[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Restos de plage : Le bal des faux-culs...

Le 08/04/2018 | Par Pierrot Dupuy | Lu 13772

Quand le sage désigne la lune, l'idiot ne voit que le doigt...

A regarder les commentaires sous l'article sur ce qui s'est passé aujourd'hui à l'Hermitage, les Réunionnais sont très divisés.

Certains ne voient que les insultes racistes anti-Zoreils de ceux qui ont manifesté contre les restaurants construits sur le domaine public maritime, et ils ont raison. En partie.

Les autres ne veulent voir que le côté illégal des paillotes et affirment leur solidarité avec les manifestants. Devant l'inertie du préfet et celle du maire de Saint-Paul, il fallait bien que quelqu'un fasse quelque chose. C'était inéluctable de toutes les façons, selon eux.

Les deux parties ont en partie tort et en partie raison, mais passent à côté de l'essentiel.

Des propos racistes qu'il faut condamner

Que les quelques individus racistes qui ont manifesté ce matin ne représente pas la Réunion et les Réunionnais, je pense que tout le monde sera d'accord là-dessus.

Tout comme tout le monde sera d'accord pour condamner les propos racistes proférés contre les Zoreils. Des lois existent, à la Justice de les faire appliquer.

Mais en disant ça, on met du même coup le doigt sur le deuxième problème. Dans son communiqué d'après-incidents, le préfet "condamne fermement le recours à la violence contre des biens privés, tout particulièrement dans un contexte où des familles étaient attablées dans les établissements concernés et où d’autres famille étaient présentes sur les plages", et il ajoute que "les auteurs de faits pénalement répréhensibles seront poursuivis".

Comme tout cela est bien dit. Mais pourquoi diable ses services ont-ils délivré pendant des années et des années des AOT (autorisations d'occupation temporaire du domaine public) à ces restaurants qui étaient manifestement dans l'illégalité? On n'en serait pas là si la loi avait été été appliquée à l'époque par les services de l'Etat.

Des rumeurs de pots-de-vin circulent. Il serait bon que là aussi, une enquête soit diligentée.

Puisqu'on en est aux questions, continuons. Pourquoi le préfet a-t-il refusé de donner suite au jugement du tribunal confirmant l'illégalité de ces restaurants?

Pourquoi la DEAL, dépendant du préfet, n'a pas réagi devant la provocation de ce restaurateur qui était en train de réparer sa terrasse ces derniers jours, laquelle terrasse on le sait maintenant, était illégale?

C'est donc le préfet, qui en agissant de la sorte, est à l'origine des débordements d'aujourd'hui. On ne peut jeter de l'huile sur le feu et faire mine ensuite de s'étonner des conséquences.

Pour l'Etat et les collectivités, l'argent n'a pas d'odeur

Certains mettent en avant le fait que la commune ait touché des loyers de le part de ces restaurants, ce qui leur a octroyé de fait une certaine légitimité. Si ce n'est une légalité.

A ceux-là, je réponds que ça fait longtemps que l'on sait que l'argent n'a pas d'odeur pour l'état et les différentes collectivités. Un seul exemple : la prostitution est illégale, ce qui n'empêche pas le fisc de prélever l'impôt sur les revenus des prostituées.

Cet argument n'est donc pas valable.

La justice a tranché. A l'Etat et au maire de Saint-Paul de faire appliquer la loi. Tant que ces verrues qui servent en plus de la viande avariée, continueront à trôner sur la plage, elles constitueront une véritable provocation et il ne faudra pas s'étonner si des individus un peu frêles du cerveau, ou quelques politiciens opportunistes, s'emparent du problème et tentent de se faire justice eux mêmes.

L'arbre qui cache la forêt

Enfin, pour clore le dossier, je réitère ce que j'ai déjà dit dans un de mes éditos.

Ces restaurants ne sont que l'arbre qui cache la forêt. Il y a des dizaines, peut-être des centaines, de villas qui empiètent également sur le domaine public maritime sur tout le littoral de la Réunion.

On me dit même, mais je n'ai pas vérifié, que ce serait notamment le cas de la case du Préfet à Saint-Gilles.

Il serait temps de s'en prendre à elles aussi.

Parmi ces propriétaires, il y a très certainement des Zoreils tout comme des Créoles.

Ce serait le meilleur moyen de faire taire les critiques de ceux qui ne veulent voir dans la demande de démolition des restaurants que des attaques anti-Zoreils...


Commentaires (64)
1. OREO974 le 08/04/2018 22:00
Mr Dupuy,

Dans vos propos, je ressens une partie de vous qui cautionne le fait qu'un homme avec une masse fasse justice lui-même. Vous rejetez le racisme, mais dans vos propos vous semblez accepter la violence puisque la justice n'a pas fait son travail.

