[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Tribune libre Philippe Robert : Nécessité d'amélioration du dispositif ORSEC

Le 12/03/2018 | Par Philippe Robert, Conseiller municipal de la Possession et Conseiller départemental | Lu 920

Cette année, la saison cyclonique est particulièrement animée et les événements météorologiques (orages, fortes pluies, fortes houles... ) se multiplient. 

La Réunion a été concernée directement par deux cyclones qui ont entraîné le déclenchement du dispositif ORSEC. Comme beaucoup de reunionnais, j'ai été choqué par les décisions très contestables prises par le Préfet en matière de déclenchement d'alertes. J'ai été très attentif aux explications données par Sébastien Audebert, directeur de cabinet du Préfet, sur les conditions de déclenchement des alertes et du dispositif ORSEC: pas d'alerte orange ou rouge tant que le département n'est pas concerné par des vents cycloniques de plus de 150km/h. 

Je me permettrais juste un rappel:le dispositif ORSEC c'est l'Organisation de la Réponse de Sécurité Civile, c'est-à-dire la mise en place de toutes les dispositions pour protéger la population, les civils, d'un événement météorologique exceptionnel. Or, aujourd'hui, on vient nous expliquer que c'est l'aléa "vent" qui devient l'élément essentiel du déclenchement d'une alerte au mépris des autres aléas (pluies, houle par exemple) qui mettent autant sinon plus en péril les civils ! 

Force est de constater que le dispositif ORSEC actuel manque de bon sens et va à l'encontre de la protection de reunionnais. 

Qui aurait pris la responsabilité des accidents ou des morts qui auraient pu survenir lors des dernières intempéries ? Comment expliquer lors du passage de Dumazile, par exemple, que les enseignants aient été "protégés" par la décision préfectorale de fermeture des écoles, pendant que d'autres employés du secteur économique devaient braver les éléments déchaînés , mettant leur vie en danger, pour aller travailler envers et malgré tout ? En l'état, le dispositif ORSEC perd tout son sens et son efficacité. 

J'ai vécu une époque pas si lointaine où les alertes étaient déclenchées en fonction du rapprochement du cyclone des côtes reunionnaises... Ce n'était pas si mal et ça fonctionnait plutôt bien puisque les civils étaient protégés. Ceux qui bravaient les interdits ou mettaient leur vie en danger étaient verbalisés. Demain, si la houle cyclonique emporte un badaud, pire des enfants, partis assouvir leur curiosité, qui sera fautif ? 

Pour moi la solution est simple : en cas d'événements météorologiques exceptionnels type cyclone/tempête, on déclenche le dispositif ORSEC et on met en place les alertes en fonction de l'évolution et du rapprochement du système des côtes; hors événements météorologiques exceptionnel, c'est le dispositif"vigilances"(fortes pluies, houle, orages) qui s'applique. Dans ce dernier cas,il appartient aux maires de prendre les mesures nécessaires pour sécuriser leur population. Il faut arrêter les maillages qui entraînent cafouillages et incompréhensions. 

Il est urgent d'agir en responsabilité. 


Commentaires (15)
1. Un 2eme Defaut le 12/03/2018 15:57
Un 2eme defaut qui fait sa pub.
2. Marie le 12/03/2018 16:08
l'art d'écrire pour ne rien dire.....!
3. Nivet Alain le 12/03/2018 16:11
Philippe Robert votre émoi est à prendre en considération. En tant que fils de météo prévisionniste, j'ai vécu 50 ans de saisons cycloniques. J'ai écrit à propos du manque d'anticipation du préfet lors de l'épisode précédent et allant dans votre sens. Article paru dans le quotidien et dans ces colonnes. Mais voilà, la classification des cyclones est réglementée, et le manque de vent ne permettait pas d'engager l'alerte Orange et le plan ORSEC qui allait avec. Tout l'appareil législatif est subordonné à la classification du météore. C'est la LOI ! Vos remarques sont louables mais outrepassent la réglementation. Et ce n'est pas Philippe robert qui changera l'ordre des choses.
Certes, ce cas fut exceptionnel, il faut le prendre en considération pour une amélioration du système. Mais, M. Robert, votre maire est comme tous les autres, soumise à ces vides juridiques : qui fait quoi ?

