger.
Vous croyez quoi ? Qu'on est planqué pendant que 3 ou 4 co..... marchent sur mes plates bandes... dites le Mr Le prefet... chacun voit ce qui revient de faire dans les circonstances. et nous saurons quoi faire cette fois sans attendre 3 mois que l'armée interveinnne POUR nous. Je ferai pour ma dignité le travail avant pour eux !!
26. Fredg le 03/12/2018 13:26
Et le prochain mvt sera celui des fonctionnaires car : prise en charge de l'octroi de mer par l'état rime avec suppression de la prime vie chère. Bien ou pas bien ?
27. LA POSSESSION le 03/12/2018 13:28
Bien résumé Pierrot, entièrement d'accord avec toi.
28. Emilie le 03/12/2018 13:34
On se le demande aussi.
Ce n'est plus possible, leur mouvement devient du grand n'importe quoi.
Pas de responsable, donc chacun fait comme il veut... du moment que chacun puisse sauver sa pomme
Monsieur le Préfet, cela devient grave les menaces, les prises d'otages, les blocages... On en a marre.
29. Mouchin le 03/12/2018 13:34
Pour une fois je partage complètement votre point de vue. Ils ont gagné, ok, bravo mais maintenant on se remet au boulot. Notre île en a besoin. C'est un exemple à montrer à la métropole. la Réunion a été la première à donner autan d'intensité au mouvement. Elle a obtenu des avancées significatives. Elle doit montrer qu'elle est capable également de resserrer les rangs et de d'aller de l'avant.
30. Polux le 03/12/2018 13:34
Ce mouvement se veut populaire et non populiste. Apolitique est le maître mot de ce mouvement gilet jaune. Pourtant ce jour sur réunion 1ère, Mme Bassonville Magaly porte parole apparemment et présidente du PRG, je crois.
Il faudrait savoir ?
31. Rabas le 03/12/2018 13:36
Voilà un excellent article Monsieur Dupuy ! D'accord avec vous du début à la fin ! Tout est dit ; rien à ajouter, bravo !
32. Titi974 le 03/12/2018 13:36
Le rôle premier des journalistes n''''''''est pas de relater les faits sans prise de position?là clairement, c''''''''est l''''''''éloge des politiciens en particulier Mr Robert, article anti GJ, sans parler de la réponse aux "antizoreil" c''''est pathétique. Torchon.
33. saintlouisien le 03/12/2018 13:42
Ayant travaillé dans le BTP à Ceylan (Sri Lanka) je ne peux que comparer le comportement de nombreux gilets jaunes à celui des dissidents politiques de cette ile ou l’insécurité est omniprésente.
34. père plexe le 03/12/2018 13:44
Dans la vie, il y a ceux qui veulent que le système change sans que leurs comportements de mouton et leur petits conforts qui vont avec changent, il y a d'autres qui veulent que le changement se fasse par le changement de leurs comportements et actes au quotidien.

ARÊT DONN' KREOL POISSON, APPRENN' A LI A PÊCHER.