Que ce serait il passé si un enfant se trouvait derrière les palissades que ce gros molosse détruit avec tant de haine ?
Quelle sera la prochaine cible? Le lux hotel, la maison d'un particulier?

Concernant le racisme, on est habitué à cracher sur les zorey, et si c'est officiellement affiché sur les murs ou à la radio, c'est aussi souvent sou-jacent dans l'esprit des gens.

Quand aux politiques qui jouent la politique du "c'est pas bien mais je comprend", c'est à vomir.
2. baba le 08/04/2018 22:07
(et il ne faudra pas s'étonner si des individus un peu frêles du cerveau, ou quelques politiciens opportunistes)


nouveau mepris du peuple reunionnais donc alexandre un mec la fait science po le frele du cerveau?



encore le mepris des journlistes envers nous !!!cela ne cessera point j imagine dupuys
3. baba le 08/04/2018 22:08
Dans vos propos, je ressens une partie de vous qui cautionne le fait qu'un homme avec une masse fasse justice lui-même. Vous rejetez le racisme, mais dans vos propos vous semblez accepter la violence puisque la justice n'a pas fait son travai



^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^


mais quel violence abrutis ? reprendre la plage spiolé c de la violence

et la presse presque au main des petros fait fait de la surenchere en criant au racisme c de la violence aussi
4. baba le 08/04/2018 22:10
On me dit même, mais je n'ai pas vérifié, que ce serait notamment le cas de la case du Préfet à Saint-Gilles.
+++++++++++++++++


tu ne veut pas non plus le faire

pourtant ds le livre de photo lontemps si je ne m abuse non il y a bien la photo de cette case non ?


rode bien un journaliste rodé va finir par trouver ( ce qu il cherche )
5. Jean Rigole le 08/04/2018 22:17
Et quand on lit les commentaires, on remarque que les Zoreils non plus ne sont pas avares de propos racistes envers les Créoles. D'après eux, ils abreuvent tous les Réunionnais de rsa, et sous ce prétexte, ils ont le droits de tout faire à La Réunion, même piétiner le domaine public, avec la bénédiction du préfet. Et je ne vous parle pas les moqueries que j'ai lues par rapport aux physiques des manifestants. Avec de tels propos et de telles attitudes, on voit le respect qu'ils ont envers les locaux...
6. kreol le kouyon le 08/04/2018 22:23
c est marrant que ce genre de situation ou des imbéciles avinés se sentent pousser des ailes n'arrivent que les 15 premiers du mois, c'est bizarre, est ce que c'est fonction du versement des aides sociales??

faisons respecter les lois, condamnons les anciens élus qui ont autorisé ces installations à du pénal et détruisons au bulldozer toutes les constructions sans permis à la réunion, j'ai dis toutes.... ça rendra plus de foncier pour ceux qui veulent s'installer légalement
je penses que tous les alcoolos de la video seront concernés
par contre je suis ulcéré de voir les postes racistes et encore aujourd'hui des graffitis ZOREY DEORE sur le site touristique du maido
mais ne vous en faites pas , le retour de baton sera des plus violents
Apres que Mayotte et les Comores viendrons vous botter le C... et s'installer vous viendrez mendier des locations et des emplois aux méchant zoreils en métropole, et la je vous dis bonne chance, chacun sa merde et évidemment on ne comptera pas sur vous pour entreprendre et créer de la valeur
7. pascal Rey le 08/04/2018 22:23
M. Dupuy,

Ne tombez pas dans la généralisation: 'ces verrues qui servent de la viande avariée'.
Parmis les restaurants de plage certains servent de la cuisine de qualité. Et s'il rencontrent un tel succès (d'où vient en partie cette discorde) c'est que les clients apprécient la cuisine et le cadre.

Pour ceux qui se plaignent d'un accaparement, il y a de la place autour, à côté et devant les établissements et ces espaces ne sont pas privatifs et ne refusent aucun client.