A.N.
4. Nivet Alain le 12/03/2018 18:55
Marie, non ! Philippe Robert, qui n'est pas mauvais cette-fois-ci, commence à se placer politiquement.je n'en suis pas dupe. Son intervention est une façon subtile de s'attaquer à Vanessa; Mais là, il est adroit.......
Soyons sportifs . Je vous attends Marie. Vous avez des choses à dire.

Alain NIVET
Bellepierre
5. posséssionnais le 12/03/2018 19:23
nous aussi posséssionnais on a vécu une époque pas si lointaine ou vous étiez le premier adjoint et personnes ne vous a vu assumer une astreinte lors d'un plan orsec . arétte aou té !!!!!!!!!!!!!!
6. GIRONDIN le 12/03/2018 20:25
...... Pour moi la solution est simple......
Simpliste !

........ appartient aux maires de prendre les mesures nécessaires pour sécuriser leur population...

Et après quoi encore ?

Préfet i commande pas moins, le maire encore moins !!!!!!
7. Marie le 12/03/2018 21:10
je ne comprends pas toute cette polémique ces derniers temps sur les décisions prises par la Préfecture, car il n'y avait pas lieu de déclencher l'alerte rouge, on a le sentiment sur cette ile qu'à la moindre pluie il faut de suite déclencher le plan ORSEC....beaucoup ont oublié ce que c'est un cyclone sans compter ceux qui attendent l'alerte rouge pour aller voir le spectacle de plus près. ou ne pas bosser....!
8. Nivet Alain le 12/03/2018 22:17
Chère Marie, quid du principe de précaution et du droit de retrait ? Je préfère le déclenchement du plan ORSEC même sur estimé, au décompte des victimes.......

Bien à vous,
A.N..
9. Marie le 13/03/2018 07:32
à A.NIVET, oui bon merci à chacun son opinion!
10. Marie le 13/03/2018 07:42
à A.NIVET, pour ce qui est du décompte des victimes comme vous dites, la plupart ici vous le savez très bien est du à l'imprudence de beaucoup et au non respect des règles élémentaires de sécurité....un peu comme nos chers surfeurs.....!
11. Je confirme le 5 le 13/03/2018 08:35
Je confirme le 5. Philippe Robert na jamais assiste au plan orsec municipal. Dailleurs il na rien fait. Allez continuer de faire la fete tous les we. On a besoin dun maire qui fait la fete. Au fait vous avez fait quoi depuis votre election.
12. Nivet Alain le 13/03/2018 10:43
10, Marie, en accord avec vous comme pour tous les accidents de la route, domestiques, aériens etc. L'inconscience, la méconnaissance et la bêtise sont des facteurs importants dans la cause des accidents.

Cordialement.
A.N.
13. polo974 le 13/03/2018 13:00
"""La Réunion a été concernée directement par deux cyclones ..."""

Heu, non, pas du tout, ils ont eu la bonne idée de passer à coté, car le jour où ça passera sur l'île, là, ça va faire mal...

""" Or, aujourd'hui, on vient nous expliquer que c'est l'aléa "vent" qui devient l'élément essentiel du déclenchement d'une alerte au mépris des autres aléas (pluies, houle par exemple) qui mettent autant sinon plus en péril les civils ! """

C'est pour ça qu'il y a les alertes pluie, vent et houle... C'est bien fait, non ? ? ?

""" Pour moi la solution est simple : en cas d'événements météorologiques exceptionnels type cyclone/tempête, on déclenche le dispositif ORSEC ... """
C'est exactement le cas, il y a juste un seuil de déclenchement (d'ailleurs donné en début d'article) et tant qu'on est sous le seuil, pas d'alerte rouge. C'est tout simple.

A force de vouloir tout réglementer et surtout interdire, on nous prend pour des débiles mentaux.

Pour le moment, la bagnole (et les autres moto et camion) avec les imprudences associées tuent au moins 10 fois plus que les cyclones qui passent aux environs.
14. dos d''''ane le 13/03/2018 20:45
zot i parle plan ORSEC. en ce momen na inn cyclone i souffle sur la mairie de la Possession . gran bouleversement enn vue sur lo personnel !!!!!!
lo personnel de direction lé sur lo qui vive et na bocou lé en congé ( pa a kose de la dengue !!!!!!!!!!!)
au faite kosa i devien BA du cabinet ? i préten lo maire i vé pi war son tête !!!!! enfin ! mi pense qué personne va plindre a zot !!!!!!!!!
15. lolo le 15/03/2018 09:48
Oté PhiPhi arrête fé croire a nou ou gayn réfléchi!
Nouveau commentaire :