être gilet jaune c'est vouloir changer son comportement pour changer le système et non l'inverse
35. Grangaga le 03/12/2018 13:50
..........Aktt' 4.......................
L'èrr' lé arivé po konsèr'té........
Tout' do mounn' ansanm' (Zé-zi) ....
Déssi in gran plass' piblik'....
Ou in gran karo kann'........
Sinon, pou koué pa Bwa-Blan........
Ou déssi lo sitt' Mèrr' La Posséssyionla vann'
Et ankorr'.....Médiatèk' Sin-Pol'.....
La fé fèr'mé po.... touff' noutt' mémwarr' noutt' z'anfan
In gran rassanbléman....in ...rogaton.......
De préféranss' in sam'di pou dirr' si lo tan.......
Ou toutt' y di, satt' nana pou di...
.........Akt' 5...........
Form' in bon l'ékipp' byin soudé.....
Pars'ké z'élèk'syion y vyin zot' nana po gain'llé.......
Konm' randé vou zot' la po fé.........
Nana lo préfé, CG, CD, èk' lé zot' mèrr'......
Ins' ke toutt' lé zot' z'ins'titicyion....
Fé mètt' an èvv' toutt' switt' satt' zot' la revandiké
Si y fé pa toutt' switt', zot' y koné oussa manifès'té........
Et là.....sora la popilacyion dirèk'téman konsèr'né ........
Y poura léssé ou pa, kontinié lèss' a zot' ....bèr'né........
Sora pi l'ile mortt' mé.......vill' mortt'....
Si fo fé diré.......zis'ka démissyion satt' la rodé a la klé.......
Mèr'si po la popilacyion é........bon van.
36. Ondice le 03/12/2018 13:56
Posez vous la bonne question, pourquoi ce mouvement est il tant redouté ? Puis ce n''est pas comme si , ca fait pas longtemps que l''on nous sort des blabla et de la concertation sans action. Quand on écrit que le peuple n''a plus confiance...
37. Rose le 03/12/2018 14:07
Se battre pour défendre ses droits, je suis d'accord à 100%. Mais se battre pour pouvoir consommer sans fin et jouer le jeu des multinationales et des grands groupes en situation de monopoles, non merci. En changeant notre façon de consommer, en soutenant les initiatives locales et les produits locaux, non ferons un grand pas vers la liberté du peuple réunionnais. Cessons d'être voraces et de toujours vouloir plus. C'est le meilleur moyen de manifester contre les inégalités et les injustices révoltantes de notre système.

Pour ce qui est du débat zoreil / créole, il ne faut pas se mentir, certains préfèrent embaucher des zoreil. Cependant la haine et la violence ne sont pas la solution. Comment retrouver notre vivre ensemble ? Est ce qu'ici aussi nous allons tomber dans le piège du communautarisme et de la séparation entre les "groupes ethniques "?? Non, je sais que nous valons bien mieux que ça.
C'est la transparence absolue sur les motifs d'embauche ou de non embauche qui peut faire office de barrage à l'embauche par "copinage" ou préférence raciale.

Je ne comprend pas pourquoi s'en prendre à l'université, sachant que les partiels approchent... laissons ceux qui veulent étudier et se bâtir un avenir le faire librement.

De ce conflit, ceux qui sortiront gagnants sont ceux qui l'ont toujours été : les grands groupes commerciaux et les politiciens verreux, qui même avec un seul mandat, seront rémunérés TRES gracieusement.
38. Un préfet ne décide pas de tout mais porte par contre le 03/12/2018 14:07
Même si je n''irait pas lui prêter une telle intention, la réponse est dans la question (titre). Quand une population est divisée on fait plaisir à qui ? A la Possession on lui reproche l''assaut... A qui on fait plaisir alors ?
39. tijean le 03/12/2018 14:11
ce mouvement va mener la réunion au chaos. il n'en ressortira rien de bon.
Ce fameux drapeau réunionnais est le déclencheur de cette haine identitaire. un drapeau n'est pas neutre. ensuite est apparu le terme de peuple, par opposition au peuple francais. les réunionnais sont en trains de se tirer une balle dans le pied. demain on n'aura que des cendres.
40. boulguitta le 03/12/2018 14:18
il y a aussi le blocage de l'université ,de l'avenir de la Réunion mr Dupuy le droit à l'éducation ,d' étudier ça existe! .Il faut que le préfet déloge ceux qui ne veulent pas que les autres réussissent leur vie ( car eux en général non pas réussi la leur!!! )
41. dOc holliDay 974 le 03/12/2018 14:24
Moi c'est juste après l'appel du 17 novembre que j'ai toujours pas compris pourquoi l'état a laissé faire des blocages et pillages a ce point. Droit de manifester oui prendre en otage une population NON. Franchement chopper et oh prison !!
42. ZembroKaf le 03/12/2018 14:26
Comment sauver le "soldat DiDix"....lire les éloges de Pierrot Dupuy sur Zinfos974...pour ce cumulard qui préside la Région !!!
En particulier, Didier Robert a annoncé une série de mesures visant à permettre l'alignement des prix à la Réunion sur ceux de métropole.

------------------------------------------------------
qt[Le principe de la liberté des prix est consacré par l'article L. 113-1 du Code de la consommation : « [...] les prix des biens, produits et services […] sont librement déterminés par le jeu de la concurrence ».]qt
https://defense-du-consommateur.ooreka.fr/astuce/voir/679365/liberte-des-prix

L'autre portait sur "un homme, un mandat, une fonction". Didier Robert s'y est engagé à titre personnel et il a demandé à tous les autres élus de suivre son exemple.

