[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Régime général : Pour la CGSS, le combat mené par le CSAPR est "illégal"

Le 13/06/2018 | Par SI | Lu 7804

À la veille d'une manifestation du Collectif des syndicats et associations professionnels de La Réunion (CSAPR), vent debout contre contre le "monopole social de la Sécurité sociale", la Caisse générale de Sécurité sociale de La Réunion veut rétablir "la vérité" concernant la désaffiliation au régime général de la Sécurité sociale. Dans un entretien que nous a accordé son directeur, Christophe Madika, ce dernier assure que les revendications du collectif sont "illégales".

Pour étayer ses dires, Christophe Madika se base sur les dernières décisions de justice, aussi bien de la cour de cassation, du tribunal des affaires de sécurité sociale de la cour d'appel, "qui sont toutes conformes au fait qu'il est obligatoire de s'affilier à la Sécurité sociale".

Le directeur de la CGSS Réunion ajoute que pas moins de 130 décisions du tribunal administratif de Saint-Denis et de la cour d'appel "confirment cette décision".  Selon lui, des arrêtés européens "sont interprétés à tort": "si l'ouverture à la concurrence est rendue possible pour la partie complémentaire santé, ce n'est pas le cas pour le régime de base de la sécurité sociale".

Christophe Madika estime donc qu'aujourd'hui, concernant la désaffiliation au régime général de la Sécurité sociale "qu'il n'y a plus aucun débat possible". Pire: le combat mené par le CSAPR est même "illégal". "Et il y a un risque certain pour les personnes qui vont suivre leurs recommandations", poursuit-t-il. À leur attention, un plan d'accompagnement leur sera proposé, "mais pas d'effacement de la dette".

Une réunion devait avoir lieu cet après-midi à la préfecture pour remettre les choses à plat entre la direction de la CGSS Réunion et le CSPAR, mais le collectif a refusé de s'y rendre, déplore Christophe Madika. "Peut-être pour avoir les mains libres demain", termine-t-il.

Régime général : Pour la CGSS, le combat mené par le CSAPR est "illégal"


Commentaires (30)
1. Pro no stick le 13/06/2018 18:58
Le racket de la securite sociale continue.
2. KUNTA KINTé le 13/06/2018 18:58
MADIKA vous dites n'importe quoi la peur vous gagne !

Le CSAPR souhaite s' assurer en étant libre de payer sa couverture d' assurance maladie , retraite . Le CSAPR a toujours encouragé les travailleurs indépendants à une assurance sociale de santé où la directive européenne nous le permet .
MADIKA , la peur vous gagne en essayant de communiquer par des contre vérités , sachant que vous êtes aux ordres de la Caisse Nationale de sécurité sociale et la présidente du CA de la CGSS REUNION est une salariée de la CMAR ... Cherchez l'erreur !!!
N' inversez pas les rôles MADIKA , ce sont les travailleurs indépendants qui font vivre la CGSS en payant les cotisations sociales patronales et salariales , un peu de pudeur !!!
Quel(le) salarié-e de la CGSS n'a pas un-e conjoint-e semble t-il comme travailleur indépendant où la souffrance est permanente face à un MADIKA dans sa tour d' ivoire , qu'il ou elle lève le doigt ?

