[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
St-Denis : Un réseau hôtelier de prostitution démantelé

Le 13/02/2018 | Par L.G | Lu 9606

Un réseau de proxénétisme hôtelier présumé a été démantelé par les policiers de la sûreté départementale, relate le JIR.

Loin de la rue, le réseau de prostitution était établi dans des appartements, offrant discrétion et sécurité à un type de clientèle.

En plein centre-ville de Saint-Denis, des appartements sont réservés à des passes. La clientèle circule par bouche à oreille, rendez-vous téléphoniques ou pris sur internet. Les appartements appartiennent à des commerçants de la place, en rapport avec le commerce du sexe et d’objets érotiques.

Une enquête pour proxénétisme en bande organisée a été ouverte. Après des heures de surveillance et des mois d’enquête, les policiers de la sûreté départementale mènent à bien leur coup de filet hier matin.

Cinq personnes ont été interpellées et placées en garde à vue à Malartic et 10.000 euros en espèces ont été saisis.


Commentaires (25)
1. noe le 13/02/2018 08:24
Les péripatéticiennes rapportent beaucoup de fric !
C'est le plus vieux métiers non imposables du monde ... Jadis composé de femmes mais aujourd'hui des mecs s'y mettent en se déguisant ...
Comme quoi , il faut tj tâter la marchandise avant consommation (comme pour les tomates) !
2. JMR974 le 13/02/2018 09:13
"La clientèle circule par bouche à oreille" !
Je ne comprends pas bien. "Par bouche", je veux bien, mais "par oreille" !
3. mouton noir le 13/02/2018 10:02
" Après des heures de surveillance et des mois d’enquête,"

on peux voir les videos SVP 8)
4. La vérité si je mens ! le 13/02/2018 11:35
" Après des heures de surveillance et des mois d’enquête "

Ouf !
il n'y a pas eu de manque d' effectifs dans la police péi ...
5. Kasser le cui st Louis st Denis le 13/02/2018 12:20
Aux dernières nouvelles DSK n'était pas présent sur les lieux.
6. manon le 13/02/2018 12:36
Je suis certaine que parmi il y en avait en situation irrégulière!Allez à la porte!
7. Marie le 13/02/2018 12:45
.....et les clients....de quelle catégorie???
8. vince le 13/02/2018 12:56
legaliser sa serait plus simple il ny aurai plus de mac ,un suivi medical elle payerai des impots et notre societé de repression serai contente et les celibataire ou le gas qui sort d'un sevrage pourai se soulager et oui car certaine font se metier par choix et pas par obligation malgre ce que pensse certain
9. Morderire le 13/02/2018 13:14
Post 2: oui, même les oreilles maintenant! Ah les jeunes...
10. Tanguy le 13/02/2018 13:21
@ JMR974

Vous êtes "bouché des oreilles",,...!!!!!!
11. cmoin le 13/02/2018 14:21
Des plaintes ont été déposé depuis 2013,il a fallu 5ans juste pour attraper des proxénètes?
12. Grandimoune le 13/02/2018 14:37
Peut être que les enqueteurs se sont infiltré en tant que client a savoir l utile a l agreable lol bonne pêche sa rapporte gros .Mdr...
13. noe le 13/02/2018 14:51
Est-ce que ces policiers ont expérimenté la marchandise ?
14. spartacus974 le 13/02/2018 15:23
Les interventions de certains habitants sur les ondes de radio freedom ont eu leur petit effet .Ils dénonçaient cette prostitution qui se développait en toute impunité en plein centre ville avec toutes les nuisances qu'on imagine .Comme d'habitude,les petites mains font en prendre plein les dents et les responsables ne seront jamais inquiétés.
15. paulux le 13/02/2018 15:45
la prohibition est inutile, coute cher, est dangereuse mais justifie certains emplois administratifs.
16. Réveillez vous le 13/02/2018 16:39
@Kasser le cui st Louis st Denis

tu es sur que Dsk n 'étais pas la ..Car on a bien eu des inondations ses derniers jours....
17. Jean le 13/02/2018 17:30
Je préfère 1000 fois ça, au violeur, et encore plus au trentenaire qui abuse d'une gamine de 11 ans !
18. Hugh le 13/02/2018 17:30
Ouai ! Mais se compostent-elles rue St-Jacques ?
19. JPP le 13/02/2018 17:59
Le plus drôle est dans la reformulation du titre. Ce n'est pas le réseau qui est hôtelier mais le proxénétisme. Ce qui veut dire que l'acte se fait dans des chambres et non dans une voiture ou derrière un buisson. Que les hôtelier de St Denis ou d'ailleurs se rassurent il n'y aura pas de descente de police.

Ah ces journalistes toujours le mot pour rire.
20. Juste une question le 13/02/2018 18:27
Ou était Victoria ?
Ah ok li bouge pi. Mdrrr
21. Dazibao le 13/02/2018 18:42
La clientèle circule par bouche à oreille
.....................................

Comme ont est à la Reunion, c''est pas plutôt "de bouche à zoreil"
22. L'Ardéchoise le 13/02/2018 19:58
Hugh/Dazibao, merci pour ce bon moment, votre humour me réjouit !!!
23. babar run le 13/02/2018 21:13
POST@11......SUREMENT QUE LES PROXÉNÈTES NE VOULAIENT PLUS PAYER LES FLICS RACKETTEURS........
24. calibre le 14/02/2018 04:47
N'importe quoi le jir, ici vous dites commerce en rapport avec le sexe et objets érotiques alors que ce sont des vendeurs de vêtements pff
25. cyanure le 14/02/2018 15:55
@ 8 : tout à fait d'accord avec vous, il faut légaliser la pratique.
Nouveau commentaire :