Selon "La Loi Robert" d’aujourd’hui ou Les Lois de non cumuls de mandats de 2014
Depuis son élection Didier Robert a cumulé...cumulé...à vomir !!!
http://www.vie-publique.fr/actualite/dossier/cumul-mandats-2017/cumul-mandats-pratique-restreinte-compter-2017.html

Le message a été entendu, notamment par les élus, notamment par Didier Robert, et les choses sont en train de bouger.

---------------------------------------------
Depuis 2010....il était "sourd" des oreilles....quand vendredi soir à la Télé...dans son discours de mesures il est apparu "comme si il avait un bâton...bien placé"...il était livide !!!
Quand on est loin du peuple "qui a voté pour vous"...et "vous" élu...fréquentant uniquement que les gens d'en 'haut"....ah...té la tère lé dur té !!!
En espérant qu'il voyagera moins aux Seychelles...qu'il se rendra plus souvent "à la cocoteraie/fayard/chaudron/basse terre....au moins dans "ces contrées là" la croisière sera beaucoup plus..."happy" !!!
43. Citation Umberto Ecco le 03/12/2018 14:29
Les réseaux sociaux ont généré une invasion d’imbéciles qui donnent le droit de parler à des légions d’idiots qui auparavant ne parlaient qu’au bar après un verre, sans nuire à la communauté et ont maintenant le même droit de parler qu’un Prix Nobel
44. Citation Umberto Ecco le 03/12/2018 14:36
Les réseaux sociaux ont généré une invasion d’imbéciles qui donnent le droit de parler à des légions d’idiots qui auparavant ne parlaient qu’au bar après un verre, sans nuire à la communauté et ont maintenant le même droit de parler qu’un Prix Nobel
45. Romain le 03/12/2018 14:37
Post 14 Modeste. Non la France ne lâchera pas la Run il y a un intérêt militaire fort à notre présence dans l océan indien. Si on abandonnait les regions qui perdent de l argent on commencerait par la Lorraine...
46. Kaf Malbar le 03/12/2018 14:41
Ces gilets jaunes pour la plupart issus de l'extrême gauche savent très bien que Mélenchon ne sera jamais président à moins d'un coup d'état ! Donc mettre le plus de bordel possible histoire de contraindre le président à démissionner ! Ce que je ne comprend pas c'est que les présidentielles ils ne sont pas partis votés ou quoi ? Leur soit disant champion n'est même pas parvenu au seuil du second tour ! Les français se sont exprimés et il faut respecter la démocratie sinon on ne vaut pas mieux que la plupart des pays sous dictature ! Contraindre n'importe quel élu à démissionner c'est un coup d'état !
47. arrete boucher le 03/12/2018 14:41
LE TITRE DOIT ETRE , POURQUOI MACRON mets les francais en otages, par sa politique des taxes pour les pauvres ,et l'enlèvement des taxes pour les riches
48. Citoyen le 03/12/2018 14:43
En d'autres temps peu glorieux des gens obligeaient d'autres gens a porter non pas des gilets jaunes mais des étoiles jaunes parce qu'ils les considéraient inférieurs: les nazis. Leur idéologie de moukat a traversé la mer et le temps.
49. Choupette le 03/12/2018 14:47
1) Le préfet fait dégager le Port Est avec des canons à eau.
2) La Réunion étant département ultra-marin européen, des dockers des pays européens sont réquisitionnés/embauchés en CDD pour venir décharger les containers. Cela se fait d'un claquement de doigts
3) Le retour au calme pour la mise en place des propositions.

Quant aux têtes brûlées qui n'ont jamais ouvert un cahier ou un livre de leur vie et qui réclament l'indépendance, est-ce que nos frères/soeurs, enfants pourront rester en Europe ... ?
Non. Ils en seront chassés par tous les moyens.