S'il faut faire entendre la voix de ceux qui ne conçoivent pas la place de ces restaurants, il serait peut être bon de faire entendre également celle de ceux qui apprécient ces établissements (et il n'y a pas que des nantis...)
8. normal le 08/04/2018 22:29
Ratenon était là, Belon était là les "identitaires" étaient là tous frais et transports payés bien sur avec des masses et d'autres outils mais personnes ne savait qu'il y aurai eu des violences.En parlant de faux culs Mr Dupuy, ce n'est uniquement qu'un problème raciale et je ne crois pas que ces "gens" auraient la même attitude si c'était des créoles.
9. Toby or not Toby le 08/04/2018 22:33
Et encore une approximation ...
Ce n'est pas la prostitution qui est illégale en France, mais le proxénétisme et le raccolage ...
Après, sur le fond : d'accord avec Post 1 : rien ne justifie qu'on fasse justice soi-même !
Respect de la bande littorale, mais aussi des zones rouges dans le PPR, cela évitera des inondations dans des cases pas assurées, pour lesquelles au final tout le monde paye quand il y a état de catastrophe naturelle ...
Respectez-tous les lois ...
10. JORI le 08/04/2018 22:46
La loi devrait être la même pour tous mais à la Réunion, sa spécificité, encore une, veut qu'il en soit autrement!!.
11. zoreil du sud le 08/04/2018 22:56
quel pantin ce ratenon
il ne sait pas ce qu'il faut faire mais il sait qu'il ne fallait pas faire comme ça

c'est un débordement pour fêter l'arrivé des aides sociales
rasons les cases des zéros sociaux
12. Dazibao le 08/04/2018 22:58
Puisqu'on en est aux questions, continuons. Pourquoi le préfet a-t-il refusé de donner suite au jugement du tribunal confirmant l'illégalité de ces restaurants?

Pourquoi la DEAL, dépendant du préfet, n'a pas réagi devant la provocation de ce restaurateur qui était en train de réparer sa terrasse ces derniers jours, laquelle terrasse on le sait maintenant, était illégale?

C'est donc le préfet, qui en agissant de la sorte, est à l'origine des débordements d'aujourd'hui. On ne peut jeter de l'huile sur le feu et faire mine ensuite de s'étonner des conséquences
...........................................


Analyse fort juste de DUPUY.
13. @ post 11 zoreil du sud le 08/04/2018 23:41
Ratenon est peut-être un pantin, mais c'est un député qui siège à l'Assemblée, pas toi !

Et à l'Assemblée, il n'a pas sa langue dans sa poche, il dit dit tout haut ce que les autres pensent tout bas.

Et les cases des zéros sociaux sont construites chez eux. Toi il te reste l'aéroport Roland Garros, personne ne te retiens !

Message posté par un Réunionnais qui vient de devenir raciste anti zoreil, suite aux propos du raciste anti Réunionnais zoreil du sud
14. GIRONDIN le 08/04/2018 23:48
C'est à la mairie d'hier et d'aujourd'hui qu'il faut demander des comptes, à zot la donne autorisation.
Bref aujourd'hui Otes camarades M Sinimale et son bioman d'adjoint...... Ote..... Especialiste de tente...
15. Candide le 08/04/2018 23:51
Condamner ce qui est arrivé ce dimanche, c'est l'hôpital qui se foue de la charité !
16. Jacques Moraud le 08/04/2018 23:59
Il me semblait que le fait de ne pas aimer les "étrangers" (ici les zoreys) était de la xénophobie et non du racisme. Mais ça c'était probablement avant !
17. Lév la tét le 09/04/2018 01:14
Véridique !!!! Fo redonner l''espace au lagon. Nou n''à jolie montagne , allons rend la plage oci jolie . Tt sa la kaz i ariv devt que ce soit zoreil créole fo détrui toute. Aret un peu don Gard roche noire komen la ni vilin stop béton
18. Jean le 09/04/2018 07:28
Et les lieux de culte construits au noir sur le domaine maritime et fluvial, pas de coup de masse ?
19. MARIE le 09/04/2018 07:49
Vous devriez arreter avec vos propos racistes de part et d'autres

ce n est pas un probléme de creole ou de zoreil

mais simplement que la loi littoral n est pas respecté

vous faites le jeu d'extremistes et ca marche sur les petites tetes
car il y en a de part et d'autres
20. Zoreil du sud le 09/04/2018 08:11
@ post 13
Hahaha, on parle bien du même patin de ratenon ex assisté social qui se fait moquer et railler par la totalité des députés ?
Patience il retrouvera bientôt son statut initial
Et tu ne deviens pas raciste, tu l étais déjà
21. pipo le 09/04/2018 08:18
1.Posté par OREO974 le 08/04/2018 22:00

Mr Dupuy,

Dans vos propos, je ressens une partie de vous qui cautionne le fait qu'un homme avec une masse fasse justice lui-même. Vous rejetez le racisme, mais dans vos propos vous semblez accepter la violence puisque la justice n'a pas fait son travail.