Le CSAPR demande le respect et surtout une table ronde en échangeant les arguments en toute intelligence avec une table ronde à la Préfecture . Cessez de vous masturber l'esprit Madika , les travailleurs indépendants sont des êtres respectueux mais pas des voyous .
" le combat mené par le CSAPR est même "illégal". Madika , mon C..
3. Véritable le 13/06/2018 18:59
C'est malheureusement la vérité, celui qui dit le contraire est un manipulateur, mais à la Réunion c'est trop facile de manipuler des gens qui sont en difficultés.
Ceux qui sont à la tête de cette contestation, il sont surement à jour de leurs cotisations, ils poussent les autres à ne pas payer, mais demain quand l’huissier va débarqué il ne seront pas là pour vous aider.
Il faut vraiment être naïf pour croire que Macron allait supprimer le RSI. Ou se trouve un certain Patel de la CCIR lui qui avait un double langage un pour les entreprises et l'autre pour la CGSS, bizarre qu"il reste silencieux.
Réunionnais ouvre zot canette, zot i voi pas que zot lé manipulé en France on aura toujours une cotisation à payer le nom va changé, le receveur va changé, mais il faudra toujours payer !
Quand à ceux qui soutiennent cette cause, si personne ne cotise, qui va payer vos remboursements maladies ? comment vous soigner ? qui va payer votre retraite ? c'est cela, la solidarité française je paie pour ceux qui n'ont pas les moyens, pour ceux qui sont en retraite etc...
Malgré tout ce qu'on dit, c'est encore un des meilleurs systèmes de santé au monde.
Le jour ou cela va disparaître, la mortalité et l’espérance de vie sera multiplié par 4.
A ce moment la on verra qui bloque quoi ?
4. pathetique le 13/06/2018 19:05
des blaireaux qui esperent avoir l'autorisation de travailler au black pour concurencer les honnetes gens. Avec Trump ces gens là se verrait priés d'aller migrer au mexique ou en inde.
5. RIPOSTE974 le 13/06/2018 19:06
Un marrant ce type , à croire des guignoles de l'info de sortie !
6. klod le 13/06/2018 19:09
la SS a été une construction de l'après guerre en France , les traditions républicaines se perdent ( et non nationales, comme dit le fn mortifère , pardon le "rassemblement national" .beurk!!!!!!!!!!!!!),

comme tous les natios réducteurs à travers le monde et particulièrement en "occident" : italie, hongrie ..........

l'extreme droite au pouvoir , que penseraient les résistants de 39-45 face a cet état de fait à ce jour ?????????? ??????????????????? !!!! les anti pétain , les anti mussolini ( la meme chose , en synthétisant , la meme "attitude" !!!........) ............

j'amalgame la SécuritéSociale et le fn ......... et l'arrivée des fn en Italie, hongrie et autres ............ c'est pas la meme chose diront certains , l'amalgame est de sortie comme chez certains , chacun reconnaitra les siens, on en sort pas .
stop aux poujadistes occidentaux et aux fn occidentaux !

time will tell : "we are confident of the victory of Good over evil" .............. source diverse , selon : bible , discours à l'onu ................. chacun sait . la sécurité sociale a été un combat de l'après guerre .................... après , je dis ça , j'en sais rien en fait , ou pas .
7. Jean le 13/06/2018 19:10
j''ai une grosse dette au rsi car j''ai suivi les conseillent du csapr je n''ai pas fait mes déclarations. J''ai perdu au tribunal et j''ai peur de n''avoir plus aucun recours après la cassation. que faire ?
8. non le 13/06/2018 19:49
l'illégalité c'est zots train de vie de bourgeois a la sécurité sociale , sur le dos des petits commerçant et des petits entrepreneurs, quand il s'agit de prendre un régime social en europe ,les commerçant et les petits entrepreneurs ne sont pas européens,ils n'ont pas droits, sont toujours des français ,mais quand il s'agit de serrer la ceinture,et payés des impots , pour faire des économies pour l'europe,nous sommes des européens.DEUX POIDS DEUX MESURES .Les citoyens vivaient mieux quand il ,n'y avait pas la restriction budgétaire de l'europe , je ne me souviens pu, si les réunionnasi ont votés maastrick .
9. CSAPR le 13/06/2018 19:56
Tiens donc ??

Mais pourquoi ne pas faire paraître la réponse du CSAPR qui vous a été envoyée ?

Il serait intéressant d'avoir les 2 sons de cloches, n'est-il pas ?