Maintenant, pour ceux qui méprisent les Réunionnais et jouent aussi la carte du racisme envers eux (nous, moi, vous), la liberté de circulation existe ... .
50. noé le 03/12/2018 14:50
Il y a un manque de bonnes grenades aux piments bouc et non seulement lacrymogène … Il faut laisser les Forces de l'ordre cogner comme il le faut ! les policiers sont entrainés pour taper et non recevoir !
51. TARAWA974 le 03/12/2018 14:52
Belle analyse M. Dupuy, en effet.
Pleine de prise de hauteur et de lucidité. Respect!
C'est louable et c'est trop tard.
Cela ne fait juste que 2 semaines que vous jetez de l'huile sur le feu.
La maison a brûlé et maintenant vous demandez que l'on sauve les fleurs du jardin.
J'ai soutenu le mouvement le 17 novembre parce que je croyais avoir affaire à un mouvement citoyen, soucieux d'exprimer quelque chose autrement qu'à travers un bulletin de vote.
Parmi ceux que vous avez soutenu jusqu'à samedi dernier, il fallait être sourd, aveugle et dépourvu d'odorat pour ne pas discerner ces remugles nauséabonds de racisme et de recherche de boucs émissaires. Zoreil, Fou dehors!
Encouragés par vos articles, ceux-là ont goûté à l'odeur du sang.
Ils vont en redemander.
Je vous souhaite bon courage pour les sevrer.
52. spartacus974 le 03/12/2018 15:23
"Ils ont obtenu tout ce qu'ils souhaitaient et ils continuent encore".
2 possibilités:vous ne savez pas lire(cela j'en doute) ou plus surement,vous soufflez encore sur les braises pour essayer de dresser les Réunionnais les uns contre les autres .En effet ,diviser pour mieux régner...
Les Gilets Jaunes n'ont pas tout obtenu.La preuve est que la ministre leur a donné rendez vous dans 3 mois.Les prix dans les supermarchés ne sont pas encore alignés avec ceux de la métropole .Votre ami Didier Robert n'a pas encore cette capacité à faire les choses en temps réel.
53. takamakas le 03/12/2018 15:33
complètement d'accord avec vous
que vous soyez obliger de vous expliquer concernant l'origine de vos salariés est notamment révoltant....
et que 850000 personnes soient bloquées par 15 bloqueurs est délirant !!!
54. Anti-Z le 03/12/2018 15:37
Quand il s''agit de commenter l''incident d''hier à ST GILLES le mot "raciste" n''est pas employé dans votre article... malgré le fait qu''un Zoreil traite les creoles d''insectes !!!! Et là vous vous faites plaisir !!! Le vivre ensemble est une fiction
55. MICHOU le 03/12/2018 16:05
On se pose la mm question mais dire qu''il faut du tps en politique n''est pas juste. Pour la csg, l''apl, les augmentations des élus ça se fait dans la minute.qd
A la prime de vie chère on n''y touche pas alors que c''est une aberration
56. KAÏS le 03/12/2018 16:15
Fini de rigoler ! Il est temps d''arrêter cette mascarade.
57. KAÏS le 03/12/2018 16:18
Fini de rigoler ! Il est temps d'arrêter cette mascarade.
Stop blocage ! Retour à l'ordre.
58. KAÏS le 03/12/2018 16:18
Fini de rigoler ! Il est temps d'arrêter cette mascarade.
Stop blocage ! Retour à l'ordre.
59. ti source le 03/12/2018 16:27
Une chose est claire !
Le peu de politiques et leurs camarades attendent la fin du mouvement pour repartir comme avant.
Ils vont faire semblant comme toujours et favoriseront leurs petits cercles privés.
Suis pas défaitiste mais réaliste ...
60. Ralbol le 03/12/2018 17:14
La vie ensemble n''est pas possible car bcp de Réunionnais n''ont pas compris le sens partage ici ont écris et ont dis n''importe quoi pas de ressonement comment marcher dans le bon sens quand certains marché avec les politiques véreux .
61. Volcan le 03/12/2018 17:29
Merci M. Dupuy pour cet article. Au moins, les choses sont claires sur les intentions malfaisantes de certains gilets jaunes.

La transparence est aussi de mise chez les gilets jaunes (on ne peut pas la demander qu'aux autres).

Merci M. Dupuy de bien vouloir poursuivre votre action d'information en la matière.