D'ou le titre de l'article...Le bal des faux-culs...
22. stop le 09/04/2018 05:21
M.bellon veut se présenter aux prochaines municipales?ils est venu avec ses futurs nervis?
23. noe le 09/04/2018 08:42
Qui est ce clown avec sa masse en train de faire du cinéma ? Lamentable mec sans cervelle et raciste !
24. JMR974 le 09/04/2018 09:27
Excellentes argumentations Monsieur Dupuy. Totalement d'accord avec vous.
25. kiko974 le 09/04/2018 06:35
deplacer les restos de plage en corse et on verra la suite
26. JMR974 le 09/04/2018 09:38
@ 16 - Ni racisme (être zoreil n'est pas appartenir à une race, sinon la race blanche, ce qui évidemment en défrise quelques-uns), ni xénophobie car les zoreils, au même titre que les créoles, sont ici chez eux, en terre française, ce dont personne ne doit douter, même si ça donne des boutons à certains, revoir l'histoire de la prise de possession et du peuplement de la Réunion. J'ajoute que les créoles de la Réunion (il vaut mieux préciser), sont aussi chez eux en métropole. Alors, peut-être tout simplement haine et appartenance politique antédiluvienne, rouge pour être plus précis.
27. Citoyenne indignée le 09/04/2018 09:43
Monsieur Dupuy, vous manquez d'objectivité, pire, de professionnalisme en OZANT écrire:

" On me dit même, mais je n'ai pas vérifié, que ce serait notamment le cas de la case du Préfet à Saint-Gilles. Il serait temps de s'en prendre à elles aussi... "

La première qualité d'un journaliste digne de ce nom, n'est-elle pas justement de vérifier ses sources avant de publier son article, surtout sur un sujet aussi polémique ?

Combien de cases sont construites sur l'ensemble de notre île, en toute illégalité, au mépris des règles de l'urbanisme et de l'environnement,et ce, avec la bénédiction de nos maires amnésiques qui laissent faire par clientélisme voir par intérêt ?

Ces mêmes élu-e-s hypocrites qui, alors qu'ils ont pouvoir de police dans leur commune pour faire respecter les lois constamment bafouées par eux-mêmes, se retranchent par lâcheté, derrière le préfet pour faire le sale boulot impopulaire !

Nous sommes en 2018, et la loi de la jungle avec des gros bras qui font faire régner la terreur dans nos rues est intolérable et n'a pas sa place dans notre République française !!!
28. PRUGNON le 09/04/2018 10:18
Et tous ces tuyaux qui finissent dans nôtre "beau lagon" .
on demande de faire des efforts pour la préservation du lagon ?
Moi qui suit en pleine construction avec des règles d'urbanisme et un PLU strict jusqu'à vous imposer la couleur de toiture , le % de pente des toitures,le nombre d'arbres à planter ,....et j'en passe .

Bref , et là quand je vois ce que l'Etat / commune autorise sur le bord de mer ???
On peut comprendre que les gens se rebellent ...
Et la crédibilité de nos élus s'en voit une fois de plus écornée!
29. Zouave le 09/04/2018 10:22
Mais pourquoi donc le préfet ne fait-il pas respecter la loi? Y aurait-il une loi pour les créoles et une autre pour les zoreils?
30. PRUGNON le 09/04/2018 10:23
Prenons exemple de la Corse même si je ne suis pas d'accord sur toutes leurs prises de position.
Mais au moins , leur littoral est mieux préservé que le nôtre !
Et si l'Etat ne fait pas appliquer la loi à tous , c'est ce qui risquerait d'arriver ( feu aux paillotes , restos , dynamitage des constructions illégales ...)
31. Erick Murin le 09/04/2018 11:47
Comment ca va finir cette "affaire" de zorey et kréol ?

Nos ancêtres esclaves,engagés et nos grands parents ont tellement donnés pour la construction de ce pei.

Comment ca va finir cette affaire?
32. denis le fou le 09/04/2018 12:10
Je ne donnerai qu'un exemple
"La prostitution es illégale,ce qui..."
Sauf que la prostitution n'est pas illégale (ce qui est illégale,c'est le racolage)
Pas terrible comme exemple.
33. Tatave le 09/04/2018 12:42
Tous ces commentaires haineux ou suspicieux ne servent à rien. Il faut passer de la parole (ou du silence complice) aux ACTES. Le Préfet doit faire appliquer la Loi. Qu''il ait les c.....pour les fautes et on n''en parlera plus.
34. tite retraitée le 09/04/2018 13:33
8.Posté par normal le 08/04/2018 22:29

D'accord avec vous sur votre constat mais n'oubliez pas de précisez la couleur des créoles !

