[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
[REVUE DE PRESSE] Lundi 11 février

Le 11/02/2019 | Par N.P | Lu 1501

Le JIR s’intéresse à la répartition des richesses sur notre département :"10% des plus riches possèdent la moitié de La Réunion" alors que 40 % des Réunionnais vivent sous le seuil de pauvreté. Le niveau de vie entre les plus aisés et les plus modestes reste marqué mais "cet écart aurait tendance à se tasser un peu depuis 10 ans", note le journal. 

Le Quotidien consacre sa Une à la Saint-Valentin. "L’amour n’a pas de prix", titre le journal. La fête des amoureux reste une aubaine pour les commerçants. 

[REVUE DE PRESSE] Lundi 11 février
Faits-divers

Sur les 72 Sri-Lankais arrivés la semaine dernière à La Réunion, seuls quatre ont été admis à entrer sur le territoire, indique le JIR. Samedi soir, leur demande d’entrée au titre de l’asile a été refusée pour les autres. Deux recours ont été déposés par leurs avocats qui dénoncent notamment les conditions d’accueil. 

Le Quotidien détaille la deuxième session d’assises qui débute ce lundi. Trois affaires de viols incestueux seront examinées par les jurés dont le cas de ce père "soupçonné d’avoir violé et prostitué sa fille". 

"Les forces de l’ordre toujours mobilisées", pour le Quotidien, "Alcool et stupéfiants au volant, la guerre est déclarée", pour le JIR. Vos deux journaux relaient l’opération de contrôle routier organisée hier matin en sortie de boite de nuit à St-Gilles. 38 conduites sous l’emprise de l’alcool ont été constatées et 27 permis retirés par les gendarmes.

[REVUE DE PRESSE] Lundi 11 février
Société 
 
La mesure va entrer en vigueur en 2026. Le JIR a recueilli le témoignage d’élus et de syndicats d’enseignants. Le Service National Universel, obligatoire pour les plus de 16 ans pour un mois minimum arrive sur le devant de la scène pour notamment “prolonger la formation civique et la sensibilisation aux sujets de sécurité et de défense”, avait expliqué le gouvernement. 
 
Des associations de riverains de la Saline-les-Bains vent debout contre le projet de Papi (Programme d’action contre les inondations). Derrière ce projet censé les protéger, "il s’agit de ‘créer des zones constructibles’", ont-elles expliqué au Quotidien.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :