Zinfos 974
Universalité de la pauvreté ou comment partager la précarité

Le 22/01/2020 | Par Jean-Paul Panechou - Didier Dupont FDGR | Lu 645

 

Tragédie de la situation internationale toujours et encore nihiliste.

Le déni climatique dans le drame australien. C’est l’épitaphe de notre environnement naturel, l’avant-garde de la fin du monde: l’anthropocène. Comment faire pour que ces incendies fassent jurisprudence pour un nouveau droit écologique international établissant une responsabilité des états et des individus.

Les COP sont totalement inutiles et les gouvernements ont une gestion désastreuse des crises climatiques. Heureusement que paradoxalement les grèves viennent au secours du climat. Le réchauffement climatique n’est plus à prendre avec de la légèreté le taux de CO2 à bien augmenter sur la Planète sur ses trente dernières années, le taux de dioxyde de carbone atmosphérique augmente rapidement. Trois processus contribuent à cette augmentation rapide deux de ces processus concerne les émissions, la croissance récente de l’économie mondiale combinée à une augmentation de son intensité en carbone ont conduit à une croissance rapide des émissions de CO2, le commerce du bois et la déforestation sont la cause même dû réchauffement climatique ainsi à Madagascar près de 44% des forêts naturelles ont disparu sur ces 60 dernières années mettant en danger la biodiversité unique au monde ‘’Madagascar sanctuaire de la nature’’l’année 2019 fût la plus chaude la maison brûle!!! <<Alors que l’humanité vacille au bord du précipice,nous avons besoin d’un changement auquel chacun d’entre nous pourra participer et dont les implications seront fondamentales pour notre planète et pour l’humanité<<  

Un déni de paix internationale

La crise Irano-américaine est une escalade périlleuse mal venue. Alors que la promesse électorale de Trump était le retrait des troupes américaines des zones de guerres, il fait aujourd’hui une crise égocentrique de nationalisme conservateur, un peu comme Macron avec la réforme des retraites. Cette stratégie du coup de menton va à l’encontre de l’ONU et du droit international. Ainsi, et les mondialistes et les nationalistes se fichent de la paix des nations: la guerre est plus profitable.

Un déni démocratique

La réforme des retraites s’inscrit dans une politique générale de refondation de la Fonction publique nationale et territoriale, qui est encore pour on ne sait comment de temps, la quintessence de la république.

L’opinion soutient  toujours les manifestations et les grèves contre le dérèglement médiatique des journalistes faussaires de Cnews et Lci, contre la division, la fracture sociale et les clivages induit par la politique du gouvernement Macron qui “danse avec le flou”. (Bal la poussière si in volcan social). Ce violent bras de fer est également inutile.

La poursuite de la mobilisation est donc nécessaire, quelle que soit sa forme, car ce sont les travailleurs et les précaires qui seront les grands perdants de cette réforme des retraites. En ce qui concerne les enseignants, le compte n’y est pas.

Ce futur système de retraites par points reste par répartition mais il mime la capitalisation individuellement sélective à laquelle il aboutit mécaniquement. C’est le partage de la pauvreté, l’universalité de la précarité.

Le prochain budget de La Région est aussi un coup de rabot sur les dépenses sociales faisant le choix de baisser son budget de  -24% faisant une économie de près de 200 millions d’euros sur la Formation pour injecter dans la NRL(Nouvelle Route du Littoral) et dans la continuité territoriale avec ce rabot il organise le licenciement au sein des organismes de formations n’hésitant pas à sacrifier la jeunesse pour ses erreurs de gestion le certain Président de Région ?

Enfin, le rassemblement des gauches aux municipales est la meilleure préparation pour les futures stratégies électorales des régionales et des départementales. C’est toujours notre seule crédo.



Commentaires (2)
1. République le 22/01/2020 16:15
Difficile de passer un bon fil de raisonnement (même idéologique) dans la masse des actualités mondiales !
2. JANUS le 23/01/2020 15:54
@ 1 - Je n'ai rien compris à cet article qui commence par les incendies en AUSTRALIE et se termine par la gestion de la Région REUNION !!!

Et ils se sont mis à 2 pour l'écrire ☺☺☺
Nouveau commentaire :