Il suffit de voir les cases construites illégalement aux 4 coins de La Réunion, à proximité des ravines, avec la bénédiction des élus clientélistes, dans lesquelles sont déversées les merdes de toutes sortes que l'on retrouve dans les lagons à chaque pluie diluvienne...

Contre ses abus, que font nos élus prétendument amoureux de leur île, qui se prétendent plus verts que verts ?

Ils affirment, haut et fort, que c'est l'Etat qui doit payer pour nettoyer leur incurie coupable !!!

Jusqu'à quand devra-t-on supporter les incivilités de ces démagogues obnubilés par le pouvoir ???
35. Zeus69 ZEUS69 le 09/04/2018 13:45
Je constate une fois de plus qu'a La Réunion chacun fait sa justice , il est faux de dire que ce genre de paillotes n'existent pas en corse ni dans d'autres iles ,allez voir sur les sites de vacances et notemment à Bonifacio , personnellement je déconseille à mes amis de venir en vacances ici s'ils veulent manger dans le calme et en sécurité avec vue sur la mer et le coucher de soleil , dommage pour La Réunion .
36. Thierry OFFOSEM le 09/04/2018 13:59
C'est une très bonne idée ainsi qu'une très bonne chose;
- Fermons les paillotes,
- Supprimons les habitations hôtels et autres du domaine maritime.
- Fermons une bonne fois pour toute cette station balnéaire que nous retrouvions nos terres.
Plus de mer (Requins), plus de restos et bars, plus de boites, plus de bruit et bien sur gardons nos RSA ET NOS ALOC.
C'est bien les gars, nous somment sur la bonne voie
37. gandolfi le 09/04/2018 14:36
Déja utilisé le propos "ZOREILS" je trouve cela péjoratif et raciste. On catégorise une partie de la population française car elle est blanche. Qu'on ne me dise pas le contraire. Ce n'est pas écrit sur mon front de quel région je viens. La distinction se fait uniquement à la couleur de peau.

Nous sommes dans un département-région française d'outre mer. Les français qui viennent de la métropole sont des métropolitains, ceux des outre mer "les ultra-marins".

Au terme réunionnais on peut comparer les termes parisiens (région parisienne), Mariligériens (Loire-Atlantique) , bourgignons (bourgogne) .......

Que les médias s'expriment correctement déja et avec respect pour chacun. C'est un premier pas pour endiguer le racisme et les ségrégations.
38. la prune le 09/04/2018 15:28
SVP arrêtez de ramener ce débat à l'opposition CREOLES/ZOREILS !!!!
ça n'a aucun sens et n'apportera rien de bon pour notre "vivre ensemble" qui n'est pas toujours le cas dans d'autres pays du globe.
Surtout que au vu du métissage existant depuis tant d'années , qui peut se prétendre être plus chez lui que l'autre sur cette île.Pour certains , ils devraient relire les livres d'histoire sur LA REUNION!
39. foly le 09/04/2018 16:32
C'est dangereux ce que M.Dupuy dit: que c'est le cas pour la case du préfet et de s'en prendre aussi aux autres cases?Mais c'est de la provocation!!!
40. Dignité le 09/04/2018 16:35
Pour la personne, créole ou zoreil, qui ne fréquente pas ces restaurants ou même la plage alentour, la question qui la taraude est la suivante:

Mais pourquoi donc les services de l'Etat, et à un degré moindre ceux de la Commune, montrent donc tant de mansuétude à l'égard des restaurateurs concernés?

Par ce comportement, vraiment équivoque, ils donnent à penser qu'ils ont des intérêts dans ces occupations illégales.

Le plus simple, le plus objectif, le plus rationnel, aurait été d'appliquer la décision de justice, comme il sied dans un Etat de droit, au lieu de tergiverser comme ils l'ont fait au point d'exaspérer ceux qui attendent la suppression des restaurants en cause.

Le préfet est très fautif dans cette affaire et en cherchant à faire condamner les agresseurs de dimanche par la justice, le tribunal risque de lui reprocher d'avoir été l'artisan des préjudices causés.

Le chantage à l'emploi des restaurateurs n'est pas un argument qui résiste à l'analyse de la situation. Sinon le restaurant "le saint Denis" serait toujours en activité.
41. vany le 09/04/2018 16:43
la case n'appartient pas au préfet mais à l'Etat.Celui qui a un logement de fonction n'en est pas propriétaire. .le Ie préfet représente l'Etat point barre.
42. ralf le 09/04/2018 16:45
@39 je dirais plutôt incitation à la violence
43. 974 CHE le 09/04/2018 17:55
Quand je lis tout ça j'ai honte pour vous! j'ai honte pour cette île
Créole ou métropolitain
Vous ne valez rien ! ! ! a vilipender sur le web
A quoi ressemble cette île ! A quoi ressemblera t-elle dans quelques années.
44. KoKo le 09/04/2018 18:03
@12 Dazibao : Ce passage du texte me semble aussi être l'essentiel et M. Dupuy a eu au moins le mérite de l'écrire.