Drôle de " presse" libre !!!
10. Marc le 13/06/2018 20:05
2. Il a tout à fait raison, au contraire. Le fait d'inciter des gens à se désaffilier illégalement est par ailleurs puni par la loi de deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende. C'est l'article L.114-18 du code général de la sécurité sociale.

C'est 6 mois d'emprisonnement et 15.000 euros d'amende pour ceux qui ont refusé de s'affilier, en plus des sommes dues au titre des cotisations non acquittées et des pénalités de retard.

7. Négociez un échéancier, c'est tout ce que vous pouvez faire.
11. Jerôme le 13/06/2018 20:06
Une question pragmatique M. MADIKA,

Annoncez donc votre salaire. J'ai lu que les cadres de la SS avaient été épinglés par la cour des comptes qui fustigent les salaires et indemnités énormes des cadres de la sécurité sociale. Il est question d'environ 100 000 euros par an soit presque neuf mille euros par mois (sans compter les avantages, comme les RTT , tickets restaurants, voyages, etc...). Ajoutez à cela une indemnité de" vie chère" de + 53 % cela vous fait donc un salaire mensuel d'environ 15 000 euros par mois. Merci de jouer la transparence. Mais est-ce votre intérêt ? A ce niveau de salaire, n'est-ce pas alors facile de parler de "solidarité" pour les autres et notamment les indépendants qui ont du mal a gagner leur vie, voire même survivre...
12. Tuit tuit le 13/06/2018 20:40
Salariés du régime général, réveillez vous!!!! Savez vous que sur votre bulletin de salaire les cotisations salariales sont prélevées par votre patron qui doit les reverser à la cgss? Lorsqu'il ne reverse pas les cotisations tout le long de votre carrière, au moment de votre retraite, vous vous retrouverez le bec dans l'eau car des périodes ne pourront pas être validées. Savez vous que les salariés sont + taxés que les entreprises? Est ce normal qu'une entreprise qui ne paie pas ses cotisations françaises obtiennent une attestation de vigilance pour avoir des marchés publics français donc l'argent public de nos impôts. Salariés, nous sommes des cochons de payeurs!
13. Michel le 13/06/2018 20:40
Bien "rougeot" le père Madika... Les bonnes bouteilles sont chères, mais avec ses indemnités et son salaire présidentiel, il a les moyens de se les payer... Pas tout le monde qui se paie sur la bête comme lui. Plus de 14 000 euros par mois, plus ce qu'il perçoit via son GIE. Vive la solidarité à la "madika" !!!
14. La vérité si je mens ! le 13/06/2018 21:13
A lire cet article , cet individu transpire la peur et ne s' est pas comment gérer la manifestation de ce collectif . Ce type se retranche derrière son donneur d'ordre la Caisse Nationale , c'est à dire le ministère des affaires sociales (l' état) , à la REUNION , le préfet . Un vrai dandin nommé directeur d'une caisse de sécurité sociale locale .
Ce type se croit protégé peut être par le saint esprit d'un autre monde . Il est logique semble t-il qu'une table risque de se renverser d'ici peu à cause d'un égo , la méconnaissance des vrais difficultés des travailleurs indépendants ?
15. kersauson de (P.) le 13/06/2018 22:13
"" 7.Posté par Jean le 13/06/2018 19:10 (depuis mobile)

j''ai une grosse dette au rsi car j''ai suivi les u[conseillent ]udu csapr""

les conseiLLENT ??????

que faire???ben! retourne a l école deja
MDRu[
16. Portalis le 13/06/2018 22:56
Dans les 130 décisions prisent en faveur de l'inique "CGSS", peut-être faudrait-il informer le quidam, que les TASS (Tribunaux des Affaires sociales) sont financés par ... la sécurité sociale elle-même ! La CGSS est donc juge et partie. Ce sont des tribunaux de la honte, au service exclusif de la CGSS ! Un bon journaliste qui se respecte un minimum, devrait informer un peu mieux ses lecteurs non ?
17. Foyer le 13/06/2018 23:10
Réveillez-vous donc !

