[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
SODIAC: Un Objectif de 5 000 logements aidés d’ici 2020

Le 13/03/2018 | Par Charline Bakowski | Lu 2290

Depuis 2014, les changements au sein de la SODIAC sont considérables. La direction a tenu ses engagements en recapitalisant la société et en développant des projets innovants à partir de 2018. La SODIAC prévoit également un parc de 5 000 logements sociaux d’ici 2020.

"Le redressement était notre mot d’ordre", précise le Directeur Général, Philippe Naillet, qui a repris les rênes de la SODIAC en 2014. A son arrivée, la société était sous-capitalisée, avec un chiffre d’affaires qui stagnait et une activité globale déficitaire. La nouvelle direction a donc fait le le choix de la croissance, en décidant de développer les ressources, afin de réorganiser l’entreprise. "A titre d’exemple, avant il y avait 9 directeurs, aujourd’hui il y en a un, accompagné des responsables de pôle", explique Philippe Naillet.
 
Le logement est au coeur de l’action de la SODIAC
 
La société s’est fixée comme objectif, d’ici 2020, de créer un parc de 5 000 logements aidés. Un objectif qui peut être largement atteint lorsqu’on voit que la SODIAC a créé plus de 900 logements en l’espaces de 3 ans, alors que la ville n’en espérait au départ que 500.
 
Comme le logement n’est rien sans son locataire, la SODIAC a décidé de reconstruire le lien de proximité avec ses locataires. Elle a donc mis en place une véritable politique de proximité appelée "SODIAC attitude", soutenue par six agences locatives, ainsi qu’un bureau de proximité.
 
30 000 euros par logement sont également prévus en cas de projet de réhabilitation. En 2017, 16 résidences ont aussi été rénovées, 3 sont encore en cours. "Le but d’un logement social est d’offrir un loyer modéré mais surtout un logement digne et décent", confie Philippe Naillet.
 
Philippe Naillet ne cache pas cependant son inquiétude face à l’éventualité de la suppression de l’APL Accession. "Malgré leurs revenus moindres, de nombreux jeunes Réunionnais veulent devenir propriétaires", explique-t-il. C’est pourquoi il souhaite que la SODIAC soit véritablement "un acteur du développement du territoire, aussi bien d’un point de vue humain, durable et solidaire".

SODIAC: Un Objectif de 5 000 logements aidés d’ici 2020
Près de 300 millions d’investissements 
 
Au delà des logements aidés, la SODIAC est également très présente en termes d’immobilier d’entreprise. Elle est notamment chargée de la commercialisation de la Technopole. Des travaux ont également eu lieu à la Cité des Arts, au CHU de Bellepierre ou encore à l’aéroport Rolland Garros. Ils disposent de 55 000 m2 de locaux, dont 8 000 m2 ont été créés en 2017.
 
Au total, en 2017 , la SODIAC a investi plus de 291 millions d’euros. Ce financement contribue notamment aux grands projets que la société porte à bout de bras. On citera donc l’incontournable Quadrilatère Océan, qui après une refonte de zéro, la SODIAC a prévu de contacter les entreprises réunionnaises cette année afin de commencer les travaux au premier trimestre 2019. Ce projet a une mission aussi sociale et économique, avec un budget jamais vu: 100 millions d’euros. Il prévoit notamment une véritable redynamisation du centre-ville de Saint-Denis. Il y a également le Centre Indoor Prima: plus de 15 000m2 d’espace sport et bien-être, ou encore de la ZAC Les Terrass à Saint-Joseph, dont la livraison est prévue pour fin 2018.


Commentaires (6)
1. Sic le 13/03/2018 19:14
Annette ouvre son yeux su la sodiac...c que tu tape à l'œil!!!
Boug la pareil li lé stressé , c sa la sodiac attitude 😁
2. m le 13/03/2018 19:13
N’a raison continue fait parc pou met’ zanimo dedans
3. kreol974 le 14/03/2018 08:20
kel band logement i vaut rien, fragile, moisissure, etc!
allé assiz si un roch la Sodiac
4. Jp POPAUL54 le 14/03/2018 08:27
900 logements construits en 3 ans
et un soi disant "largement réalisable" objectif de 5000 en 2 ans...
c'est pas vraiment la même échelle.

C'est la SODIAC attitude, plénitude, zenitude, certitude.
Souhaitons le très, très fort.
5. ZembroKaf le 14/03/2018 14:33
On citera donc l’incontournable Quadrilatère Océan,

On est a la combien "de refonte" de ce projet ???....dans 10 ans "on sera" encore à la "refonte"...de ce "baise Ô...drome" !!!
6. Curieux ! le 15/03/2018 11:04
Encore un insignifiant au service de l'inutile car lui-même inutile. En définitive, c'est le genre de personnage qui se gardera bien de ne pas résider, ni lui ni sa descendance, dans ou à proximité de l'un de ces groupements de clapiers glauques réalisés pour y loger les nombreux prétendants, oisifs et réfractaires au travail, venus tout droit d'une île au parfum de scandales sans autres intentions que de se gaver d'aides sociales en tout genre.
Nouveau commentaire :