[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Rencontre avec Emmanuel Macron: L'intervention de Maurice Gironcel

Le 02/02/2019 | Par Zinfos 974 | Lu 3434

Tous les maires réunionnais n'ont pas pu s'exprimer lors de l'échange avec le Président de la République. Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne, a lui eu la chance de pouvoir narrer son discours au gouvernement.

Merci de me donner la parole,

Maurice Gironcel, Maire de Sainte-Suzanne, une ville moderne à la campagne, de 24 000 habitants – et dirigeant du Parti Communiste Réunionnais.

Monsieur le Président, les décisions prises par les différents Gouvernements n’ont fait qu’accentuer les inégalités à La Réunion et ont conduit à la situation de crise généralisée que l’on connaît aujourd’hui.

La Réunion est, depuis son peuplement, un territoire d’inégalités. La fin du régime colonial s’est faite seulement en 1946 et il a fallu attendre 1996 pour l’alignement du SMIC et certaines prestations familiales.

Malheureusement, aujourd’hui encore des inégalités persistent et sont de plus en plus fortes.

Monsieur le Président, comparativement à une commune de métropole, Sainte-Suzanne doit gérer 4 fois plus d’écoles et connaît une pénurie d’équipements de proximité.

Pire encore, les communes réunionnaises bénéficient bien moins de la solidarité nationale que les communes de l’hexagone.

83 euros par habitant pour les régions de France, contre 38 euros par habitant pour les Régions d’Outre-mer (voir même 25€ pour la Guyane) ; comme le précise le rapport du sénateur de la Guyane, Georges Patient.
Pour Sainte-Suzanne, le manque à gagner s’élève à 1 million d’euros par an!

C’est autant de moyens que nous ne mettrons pas dans nos écoles, dans nos équipements ; Autant de moyens qui ne serviront ni à accompagner nos enfants dans leur apprentissage, ni à aider leurs parents et nos seniors dans leur vie quotidienne.

Comme vous le savez, 40 % des Réunionnais vivent en dessous du seuil national de pauvreté. A La Réunion c’est aussi 182 000 demandeurs d’emploi, toutes catégories confondues. Et à ces difficultés, s’ajoute l’inégalité devant la vie chère.

Le modèle économique actuel impact directement les prix des produits de consommation:
  • les pièces automobiles sont 2 fois plus cher qu’en France ;
  • les matériaux de construction sont 40 % plus cher ;
  • les enduits sont 250 % plus cher ;
  • les livres sont 15 % plus cher, sur un territoire où 115 000 personnes souffrent
    d’illettrisme ;
  • et enfin les prix de l’alimentation restent excessifs,

Monsieur le Président, toutes ces inégalités, toutes ces difficultés vécues au quotidien par les Réunionnais, résultent de lois pensées et votées pour la Métropole, donc loin de nos réalités.

L’intégration, c’est à dire l’application mécanique des lois et règlements ne peut se faire sur des territoires situés à plus de 10 000 km. La Réunion et les territoires ultra- marins ont leurs spécificités et leurs atouts.

Pour survivre dans un monde en pleine mutation, et offrir toutes les chances au territoire de se développer de façon cohérente, nous devons mettre en place un projet global, durable et solidaire.

Pour ce faire, une structure issue de la loi NOTRe existe déjà. Il s’agit de la Conférence Territoriale, que je vous propose d’élargir à toutes les forces vives, et aux Gilets Jaunes, pour définir ensemble l’avenir de La Réunion.

Les Réunionnais ont un avis, une expertise sur les sujets qui concernent leur territoire ; sociaux, économiques, culturels, d’éducation, d’énergie, environnementaux et d’insertion dans la zone de l’Océan Indien.

Une collectivité disposant d’un fonds de développement, de compétences et de pouvoirs élargis pourrait mettre en œuvre ce projet.

Monsieur le Président, les Réunionnais sont capables de décider de leur avenir et de celui de La Réunion dans la République?

C’est pourquoi, comme le souhaitent de nombreuses personnalités de La Réunion, il est urgent de réunir la Conférence Territoriale élargie pour élaborer un projet Réunionnais fait par les Réunionnais pour les Réunionnais?

Merci pour votre attention 


Commentaires (12)
1. ste suzanne le 02/02/2019 18:09
quel ville moderne MR LE MAIRE
combien de mandat vous succède
une seul salle des fête
une piscine """ a l arrêt """
la plupart des infrastructure a l abandon
depuis 2012 il y a un plan de la nouvelle ville zéro
à la marine vous avez fait des travaux d assainissement rien de conforme
aujourd’hui vous plaidait pour vos citoyen hier vous vous êtes servi dans le budget de votre commune pour vos besoin personnelle
lorsque l on voit que ses habitant peine
on fraude pas pour arriver et garder le pouvoir
on vote pas a leur place
on dilapide pas ses fonciers envers ses amis proche
QUEL HONTE DE VOUS VOIR ENCORE PLAIDER POUR LES AUTRES HORS QUE PENDANT DES ANNÉES ONT EXPLOITER NOTRE MISÈRE POUR FAIRE VOTRE RICHESSE
et surtout lorsque l on parle au nom de sa population
vous avez pas dit au président que vous avez envoyer vos propre agent BARRER LES ROUTE DE VOTRE COMMUNE les ordres venant de vous
c est pas donner fort pour un MAIRE

UN HABITANT DE LA MARINE
2. Tijean le 02/02/2019 18:52
Ah c'était prévisible avec ces arriérés du pcr qui remettent Ie sujet de l'autonomie alors que ça n'a jamais été le sujet. Les gilets jaunes commandés vont s'en donner à cœur joie alors que ce n'est pas la volonté des réunionnais.
3. GIRONDIN le 02/02/2019 20:00
...... un projet Réunionnais fait par les Réunionnais pour les Réunionnais.......

