[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Piratage des mails d'élus allemands : Découverte d'énormes scandales à venir ?

Le 05/01/2019 | Par Pierrot Dupuy | Lu 2317

Des hackers ont piraté les comptes Facebook, Twitter et les mails d'un millier d'élus allemand. Selon un journaliste qui a pu consulter une toute petite partie de ces informations, la révélation prochaine de ces documents pourraient provoquer des scandales politiques importants.

Jeudi soir a été rendu public le résultat d'un piratage réalisé par des hackers pour le moment inconnus.

Il s'agit des données personnelles d’un millier d’élus allemands, des élus fédéraux, nationaux et européens. Ont été dévoilés leurs numéros de téléphone portable, adresses, conversations privées, e-mails, photographies, communications entre responsables politiques…

Elles proviennent de leurs comptes Outlook, Facebook, Twitter et d’autres plateformes en ligne.

Tous les partis politiques sont concernés par ce piratage, à l’exception bizarrement du parti d’extrême-droite AFD, ce qui pourrait donner une indication sur l'origine de l'attaque.

Quarante journalistes ont également été ciblés et dix artistes connus pour leurs prises de position plutôt à gauche de l’échiquier politique.

Un journaliste du Bild a pu consulter la base de données, déjà baptisée "Bundestag Leaks" ou "BTLeaks". Pour le moment, à l'issue de plusieurs heures de travail, il n'a pu en analyser qu'environ 3%. Malgré cela, il affirme que ce qu'il a d'ores et déjà découvert pourrait être à l'origine de plusieurs scandales politiques, et notamment des faits de corruption.

Les autorités allemandes ont ouvert une enquête...


Commentaires (3)
1. Vergès..prit es tu là ? le 05/01/2019 15:00
Ben .... si les hackers pouvaient venir faire un petit tour sur les données perso des élus de la Réunion là ça serait pas triste non plus !

Déjà ce qu'on voit des Vergès, Robert, Virrapoullé, Bello, Dindar, Bareigts etc consorts sent pas la rose alors imaginez l'arrière-cour ......
2. @post 1 le 05/01/2019 20:30
@ post 1

Nul besoin, l'île est minuscule, un jour tout finit par éclater sur la place publique
3. Quelque part le 06/01/2019 04:55
Ca donne pas envie d'être gentil avec les administrés tout ça :-/
Nouveau commentaire :