Citoyens, à chacun de réagir sans attendre que l'autre le fasse à sa place.
62. Yan le 03/12/2018 18:17
C quand fort votre attaque. Ceux ci sont peut-être un symbole de defense des marges profiteurs des lobbys reunionnais. Je trouve quil faut mesurer vos dires car peutetre le salaire le votre est bon mais ce n''est pas de la solidarité renionaiz.
63. laurent le 03/12/2018 18:19
j'avoue là m dupuy que c'est bien exprimé et bien écrit, bravo
64. jlr le 03/12/2018 18:45
Réponse à @antiz : sur ce barrage , aucun zorey n'a traité aucun créole d'insecte , d'abord parce qu'il n'y avait à ce moment-là aucun zorey ( l'automobiliste en question est un Réunionnais de St Paul très connu ) , ensuite parce que cette personne-là ( avec une bombe anti-moustique à la main ) n'a JAMAIS proféré cette insulte , lui-même étant créole .
65. Pramassamy le 03/12/2018 18:46
Parfaitement d'accord avec vous, M Dupuy, simple et clair.
66. Bleu outre mer le 03/12/2018 18:53
Comment et sur quoi se construit certains mouvement que cela soit GJ, populiste par un raz le bol de qui? de quoi? En premier de nos politiques et de leurs attitudes, pas la peine d’encore souligner la corruption de nos politiques et la manipulation non seulement financiere mais aussi des réunionnais exploitant et manipulant d’autres Réunionnais. « comme disait Coluche " quel est la différence entre le capitalisme et le syndicalisme. C'est l'exploitation de l'homme par l'homme ». Puis il y a un autre secteur la communication, TV, Journaux etc.… Pour une Non transparence et de travestir la vérité au nom d’intérêt personnelle et non collectif. Les politiques ont défendus l’intérêt de leur propre Clan et non d’être au service et de faire pour les Réunionnais, les médias les soutiennent du certaine façon et pour aussi leur propre intérêt. Donc à un moment les gens en ont assez du mensonge, de se sentir utiliser, non respecter etc.…. Donc vont avoir besoin d’exprimer cette colère refouler et donc sont aussi vulnérable à une autre forme de manipulation, comme avec le populisme et certains politiques. Une bonne idée peut se retrouver dévier de sa cible, par ceux qui n’attendent que cela pour l’utiliser. Ici comme dans l’hexagone nous retrouvons des identitaires, leur but n’est pas de proposer, de dialoguer il est simple c’est de prendre le pouvoir et que feront il après imposer leur vision, il ne faut pas penser que vous aurez le droit d’écrire ou d’avoir le droit à la parole. Parce que cela sera la pensée unique. Nous sommes dans une transition et nous sommes obliger de sortir de cette façon de faire de choisir une autre façon de vivre, mais voila nous sommes dans un monde pas terrible, de constater que la vie est dure, injustes et de se positionner en victime, mais voila nous connaissons les codes et c’est un monde connu sécurisant dans son insécurité. De changer de vie nécessite d’être responsable de soi même de ses actes, de ce que l’on écrit, dit…. Cela n’est pas facile de sortir de ce conditionnement et cela fait peur parce que nous ne savons pas comment faire…. c’est pour cela que le refuge dans ce que l’on connaît ou cette pseudo sécurité que pensent certains dans le populisme peut paraître une issue et ben non c’est se replier sur soi….. Le monde dans lequel nous sommes, regardons ce que nous avons mis en place, nos politique , nos Médias etc et nous nous sommes privé de notre liberté maintenant nous voulons être libre. C’est pourtant simple de sortir de cela, pas besoin de violence de l’écoute, d’apprendre à s’accepter se respecter et nous avons tous besoins des uns et des autres. Nous avons tous à des degrés différent cautionner ce système vérolé, oui et alors nous pouvons le constater, maintenant c’est notre choix de nous prendre en main et aussi de reconnaître ce que nous avons mis , afin de ne pas reproduire…..