Et pourtant il est proche des reunionmous, ils se donnent des coups de main pour gagner ou faire perdre des élections.
Cette énergie et imagination ne peuvent être utilisées pour inventer un projet Réunionnais ?

Un vrai Noulafé à la place de noulémisere ?
4. Raasimanda le 03/02/2019 07:38
Je ne pense pas que l'avenir de la ville de Sainte -Suzanne doit continuer avec cet incapable toujours entrain de rabasser ce même discours. Un jour il appel au résistance capitaliste et un autre jour >. Ce gars n'a rien compris, les gouvernements successifs ne font que ça: conférence, rapport, assise.... de l'outre-mer.

A mon avis il faudrait viré tous ces gens qui sont là depuis X temps , dont Gironcel et toute sa clik.

Raasimanda. Ste Suzanne

PS: j'aurai aimé rencontrer le post 1. merci.
5. Un dinosaure encore vivant ! le 03/02/2019 10:15
Pas possible, tous les fossiles ne sont pas aux muséum d''histoire naturelle ?
Quel baratin nous sert il ce dinosaure d''un parti qui a quasiment disparu. Quel pays est son modèle, Cuba, Venezuela, Chine, Corée du Nord ?
Il est là que grâce aux fraudes
6. JORI le 03/02/2019 17:37
Et combien d'élus condamnés par la justice à la Réunion par rapport à la métropole ??.
7. MAGOUILLE le 03/02/2019 18:05
Vous osez dire que des inégalités persistent ? Je dirais que des magouilles persistent !
Vous êtes aussi président de SIDELEC, pourquoi vous ne me remettez pas le dossier des compteurs électriques posés sur des terrains privés dans un chemin privé ?
8. MAGOUILLE le 03/02/2019 18:10
Des courriers recommandés + cachet du SIDELEC sur place vous ont été transmis depuis plusieurs mois pour avoir le dossier......Mais toujours p
9. maikouai le 03/02/2019 19:16
Monsieur le Maire, majoritairement on ne peut qu’approuver le constat que vous donnez de la situation, néanmoins c’est au niveau des solutions proposées de part et d’autre qu’il y a divergence. Divergence, car ne s’attaquant à la source de l’injustice en proposant aux populations que des miroirs aux alouettes. Propositions hélas et aussi consenties par des majorités, faisant que la loi du plus fort, permettant l’exploitation éhontée des masses populaires, hélas reste toujours de mise.
Sans s’emprisonner dans les conventions, droits, lois, règles, décrets tendancieux…, régissant le monde, le constat que tout citoyen devrait être amené à faire sur un exemple probablement simpliste, serait de se rendre compte qu’il n’y a pas de différence notable à part la couleur de la coquille, dans le mode de production (durée, alimentation…) et en valeur nutritive, entre deux œufs en provenance respective de Pays différents. L’égalité autant de qualité que de fabrication, par contre cesse brusquement dans la détermination du prix de revient de part et d’autre de la provenance de ces produits. La différence de valeur financière peut être de de 1 à 10, pain béni des spéculateurs.
Rien logiquement ne justifie ces différences de coût, à part au fait de soumette les peuples aux conventions et autres lois internationales, favorisant délocalisations, baisses de pouvoir d’achat, chômage, faisant que les riches deviennent plus riches et les pauvres plus pauvres, résultat de l’organisation mondiale et mafieuse de la finance.
En dépit de la cote des monnaies, cause principale les différents niveaux de valeurs de salaire par rapport à une monnaie de référence, néanmoins le pouvoir d’achat d’un travailleur en son lieu de résidence et sous n’importe quelle latitude est quasi identique, en effet le travailleur dispose d’un logement, se nourrit, s’habille, se soigne…, s’il ne dispose pas de ce minimum pour subsister il ne pourra plus produire…, qu’il soit payé en : CFA, Yen, Euros, Dollars …
Donc Monsieur le Maire, sans remise en cause des « clauses colonialistes » pilotées par les OMC, FMI.., qui régissent la planète avec notre agrément hélas et aussi, il est à craindre comme par le passé que des « mesurettes » de subsistance et d’appauvrissement du prolétariat qui perdurent depuis des décennies, feront que rien ne change pour les véritables producteurs de richesse, que sont les travailleurs de base et autre petit retraité cet «ex épargnant sur 42 années».
10. Mike le 03/02/2019 20:34
Mare de magouilleur, qui paye des voies et promets des contras pour avoir des voies voilà comment se passait et se passe aujourd''hui les votes.un ti fauteuil la civils un ti poste par ici
11. Rhum Quina le 03/02/2019 21:41
« Pour survivre dans un monde en pleine mutation, et offrir toutes les chances au territoire de se développer de façon cohérente, nous devons mettre en place un projet global, durable et solidaire. »

Plus pipotron, tu meurs !
12. un observateur. le 04/02/2019 11:15
Le sauveur de Sainte Suzanne et de la Réunion : disons, canal la blague !
Nouveau commentaire :