La "CGSS" est une organisation gérée par des sociétés privées qui récupèrent un pactole de 700 milliards d'euros de cotisations des Français. Ces sociétés d'assurances et mutuelles, sont immatriculées au RCS ou des mutuelles. Elles sont donc de droit privé. Le RSI a lui seul a un patrimoine immobilier de 55 milliards d'euros et des avoirs bancaires placés dans des paradis fiscaux. Pour la CGSS, toutes les actions sont bonnes pour maintenir le monopole de la sécurité sociale et permettre ainsi la spoliation des professions indépendantes qui sont de plus en plus tondues. Il ne doit pas y avoir d'opposition entre les catégories socio-professionnelles, nous sommes tous à la même enseigne. L'organisme prétendument social, ne veut surtout pas permettre à la concurrence de s'installer pour ne pas partager le "gâteau" et faire baisser les prix des soins. Il en est de même pour les retraites, confisquées au sein de mutuelles et autres de nature strictement privée et qui joue votre argent sur les marchés internationaux. La répartition à perte, c'est pour vous, la capitalisation à outrance, c'est pour les élus et eux.
Réveillez vous ! savez-vous que vous pourriez gagner aisément plus de 30 % de plus sur votre salaire, en étant mieux assuré ? Ainsi, la crise serait derrière nous, grâce à une relance par la consommation, l'emploi serait à nouveau florissant. Mais cela, les élus n'en veulent pas. Ils préfèrent vous maintenir dans la pauvreté, pour légèrement vous assister et vous obliger ainsi à voter là où on vous demande de voter !

La liberté sociale pour tous est la seule solution viable pour relancer notre économie et chasser ces parasites aux hauts salaires, qui vous spolient, tant à la CGSS, qu'à la Carpimko, au SSI ou à la MSA. Nous sommes en présence d'une mafia sociale, soutenue par la finance et l'Etat.
18. Jacques le 13/06/2018 23:13
mais où est donc la réponse du CSAPR au communiqué de la CGSS ?

Soyez honnête, partagez la aussi !
19. le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 14/06/2018 01:22
la CGSS de la Réunion et le RSI de la Réunion ont créé en septembre 2014 le GIE Vieillissement Actif, qui a pour objet de déterminer et de mettre en œuvre, via des actions coordonnées, une politique d’action sociale concertée entre les différents organismes de protection sociale en matière de maintien à domicile des personnes âgées peu ou pas dépendantes (GIR 5 et 6).

Le Conseil d’adminitration du GIE Vieillissement actif est composé :

– de la CGSS de la Réunion qui est représentée par Madame Nicole ETHEVE, Présidente du Conseil d’administration, Monsieur Serge THOMAS, Président de la Commission d’Action Sanitaire et Sociale et de Monsieur Christophe MADIKA, Directeur général

– du RSI de la Réunion qui est représenté par Monsieur Ibrahim PATEL, Président du Conseil d’administration, Monsieur Cyrille RICKMOUNIE, Président de la Commission d’Action Sanitaire et Sociale et de Madame Françoise SALE, Directrice régionale.