Autrement, "frêles du cerveau", c'est un peu fort mais ça change de "bas de plafond".
45. klod le 09/04/2018 19:35
yes , en vérité , Le bal des faux-culs depuis les années 70 où certains on construit sans respecter les 50 pas du roi , avec l'aval de la mairie et tout le band takon de l'état ; toute de monde y koné .......................... sans compter les actuels "paillotes"............

la run se réveille 40 ans après .................................. la run y dort ........................ l"endormi devrait être le "symbole" de nout ti péi , ya.
46. Ollivier GUYOMAR le 09/04/2018 20:17
Ce qui est bien a la réunion , c est justement la bonne entente entre les diverses communautés . Ne laissons pas un petit groupuscule avec des idées limites changer cela . La division n apportera rien à personne . Rien n est parfait ici , mais c est quand meme pas mal dans l ensemble , n ayez pas de propos déplacés , zoreil comme créoles avec des réactions à chaud . Reprenez vous tous , on vit tous sur la meme ile et seul le respect de l autre nous rendra heureux . Respirez un bon coup et du calme , une bonne inspiration ... et stop les propos racistes svp .
47. li le 09/04/2018 21:35
Et voila laristo la craz reynioné in foi plis'
Faut dire qu apres nous avoir qualifier d ignorant on en est plus à ça près
La faute à une trop grande ingurgitation de viande de boeuf leucomisée sans doute

La loi sur l ile de la Réunion. ..Selon que vous soyez. ..

Et pendant ce temps ils construisent toujours
En dépit des décisions de justice
En dépit du bon sens
En dépit de nous

Qui violente qui ?

Kom i di la chanson gustav ... aaa lu la nargu' a mwin.... mè in foi' tro
48. klod le 09/04/2018 22:13
oui post 46 ................ou pas .

l'état des lieux / la loi littorale nous montre la corruption des locaux ( mairies ou autres) et de l'état ...........

tous complice , "no one is innocent" . assez d'angélisme "mi aime zot toute" ............. pov run .
49. Zoreil de Plougalmézau le 10/04/2018 01:33
La solution serait me semble-t-il de détruire les paillotes et de construire des kiosques à leur place.
50. dègue le 10/04/2018 09:27
euh, on est tous frères ; peu importe la kouler !!
Les pauvres racistes, je les plaints ; ça doit être chiant de vivre énervé tout le temps...
51. VIEUX CREOLE le 10/04/2018 09:47
"OREO 974" ( POST 1 ) COMME VOUS AVEZ RAISON : jE VOUS APPROUVE a A 100 POUR CENT !!§

- SOUVENT, PAR EMPATHIE( OU ANTIPATHIE ) envers quelqu'un ,,nous pouvons laisser transparaître à travers nos paroles ou écrit s des sentiments cachés au plus profond de nous-mêmes ,sans nous en rendre compte sur le coup !!! SI NOUS SOMMES "HONNÊTES ENVERS NOUS-MÊMES" NOUS DEVONS LE RECONNAÎTRE !!!
52. Baltringues le 10/04/2018 10:14
Vous vous trompez de combat, allez plutôt vous battre contre la vie chère et les quasi monopoles tenus en majorité par des réunionnais, qui vous prennent bien pour des cons. Mais apparement tous le monde s en accommode..
Petite annecdote : le pack d eau vendu à 8 euros, par des des réunionnais avant le cyclone dans une station, et les gens qui achètent avec le sourire.. Fait pitié..
53. Grangaga le 10/04/2018 13:51
Respirez un bon coup et du calme , une bonne inspiration ... et stop les propos racistes svp .

Kan ou la pwin in ....z'ès'kiz' valabb', y fo byin mètt' sa si lo do in bon ...mo.
La pwin pli méyièrr' ke lo rassiss'.......
Bann' marmay' l'ékol' y di pa.......
"Sé selwi ki di, ki lè "..............
Mé....." ki sèmm' lo van, y rékolt' la tanpètt' ", y di.......
Et là, pou de vrè.......................
Lo Réyoné........li la pwin po alé, li.......
Li lé d'issi.....konm' Sini......
O fètt'......po sanz' koz'man, Sini la gainll' in vott' a la Russ' d'si Sin Zil.....
Mi konpran....as'tèrr'..........
54. JMR974 le 10/04/2018 16:59
Premiers responsables de cette triste affaire : justement, les patrons de ces paillottes. La loi ça se respecte. Mais juste derrière, les autorités qui n'ont pas fait respecter la loi, la Mairie, c'est-à-dire le Maire, et la Préfecture, c'est-à-dire le Préfet, représentant de l'Etat qui garantit (en principe ?) le respect de la loi. Et juste derrière ces personnages, ceux qui ont constitué ce fameux "collectif" qui ne demandait qu'à devenir violent. C'est dire s'il y a des coups de pieds au cul qui se perdent.
Maintenant, il circule une drôle de rumeur sur le sieur Karl Bellon et peut-être certains de ses complices. Ce monsieur qui pousse son groupe à matraquer à tout-va (comme les anciens bolcheviques portois … ou soviétiques), aurait acquis ou serait sur le point d'acquérir une propriété tout près de ces paillottes, et aurait l'intention d'en faire un commerce (peut-être un resto ?), donc serait gêné par les dites paillottes. A confirmer dans les semaines ou les mois à venir. Peut-être dans le lotissement juste en face où justement les activités commerciales sont interdites (mais où nombre de propriétaires s'en donnent à cœur-joie et foulent aux pieds leur règlement de copropriété). Et ils ne sont pas forcément zoreils.
55. Speedy Gonzales le 10/04/2018 19:52
J'ai une question. Pourquoi il y a des salariés de la commune de St Paul parmi les manifestants qui ont détruit les restaurants de plage?
56. JORI le 11/04/2018 14:16
55.Posté par Speedy Gonzales le 10/04/2018 19:52 (depuis mobile)
Peut être pour les mêmes raison qu'il y en a dans les meetings politiques!!. Mais je ne crois pas que cela pose problème!!.
57. zan le 11/04/2018 22:42
qui a instauré le colonialisme et l'esclavagisme ...
ne nous trompons pas
je suis corse et les paillotes en corses c'est pire qu'ici
alors lutons
;-))))))
58. Créole mariée avec un Corse le 12/04/2018 14:17
A @ 57.Posté par zan le 11/04/2018 22:42,...

Sois-disant Corse, mais lisiblement ignare, et qui se pose des graves questions existentielles sans faire l'effort de chercher les réponses, là ou elles se trouvent:

1) L'esclavagisme a existé depuis l'antiquité dans tous les pays et tribus,qui se faisaient la guerre entre eux.

2) Le colonialisme est la doctrine qui vise à légitimer l'occupation d'un territoire ou d'un Etat, sa domination politique et son exploitation économique par un Etat étranger.

Pour mémoire, La Réunion était une île non peuplée, avant l'arrivée des premiers français en 1663.

Afin d'éviter de vous faire manipuler par des politiciens avides de pouvoir, et pour parfaire vos connaissances et celles de votre entourage,...

Je vous invite à lire le remarquable ouvrage, édité chez Orphie en 2017, écrit par un créole, monsieur Olivier Fontaine, titulaire d'un Doctorat en Histoire délivré par l'Université de La Réunion:

" Histoire de La Réunion et des Réunionnais.Quelques mises au point."

3) Vouloir mettre en parallèle, La Corse et La Réunion, me semble être une ineptie totale !

Tant par leur passé historique que par leur situation géographique. A la différence de La Réunion, La Corse avant son rattachement à La France en 1768, avait un peuple, une langue, une culture.

La Corse qui est trois fois et demie plus étendue et trois fois moins peuplée, n'a strictement rien à envier à La Réunion à tous points de vue, au contraire...

La douceur de son climat méditerranéen et sa proximité avec le continent européen en font un lieu idéal où les nombreux touristes ( plus de 2 500 000 l'an dernier), sont accueillis avec beaucoup d'hospitalité, même dans les lieux les plus reculés de l'île par le somptueux GR20.

4) Contrairement à ce que vous affirmez, l'épisode des paillotes n'est pas pire qu'à La Réunion.

Disons simplement, que le particularisme du statut politique de La Corse qui est devenue une Collectivité territoriale unique, avec la proximité des affairistes-politiciens proches " du milieu," y est simplement différente qu'à La Réunion !!!

FIERE de ma culture et de ma nationalité française ...

LISONS !!!
59. Nono le 12/04/2018 23:29
@58 Bravo.

J'ajouterais que @57 ne sait pas très bien de quoi il parle, la célèbre paillote 'Chez Francis' a été incendiée par des gendarmes sur ordre du préfet, parce qu'elle aurait été liée au milieu indépendantistes corse.