C’est à partir de la que nous pourrons commencé à dialoguer, sinon nous retournerons vers nos habitudes. Je suis anarchiste ce qui ne veux pas dire de foutre le bordel, l’anarchie c’est l’absence de hiérarchie, de commandement, de domination et donc un mouvement pour abolir cela. C’est aussi à chacun de prendre en main sa vie et non de demander à quelqu’un d’autres ce qu’ils doivent faire….Une bonne question à se poser demain je serais mort quel est ma priorité et essentiel pour moi avant de pour ou…..Bonne réflexion…...
67. Pris en "otages" ? le 03/12/2018 22:08
Qui demande combien ?
A. Gunet
P.S. : Et si on parlait français ???
68. Thierrymassicot le 03/12/2018 23:26
Ca m'ennuie de dire ça..J'ai toujours dit que en temps que français, j'étais partout chez-moi à partir du moment que le drapeau bleu-blanc-rouge flotte....Presque vingt ans passés sur l'Ile, un fils de 18 ans créole....Au vu des commentaires des réunionnais, pas tous, bien sur, mais cette minorité raciste, nous mine et jamais je n'aurais cru que ça m'arriverait, et je suis loin d'être le seul français hexagonal à penser sérieusement à me casser de ce territoire de plus en plus identitaire, et on est assez nombreux, nous les sales zoreys colonialistes, esclavagistes à sérieusement se poser la question..... Cet après-midi, une dame réunionnaise de souche( quelle horreur de dire ça, mais pour les cons faut parler de la même façon, sinon ils ne comprennent pas!) sur Freedom est intervenue en direct live...La teneur de son discours : "M. Macron, laisse nous, arrête occupe a nou....Nous veu être comme Mada..nous veux pu rien de la France" Cette dame était bien entendu ironique, mais tellement dégoûtée de de ce qui se passe ici à eu ce discours: que la France coupe la Réunion de l'Hexagone.......Et je pense que si referendum était proposé avec cette question "La Réunion doit-elle rester française?" Il est plus que probable qu'une immense majorité de français de l'hexagone qui ne savaient pas trop où situer la Réunion sur la mappemonde avant qu'elle fasse la "Une" des media, ces dernières semaines diraient: "Oui la Réunion est en Afrique et on veut plus payer pour Elle .......Alors attention, tout le Monde, les droites extrêmes émergent un peu partout, alors attention nous les "français détachés de prés de 10 000 bornes" (Pas moi, sur ma Carte d'identité est écris né à Limoges) mais vous, les amis!!! Si demain...L'Hexagone dit démerde a zot, on se casse......Je me rappel, la phrase de Raymond Barre( le vrai créole du Petit Larousse) concernant l'Ile de Napoléon et entre autre de Tino Rossi :
"Si les Corses veulent leur indépendance, qu'ils la prennent" Vision prophétique concernant son île natale ??? Qui serait traduite aujourd'hui par " La France constate la volonté du peuple créole à son désir d'auto-gestion, respecte sa volonté...Rapatrie tous ses ressortissants hexagonaux, coupe toute administration de santé, d'éducation etc...etc...fait à partir de ce jour de façon unilatérale sécession avec ce territoire"' Ma Foi ça, résoudrait pas mal de problèmes......Pour l'hexagone!....Pour la Réunion, c'est moins sur...Non? Et bien évidemment que l'ONU s'en battrait les couilles...Ptêt bien que Maurice ainsi que Mada auraient des doléances concernant les 2500Km2 de ce nouveau territoire....
69. THOR le 04/12/2018 05:56
Hé oui Pierrot tu comprends pas ! toi aussi tu es comme les élus....t'as rien compris ou tu fais semblant de rien comprendre.
70. citoyenne-lambda le 04/12/2018 08:48
Monsieur Dupuy, vous avez écrit là exactement ce que je pense depuis quelques jours...

STOP les gilets jaunes ! Arét déconé té : laisse un peu d'temps pou la réalisation des mesures annoncées !

Sinon ça veut dire que c'est vraiment le chaos que vous voulez pour notre île ? Réfléchi un peu té !
71. MICHOU le 04/12/2018 11:19
À 68 je ne pense pas que les réunionnais aient demande l indépendance. Ils réclament plus de justice, moins de mépris de ceux qui sont français comme eux mais qui se comportent comme des notables, des expats....
72. Denny Crane le 04/12/2018 11:40
« je trouve lamentable d'avoir à me justifier sur de tels faits« 
Dans ce cas ne vous justifiez pas, le faire, c’est déjà accorder de la valeur à ces racistes.

« Une zoreille qui vit à La Réunion depuis une éternité «  ça s’appelle une zoréole, non ?

Même Vergès a fini par dire : « est Réunionnais toute personne qui vit et a ses intérêts à La Reunion. »

Zinfo n’est pas, et de loin, exempt de reproche à ce sujet vu le nombre de propos racistes qui y sont tolérés.
73. david14 le 04/12/2018 11:47
A monsieur Pierrot DUPUY


Voilà mi habite en metropole.
de temps en temps mi viens lire les infos sur la reunion sur zinfos.
Mais qo ça mi vois…

Tout l temps mi vois fé divers
mi vois
z’accident
corruption
intel la viole son belle fille
intel autre la tué son voisin , pour rien en plus
in autre encore la viole z animaux….dans la rue…

n’a fois mi viens lire zinfos974 pas tellement y degoutte a moin

S’il vous plait

est ce que nou peut pas faire une rubrique BONNE IDDE

Voilà si un moun n’a une idée qu’il pense bien , et qu’il ne peut pas faire ,
li explique sur le site et li dit que soit
li veux nou aide a li ,
soit que quelqu’un autre fé a sa place.

POUR FAIRE AVANCE LA REUNION
74. Némo le 04/12/2018 12:14
à @72.Posté par Thierrymassicot le 03/12/2018 23:26

Entièrement d'accord avec vous !!!

Petit rappel à l'égard des lecteurs plus jeunes et ceux moins avertis, que :

- Monsieur Raymond Barre, économiste et homme politique, mort à Paris en 2007, était né à La Réunion en 1924, qu'il avait quitté à l'âge de 20 ans après avoir été mobilisé à Madagascar, puis était parti en métropole pour y poursuivre ses études et y faire la carrière prestigieuse qu'on lui connait :

Professeur d'Université, sans doute selon ses pairs, le plus grand économiste de son temps ; vice-président de la Commission européenne, chargé de l'économie et des finances; député; plusieurs fois ministre dont celui des finances; ancien premier ministre qui se définissait comme " un homme carré dans un corps rond " ; ancien maire de Lyon, déclaré au dessus des Partis et encarté à aucun !

Bien que n'ayant plus aucune attache familiale avec son île natale, que sa famille avait quitté durant sa jeunesse pour aller vivre définitivement à Maurice, à la suite d'un scandale dans laquelle elle avait été impliquée puis disculpée mais pour qui le mot "Honneur" avait un sens,...

C'est lui qui décidera pendant son mandat de premier ministre (1976-1981) de la création à La Réunion, d'un second bassin aujourd'hui appelé Port Est d'où arrive plus de 90 pour 100 de ce que nous consommons.

Nos hommes et femmes politiques péï, grands démagogiques amnésiques devant l'éternel, feraient bien de s'inspirer de la rigueur et de l'intégrité de ce natif de La Réunion qui déclarait, entre autres,

" Etre populaire quand on veut gouverner? Cela ne s'est jamais vu."

- Où bien:

" Les fonctionnaires sont des nantis."

- Où alors, qu'il exécrait le microcosme politicien dans lequel on retrouvait toujours:

" Des porteurs de pancartes,... ceux qui scribouillent, jacassent et babillent,... le choeur des pleureuses et le cortège des beaux esprits,... des milieux qui ne vivent que de manoeuvres, d'intrigues et de ragots..."
75. fran-kreol le 04/12/2018 14:06
dupuy ou fout de nout gel! durant les evenements tous les hommes polititiques se sont enrerres comme des tangues,par couardise! maintenant apres le passage de la grand chef blanche,qui elle a ete courageuse meme si elle nous a enfumes et qu'elle les a extirpes avec force de leur trou, ils ressortent de leurs terriers et sans aucune honte se pavanent et promettent tout et n'importe quoi! la lang na poin lo zo!
un seul mot d'ordre envers ces hommes politiques pourris et irresponsables; DEGAGEZ! LAISSEZ LA place a d'autres plus concients, plus honnetes et responsables!DEGAGEZ!
76. Kayam le 04/12/2018 22:57
Si la question concernant la couleur de MA peau, de celle de mes enfants, de ma famille commence à être le sujet principal et récupérateur de ce mouvement alors j'en suis peinée car mon cocon personnel risque lui-même de voler en éclats.

Je prends la défense de qui et je protège qui ? Mes enfants à la peau blanche ou mon enfant à la peau brune métissée ? Serais-je encore digne d'être une maman qui divise l'amour maternel pour ses enfants ; qui sont indéfiniment mes plus tendres bonheurs ?

En passant dans la rue, faut-il que je me justifie devant ceux qui sont nés comme moi, dans le 974, avec comme support ma carte d'identité pour prouver que je suis Réunionnaise ?

- Que j'évite de parler français quand je suis accompagnée de connaissances zoreil ? comprenant bien le créole ? qui se sont adaptés et qui aiment La Réunion ? qui sont au RSA ?

- Que je dise à mes enfants qu'ils doivent retourner ici, qu'ils arrêtent leurs études, car certains demandent l'indépendance, et qu'ils n'auront pas la chance de voir loin, de vouloir construire une vie meilleure, en stoppant net leurs ambitions ?

- Que nous, oui NOUS, avec toutes nos différences allons-nous battre jusqu'à faire couler le sang parce que tu es blanc et je suis noire, parce que je suis blanche et tu es noir ? Oui, personne n'aime se faire marcher sur les pieds, mais avant de sortir les poings, ne doit-on pas penser que la violence entraîne la violence ? Quelle qu'elle soit.

Si l'île devient comme cela, c'est effacer à jamais le peu de vivre-ensemble qui s'essouffle et qui s'enfonce comme le Titanic. Ferons-nous encore appel à Annick ? Et aussi combien sera grande la tristesse !

S'il faut redorer tout l'ensemble, alors il faut remettre beaucoup de décisions à plat. Instaurer de la confiance tout en se méfiant des politiciens - sans exception -, ouvrir son esprit personnel et ne pas rester dans le cocooning des on-dit, dans les manipulations morales...Chacun sa personnalité, c'est sûr mais s'il faut trouver un bien-être pour le confort d'une très grande majorité, pourquoi détourner du but recherché... retrouver cette île de La Réunion ???

Pou sak y yèm :
https://www.youtube.com/watch?v=y6NhJ0DoBXQ
77. Bibliotéquaire retraitée le 05/12/2018 09:28
à @76.Posté par Kayam le 04/12/2018 22:57

Je partage entièrement votre analyse !

Et ce d'autant plus que ces propos nauséabonds, sont tenus par des braillards manipulés en mizouk par des politiciens Kréols démagogiques adeptes du népotisme, qui pour garder leurs privilèges ignorent ou feignent d'ignorer, comment l'île de La Réunion a été découverte puis peuplée par La France !!!
78. JORI le 06/12/2018 21:45
Le préfet agit de la même façon que lorsque les transporteurs ou agriculteurs bloquent les routes !!. Une question d'équité de sa part peut-être ??.
79. Réunissons Nous le 06/12/2018 23:43
Vous préférez quand un seul homme use et abuse de son pouvoir, je veux parler de 8600 patates.
80. Réunissons Nous le 07/12/2018 07:44
Sous le titre « Didier Robert ne dit pas tout », le journal le Quotidien de la Réunion indique ce matin que le président de la Région , démisionnaire de son poste de président de la SPL Réunion des Musées Régionaux, aurait perçu au titre rétroactif la coquette somme de 111 870 euros.

Il s’agit des sommes cumulées de salaire (6800 euros mensuels) qu’il n’a pas perçues pendant mars 2016. Ayant repris la présidence, la régularisation s’est alors effectuée sous le motif de « compensation entre une obligation réciproque dans les termes de l’article 1347 du code civil ».

Ainsi, un premier versement de 186 000 euros lui a été fait en juillet 2018, puis une autre somme de 6800 euros x 5 mois de juillet à novembre 2018, précisent nos confrères alors que le patron de la Région, en prenant son poste de président en 2016 avait indiqué publiquement « qu’il ne se rémunèrerait pas » au vu des difficultés financières d’une structure qui a même « remercié » des employés il y a quelques mois.

Didier Robert sur Free Dom, s’est justifié de ce montant mensuel de 6800 euros précisant qu’il avait maintenu son niveau de rémunération au moment où s’achevait son mandat de sénateur en septembre 2017 et qu’il ne s’agissait pas d’une augmentation.

Nouveau commentaire :