Le Président du Conseil d’administration du GIE Vieillissement Actif est Monsieur Ibrahim PATEL
20. Richard Zoreil de sin dni le 14/06/2018 08:12
POUR La sécurité sociale et contre le CASPR
21. Môvélang le 14/06/2018 08:13
les artisans sont obligés de payer, est-ce-que les clowns du csapr ont une assurance pour les aider à payer les majorations au cas où?????????????????????????????????
est-ce-que ces même clowns vont aider les artisans à sortir de la merde dans laquelle ils les ont mis?????????????
22. mimorpouletranspor le 14/06/2018 08:40
Je ne comprends pas ce mouvement. La loi c'est la loi non ? C'est pas la C.G.S.S. qui le dit mais les tribunaux. Dans ce cas supprimons les dettes de tout le monde tant qu'on y est...
Tout ça pour ne pas reverser l'argent avec lequel ils ont flambé au lieu d'être dans les règles. Un combat pour aller illico presto prendre le dernier Mercedes ou BMW s'ils gagnent leur combat. Et ça parle de solidarité.
23. margouillat974 le 14/06/2018 09:33
Quand on voit l'écart de cotisation entre un "indépendant", qu'il soit auto-entrepreneur ou à la tête d'une T.P.E. et d'une multinationale, je pense que oui, on peut avoir envie de fuir la CGSS. Il serait temps que Jupiter s’intéresse à la question, et taxe aussi fort l' Oréal, Mac do et compagnie que le plombier du coin.
( ça serait bien aussi qu'il réclame les 13 milliards d' impôts dus par les G.A.F.A. à la France)
24. bouhhhh le 14/06/2018 09:47
Post 18 :
Vous êtes très bien renseigné a priori, citez nous les noms des sociétés privées qui encaissent soit disant les 700 milliard d'Euros ?
Je suis curieux de lire votre réponse !
Et pendant que vous y êtes comme vous avez des informations importantes à donner, citez nous les noms des sociétés privées qui payent les prestations ?
SIC
25. Hernandez le métis le 14/06/2018 11:20
L'occident et ses méfaits , pauvreté rime toujours avec souche populaire immigrante ou souche paysanne blanche . à quand une conscience collective pour remettre une plus-valu dans vos terres d'origines (campagne , pays des ex-empires coloniaux ) les gens s'entassent dans les grandes métropoles de Babylone . Ils délaissent la terre , la campagne , leurs-terres mères pour subirent le stress , l'individualisme , la violence urbaine des grandes villes , anisi que le mépris sociales et économiques . Comme prédisait marcus garvey un retour à la terre est plus que nécessaire sous l'aide de la MAAT . Partage , solidarité ancestrale africaine et partage de richesse au sein de la communauté. cela va de soi pour les paysans et ruraux provinciaux d’Europe. Pandemoniumhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A9monium est grande , mais La Terre éduque et fédère si les humains reviennent à celle-ci . http://www.lisapoyakama.org/maat-la-philosophie-africaine/
26. Ikki le 14/06/2018 11:31
C'est simple en France avec Rsi et compagnie on vous vole 70% de ce que vous gagnez. Sur les 30% restants il faut payer salaires, loyer... On est juste le pays d'europe le plus taxé. Travailler est devenu juste impossible ! C'est du vol organisé !
27. Hernandez le métis le 14/06/2018 12:01
https://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/grande-bretagne-pays-riche-enfants-pauvres_2653670.html Voyez vous à côter de çà https://www.nouvelordremondial.cc/2018/06/12/voici-nos-maitres-reptiliens-a-loeuvre-pas-vrai-cest-pas-un-masque-video/ Retourné à la source avec une mission divine , marre de servir les lézards et faire pitié. ou répartissez les richesses à l'échelle mondiale , Europe aussi comprise . Pour éradiquer la pauvreté et que chaque humain soi digne à l'échelle mondiale . Marre de ces égoïstes lézards qui ne représente que 1 % de la population mondiale qui englobent 70 % des richesses mondiales .
28. Marx le 14/06/2018 12:45
Vive l'Europe, vive la desafiliation et bravo a ceux qui firent tomber le mur de Berlin, parce que l'on est dans un combat du même ordre: le moyen âge. ..
29. K le 14/06/2018 14:50
POST 26:
Tout à fait, et pourtant selon L'article 35 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793:

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."
30. le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 14/06/2018 23:48
29.Posté par K le 14/06/2018 14:50

POST 26:
Tout à fait, et pourtant selon L'article 35 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793:
..............................
Cette DDHC tient du mythe.

Nouveau commentaire :