[Alt-Text] [Alt-Text]
Zinfos 974
Un administré de St-Leu demande la destitution du maire Bruno Domen

Le 13/09/2018 | Par Pierrot Dupuy | Lu 4547

Vous connaissez le fameux slogan publicitaire : "Il se passe toujours quelque chose aux Galeries Lafayette". Et bien, à Saint-Leu, c'est pareil.

Dernier rebondissement en date : un administré de la commune va envoyer demain au préfet un courrier officiel, avec accusé de réception, lui demandant de destituer Bruno Domen, le maire de la commune.

La raison?  Alors qu'il a été élu maire le 3 septembre 2017, pour remplacer Thierry Robert atteint par la loi sur le non-cumul des mandats, il occupe dans le même temps et depuis la même date les fonctions de collaborateur de cabinet au sein du TCO dont la commune de St-Leu est membre. Il devait sans doute estimer que ses indemnités de maire ne lui suffisaient pas pour assurer un train de vie digne d'un maire et qu'il lui fallait donc toucher un salaire de plus de 5.000€ à côté.

Au delà du caractère plus ou moins fictif du poste -Bruno Domen ne faisait que de brèves apparitions au Crayon au Port, malgré un salaire plus que confortable et censé être un temps plein, l'administré auteur de la lettre fait remarquer au préfet que l’article L. 231 du Code électoral énonce que "ne peuvent être élus conseillers municipaux dans les communes situées dans le ressort où ils exercent ou ont exercé leurs fonctions depuis moins de 6 mois", ainsi que "les personnes exerçant au sein d’un établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre les fonctions de directeur de cabinet, directeur adjoint de cabinet ou chef de cabinet en ayant reçu délégation de signature du président…"
 
Par surcroît, fait ressortir l'administré, "il ressort de la décision du Conseil d’Etat du 12 décembre 1997 qu’un candidat qui exerce des fonctions de membre de cabinet est inéligible aux fonctions de conseiller municipal alors même qu’il n’aurait pas tenu de pouvoir de décision et que son nom n’aurait pas figuré sur l’organigramme des services.
 
En tant que conseiller municipal, Monsieur Bruno Domen se retrouve dans une situation d’inéligibilité depuis le moment de la signature de son contrat de collaborateur de cabinet au sein de la Communauté d’agglomération du TCO. Il ne peut être à la fois collaborateur de cabinet au TCO et conseiller municipal de la commune de Saint-Leu, encore moins, maire de celle-ci
".
 
En conséquence de quoi il demande au préfet de prendre toutes les dispositions utiles pour faire cesser cette situation d’inéligibilité. 
 
Au passage, il en profite pour interroger le préfet sur la légalité des arrêtés donnant délégation à Thierry Robert, lui-même ayant été déclaré inéligible pour trois ans par le conseil constitutionnel.

La suite au prochain épisode...


Commentaires (18)
1. PEC-PEC le 13/09/2018 19:41
Les emmerdements volent en escadrille...ça se confirme.
Décidément dans cette commune on aime bien le cumul des situations illégales !
2. moi le 13/09/2018 19:59
L'administré travaille à la région.mais bon cest le jeu..
3. Le fric , toujours le fric le 13/09/2018 20:20
Ils n''en ont jamais assez . Ils ne viennent en politique que pour ça et certains ont même bâti leurs fortunes sur les bulletins de vote . Cumuler autant que possible pour s''en mettre un max . 40% sous le seuil de pauvreté , eux ils profitent.
4. JORI le 13/09/2018 20:23
V.defaud sort de ce corps !!
5. pos le 13/09/2018 20:56
Cher administré de st leu je suis de tout coeur avec vous , le maire et Thierry Robert est entrain de rouler toute st leu dans la farine ouvre un peu les yeux les habitants de st leu ce monsieur ou cette dame à le courage de dire et d'agir
6. Manu le 13/09/2018 21:16
Magnifique une carrière réussi des fin de mois réussi mais comment tout ses élu avec tout ses casquette a droite a gauche président par ici conseiller par la pendant ce temps nous c est plan pauvreté sérieux !
7. Bollywood le 13/09/2018 23:18
Bollywood acte 6 scène 2 : "action" clap
8. Candide le 13/09/2018 23:48
Heu ... pour le moment-, il ne s'agit qu'un point de vue d'un administré !
Attendons la suite avant de crier au loup.
Monsieur Dupuy, ni Thierry Robert, ni le Maire actuel, ne sont ma tasse de thé ; Mais ça vous sert à quoi de vous acharner sur ces saint-leusiens ?
Pourquoi voulez vous mettre dans le doute, les habitants de Saint- Leu qu'il pourrait y avoir aussi une élection communale ?
9. en passant le 14/09/2018 08:02
8!
Ben voyons parce que T ROBERT ET B DOMEN à eux deux "sont " LES HABITANTS de Saint- LEU " .
10. GIRONDIN le 14/09/2018 08:22

Trump fond de commerce de la presse américaine

Thierry Robert celui de zinfo

Trump est le grand gagnant et profiteur de la situation, pour ici.........?

Certain mériterait aussi 2 000 000€....😁... MAIS vivement les régionales et le changement de sponsor...... 🤔
11. ZembroKaf le 14/09/2018 09:16
Un administré de saint leu va envoyer un courrier au préfet écrit par :
1) CoComunication de la Région
2) Un stagiaire de "Zinfos974"
3) V Defaud
12. JORI le 14/09/2018 09:21
À la Réunion il suffit de regarder, parmi nos élus, ceux qui ont mieux gagné leur vie en étant élu qu''en exerçant leur métier anterieur ( pour ceux qui en avaient) et on comprendra mieux pourquoi ils s''accrochent.
13. Sisi le 14/09/2018 09:28
Tout administré peut alerter les services de l'état sur des irrégularités. Pourquoi tjrs ramener tout à la Région ?
14. Zourit le 14/09/2018 10:15
Bruno ... ingénieur VS Bruno maire
15. GIRONDIN le 14/09/2018 11:41
11. ZembroKaf
Le 3 qui est chez 2 pour recopier le 1 !

ÉVIDEMMENT c''est 5ème degré, c''est pour rire. 2 ou 4 ou 6 millions
16. JORI le 14/09/2018 13:08
13.Posté par Sisi le 14/09/2018 09:28
Alors faut croire qu'il n'y a que rarement des irrégularités sur cette île!!.
17. Mwa la pa di le 14/09/2018 14:46
A force de vouloir magouiller il faut espérer un retour des flammes et une sortie de cette mascarade.
18. Pro no stick le 15/09/2018 17:14
Il a raison
Que dire alors des epouses ou enfants d'ordonnateur public en.collectivite locale enfants, exercant dans.les mêmes collectivites locales..? Cococasse comme dirait l'autre..
Nouveau commentaire :