Bref, tout le contraire de la situation à la Réunion :)
60. Choupette le 13/04/2018 13:58
" ... Que les quelques individus ... ne représenteNT pas ... "

Rrrooooh ... .

" Mais pourquoi diable ses services ont-ils délivré pendant des années et des années des AOT ... " ?

Parce qu'ils ont ciblé sur du provisoire qui dure ... .

"... l'arbre qui cache la forêt ... de villas qui empiètent [b[ill]]bégalement sur le domaine public maritime sur tout le littoral de la Réunion".

"On me dit même ... que ce serait notamment le cas de la case du Préfet à Saint-Gilles".

C'est facilement vérifiable avec Google showmystreet.

A moi, on m'a dit que c'était du côté de 3-Bassins (les Bas, pas les Hauts).
Mais cela m'étonnerait beaucoup que le préfet qui ordonne la destruction d'1 ou 2 cases construites sur un terrain agricole, soit lui même hors-la-loi.

C'est impossible, ce genre de truc.

Si ?

Ah bon.
61. Choupette le 13/04/2018 14:03
13.Posté par

Bravo.

23.Posté par noe

C'est sûr que tu en as pour 2, de cervelle ... .
62. Kafrine974 le 19/04/2018 02:18
Je lis cet article, je suis d'avis mitigé... Certes les paillotes sont pas dans leur bon droit, mais la mentalité créole qui pullule depuis quelques années c'est de pire en pire... Créole, je suis née à la run, j'ai quitté l'île il y a 12 ans pour les études et je vis maintenant en métropole... Quand je vois ça, et ça et lis les actualités, la renyon fait de plus en plus honte.... Cest là à parler de. Racisme mais le racisme anti zorey est bien présent.... La. Plage est à tout le monde,et vous êtes la à gueuler mais c'est le tourisme qui fait vivre l'île.... je suis sûre que ces restaurateurs seraient créoles ça aurait pas fait autant de bruit. Effectivement on parle des paillotes des après sur la plage mais les grosses cases créoles du boug que n'a un camion bar y roule en gros loto, y sa pleurer n'a point l'argent bla blanc bann n'a y sa détruire pour autant ?non... Le créole fait de plus en. Plus honte aux créoles la sot la. Mer et y donne pas du tout envie de revenir. Quand je lis des commentaires des gens qui sont offusqués quand on catalogue le créole de. Rsa etc c'est vrai, les gars ouvrez les yeux un peu c'est une réalité la triste réalité. Bref rien à voir avec les paillotes on me dira mais quoi qu'il arrive c'est pas preuve d'intelligence de tout casser.
Le. Créole est jaloux de tout et de son voisin et c'est un tantine la re yin ki koz! Tous les moyens sont bons..... Trouver un terrain d'entente mais pas comme ça marmay la renyon c'est le partage, pas le racisme anti blanc. Demandez l'indépendance dans ce cas et on verra le peu de monde qu'il reste parce que là c'est marche ou crève.
63. Kafrine974 le 19/04/2018 02:24
Je rajouterais que je rentre bientôt en vacances et comme toujours je continuerai a apprécier mon verre et mon repas sur la plage, cliente de ces paillotes. N'en déplaise aux autres... On peut être créole et apprécier ce genre de choses. Et il y en a qui profitent de ces paillotes ça aussi c'est la réalité.
64. une réunionnaise97410 le 27/04/2018 01:02
(Karl Bellon commente la destruction "naturelle" des paillotes)
Je conseille à kafrine974 post 61 et 62 de regarder cette vidéo et bien d'autres concernant les paillottes.
Il n'y a pas de CHCT qui se met en marche pour dire çà ca va pas...rien.Il y a des clous qui jonchent le sable un peu partout, des morceaux d'imondices,tout çà on voit dans la vidéo.Et des immodices qui partent dans la mer, des morceaux de je ne sais quoi,..
A vous lire,, c'est toujours en face qui est jaloux, quand c'est pas le voisin, c'est tout ceux qui montent au créneau qui sont jaloux, mais jaloux de quoi, chacun son métier.Meme les personnes qui sont au RSA trouve que son voisin est jaloux de lui sur notre ile.Je dis à la personne « tu devrais changer ton état d'esprit et tu sortiras du RSA peut etre. ».
J'ai un proche qui s'est pris un morceau de féraille une fois dans l'oeil en plongeant dans la mer, près du cimetière st pierre.Il y a pleins de « cochonneries » déjà dans la mer, et il faut en rajouter.
Moi aussi avec mes proches je profitais de Tétou, et vallauris comme vous les paillotes.Ils sont illégales, çà s'arrète là.
Nouveau commentaire :